Aller au contenu

Portail:Animation

Le projet « Animation » lié à ce portail
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portail de l'animation
Films, séries, animateurs, histoire, techniques
Portail maintenu par le Projet:Animation
Il y a actuellement 10 486 articles liés à l'Animation

Définition

Figure 1.1 Cette animation s'effectue à 10 images par seconde. L'illusion du mouvement est possible.
Figure 1.2 Cette animation s'effectue à 2 images par seconde. À cette vitesse, chaque image est perçue individuellement, l'illusion du mouvement n'est pas rendue.

Quelles que soient les techniques utilisées, le principe est toujours le même : le mouvement est décomposé en une succession d'images fixes dont la vision à une fréquence donnée donne l'illusion du mouvement continu. Et il est possible de dupliquer chaque image. La saccade sera perceptible ou non selon le contenu de l'image, la différence entre deux images qui se suivent.

  • L'animation en infographie est la partie du processus de création graphique qui consiste à faire se mouvoir les différents objets créés lors de l'étape de la modélisation en 3D ou bien du dessin en animation classique.
  • Le film d’animation est une technique élaborée à partir d'images dessinées, d’images créées par ordinateur ou de photographies qui sont « montées » dans une suite logique permettant une impression d'activité et de mouvement.
  • Image par image : il faut représenter chacune des phases du mouvement réalisées et enregistrées image par image, quel que soit le système de représentation choisi, quel que soit le moyen d'acquisition employé, quel que soit enfin le procédé de restitution visuelle de l'animation.
  • Fréquence de restitution : les images sont restituées à une fréquence régulière suffisante pour que le cerveau et l'inertie des phénomènes entrant dans la vision, dont la persistance rétinienne, jouent leurs rôles dans l'illusion. En cinéma la fréquence minimale était établie à 12 images/seconde. Mais pour éviter un papillotement désagréable la fréquence de 16 images/seconde s'imposa comme un minimum.

Les fréquences standard sont de 24 (Cinéma), 25 (Pal) ou 30 (NTSC) images/seconde mais selon les types de mouvements à représenter, la luminance et la fréquence spatiale de l'image, pour éviter des "images fantômes" on peut être amené à atteindre plus de 100 images/seconde en animation numérique. Néanmoins l'effet stroboscopique (exemple des roues qui semblent tourner en sens inverse) ne peut être évité : il est diminué par des effets spéciaux de flou dont le filage.

Pour des formes simples, 2 images/seconde n'est évidemment pas suffisant pour une animation fluide mais une telle fréquence, voulue pour des effets artistiques, peut être considérée comme de l'animation, compte tenu du contexte général de l'œuvre.

Figure 2 Décomposition des 6 images des figures 1.1 et 1.2, permettant la restitution du mouvement

Lumière sur...

La Boîte à musique est le 10e long-métrage d’animation et le 8e « Classique d’animation » des studios Disney. Sorti en 1946, ce film est une compilation de dix courts métrages musicaux, chantés par des artistes de l’époque. C’est la troisième compilation de courts métrages d’animation produite par le studio durant les années 1940, après Saludos Amigos en 1942 et Les Trois Caballeros en 1944.

Alors que les deux compilations précédents sont des mélanges d’animation et de prise de vue réelles basés sur le thème du voyage en Amérique du Sud, La Boîte à Musique reprend le principe de Fantasia (1940) : une exploration musicale et graphique à travers des séquences réalisées uniquement en animation. Cependant, à la différence de Fantasia, les compositions musicales sont plus variées, comprenant, outre de la musique classique, de la musique populaire avec notamment du jazz et du swing. Par ailleurs, les séquences mettent en scène des histoires plus fortement liées à la culture américaine que Fantasia, exception faite du conte russe Pierre et le Loup.

L’accueil du film est assez mitigé. Cette troisième compilation renforce la dissociation entre les premiers longs métrages, considérés par beaucoup comme des chefs-d’œuvre, et une période artistiquement moins glorieuse pour le studio, qui s’achèvera avec la sortie, en 1950, de Cendrillon.

Contenu de qualité

Article de qualité 29 Articles de qualité

Films et assimilés (date si nécessaire)

Autres articles

Bon article 97 Bons articles

Disney

Les Simpson

Saisons des Simpson :

Digimon

Films ou séries (date si nécessaire)

Autre

Arborescence

Pour voir les sous-catégories cliquez sur le « ► » :
Animation– 23 P • 28 C
Wikipédia:ébauche animation– 1803 P • 1 C
Animation par pays– 11 P • 86 C
Image animée– 13 P • 2 C
Animation pour adultes– 1 P • 2 C
École d'animation– 26 P • 4 C
Festival de cinéma d'animation– 29 P • 2 C
Film d'animation– 2 P • 16 C
Histoire de l'animation– 40 P • 1 C
Liste en rapport avec l'animation– 13 P • 3 C
Logiciel d'animation– 6 P • 3 C
Métier de l'animation– 2 P • 2 C
Personnage d'animation– 87 P • 7 C
Précinéma– 25 P • 2 C
Prix récompensant l'animation– 9 P • 5 C
Série télévisée d'animation– 21 P • 24 C
Studio d'animation– 4 P • 29 C
Techniques d'animation– 42 P • 4 C
Téléfilm d'animation– 39 P • 2 C
Terme en animation– 28 P • 1 C

Projet Animation

Avis aux contributeurs : Les aides sont grandement appréciées sur le projet Animation. Si vous souhaitez participer, il vous est recommandé de consulter sa page de discussion au préalable, où des informations peuvent être données sur l'avancement des travaux.

Comment contribuer ?

Il existe de nombreux moyens pour aider à améliorer cette encyclopédie.

  • Corriger les articles existants ;
  • Créer de nouveaux articles ;
  • Parler du projet Animation.

Coordination

Aide concernant Wikipédia.