Rebelle (film d'animation, 2012)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film de Mark Andrews et de Brenda Chapman. Pour le film de Kim Nguyen, voir Rebelle.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rebelle.
Rebelle
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original du film.

Titre original Brave
Réalisation Mark Andrews
Brenda Chapman
Scénario Mark Andrews
Brenda Chapman
Steve Purcell
Irene Mecchi
Acteurs principaux
Sociétés de production Pixar Animation Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 93 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Rebelle (Brave) est le 122e long-métrage d'animation des studios Disney. Réalisé en images de synthèse par Mark Andrews pour Pixar, il est sorti en 2012. Il s'agit d'un conte merveilleux reposant sur une histoire originale (il ne s'agit pas d'une adaptation). L'histoire se déroule dans un royaume imaginaire d'Écosse médiévale. La princesse Mérida, jeune fille indépendante qui refuse de se marier, transforme accidentellement sa mère en ourse à la suite d'une dispute et doit trouver un moyen de sauver à la fois sa mère et le royaume sans renoncer à son idéal de vie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mérida, la fille du roi Fergus et de la reine Elinor d'Écosse, est une jeune fille impétueuse et échevelée, qui préférerait être archère. À la suite d'une dispute avec la reine Elinor, sa mère, elle fait un choix désespéré qui va avoir de grandes conséquences sur le royaume de son père et sur la vie de sa mère. Pour remettre les choses en ordre, elle va devoir braver les forces de la nature, de la magie et d'une malédiction d'une méchante sorcière.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Billy Connolly (au centre) à la première australienne du film

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 237 283 207 $[5],[6] 30
Drapeau de la France France 3 235 000 entrées[6] 20
Monde Monde 538 983 207 $[5] -

Bande originale[modifier | modifier le code]

La bande originale de Rebelle est composée par Patrick Doyle. Le film contient trois chansons :

  • Vers le ciel ou Au gré du vent au Québec (Touch the Sky), chantée par le personnage de Mérida.
  • Soleil brûlant ou Tout là-bas au grand jour au Québec (Into the Open Air), chantée par le personnage de Mérida.
  • Chanson de Mor'du (Song of Mor'du), chantée par le personnage de Fergus.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

La réalisatrice Brenda Chapman a déjà travaillé pour les studios Pixar, comme scénariste pour le film Cars en 2006. Elle a été remplacée en 2010 par Mark Andrews.

Dans le film, l'âge de la princesse Mérida n'est pas précisé, mais une adaptation en roman par Irene Trimble lui donne 16 ans[7].

Diffusion[modifier | modifier le code]

Le 13 mars 2012, Alex Salmond, Premier ministre d'Écosse, annonce que le film Rebelle sera présenté le 30 juin 2012 en clôture du Festival international du film d'Édimbourg[8].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Le 4 juin 2012, Disney Mobile et Pixar annoncent la sortie d'un jeu Rebelle sur smartphones reprenant le moteur de Temple Run d'Imangi Studios[9].

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Le nom du cheval de Mérida, Angus, est un petit clin d’œil à un des personnages de la pièce de William Shakespeare, Macbeth.[réf. nécessaire]

Le générique de fin rend hommage à Steve Jobs.

Dans la maison de la vieille sorcière, on peut voir apparaître un pot sur lequel est gravé le portrait de Sully, l'un des personnages principaux de Monstres et Cie, un film également produit par Pixar.

Polémique autour de l'ajout de Mérida aux princesses Disney[modifier | modifier le code]

Le 10 mai 2013, Mérida est officiellement intronisée comme la 11e Princesse Disney[10] déclenchant un important débat sur l'important changement d'apparence qu'elle subit à cette occasion (principalement l'habillement et la coiffure)[11]. Après qu'une pétition ayant récolté plus de 200 000 signatures[12], Disney annonce que Mérinda retrouvera son apparence du film pour devenir une Princesse Disney[13].

Analyse[modifier | modifier le code]

Si l’hebdomadaire Elle titre sa critique « Rebelle : un conte de fées moderne et féministe ! »[14], d'autres voix[15] s'élèvent pour dénoncer la position antiféministe du film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  2. A. Scherer, « Bérénice Béjo donne de la voix », Air le mag, no 31, juillet 2012, p.  40-41.
  3. Article du Journal de Montréal consulté le 5 mai 2012.
  4. Carton sur doublage.qc.ca, consulté le 4 juillet 2012.
  5. a et b « Brave », sur Box Office Mojo
  6. a et b « Rebelle », sur JP's Box Office
  7. Irene Trimble, Brave : the junior novelization, New York, N.Y., Random House, 128 p. (ISBN 0736429123), p. 4
  8. (en) « Disney/Pixar film Brave to premiere at Edinburgh International Film Festival », BBC,‎ (consulté le 27 mai 2013)
  9. (en) Jared Nelson, « Disney and Pixar Court Temple Run for Their Upcoming Brave Mobile Movie Tie-in », Touch Arcade,‎ (consulté le 27 mai 2013)
  10. (en) Merida from Brave becomes 11th Disney Princess at Walt Disney World
  11. Mérida (Rebelle) relookée en « vraie » Princesse Disney
  12. (en) « Disney: Say No to the Merida Makeover, Keep Our Hero Brave! », sur Change.org (consulté le 27 mai 2013)
  13. (en) « Disney Pulls Merida's Makeover After Outcry », sur CinemaBlend.com,‎ (consulté le 18 janvier 2016)
  14. Khadija Moussou, « Rebelle : un conte de fées moderne et féministe ! », Elle,‎ (consulté le 27 mai 2013)
  15. Paul Rigouste, « Rebelle (2012) : mater la rousse », Le cinéma est politique,‎ (consulté le 27 mai 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]