Studios Disney de 1995 à 2005

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Walt Disney Pictures.

L'histoire des Studios Disney de 1995 à 2005 est marquée plusieurs changements dans les productions du studio. La fin de la période précédente, nommée « Second Âge d'or » est assez floue et très subjective mais la sortie de Toy Story coproduit avec Pixar Animation Studios et la systématisation à partir de 1996 des suites des longs métrages d'animations marquent un profond changement pour le studio Disney. En parallèle les productions Disney d'après 1995 reçoivent des succès plus mitigés bien que certains films ne manquent pas de mérite tel que Fantasia 2000. Officiellement la production des films d'animation est exclusivement en image de synthèse en raison du succès des films de Pixar et des studios concurrents avec ce format.

La période se termine en 2005 avec le rachat du studio Pixar et la décision de reprendre la production de film en animation traditionnelle au sein du Walt Disney Animation Studios, créé en 2007.

Historique[modifier | modifier le code]

Suites de longs métrages d'animation[modifier | modifier le code]

Le studio Disney n'avait jamais envisagé la production d'une suite à l'un de ses longs métrages, sauf sous la forme de téléfilms mais avec le succès de Monte là-d'ssus (1961) change la donne[1]. Ce film basé sur des inventions loufoques et des effets spéciaux offre une formule aisément reproductible donc une suite est rapidement prévue[1]. Le second opus Après lui, le déluge (1963) récolte 9 millions d'USD lors de sa sortie aux États-Unis[2]. Ce succès modéré renforce le studio dans son idée de produire des séries de films[2]. Plusieurs verront le jour dont La Coccinelle mais la décision de faire des suites de longs métrages d'animation n'intervient que plus tardivement. La première suite d'un long métrage d'animation est Bernard et Bianca au pays des kangourous (1990) sorti en salle. L'apparition des supports vidéo accélère le rythme et un studio d'abord dédié aux séries d'animation Walt Disney Animation Australia est converti presque exclusivement pour la production de suites de longs métrages d'animation.

En 1998, Walt Disney Holdings annonce la fermeture de Walt Disney Animation UK Lmited[3].

Le 1er octobre 2001, Disney prononce la liquidation de Walt Disney Animation UK[4].

Après le rachat de Pixar en 2006, le studio Disney décide de réduire la production de suites aux productions en cours puis selon le souhait de John Lasseter de stopper ce type de productions[5].

Productions[modifier | modifier le code]

Longs métrages d'animation[modifier | modifier le code]

Productions télévisuelles[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Leonard Maltin, The Disney Films : 3rd Edition, p. 207.
  2. a et b (en) Leonard Maltin, The Disney Films : 3rd Edition, p. 208.
  3. (en) Walt Disney Holdings, « Walt Disney Holdings - Full group accounts made up to 30 September 1998 » [PDF], sur Companies House, (consulté le 31 janvier 2016)
  4. (en) Walt Disney International, « Walt Disney International - Group of companies' accounts made up to 30 September 2002 » [PDF], sur Companies House, (consulté le 31 janvier 2016)
  5. (en) Say "So Long !" to direct-to-video sequels