Lynda Carter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lynda Carter
Description de cette image, également commentée ci-après

Lynda Carter en 2009.

Naissance (63 ans)
Drapeau des États-Unis Phoenix, Arizona (États-Unis)
Nationalité Américaine
Site internet www.lyndacarter.com

Lynda Carter, née le à Phoenix (Arizona) est une actrice américaine. Elle est surtout connue pour avoir tenu le rôle-titre de la série télévisée Wonder Woman à la fin des années 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît le 24 juillet 1951 d'un père irlandais et d'une mère mexicaine.

Miss World USA[modifier | modifier le code]

En 1972, à tout juste 21 ans, Lynda Carter se fait connaître pour la première fois, lors de sa victoire à l'élection de Miss World USA, afin de représenter les États-Unis au concours Miss Monde, la même année. Elle ne remporte pas ce titre mondial, mais figure parmi les 15 finalistes.

Elle chante ensuite dans divers groupes à travers les États-Unis, avant de se lancer dans une carrière de comédienne, en s'installant à Los Angeles, en 1975. Lynda Carter apparaît au sein de séries comme Starsky et Hutch.

Wonder Woman / succès mondial[modifier | modifier le code]

Lynda Carter décroche le rôle de Wonder Woman, en 1976. Le pilote de la série est un immense succès, et l'actrice devient rapidement une star.

Pendant quatre ans et 60 épisodes, Lynda Carter interprète le rôle d'une amazone aux pouvoirs surnaturels. Très apprécié des enfants, le personnage de Wonder Woman séduit également les hommes adultes, par la tenue très sexy qu'elle revêt.

Evolution de carrière[modifier | modifier le code]

Après la série, à partir de 1980, l'ancienne héroïne de Wonder Woman se produit dans divers spectacles à Las Vegas, et continue sa carrière de comédienne dans divers téléfilms (Rita Hayworth en 1984, Daddy en 1991, Family Blessing en 1996).

Éloignée des studios depuis plusieurs années, Lynda Carter fait son retour dans le monde du spectacle, avec des participations dans des films du box-office : L'École fantastique en 2005 et le remake de la série Shérif, fais-moi peur la même année. Elle participe également à la série New York, unité spéciale, où elle interprète une manipulatrice meurtrière. Elle est à l'affiche de la comédie musicale Chicago, au théâtre à Londres, en octobre et novembre 2005.

En 2007, Lynda Carter retrouve l'univers des super héros, avec une apparition dans un épisode de la série télévisée Smallville.

La même année, elle est de nouveau dans le monde musical, avec plusieurs spectacles dont elle est la vedette[1]. Plébiscitée par la critique[2],[3], la comédienne se produit, à guichets fermés, avec un répertoire blues et jazzy dans différentes villes des États-Unis. Forte de ce succès, Lynda Carter sort un CD intitulé : At Last, classé numéro 1 des ventes dans la catégorie jazz/blues[4], en .

En 2010, elle signe pour plusieurs concerts dont deux à Londres, les 17 et 18 septembre 2010. Elle enregistre également un nouveau CD, à Nashville, encouragée par le succès du premier. Son nouvel album, intitulé Crazy Little Things, sort le 26 avril 2011.

Depuis plusieurs années, elle prête également sa voix pour des jeux vidéo à succès, comme The Elder Scrolls V: Skyrim, en 2011, ou bien Elder Scrolls Online, en 2014, avec d'autres stars d'Hollywood.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1977, Lynda Carter se marie avec Ron Samuel (son ancien agent). Le couple divorce en 1983.

En 1984, elle se remarie avec Robert Altman, avocat. Elle quitte alors Hollywood pour Washington (lieu de travail son époux). Le couple a deux enfants, James et Jessica.

Lynda Carter et son époux deviennent un couple influent à Washington, et cette dernière s'implique dans de nombreuses oeuvre caritatives[5].

Scandale politico-financier[modifier | modifier le code]

En 1991, son époux est inquiété par la justice dans l'affaire de la Banque de Credit et Commerce International. Un scandale financier retentissant aux États-Unis, qui implique l'ancien secrétaire américain à la Défense, Clark Clifford, partenaire professionnel de son époux[6]. Des médias rapportent que des relations influentes de Lynda Carter prendront leurs distances durant la procédure judiciaire[5]. En 1993, Robert Altman est acquitté[7],[8],[9],[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Lynda Carter en 1976 dans la série The New Adventures of Wonder Woman.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Philip Potempa, « Lynda Carter a « comfortable » stage sensation with new, intimate cabaret tour : Go »,‎ (consulté le 8 décembre 2014)
  2. (en) CBS News, « Lynda Carter's Second Act »,‎ (consulté le 8 décembre 2014)
  3. (en) Stephen Holden, « Music Review - Lynda Carter - Former Superheroine Sings the Tunes of Her Muses at Feinstein’s at Loews Regency - NYTimes.com »,‎ (consulté le 8 décembre 2014)
  4. Billboard magazine
  5. a et b Article sur les relations influentes du couple Chicago Tribune
  6. Article sur l'affaire de la BCCI - Los Angeles Times
  7. Article sur l'acquittement de son époux - Los Angeles Times
  8. Article sur l'acquittement de son époux / détails de l'affaire BCCI - Independent UK
  9. Photos Corbis de Lynda Carter et son époux en 1993, au tribunal
  10. Photos Corbis de Lynda Carter et son époux en 1993, au tribunal

Liens externes[modifier | modifier le code]