Vice-versa (film, 2015)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vice versa et Inside Out.
Vice-versa
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo officiel du film

Titre québécois Sens dessus dessous
Titre original Inside Out
Réalisation Pete Docter
Scénario Pete Docter
Michael Arndt
Acteurs principaux
Sociétés de production Pixar Animation Studios
Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Durée 94 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Vice-versa ou Sens dessus dessous au Québec (Inside Out) est le 133e long métrage d'animation des studios Disney et le 15e long métrage de Pixar. Réalisé en images de synthèse par Pete Docter, il est sorti en 2015. Il remporte en 2016 l'Oscar du meilleur film d'animation.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La jeune Riley a dû quitter sa ville natale dans le Minnesota, à cause du travail de son père, pour venir s'installer à San Francisco, où elle essaie de s'adapter à cette nouvelle vie. Elle est guidée par ses émotions, incarnées par des personnages résidant dans le Quartier cérébral, le centre de contrôle de l'esprit de Riley : Joie, Peur, Colère, Dégoût et Tristesse. Sa personnalité repose aussi sur ses souvenirs, représentés par des boules d'une couleur différente selon l'émotion contenue dans ce souvenir : jaunes pour Joie, violettes pour Peur, rouges pour Colère, vertes pour Dégoût et bleues pour Tristesse. Jusqu'à présent, ses souvenirs les plus importants, stockés à part, étaient tous jaunes. Mais voilà qu'un souvenir bleu risque d'accéder à cette situation. Joie tente de le bloquer et se dispute avec Tristesse, mais toutes deux sont par accident expulsées du Quartier cérébral, laissant Riley entre l'attitude rebelle de Dégoût et de Colère et le comportement pessimiste de Peur.

Joie et Tristesse vont devoir parcourir l'immensité de l'esprit de Riley pour la sauver du chaos, tandis que les trois autres personnages se laissent submerger par la discorde. Ainsi Colère implante une idée dans l'esprit de Riley : fuguer en volant la carte de crédit de sa mère, et prendre le bus pour retourner au Minnesota. Alors qu'elle exécute son plan, Joie et Tristesse parviennent in extremis, et après de multiples péripéties, à regagner le Quartier cérébral pour ramener l'équilibre dans l'esprit de la jeune fille, afin que tout redevienne comme avant. Grâce aux épreuves qu'elles ont traversées, Joie et Tristesse ont toutefois compris qu'elles étaient indissociables : les nouveaux souvenirs importants de Riley seront désormais multicolores, reflétant la complexité des émotions humaines.

Ce film traduit le moment compliqué du passage à l'adolescence : c'est là que la personnalité se construit, au fil des expériences et surtout en fonction du souvenir que l'on garde de ces événements[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

L'équipe du film (V.F. et V.O.) au Festival de Cannes 2015.
Logo original du film

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Source et légende : version française (VF) selon Allociné[2] et version québécoise (VQ) selon la distribution dans le générique de fin.

Production[modifier | modifier le code]

Les premières images du film ont été présentées au festival international du film d'animation d'Annecy en juin 2014[3], tout comme le film Disney, Les Nouveaux Héros (Big Hero 6)[4]. En juillet 2014, Disney annonce que le film sera accompagné du court métrage Lava[5].

Un teaser du film est dévoilé pendant le Super Bowl 2015 et annonce le retour de Pixar sur le devant de la scène[6].

Le , Vice-versa franchit les 500 millions d'USD de recettes à l'international[7].

Bande originale[modifier | modifier le code]

La bande originale du film est composée par Michael Giacchino, qui a déjà signé les musiques de huit courts métrages des studios Pixar (L'homme-orchestre, Passages nuageux, Doug en mission spéciale, George et A.J., Jour Nuit, La Luna, Toy Story : Angoisse au motel (en) et Toy Story : Hors du temps (en)), ainsi que celles de quatre de leurs longs métrages (Les Indestructibles, Ratatouille, Là-haut et Cars 2). Elle sort le en CD et téléchargement numérique[8].

No Titre Durée
1. Bundle of Joy 2:48
2. Team Building 2:18
3. Nomanisone Island / National Movers 4:20
4. Overcoming Sadness 0:51
5. Free Skating 0:59
6. First Day of School 2:02
7. Riled Up 1:02
8. Goofball No Longer 1:11
9. Memory Lanes 1:22
10. The Forgetters 0:50
11. Chasing the Pink Elephant 1:55
12. Abtract Thought 1:47
13. Imagination Land 1:25
14. Down in the Dumps 1:47
15. Dream Productions 1:43
16. Dream a Little Nightmare 1:50
17. The Subconscious Basement 2:01
18. Escaping the Subconscious 2:09
19. We Can Still Stop Her 2:54
20. Tears of Joy 3:39
21. Rainbow Flyer 2:58
22. Chasing Down Sadness 1:45
23. Joy Turns to Sadness / A Growing Personality 7:49
24. The Joy of Credits 8:18
59:43

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit d'excellentes critiques de la part de la presse. En France, le film obtient une note moyenne de 4.7/5 sur Allociné[9]. Aux États-Unis, le succès est le même et le site Metacritic, qui recense un total de 48 critiques, lui attribue le score moyen de 94/100, soit le troisième plus haut score de l'année[10],[11]. Enfin le site spécialisé de référence Allmovie lui donne la note de 4.5/5[12].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pour sa troisième semaine d'exploitation, le box-office enregistre 2 200 586 entrées. De plus, aux États-Unis ainsi qu'au Canada il enregistre 245 891 395 $ après sa troisième semaine au box-office.

Pour sa quatrième semaine d'exploitation, le box-office enregistre 2 900 269 entrées.

Au 5 août 2015, Vice-versa cumule en France 4 148 298 entrées[13]. Le , le film Vice-versa récolte 700 millions d'USD à l'international[14].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claire Cornillon, « Vice-versa à Cannes », sur L'Intermède, (consulté le 6 juillet 2015)
  2. « Casting Vice-versa », sur Allociné (consulté le 13 juin 2015)
  3. « Annecy 2014 : Pete Docter présente The Inside Out, le prochain Pixar », sur 3DVF, (consulté le 28 août 2014)
  4. « Annecy 2014 : Disney dévoile Feast et Big Hero 6 », sur 3DVF, (consulté le 28 août 2014)
  5. « Lava : ambiance tropicale pour le prochain court Pixar ! », sur Allociné, (consulté le 28 août 2014)
  6. « Vice-versa : le teaser Super Bowl du nouveau Pixar », sur Première, (consulté le 19 mars 2015)
  7. (en) Anita Busch, « Disney Pixar’s ‘Inside Out’ Crosses $500M Worldwide », sur Deadline.com, (consulté le 5 février 2016)
  8. « Inside Out (Original Motion Picture Soundtrack) », sur iTunes Store (consulté le 15 juin 2015)
  9. AlloCine, « Vice Versa », sur AlloCiné (consulté le 26 février 2016)
  10. « Inside Out », sur Metacritic (consulté le 26 février 2016)
  11. « Best Movies for 2015 », sur Metacritic (consulté le 26 février 2016)
  12. « Inside Out (2015) - Pete Docter | Synopsis, Characteristics, Moods, Themes and Related | AllMovie », sur AllMovie (consulté le 26 février 2016)
  13. AlloCine, « Box Office du film Vice Versa », sur AlloCiné (consulté le 26 février 2016)
  14. (en) Tami Benedict, « ‘Inside Out’ Grosses Over $700 Million Worldwide », sur Inquisitr, (consulté le 8 mars 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :