La Ligue des justiciers : Dieux et Monstres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Ligue des justiciers : Dieux et Monstres
Titre original Justice League: Gods and Monsters
Réalisation Sam Liu
Scénario Alan Burnett
Bruce Timm
Sociétés de production Warner Bros. Animation
DC Comics
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Durée 75 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Ligue des justiciers : Dieux et Monstres (Justice League: Gods and Monsters) est un film d'animation américain réalisé par Sam Liu, sorti directement en vidéo en 2015.

Il s'agit du 24e film de la collection DC Universe Dessin animé original.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un univers alternatif, une Ligue des justiciers, composée du fils du général Zod (Superman), de Kirk Langstrom (Batman vampire) et de Bekka, une New Gods (Wonder Woman), utilise la force brute pour remplir ses objectifs. Cela entraîne des frictions avec le gouvernement américain et lorsqu'une série de meurtres touchant des scientifiques a lieu, la Ligue est soupçonnée de ces crimes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Source : voix originales et françaises sur Latourdesheros.com[2].

Production[modifier | modifier le code]

En juillet 2014, lors du San Diego Comic-Con, DC Comics annonce Justice League: Gods and Monsters pour une sortie en été 2015[3]. En avril 2015, l'histoire et les personnages du film sont révélés ainsi que des images dans un court-métrage sur le Blu-ray de Batman vs. Robin[4].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Kofi Outlaw de Screenrant.com donne à La Ligue des justiciers : Dieux et Monstres 5 sur 5 étoiles, louant l'écriture de Timm et Burnett, les scènes de combat et les personnages et le qualifie « d'un must pour tout fan de DC »[5].

Joshua Yehl du site web IGN donne au film une note de 8,9/10, louant l'excellent concept, l'histoire d'origine de Wonder Woman, le doublage et l'utilisation de la violence[6].

Justice League: Gods and Monsters Chronicles[modifier | modifier le code]

Saison 1 (2015):

Episode 1 :

Kirk Langstrom en Batman vampire confronte Harley Quinn en tueuse en série.

Episode 2 :

Le fils de Zod en Superman confronte Brainiac qui est de petite taille.

Episode 3 :

Bekka une New God en Wonder Woman avec Steve Trevor confrontent Kobra.

Saison 2 (2016):

Les 10 épisodes ne sont pas encore publiés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Justice League – Gods and Monsters Chronicles : La bande annonce présentée par Bruce Timm ! », sur Lestoilesheroiques.fr, (consulté le 23 juillet 2015).
  2. « La Ligue des justiciers : Dieux et Monstres », sur Latourdesheros.com (consulté le 28 juillet 2015).
  3. « Bruce Timm de retour au cinéma avec Justice League: Gods & Monsters », sur Comicsblog.fr, (consulté le 29 juillet 2015).
  4. (en) Russ Burlingame, « Justice League: Gods and Monsters Preview Features Huge Changes to Superman, Batman and Wonder Woman », sur Comicbook.com, (consulté le 29 juillet 2015).
  5. (en) Kofi Outlaw, « Justice League: Gods And Monsters Review », sur Screenrant.com, (consulté le 29 juillet 2015).
  6. (en) Joshua Yehl, « Justice League: Gods and Monsters Review », sur IGN.com, (consulté le 29 juillet 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]