Judge Dredd (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Judge Dredd.
Judge Dredd
Titre québécois Juge Dredd
Titre original Judge Dredd
Réalisation Danny Cannon
Scénario John Wagner
Carlos Ezquerra
Michael De Luca
William Wisher Jr.
Steven E. de Souza
Sociétés de production Hollywood Pictures
Cinergi Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 96 minutes
Sortie 1995

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Judge Dredd ou Juge Dredd au Québec est un film de science-fiction américain réalisé par Danny Cannon et sorti en 1995, avec dans le rôle titre l'acteur Sylvester Stallone.

Ce film est l'adaptation de la bande dessinée du même nom parue dans le magazine hebdomadaire britannique 2000 AD.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un des véhicules du film.
Un autre des véhicules du film.

En , après une apocalypse nucléaire, la civilisation humaine survit dans de rares mégalopoles surpeuplées, les Megacités, gangrénées par un taux de criminalité élevé. La population se replie derrière les remparts des Mégacités pour se protéger entre autres du monde extérieur, devenu radioactif, désertique et peuplé de créatures mutantes à la suite de la guerre, mais subit à l'intérieur une criminalité galopante. Au sein de ce cauchemar urbain patrouillent les Juges, un condensé de tout le processus légal de lutte contre le crime. Les Juges sont à la fois « policiers, jurés et bourreaux » et, juchés au guidon de leur puissantes motos volantes (les tribunaux-glisseurs), font régner l'ordre. Parmi les Juges de Mega-City One (en), un individu émerge, le très respecté et craint Juge Dredd.

Dredd est accusé du meurtre d'un journaliste à la suite d'un événement imprévisible. Sa coéquipière, le Juge Hershey, tente d'aider Dredd à prouver son innocence, mais échoue. Condamné, Dredd est envoyé à la prison d'Aspen mais, en chemin, le transport aérien dans lequel il est conduit est attaqué. Débute alors pour lui une difficile aventure pour retourner en ville puis rétablir la vérité.

Dredd découvre ensuite qu'il est le sujet d'une expérience génétique (le « projet Janus ») et que son ancien meilleur ami, le Juge Rico, qu'il a jadis jugé et envoyé en prison, est son frère jumeau partageant le même génome, issu tout comme lui de manipulations génétiques. Le crime dont on l'accuse a en fait été perpétré par Rico, celui-ci s'étant récemment évadé. Rico a comme plan de contrôler la ville à l'aide de clones de lui-même, produits par la dernière version du projet Janus, s'en servant pour remplacer les Juges devenu trop peu nombreux pour s'opposer à lui.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné en partie en Islande et dans les Studios de Shepperton en Angleterre[1].

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

Judge Dredd a rencontré un échec commercial, rapportant 113 493 481 $ de recettes au box-office mondial, dont 34 693 481 $ rien qu'aux États-Unis où il ne prend que la cinquième place lors de son premier week-end à l'affiche[2]. Néanmoins, le film affiche un taux de rentabilité de 126 % par rapport à son budget de 90 000 000 $[3].

En France, le film réalise un résultat correct, en totalisant 1 148 697 entrées et occupe la première place du box-office lors de sa première semaine d'exploitation[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Le film a été nommé dans quatre catégories des Saturn Awards : Meilleurs costumes, maquillage, film de science fiction et effets spéciaux.
  • « Choix des lecteurs 1995 » du magazine Sci-Fi Universe.
  • Sylvester Stallone a été nommé aux Golden Raspberry Award en tant que Pire acteur pour sa performance dans ce film, ainsi que dans Assassins.

Différences avec le comic book[modifier | modifier le code]

Certains éléments du film ont été changés par rapport au comic book original Judge Dredd :

  • dans les comics, le lecteur ne voit jamais le visage du Judge Dredd, contrairement au film. En effet, le juge Joseph Dredd garde tout le temps son casque sur la tête et, quand il l'enlève, on le voit soit de dos, soit avec un visage masqué par la censure pour éviter de montrer son visage ;
  • dans les comics, Rico et Dredd savent qu'ils sont frères et des clones également, contrairement au film ;
  • dans les comics, Rico était un meilleur Juge que son frère Joseph : meilleur tireur, meilleur athlète, meilleur juge, premier de sa promotion à l'académie des Juges, son frère Joseph étant second. Joseph l'admirait mais, avec le temps, Rico prit le chemin du crime ;
  • dans les comics, Rico a bien été arrêté par Joseph Dredd pour meurtres, racket, etc., mais fut condamné à 20 ans de prison sur la planète Pluton au lieu d'une peine de prison à vie sur Terre à Aspen dans le film ;
  • dans les comics, Rico n'a jamais pris le pouvoir à Mega-City One (en), contrairement au film. Il voulait seulement se venger de son frère Joseph Dredd et fut tué par celui-ci dans un duel ;
  • dans les comics, le gang des Anges a bien été anéanti par Dredd comme dans le film, mais c'était dans l'espace et sur une autre planète.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Judge Dredd, le personnage original de l'univers de fiction.

Liens externes[modifier | modifier le code]