Monstres Academy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Monstres Academy
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo français du film.
Titre québécois L'Université des monstres
Titre original Monsters University
Réalisation Dan Scanlon
Scénario Daniel Gerson
Robert L. Baird
Dan Scanlon
Musique Randy Newman
Sociétés de production Pixar Animation Studios
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Durée 102 minutes
Sortie 2013

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Monstres Academy (Monsters University), ou L'Université des monstres au Québec, est le 126e long-métrage d'animation des studios Disney. Réalisé en images de synthèse par Dan Scanlon pour Pixar et sorti en 2013, il constitue une préquelle à Monstres et Cie (2001). Le scénario et l’histoire ont été élaborés par Dan Scanlon (qui signe son premier long-métrage), Daniel Gerson (co-scénariste du premier volet) et par Robert L. Baird (partenaire scénariste de Gerson).

Synopsis[modifier | modifier le code]

En tant qu'élève de première année, Robert « Bob » Ravowski commence à rêver de devenir une Terreur - un monstre qui entre dans le monde humain la nuit pour effrayer les enfants et récolter leurs cris pour obtenir de l'énergie pour alimenter la ville de Monstropolis. Onze ans plus tard, Bob s'inscrit au programme de Peur de la Monstre Academy (L’Université des Monstres au Québec ou MU pour Monsters University en anglais)et rencontre son camarade de classe Jacques « Sulli » Sullivent . Abigail Hardscrabble, doyenne du MU, prévient les étudiants que toute personne qui ne réussit pas un examen final à la fin du premier semestre devra quitter le programme de Peur.

Au fur et à mesure que le semestre avance, une rivalité intense se forme entre Bob, qui étudie dur pour s'améliorer, et Sulli, qui ne compte que sur son talent naturel et commence à faiblir. Ils tentent tous les deux de rejoindre une fraternité, mais seul Sulli est accepté dans Roar Omega Roar (ROR), la maison la plus prestigieuse du campus et ce, qu’en attrapant la mascotte de Fear Tech, que Bob avait attrapé pour Sulli. Lors de l'examen final, une bagarre entre le duo détruit par inadvertance la bonbonne de cri du prix d’Hardscrabble. Cette dernière les teste séparément et les échoue tous les deux – Bob pour ne pas être effrayant, Sulli pour avoir choisi la mauvaise approche pour effrayer un enfant sans avoir toutes les informations pertinentes à leur sujet. Ils sont obligés de changer de programme d'études, à leur grande consternation.

Voulant faire ses preuves, Bob apprend l'existence du concours des « Jeux de la peur » du MU et conclut un accord avec Hardscrabble. Si son équipe gagne, tous les membres seront admis au programme de la Peur, sinon, il quittera L’académie . Bob rejoint Oozma Kappa (OK), une fraternité d'inadaptés, mais il leur manque un membre pour pouvoir participer à la compétition. Sulli propose de rejoindre OK, y voyant sa seule chance de revenir au programme, et Bob accepte à contrecœur.

OK termine dernier au premier tour mais est sauvé de l'élimination après qu'une autre équipe ait été disqualifiée pour tricherie d'utilisation d'un gel de protection. Au cours de chacun des trois tours suivants, OK s'améliore régulièrement grâce à la connaissance de Bob en matière d'effarouchement et aux talents uniques des autres. Malgré leurs progrès, ils font face à l'humiliation de fraternités rivales, et Hardscrabble se demande si Sulli pense que Bob peut être une Terreur efficace. Bien que OK remporte une victoire décisive sur ROR au tour final, Bob découvre par la suite que Sulli avait altéré les paramètres de Bob du simulateur avant le tour de ce dernier pour garantir une victoire à OK, provoquant une vive dispute entre les deux. Les autres membres de l'OK jettent leur trophée, tout aussi honteux que Sulli ait gâché leur victoire en trichant. Sulli avoue à Hardscrabble ce qu'il a fait.

Indigné par la trahison de Sulli et toujours déterminé à prouver qu'il peut devenir une Terreur, Bob fait irruption dans le laboratoire de la porte de l'école et entre dans le monde humain. Il émerge dans une cabane de camp d'été pleine d'enfants mais est incapable d'effrayer aucun d'entre eux et s'enfuit dans les bois. Avec l'aide des membres de l'OK, Sulli se faufile à travers la porte pour trouver Bob, ignorant l'ordre de Hardscrabble de rester à l'écart et de laisser les autorités gérer la situation. Sulli trouve Bob et lui dit que la raison pour laquelle il a triché était parce qu'il avait peur d'échouer son équipe et tout le monde sur le campus parce que Bob n'était pas effrayant et admet qu'en dépit d'être un Sullivent, il n'a pas autant de succès que sa famille. Les deux se réconcilient et tentent de retourner aux MU, mais découvrent que Hardscrabble a désactivé la porte.

Alors que les policiers commencent à chasser Sulli et Bob, ce dernier se rend compte qu'ils peuvent peut-être actionner la porte de leur côté. En travaillant ensemble, les deux effraient tellement les officiers que leurs cris surchargent la porte, puis retournent à l’académie juste au moment où la porte explose. Bob et Sulli sont punis et expulsés du MU pour leurs actions, mais admettent les membres OK restants dans le programme de Peur pour le semestre à venir, impressionnés par leur performance aux Jeux de la Peur.

Alors que Bob et Sulli quittent le campus, Hardscrabble admet qu'ils l'ont surprise et exprime son espoir qu'ils continueront à le faire à l'avenir. Voyant une annonce "demande d'aide" pour des offres d'emploi chez Monstres et Cie, les deux décident de postuler et sont embauchés pour travailler dans la salle du courrier. Ils se frayent un chemin jusqu'à différents emplois avant d'être respectivement Terreur(Sulli) et assistant de Terreur (Bob).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (VF) sur AlloDoublage[1] et générique du film

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Logo québécois du film

 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[2]

Production[modifier | modifier le code]

Des plans pour un deuxième film Monstres et Cie ont existé depuis 2005. Après de multiples désaccords entre l'ancien PDG de Disney, Michael Eisner et le fondateur et PDG de Pixar, Steve Jobs, Disney — qui à l'époque était propriétaire des droits pour concevoir des suites à tous les films de Pixar jusqu'à Cars — annonce qu'une suite à Monstres et Cie sera réalisée par Circle 7 Animation[3]. Cependant, le changement de direction chez Disney à la fin 2005 — Michael Eisner est remplacé par son lieutenant Robert Iger — conduit à la reprise des négociations avec Pixar et début 2006 Disney annonce le rachat du studio. Les droits pour cette suite appartenant à Disney ont ensuite été transférés vers Pixar, conduisant à l'annulation de la version du film de Rob Muir et Bob Hilgenberg et à la fermeture subséquente de Circle 7.

Une suite faite par Pixar est confirmée en 2010[4]. Le , la sortie du film est annoncée pour le aux États-Unis. Il s'agira du quatorzième long métrage du studio[5]. Le , il a été confirmé que le film sera une suite, puis le titre Monsters University a été révélé. Le film sera dirigé par Dan Scanlon et produit par Kori Rae[6],[7].

Le , le groupe de metal progressif Mastodon annonce via leur compte Twitter qu'ils ont écrit une chanson pour le film[8].

Le même jour, les DJ suédois Axwell et Sebastian Ingrosso (tous les deux ex-Swedish House Mafia) ont composé et produit un titre pour le film nommé Roar. Le titre est produit sur Walt Disney Records et sur leurs labels respectifs .[réf. nécessaire]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Oozma, première partie du nom de la fraternité, dérive de House Ma, c'est-à-dire la maison de Maman, parce que son siège est installé dans la villa de la mère de Squibbles.
  • Aucun des coéquipiers de Bob et Sully, à savoir Don Carlton, Terry & Terri, Squibbles et Art, n'apparaît dans la suite précurseur Monstres et compagnie. Or, il est montré dans le générique de fin qu'ils ont tous été engagés à Monstres Inc. à la fin de leurs études. Rien n'est vraiment expliqué à ce sujet, mais on peut en déduire qu'ils ont soit démissionné, soit été renvoyés à cause de la pénurie de cris.
  • Le générique de fin donne le nom de deux sociétés concurrentes de Monstres Inc. : Scream Ind. et Fear Co.
  • La scène où l'équipe O.K. est invitée à une soirée qui s'avère être un traquenard fait référence à la scène du bal de promo dans Carrie au bal du diable quand celle-ci se ramasse une flaque de sang de porc.

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 268 492 764 $[9],[10] 26
Drapeau de la France France 2 135 699 entrées[10] 17
Monde Monde 743 559 607 $[9] -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Annie Awards 2014 :
    • Meilleur storyboard pour Dean Kelly
    • Meilleur montage pour Greg Snyder, Gregory Amundson et Steve Bloom

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de doublage sur Allodoublage, consulté le 10 juillet 2013
  2. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage Québec (consulté le ).
  3. (en) Jim Hill, « The Skinny on Circle Seven », (consulté le )
  4. (en) Marc Graser, « Disney drawing Monsters Inc. sequel », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (en) « Monsters University Pushed to 2012 », movieweb.com, (consulté le )
  6. (en) « John Lasseter Talks Cars 2, Brave and the Future of Pixar », Collider (consulté le )
  7. (en) « Pixar Short Director Dan Scanlon Set to Helm Monsters University », First Showing (consulté le )
  8. (en) Brave Words et Bloody Knuckles, « Mastodon Writing/Recording Track for Upcoming Monsters, Inc. Sequel », (consulté le )
  9. a et b (en) « Monsters University », sur Box Office Mojo (consulté le )
  10. a et b « Monstres Academy », sur JP's Box Office (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :