Superman 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Superman (homonymie).
Superman 3
Titre original Superman III
Réalisation Richard Lester
Scénario David Newman
Leslie Newman (en)
Acteurs principaux
Sociétés de production Dovemead Films
Cantharus Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre super-héros
Durée 120 minutes
Sortie 1983

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Superman 3 est un film de super-héros anglo-américain réalisé par Richard Lester, sorti en 1983.

C'est le troisième volet des adaptations cinématographiques de Superman avec Christopher Reeve dans le rôle-titre.

Synopsis[modifier | modifier le code]

August Gorman, sans argent et sans talent, se découvre un don pour l'informatique. Ross Webster, patron d'une puissante société et génie du mal à ses heures perdues, entend utiliser son génie pour dominer le monde grâce aux ordinateurs, et détruire Superman. Ce dernier se retrouve bientôt exposé à une kryptonite artificielle qui transforme sa personnalité et en fait un être maléfique.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Producteur délégué : Ilya Salkind
Producteur associé : Robert Simmonds

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (VF) sur AlloDoublage[4]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Après la sortie du premier Superman, Richard Donner a proposé aux producteurs d'écrire avec Tom Mankiewicz les deux suites. Ces scénarios incluaient Brainiac, un androïde,ennemi de Superman, responsable de la miniaturisation de Kandor.

Les producteurs Salkind ne souhaitaient cependant pas poursuivre l'aventure avec Richard Donner.

Ilya Salkind, producteur de la saga, écrit ensuite un nouveau traitement pour le film, qui reprit notamment Brainiac, Mr Mxyztplk ou encore Supergirl, mais cela ne plaisait pas à la Warner[5]. Le scénario raconte que Brainiac découvre Supergirl (de la même manière que la famille Kent découvre le bébé Kal-El). Dans cette histoire, Brainiac l'élève, elle devient méchante puis Brainiac tombe amoureux d'elle[6].

Suite au souhait de Richard Pryor de jouer dans un film Superman, David et Leslie Newman écrivent un scénario final incluant le personnage de Gus Gorman, un génie de l'informatique un peu maladroit. Pour expliquer l'absence de Lois Lane tout au long de l'histoire, ils ont également l'idée de recentrer la vie sentimentale de Clark autour de son amour de jeunesse, Lana Lang. Ils ajoutent également un concept dans lequel Superman se bat contre ses propres démons afin d'apporter une touche d'action.

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Alan Alda avait été envisagé pour le rôle de Webster. Le rôle de Lana Lang a été proposé à Jennifer Jason Leigh qui l'a refusé, se sentant trop jeune[7].

Margot Kidder reprend le rôle de Lois Lane mais n'apparaît que dans deux scènes du film (une au début et une à la fin). Cette décision fût prise en guise de punition envers l'actrice suite à sa forte protestation en ce qui concerne le renvoi de Richard Donner sur la production du second volet. De ce fait dans l'histoire, Lois part en vacances aux Bahamas.

Le jeune garçon qui attend devant le photomaton pendant que Clark Kent se change en Superman, est celui qui interprétait Kal-El enfant lorsqu'il sort du vaisseau dans le premier film cinq ans plus tôt. Cet acteur participera pour un petit rôle dans le film Man of Steel.

Au début, le passant qui reçoit de la peinture sur lui ainsi qu'un seau de peinture est le comédien britannique Bob Todd plus connu pour être un des vieux complices de Benny Hill dans ses shows.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu au Canada (Calgary, High River), en Angleterre (Pinewood Studios, Milton Keynes), en Italie et aux États-Unis (Page, Glen Canyon)[8].

Musique[modifier | modifier le code]

Superman III
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie 1983
Genre musique de film, synthpop
Compositeur Giorgio Moroder, Ken Thorne
Label Warner Bros.
Critique

Bandes originales de Superman

La musique du film est composée par Ken Thorne, déjà présent pour Superman 2. Par ailleurs, on retrouve dans le film des compositions dans le style synthpop de Giorgio Moroder, notamment pour la séquence de bagarre entre le mauvais Superman et le gentil Clark.

Liste des titres
  1. "Main Title (The Streets of Metropolis)" (5:23) [10]
  2. "Saving The Factory-The Acid Test" (6:09)
  3. "Gus Finds a Way" (0:58)
  4. "The Two Faces of Superman" (2:50)
  5. "The Struggle Within-Final Victory" (4:16)
  6. "Rock On" - Marshall Crenshaw (3:35)
  7. "No See, No Cry" - Chaka Khan (3:18)
  8. "They Won't Get Me" - Roger Miller (3:20)
  9. "Love Theme" - Giorgio Moroder (3:14)
  10. "Main Title March" - Giorgio Moroder (4:20)

Sortie[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Dans l'ensemble, le film a reçu des critiques assez négatives. Le principal reproche étant la qualité du scénario qui bascule beaucoup trop vers la comédie. On reproche également le fait que Superman s'efface complètement derrière Richard Pryor, qui tend à lui voler la vedette.

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
59 950 623 $[11] [2]
Drapeau de la France France 1 174 974 entrées[12]

Version de 1985[modifier | modifier le code]

En 1985, Paramount Télévision récupère les droits grâce à Viacom et diffuse une nouvelle version du film intitulée Superman III : The Smallville Definitive Cut.

Cette nouvelle version inclut un nouveau générique dans l'espace, de nouvelles scènes inédites et une relation plus centré sur le méchant Superman et Lana Lang.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (mars 2013).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Dans ce troisième volet, on retrouve l'acteur Shane Rimmer dans le rôle d'un agent de Police faisant détourner la circulation à cause de l'incendie à l'usine chimique. Rimmer était déjà apparu dans le second film, dans le rôle d'un contrôleur de la NASA.
  • Dans la scène de l'affrontement entre le gentil Clark et le méchant Superman dans la décharge automobile, on peut apercevoir un poster du film Blade Runner affiché sur le mur d'un petit local.
  • On peut relever quelques détails incohérents :
    • Dans la séquence du bal de Smallville, on peut voir des photos de Clark et Lana lors de la remise des diplômes avec les visages de Christopher Reeve et Annette O'Toole. Or dans le premier film, les personnages étaient interprétés en tant qu'adolescents par deux autres acteurs : Jeff East et Diane Sherry. Par conséquent, les photos devaient comporter les visages de ceux-ci et non ceux de Reeve et O'Toole. N'oublions pas non plus qu'après le lycée, Clark a voyagé dans le Grand Nord pour y étudier ses origines kryptoniennes et qu'il y est resté pendant 12 ans[13].
    • Après avoir percé la coque du pétrolier, le mauvais Superman débarque au chalet de Ross Webster (au sommet de son immeuble) et passe la nuit avec Lorelei. Plus tard, une fois qu'il s'est débarrassé de son double maléfique et réparé les dégâts sur le bateau, Superman (le vrai) revient au chalet pour rechercher Webster, ce qui tend à prouver qu'il se souvient d'y être déjà venu durant sa période sombre. Paradoxalement, il affirme ne pas connaître Lorelei quand cette dernière le salue dans la grotte.
    • Lorsqu'ils lancent une première contre-attaque sur Superman, Webster et ses camarades l'enveloppent dans une bulle pour savoir combien de temps l'homme d'acier peut survivre sans oxygène. Or si ce dernier peut survivre dans l'espace, il est peu probable qu'il puisse s'étouffer dans une bulle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Crédits - Internet Movie Database
  2. a et b (en) Superman III - The Numbers.com
  3. (en) Dates de sortie - Internet Movie Database
  4. Fiche de doublage VF du film sur AlloDoublage, consulté le 16 février 2013
  5. (en) Ilya Salkind commentaire audio, Superman III DVD, 2006 version
  6. (en-US) « Richard Donner's Plans For 'Superman III' Included Brainiac », sur ScienceFiction.com, (consulté le 17 janvier 2019)
  7. (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  8. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  9. (en) « Ken Thorne Superman III », sur AllMusic (consulté le 19 août 2015)
  10. « Superman III - Movie Synopsis/Review/Critique », Supermanhomepage.com, (consulté le 26 décembre 2010)
  11. (en) « Superman III », sur Box Office Mojo (consulté le 19 août 2015)
  12. « Superman 3 », sur JP box-office.com (consulté le 19 aout 2015)
  13. Réplique de Jor-El dans Superman : « Quand tu seras revenu aux confins de ta galaxie, douze de tes années auront passé. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]