Le Roi lion (film, 2019)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Roi lion
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo francophone du film.

Titre original The Lion King
Réalisation Jon Favreau
Scénario Jeff Nathanson
Acteurs principaux
Sociétés de production Fairview Entertainment
Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre aventure
Durée 118 minutes
Sortie 2019


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Roi lion (The Lion King) est un film américain réalisé par Jon Favreau, sorti en 2019. Il s'agit d'une nouvelle version du film d'animation Le Roi lion, sorti en 1994. Ce film utilise la technique de l'animation 3D. C'est l'un des plus gros succès du box-office mondial et le plus gros succès de l'année au box office en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jour se lève sur la savane en Afrique. Les animaux de toutes sorte engagent un périple vers un piton rocheux, appellé le rocher des lions. C'est le jour de la présentation aux animaux de Simba, fils du Roi Mufasa et de la Reine Sarabi. Mufasa rend ensuite visite à son frère Scar, qui n'est pas venu à la cérémonie. Ce dernier est jaloux à l'égard de son frère et convoite son trône. Avec la complicité des hyènes, il va échafauder un plan pour se débarrasser de son frère et de Simba, pour s'emparer du pouvoir.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Le Soleil se lève sur la savane africaine et tous les animaux prennent la direction du rocher des lions. Le Roi Mufasa et la Reine Sarabi viennent d'avoir un lionceau nouveau né. Le protagoniste, Simba est présenté par Rafiki le mandrill (conseiller du Roi et sorcier ou chaman) à tous les animaux de la savane (chanson, L'Histoire de la vie).

Peu après, Mufasa rend visite à son frère Scar dans la grotte du rocher des lions. Le Roi a remarqué son absence à la cérémonie de présentation de Simba. Scar est un lion jaloux de ne pas avoir été choisi comme héritier du trône (dont Mufasa a été choisi car étant né avant Scar).

Les mois passent, et Simba grandit. C'est un lionceau agité, joyeux, fils unique, aventurier et courageux. Un matin, son père l'emmène visiter la Terre des lions. Il explique qu'un vrai Roi doit protéger les terres tout en lui rappelant l'importance du "Cycle de la vie" qui lie chaque être vivant entre eux.

Leur patrouille est interrompue par l'arrivée de Zazu (le majordome du Roi), un calao à bec rouge. Ce dernier informe le Roi dans son rapport matinal qu'un groupe de hyènes tachetées (bannies du royaume) pénètre sur la terre des lions et que Sarabi mène la charge. Le Roi ordonne à Zazu de raccompagner Simba au rocher des lions.

Une fois arrivés au rocher, le jeune prince est interrompu par Scar (son oncle). Ce-dernier prépare un plan diabolique pour prendre possession du trône. Il attire Simba par négation à se rendre sur les terres interdites où se trouve un cimetière d'éléphants et des mares de boue gluantes (en sachant pertinemment que son neveu aventurier et curieux osera s'y rendre vaillamment). Son père lui avait pourtant interdit de s'y rendre car il s'agit du territoire des hyènes.

Peu après Simba, invite Nala (sa petite amie) à le suivre en Prétendant à Sarabi et Sarafina (leur mères respectives) de se rendre au point d'eau. Avec pour seule condition d'être accompagné par Zazu. Le jeune prince n'appréciant guère la présence de celui-ci, échafaude un plan pour le semer. (chanson, Je voudrais déja être Roi).

Une fois échappés de la vigilance de Zazu, Simba et Nala arrivent aux cimetière d'éléphant où ils sont rapidement pris en chasse par la meute de Shenzi (meuneuse du groupe de hyènes). Zazu et Mufasa arrivent à leur secours et mettent un terme à la poursuite. Le Roi ordonne à son majordome de ramener Nala sur le rocher des lions (cette dernière bien que craintive, a trouvé Simba très courageux). Le soir venu, une fois seuls, Mufasa exprime à Simba son mécontentement car ce-dernier lui a désobéi. Il a aussi exprimé sa peur de le perdre. Mais, après s'être réconcilliés, Mufasa explique à son fils que les Grands Rois du passé veillent en tant qu'esprits sur eux depuis les étoiles, pour les guider dans leur vie et qu'ils sont là pour les soutenir si besoin.

La nuit suivante, Scar lance un pacte avec les hyènes pour se débarrasser de Mufasa et de Simba, leur promettant en échange d'envahir la terre des lions avec toute la nourriture à leur disposition afin que Scar en devienne le Roi (chanson, Soyez prêtes).

Un jour Simba retrouve Scar dans une gorge. Ce-dernier parle à son neveu de son rugissement pour qu'il puisse pardonner son père. Lorsque Simba saura rugir, il ne sera plus considéré comme un lionceau. C'est à ce moment que les hyènes sous les ordres de Scar, déclenchent une débandade d'un troupeau de gnous. Scar prévient son frère car il est certain que Mufasa viendra sauver son fils pour le mettre à l'abri. Mais il est mis en difficulté par le troupeau de gnous déboulant à toute vitesse en tombant. Une fois Simba hors de danger, Mufasa remonte la falaise. Mais il est tué par son frère en le rejetant dans le vide, Scar l'ayant trahit et Simba n'a pas vu les agissements de son oncle. Il a seulement assisté terrifié à la chute de son père, il ne sait pas que Scar vient de tuer le Roi. Mufasa meurt sur le coup et Scar persuade son neveu qu'il est responsable de la mort de Mufasa en l'ayant attiré dans ce piège et demande à Simba de partir très loin et de ne jamais revenir. Il ordonne ensuite aux hyènes de tuer le lionceau et de s'assurer qu'il est mort. Mais il parvient à fuir et les hyènes le croient mort alors qu'il chute d'une falaise dans les ronces.

Le soir même, Scar annonce à toute la tribu du royaume, la décès de Mufasa et de Simba. Les lionnes et Nala sont en larmes et la peur s'empare du royaume avec l'invasion des hyènes. C'est ainsi que Scar prend possession du trône et devient le nouveau Roi.

Pendant ce temps, Simba est bel et bien vivant mais il s'évanouit car il est épuisé, perdu dans le désert.

Le lendemain, il est secouru par un duo de personnages excentriques. Il fait connaissance d'anciens exilés. Timon, le suricate et Pumbaa le Phacochère d'Afrique. Ces-derniers voient en Simba leur futur allié et lui enseignent un nouveau mode de vie "Hakuna Matata" signifiant en Swahili "Sans aucun souçis" et Simba reprend goût à la vie en chanson (chanson Hakuna matata).

Les années passent et Simba, devient un lion adulte et fort en compagnie de ses deux amis dans la jungle où ils vivent.

Au même moment, très loin de là, Nala (entre temps, devenue une lionne adulte) a l'espoir de trouver de l'aide pour ramener le royaume dans la paix (hélas transformé en paysage de désolation qui plus est en proie à une grave famine). Mais toutes les lionnes sont encerclées par les hyènes rendant toute échappatoire impossible. Zazu annonce à Sarabi et Nala que les hyènes chassent les derniers animaux et que la terre des lions court un grand danger. Le cycle de la vie est menacé.

La nuit suivante, Nala prépare sa fuite. Zazu intervient pour l'empêcher de fuir pour protéger la lionne à la demande de Sarafina. Mais les hyènes et Scar ont entendus des bruits. Nala tente de se faire discrète. Heureusement pour elle, Zazu s'interpose, et détourne l'attention des antagonistes. Nala parvient à s'échapper pour aller chercher de l'aide.

À cet instant Simba contemple le ciel nocturne avec Timon et Pumbaa. Ces derniers se moquent de lui au sujet des esprits des grands Rois du passé et Simba se retire en haut d'une falaise et une touffe de poils de sa crinière tombe et et est porté par le vent, une rivière, un bousier, des fourmis et parvient jusqu'à l'arbre de Rafiki (un Baobab). Le mandrill découvre grâce à cela que Simba est vivant et part immédiatement à sa recherche.

Un jour, Timon et Pumbaa chantent la chanson "Le lion s'endort ce soir". Mais une lionne affamée à la recherche de nourriture les prend en chasse. Simba intervient et se bat contre la lionne. Il découvre qu'il s'agit de Nala (sa petite amie d'enfance). Les retrouvailles sont joyeuses puis Simba et Nala tombent vite amoureux (chanson, L'Amour brille sous les étoiles).

Après, lui avoir fait visiter la jungle dans laquelle Simba habite, Nala annonce annonce des nouvelles catastrophiques au sujet de la terre des lions. En effet, Scar règne en dictateur, et a pillé et détruit toute vie dans le royaume. Se croyant toujours coupable de la mort de Mufasa, Simba prend peur et s'enfuit. Nala repart triste ne reconaîssant plus le lionceau de son enfance.

C'est alors que, la nuit suivante, Simba rencontre Rafiki et lui annonce que Mufasa est "en vie". Simba décide de le suivre et arrive au bord d'un lac, et Rafiki fait comprendre à Simba que Mufasa vit en lui. Son esprit apparaît en reflet sur l'eau puis se matérialise sous forme d'un orage. Il demande à Simba de regagner confiance en lui et de revenir sur ses terres natales en tant que véritable Roi et de ne pas oublier qui il est. En tant qu'héritier légitime, Simba comprend qu'il ne peut plus fuir son passé et repart le matin même de la Jungle, retraverse le désert, retrouve Nala déterminée à se battre et reviennent aux côtés de Simba sur la terre des lions (chanson, Pour toi, Spirit en VO).

ils sont rapidement suivis de Timon et Pumbaa et rejoints par Zazu. Simba a l'idée de faire diversion et invite Timon et Pumbaa à détourner l'attention des hyènes qui leur barrent l'accès au rocher des lions, et le plan fonctionne (chanson, intro de C'est la fête, Be Our Guest en VO).

Au même moment, Scar confronte Sarabi qui lui reproche son manque de compassion et que celui-ci chasse de manière déraisonnable, puis il s'emporte de colère contre la Reine, et Simba apparaît face à Scar. Le jeune lion est mis en difficulté par son oncle en lui forçant à avouer la fausse vérité (en faisant croire que Simba a tué son père et qu'il a abandonné sa mère).

À cet instant, la foudre déclenche un incendie sur la végétation désséchée et Simba manque de tomber du rocher des lions, dans le brasier infernal juste en dessous de lui. Au moment où le dictateur allait assassiner son neveu et donc, commettre le même crime dont a été victime Mufasa, Scar lui révèle ce qui s'est réellement passé (c'est lui qui a tué Mufasa, dont il a vu la peur dans ses yeux). Simba enragé reprend le dessus sur Scar et Sarabi, qui a entendu la vérité, découvre que Scar a menti à tout le monde pendant des années en leur faisant croire qu'il n'était pas arrivé à temps pour sauver son frère alors qu'il l'a délibérément tué en décrivant le dernier regard de Mufasa.

S'ensuit une bataille épique entre les hyènes et les lionnes aidées par Zazu, Timon, Pumbaa et Rafiki. Simba remarque que Scar prend la fuite, le pourchasse et se bat contre son oncle. Le Roi destitué demande de pardonner son neveu et celui-ci lui laisse la vie sauve. Pour amadouer Simba, Scar accuse les hyènes d'avoir tout organisé en les traitant de charognardes et répugnantes. Simba ordonne à Scar de partir très loin et de ne jamais revenir. Dans une dernière tentative de tuer Simba, Scar relance la bataille et finit par tomber du rocher des lions et survit. Ayant entendu leur ancien mentor les accuser de la mort de Mufasa et les dénigrer, les hyènes le dévorent vivant.

Le tyran renversé, la paix revient dans le royaume. La pluie éteint l'incendie et Simba est encouragé par Sarabi (sa mère), Zazu et Rafiki (son entourage) puis par Timon et Pumbaa (ses amis) et les autres. Il est proclamé Roi de la terre des lions en poussant un fort rugissement.

Un beau matin, les animaux reviennent, la végétation repousse. Simba s'est marié à Nala, devenue sa Reine, et sont devenus parents. Ils célèbrent la naissance de leur premier petit. La princesse Kiara est présentée par Rafiki devant tous les animaux. Le cycle de la vie peut continuer (chansons finales: L'Histoire de la vie, Never Too Late, He Lives in You, Mbube).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Coproducteur : John Bartnicki

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Version française dirigée par Claire Guyot et Claude Lombard chez Dubbing Brothers.

Source VF[4]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Sources et légendes : le carton du doublage québécois du DVD

Chansons du film[modifier | modifier le code]

Hans Zimmer, déjà à l’œuvre pour le film initial, revient pour la musique originale. De la bande-son d'origine, il est annoncé que seuls quatre titres seront repris : L'Histoire de la vie et L'Amour brille sous les étoiles d'Elton John, Hakuna Matata et Je voudrais être roi[6]. Finalement, d'autres titres sont repris, avec Soyez prêtes ou une variation de Le lion est mort ce soir. De nouvelles chansons sont enregistrées, notamment Spirit de Beyoncé. Cette dernière produit par ailleurs l'album inspiré par le film The Lion King: The Gift, qui sort une semaine après la bande originale. En clin d'œil à La Belle et la Bête, l'introduction de la chanson C'est la fête est reprise pour le passage où Timon et Pumbaa doivent faire diversion pour appâter les hyènes.

  • L'Histoire de la vie (The Circle of Life) - Soliste et chœurs
  • Je voudrais déjà être roi (I Just Can't Wait To Be King) - Simba enfant, Nala enfant et Zazu
  • Soyez prêtes (Be Prepared) - Scar et chœurs
  • Hakuna Matata - Timon, Pumbaa et Simba (adulte et enfant)
  • Le lion s'endort ce soir (The Lion Sleeps Tonight) - Timon et Pumbaa
  • L'Amour brille sous les étoiles (Can You Feel the Love Tonight?) - Simba, Nala, Timon et Pumbaa
  • Pour toi (Spirit) - Nala et chœurs
  • L'Histoire de la vie (The Circle of Life) (finale) - Chœurs
  • Never Too Late (générique de fin)
  • He Lives in You (générique de fin)
  • Mbube (générique de fin)

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En , Walt Disney Pictures confirme que Jon Favreau mettra en scène un remake du film d'animation Le Roi lion (1994). Ce projet s'inscrit dans la lignée de plusieurs adaptations en prise de vues réelle de « classiques » d'animation Disney, comme Les 101 dalmatiens (1996) Alice au pays des merveilles (2010), Maléfique (2014), Cendrillon (2015), La Belle et la Bête (2017), Dumbo, Aladdin, La Belle et le Clochard (tous les trois de 2019), Mulan (2020) ou encore Le Livre de la jungle (2016) déjà réalisé par Jon Favreau, connu pour avoir été le réalisateur de Iron Man (2008), et Iron Man 2 (2010) dans l'univers des Studios Marvel [7]. En , il est révélé que Jeff Nathanson a été engagé pour écrire le scénario (connu pour avoir réalisé Speed 2 : Cap sur le danger en 1997, Arrêtes moi si tu peux en 2002, Le Terminal en 2004, Rush Hour 3 en 2007, Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal en 2008 où encore Men In Black 3 en 2012)[8]. En , Jon Favreau explique en interview que la technologie de réalité virtuelle utilisée pour son Livre de la jungle sera poussée encore plus loin pour Le Roi lion[9]. Il rapporte par ailleurs la difficulté de faire ce film :

« Avec Le Roi lion, les gens connaissent vraiment l'original, ils ont grandi avec et il a un impact émotionnel sur eux. Je me suis interrogé sur mes souvenirs du Roi lion. C'est ce que j'avais fait avec Le Livre de la Jungle. Quels sont mes souvenirs ? Je me souviens de Mowgli et du serpent. Je me souviens des yeux du serpent. Je me souviens de Baloo qui descend la rivière avec Mowgli posé sur lui comme sur un radeau. J'ai fait une longue liste, et nous avions besoin de ces images... et vous avez plus de latitude pour changer ces choses. Le Livre de la Jungle a cinquante ans, Le Roi lion vingt, et les gens ont grandi avec à l'époque de la vidéo qu'ils regardaient encore et encore. Alors je dois vraiment examiner tous les points de l'intrigue. Les mythes y sont très forts, alors parfois vous touchez à quelque chose de plus profond que le film. Ce que j'essaie de faire est d'honorer ce qui était là[10]. »

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En , Donald Glover est choisi pour incarner Simba, alors que James Earl Jones (à l'instar de Jean Reno pour la version française) prête à nouveau sa voix à Mufasa après le film de 1994[11]. En , il est annoncé que Beyoncé est le premier choix de Jon Favreau pour interpréter Nala et que le studio est prêt à s'adapter à l'emploi du temps de la chanteuse[12].

En , Billy Eichner et Seth Rogen sont officialisés dans les rôles respectifs de Timon et Pumbaa[13]. En , John Oliver obtient le rôle de l'oiseau Zazu[14].

En , Alfre Woodard et John Kani sont respectivement annoncés dans les rôles de Sarabi et Rafiki[15],[16]. Chiwetel Ejiofor est ensuite annoncé dans la peau de Scar[17]. Le même mois, Beyoncé est annoncée toute proche du rôle de Nala ainsi que sa participation à la bande originale du film[18]. Beyoncé est confirmée le [19],[20],[21],[22].

Le 1er juillet 2019, Allociné dévoile le casting officiel des acteurs qui doubleront en voix françaises tous les personnages.[23]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute à l'été 2017, en studio, à Los Angeles[24],[25].

Accueil[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Le , Disney annonce qu'elle proposera du 18 juillet au 2 septembre 2019 des diffusions spéciales du film au El Capitan Theatre en Dolby Vision avec des activités et des exclusivités[26].

Le film est sorti en , soit près de vingt-cinq ans après le film d'animation Le Roi lion[27].

Critiques[modifier | modifier le code]

Spectateurs[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des retours allant du mitigé au positif, sur l'ensemble des services cinématographiques spécialisés.

En France, il reçoit la moyenne de 5,8/10 sur le réseau social SensCritique, basée sur plus de 11 000 retours du public[28].

Sur la base de données anglophone Internet Movie Database, il obtient la note moyenne de 6,9/10[29].

Presse[modifier | modifier le code]

Le Roi Lion
Score cumulé
SiteNote
Metacritic55/100
Rotten Tomatoes53%
Allociné3.4 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Point5.0 étoiles sur 5
Le Figaro5.0 étoiles sur 5
Première4.0 étoiles sur 5
Télérama2.0 étoiles sur 5
Le Monde1.0 étoiles sur 5

Vers les critiques enthousiastes, selon Le Figaro, « Ce film en prises de vues réelles revigore les aventures du jeune prétendant au trône »[30].

Vers les critiques mitigées, pour CinéSéries, « L'adaptation du classique Disney laisse une note amère, un air de déjà-vu sur une histoire que l'on prend davantage plaisir à voir et à revoir dans sa version animée »[31].

Vers les critiques négatives, Télérama écrit : « Le résultat est, certes, un beau safari visuel, mais il manque l’essentiel : la distance et la magie du dessin »[32].

La critique globale reproche principalement au film la surexposition d'effets numériques, souffrant de beaucoup de comparaisons par rapport au film initial.

Box-office[modifier | modifier le code]

En Chine, le film sort le vendredi et récolte 13,4 millions d'USD[33] puis double la mise le lendemain avec 35 millions d'USD[34]. Le , le film récolte 185 millions d'USD en salles lors de son premier weekend aux États-Unis[35],[36]. Le , le film récolte 142 millions d'USD en dehors des États-Unis et un milliard globalement[37].

En France, le film devient le plus grand succès de l'année de 2019 avec 10 017 995 entrées et dépasse largement, à ce titre, La Reine des neiges 2 avec ses 7 401 300 entrées, Avengers: Endgame avec 6 942 474 entrées.[38]. Au niveau mondial, le Roi Lion récolte 1 656 311 308 $ de recettes dans le monde dont 543 636 234 $[39] aux États-Unis et devient ainsi le film d'animation le plus lucratif de tous les temps devant La Reine des neiges. Dans le reste du monde, il récolte 1 112 675 054$ de recettes.[39] Le film est également Classé à la septième place au box office mondial. Derrière Avengers : Endgame (2019), Avatar (2009), Titanic (1997), Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force (2015), Avengers : Infinity war (2018) et Jurassic world (2015).

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 543 636 234 $ N/A En cours
Drapeau de la France France 10 017 995 entrées N/A En cours
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 5 379 078 entrées N/A En cours
Drapeau de l'Italie Italie 5 693 434 entrées N/A En cours
Drapeau de l'Espagne Espagne 6 042 661 entrées N/A En cours
Monde Total hors États-Unis 1 112 675 054 $ N/A En cours
Monde Total mondial 1 656 311 308 $ N/A En cours

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Une suite annoncée[modifier | modifier le code]

Fin septembre 2020, la Walt Disney Company officialise que le film sorti en salles de juillet 2019 connaîtra une suite avec un autre réalisateur au commandes de cette suite. Il s'agit de Barry Jenkins, qui a été le réalisateur de Moonlight (2016) et qui a reçu l'Oscar du meilleur film en 2017.

Les détails de l'intrigue et de la date de sortie, ne sont pour l'instant pas communiqués par Disney.[40]

Par contre, ce nouveau film utilisera la même technique d'animation que pour Le Roi lion de Jon Favreau.[41]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Anthony D'Alessandro et Nancy Tartaglione, « 'The Lion King’ Expected To Leave A Big Paw Print Around The World With $450M+ Total By Sunday – Preview », sur Deadline.com, (consulté le 23 juillet 2019)
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  3. (en) « All the Star Sightings From the The Lion King's First Premiere Are So '90s », sur eonline.com, (consulté le 13 juillet 2019)
  4. « Le Roi Lion : qui sont les voix françaises au casting du remake ? », sur linternaute.com, (consulté le 1er juillet 2019)
  5. « Charlotte St-Martin », sur Agence artistique (consulté le 10 décembre 2019)
  6. « Disney dévoile la première bande annonce du film Le Roi lion », sur francetvinfo.fr, (consulté le 23 novembre 2018).
  7. « Disney and Jon Favreau Joining Forces on "The Lion King" - The Walt Disney Company », The Walt Disney Company,‎ (lire en ligne, consulté le 28 septembre 2016)
  8. (en) Mike Fleming Jr, « Disney’s Live-Action ‘Lion King’ Taps Jeff Nathanson As Writer », Deadline,‎ (lire en ligne, consulté le 16 octobre 2016)
  9. (en-US) Jenna Busch, « Live-Action Lion King Movie to Use VR Tech », ComingSoon.net,‎ (lire en ligne, consulté le 1er décembre 2016)
  10. « Le Roi Lion : pourquoi l'adaptation live est compliquée selon Jon Favreau », sur Allociné, (consulté le 7 septembre 2017)
  11. « Donald Glover, James Earl Jones cast in Disney's live-action "Lion King" », CNN,
  12. (en) « Beyoncé Top Choice to Voice Nala in ‘Lion King’ Remake (Exclusive) », Variety, (consulté le 17 juin 2017)
  13. (en-US) « Seth Rogen and Billy Eichner to Play Pumbaa and Timon in ‘Lion King’ (Exclusive) », TheWrap, (consulté le 26 avril 2017)
  14. (en-US) Matt Donnelly, « John Oliver Joins Disney's Live-Action "The Lion King" », TheWrap,‎ (lire en ligne, consulté le 11 juillet 2017)
  15. (en) Mia Galuppo, « Alfre Woodard Joins Disney's 'The Lion King' (Exclusive) », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne, consulté le 8 août 2017)
  16. (en-US) Umberto Gonzalez et Beatrice Verhoeven, « ‘Lion King’ Rafiki Casting: John Kani, ‘Civil War’ Star, to Play Wise Baboon (Exclusive) », TheWrap,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2017)
  17. (en) Borys Kit, « Chiwetel Ejiofor in Talks to Voice Scar in Disney's 'Lion King' », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne, consulté le 20 août 2017)
  18. Christelle Murhula, « Beyoncé devrait produire la bande originale du prochain «Le Roi Lion» », sur La Parisienne, (consulté le 7 septembre 2017)
  19. (en) Justin Kroll, « Beyonce Confirms Role as Nala in Disney’s Live-Action ‘The Lion King’ », sur Variety, (consulté le 21 mars 2018)
  20. (en) Bryan Bishop, « Beyoncé will star in Disney’s live-action remake of The Lion King », sur The Verge, (consulté le 21 mars 2018)
  21. (en) Dino-Ray Ramos, « Beyonce Officially Joins Disney’s ‘The Lion King’ Movie As It Sets Cast », sur Deadline.com, (consulté le 21 mars 2018)
  22. « Le Roi Lion : Beyoncé confirmée en Nala dans l'adaptation live », sur Allociné, (consulté le 3 novembre 2017)
  23. AlloCine, « Le Roi Lion : Rayane Bensetti en Simba pour la VF ! Qui sont les autres voix ? », sur AlloCiné (consulté le 16 septembre 2020)
  24. (en-US) Timothy Lammers, « Disney's Live-Action The Lion King Starts Production This Summer », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2017)
  25. (en) Carolyn Giardina, « 'Lion King': Disney Unveils Jaw-Dropping First Footage Of Jon Favreau's Remake at D23 », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juillet 2017)
  26. (en) « El Capitan Theatre Presents A Special Engagement of Disney's THE LION KING », sur broadwayworld.com, (consulté le 30 avril 2020)
  27. (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  28. SensCritique, « Le Roi Lion » (consulté le 22 février 2020)
  29. IMDb, « The Lion King » (consulté le 22 février 2020)
  30. « Le Roi Lion, une version moderne et réaliste », sur www.lefigaro.fr, (consulté le 19 juillet 2019)
  31. « Critique de Le Roi Lion (Film, 2019) », sur CinéSéries, (consulté le 19 juillet 2019)
  32. « “Le Roi lion”, le remake : on rugit moins de plaisir », sur Télérama.fr (consulté le 19 juillet 2019)
  33. (en) Rebecca Davis, « ‘The Lion King’ Rakes in $13.4 Million by Early Friday Evening in China », sur Variety, (consulté le 8 mai 2020)
  34. (en) Nancy Tartaglione, « ‘The Lion King’ Rises To $35M In China Through Saturday », sur Deadline.com, (consulté le 8 mai 2020)
  35. (en) Adam B. Vary, « “The Lion King” Set A Box Office Record For Walt Disney Pictures », sur Buzzfeed News, (consulté le 18 mai 2020)
  36. (en) Rob Golum, « ‘Lion King’ Delivers for Disney With $191.8 Million Weekend », sur Bloomberg News, (consulté le 18 mai 2020)
  37. (en) Rebecca Rubin, « Box Office: ‘Lion King’ Reigns Overseas With $142 Million, Nears $1 Billion Globally », sur Variety, (consulté le 31 mai 2020)
  38. « Le Roi Lion pulvérise les records de Disney et Avengers : Endgame au box-office français - Actualité Film », sur EcranLarge.com, (consulté le 24 juillet 2020).
  39. a et b « The Lion King (2019) (2019) - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 10 août 2019)
  40. « Cinéma : Disney annonce une suite à la version du "Roi Lion" en 3D », sur SudOuest.fr (consulté le 30 septembre 2020)
  41. « Disney prépare une suite au « Roi Lion » avec le cinéaste Barry Jenkins », sur www.20minutes.fr (consulté le 30 septembre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]