La Ligue des justiciers : Le Paradoxe Flashpoint

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Ligue des justiciers :
Le Paradoxe Flashpoint
Titre original Justice League: The Flashpoint Paradox
Réalisation Jay Oliva
Scénario Jim Krieg
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Durée 75 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Ligue des justiciers : Le Paradoxe Flashpoint (Justice League: The Flashpoint Paradox) est un film d'animation américain réalisé par Jay Oliva, sorti en 2013. Il s'agit de l'adaptation de la mini-série Flashpoint qui a amené la recréation de l'univers DC et la relance de la totalité des comics avec un nouveau numéro 1.

Résumé[modifier | modifier le code]

Enfant, Barry Allen trouve sa mère assassinée le jour de son anniversaire.

Les années passent, Barry devient Flash, un super-héros capable d'aller très vite, et de voyager dans le temps. Un jour, il se réveille dans une réalité alternative où ses super-pouvoirs ont disparu. Dans ce monde ravagé par une guerre entre les Atlantes d'Aquaman et les Amazones de Wonder Woman, Superman n'existe pas et Batman est en fait Thomas Wayne, le père de Bruce assassiné quand il était enfant. Flash essaie alors de rentrer dans son univers.

Il recrée avec l'aide de Batman les conditions de son accident pour récupérer son pouvoir. Puis il comprend que c'est lui-même qui a créé cette réalité alternative, en voyageant dans le temps pour sauver sa mère. Il refait le voyage dans le temps, et s'intercepte, laissant sa mère mourir. Il se réveille alors, dans sa réalité familière.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]