Batman - Judge Dredd : Jugement à Gotham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Batman - Judge Dredd : Jugement à Gotham
Comic
Scénario Alan Grant
John Wagner
Dessin Simon Bisley
Couleurs Simon Bisley
Genre(s) Super-héros

Personnages principaux Batman
Judge Dredd
Judge Death
Mean Machine
l'Épouvantail
Judge « Psi » Cassandra Anderson
Lieu de l’action Gotham City
Mega-City One (en)

Titre original Batman/Judge Dredd: Judgment on Gotham
Éditeur Drapeau des États-Unis
DC Comics
Fleetway
Drapeau de la France Comics USA
Première publication 1991
Nb. de pages 68

Batman - Judge Dredd : Jugement à Gotham (Batman/Judge Dredd: Judgement on Gotham) est un comics one shot écrit par Alan Grant et John Wagner et dessiné par Simon Bisley, publié aux États-Unis par DC Comics et Fleetway en 1991, traduit en France chez Comics USA en 1992.

Il s’agit d’un crossover entre les univers de Batman et Judge Dredd.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le Judge Death, un voyageur interdimensionnel adepte de solutions expéditives contre les vivants (il considère la vie comme un crime, et les vivants comme des pêcheurs), débarque à Gotham City.

À peine arrivé, Death trucide deux amoureux qui s’embrassaient dans la rue puis les policiers venus à sa rencontre. Batman parvient à le vaincre (en le faisant s’empaler sur une grille sans le vouloir) mais l'âme noire du Judge Death, libérée, cherche un nouvel hôte.

Batman est ensuite téléporté par inadvertance dans une autre dimension, à Mega City One (en), quand il manipule le transporteur du Judge Death. Il est alors est confronté à Mean Machine puis au Juge Dredd qui l'arrête, l'enferme et le condamne à 20 ans de prison (pour, entres autres, outrage et rébellion, Dredd n'aimant visiblement pas le sens de l'humour ironique de Batman, et détestant les justiciers masqués).

Pendant ce temps à Gotham, le Judge Death (qui a repris une forme physique en possédant le corps d'un défunt dans une morgue) s’allie à l’Épouvantail pour faire subir des ravages à la ville — rejoints plus tard par Mean Machine, qui a un compte à régler avec Death —, projetant de commencer son hécatombe lors d'un concert où se produit le groupe de death metal Living Death…

À Mega City One, Batman obtient l'aide de la Juge « Psi » Cassandra Anderson qui le libère et le ramène à Gotham, utilisant un portail dimensionnel dans la base des Juges. Dredd donne l'ordre de les arrêter et, lorsque cela échoue, les suit à Gotham.

Personnages[modifier | modifier le code]

Autour de l'album[modifier | modifier le code]

Cet album a été peint en couleur directe par Simon Bisley, habitué du genre. Il travaille, entre autres, sur la série Judge Dredd mais aussi sur Slaine et Lobo.

Les deux personnages se retrouveront dans trois autres graphic novels également en couleurs directes :

  1. Vendetta in Gotham par Alan Grant, John Wagner et Cam Kennedy en 1993 ;
  2. Batman - Judge Dredd : La Grande Énigme par Alan Grant, John Wagner, Carl Critchlow et Dermot Power en 1995 ;
  3. Batman/Judge Dredd: Die Laughing par Alan Grant, John Wagner, Jason Brashill, Glenn Fabry et Jim Murray en 1998.

Éditeurs[modifier | modifier le code]

  • DC Comics : version originale
  • Comics USA : première publication en français dans la collection « Spécial USA »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]