Superman, l'Ange de Metropolis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Superman, l'Ange de Metropolis
Description de cette image, également commentée ci-après
L'emblème de Superman
Type de série Animation jeunesse
Titre original Superman
Superman: The Animated Series
Genre Action
Super-héros
Fantastique
Création Bruce Timm
Curt Geda
Production Alan Burnett
Paul Dini
Bruce Timm
Musique Shirley Walker
Lolita Ritmanis
Michael McCuistion
Kristopher Carter
Harvey Cohen
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Kids' WB
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 54
Durée 20 minutes
Diff. originale

Superman, l'Ange de Metropolis (Superman ou Superman: The Animated Series) est une série télévisée d'animation américaine en 54 épisodes de 25 minutes, produite par Warner Bros. Pictures et diffusée entre le et le dans le bloc de programmation Kids' WB.

En France, la série a été diffusée à partir du sur Canal+ et rediffusée sur France 3 et Cartoon Network puis sur Boing et aujourd'hui sur Toonami.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La planète Krypton est menacée de destruction. Sachant que tous les kryptoniens sont condamnés, le savant Jor-El et son épouse décident de sauver leur bébé en le plaçant dans une navette spatiale. Après un long voyage, le jeune Kal-El arrive sur Terre où il est recueilli par les Kent, un couple de fermiers. Le jeune kryptonien grandit sous le nom de Clark et se découvre des pouvoirs : la capacité de voler, de voir à travers les murs, d'envoyer des rayons laser par ses yeux, de se déplacer à grande vitesse, de produire un super-souffle, d'entendre des bruits, conversations à de longues distances et surtout une force colossale. Devenu adulte, Clark quitte la petite Smallville pour rejoindre Metropolis où il intègre la rédaction du Daily Planet en tant que journaliste. Une place de choix qui lui permet d'être au courant de la moindre menace et de revêtir discrètement son autre tenue : celle de Superman, alias l'Homme d'Acier ! Très vite, Superman trouve une alliée en la personne de Lois Lane, journaliste intègre mais parfois hautaine, qui tombe amoureuse du super-héros tout en ignorant que celui-ci et son collègue Clark Kent (qu'elle "snobe" un peu) ne sont qu'une seule et même personne…

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Les ennemis[modifier | modifier le code]

Les héros invités[modifier | modifier le code]

Les vilains invités[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (1996-1997)[modifier | modifier le code]

  1. Le Fils de Krypton (1re partie) (The Last Son of Krypton, Part 1)
  2. Le Fils de Krypton (2e partie) (The Last Son of Krypton, Part 2)
  3. Le Fils de Krypton (3e partie) (The Last Son of Krypton, Part 3)
  4. Toyman (Fun and Games)
  5. Souvenir de Krypton (A Little Piece of Home)
  6. Le Parasite (Feeding Time)
  7. Metallo (The Way of all Flesh)
  8. Souvenirs volés (Stolen Memories)
  9. Le Motard du cosmos (1re partie) (The Main Man, Part 1)
  10. Le Motard du cosmos (2e partie) (The Main Man, Part 2)
  11. My Girl (My Girl)
  12. Armes diaboliques (Tools of the Trade)
  13. Deux en un (Two's A Crowd)

Deuxième saison (1997-1998)[modifier | modifier le code]

  1. Les Survivants du passé (1re partie) (Blast from the Past, Part 1)
  2. Les Survivants du passé (2e partie) (Blast from the Past, Part 2)
  3. Le Prométhéon (The Prometheon)
  4. Électra (Livewire)
  5. Duo d'enfer (Speed Demons)
  6. Crise d'identité (Identity Crisis)
  7. La Cible (Target)
  8. Renaissance (Action Figures)
  9. Mxyzptlk (Mxyzpixilated)
  10. Double Dose (Double Dose)
  11. Énergie solaire (Solar Power)
  12. Qu'est devenue Metropolis ? (Brave New Metropolis)
  13. Drôle de singe (Monkey Fun)
  14. Le Revenant (Ghost In The Machine)
  15. La Fête des pères (Father's Day)
  16. Nec Plus Ultra (1re partie) (World's Finest, Part 1)
  17. Nec Plus Ultra (2e partie) (World's Finest, Part 2)
  18. Nec Plus Ultra (3e partie) (World's Finest, Part 3)
  19. La Main du destin (Hand of Fate)
  20. Le Monde Bizarro (Bizarro's World)
  21. Prototype (Prototype)
  22. Feu Monsieur Kent (The Late Mr. Kent)
  23. Les Hommes de fer (Heavy Metal)
  24. Maxima la Reine guerrière (Warrior Queen)
  25. Centrale nucléaire (1re partie) (Apokolips...Now! Part 1)
  26. Centrale nucléaire (2e partie) (Apokolips...Now! Part 2)
  27. La Petite Fille perdue (1re partie) (Little Girl Lost, Part 1)
  28. La Petite Fille perdue (2e partie) (Little Girl Lost, Part 2)

Troisième saison (1998-2000)[modifier | modifier le code]

  1. Pas de fumée sans feu (Where There's Smoke)
  2. Héros par intérim (Knight Time)
  3. Les Nouveaux venus (New Kids In Town)
  4. Obsession (Obsession)
  5. Le Faux Ami (Little Big Head Man)
  6. Pouvoir absolu (Absolute Power)
  7. Les Gardiens de l'univers (In Brightest Day)
  8. Le Copain de Superman (Superman's Pal)
  9. Un héros venu d'ailleurs (A Fish Story)
  10. Unité (Unity)
  11. La Renaissance du Démon (The Demon Reborn)
  12. Le Fils prodigue (1re partie) (Legacy, Part 1)
  13. Le Fils prodigue (2e partie) (Legacy, Part 2)

Production[modifier | modifier le code]

La série est créée par Bruce Timm et son équipe, 1 an après la diffusion de la série Batman de 1992.

La série contient un crossover avec la série Batman diffusée en parallèle à partir de 1997 qui marque le véritable début du DC Animated Universe, un univers partagé composé de plusieurs séries, films, jeux vidéo et comics[1]. Ainsi, l'épisode World's Finest voit Batman et Superman collaborer ensemble[1]. Cet univers se clôturera en 2006, après le dernier épisode de la série Justice League[2].

Personnages[modifier | modifier le code]

Les traits de Dan Turpin est un hommage au dessinateur Jack Kirby[3]. Lors de la scène de l'enterrement de l'épisode Apokolips... Now!, se trouvent les Quatre Fantastiques, Nick Fury ainsi que le dessinateur Stan Lee[4]. Ils ont par la suite disparu du montage[4].

Lex Luthor doit son apparence au méchant Ernst Stavro Blofeld, interprété par Telly Savalas dans Au service secret de Sa Majesté, sixième opus de la série des films de méttant en scène James Bond[3].

Mercy Graves (en) et Livewire Livewire ont été crées pour la série[3].

Délaissant l'aspect réaliste de la série de 1992, la série montre de nombreux personnages d'autres univers comme Kyle Rayner / Green Lantern ou Aquaman[5].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Comme pour la série Batman, les comédiens ont été dirigés par Andrea Romano (en) [6].

L'interprète de Superman, Tim Daly est connu à l'époque pour jouer Joe Hackett, l'un des rôles principaux de la série Wings diffusée à partir de 1990 jusqu'en 1997, soit 1 an après le lancement de Superman[6].

Dana Delany avait interprété Andrea Beaumont dans le film Batman contre le fantôme masqué[6],[7]. Elle cite la prestation de Rosalind Russell pour le rôle de la journaliste Hildegaard « Hildy » Johnson dans le film La Dame du vendredi de Howard Hawks comme inspiration[7]. Elle n'est pas la seule à revenir dans un autre rôle, puisque Ron Perlman et Ed Asner, les interprètes respectifs de Gueule d'Argile et Roland Dagget dans la série Batman de 1992, interprètent Jax-Ur et Mamie Bonheur.

Clancy Brown qui interpréte Lex Luthor a auditionné pour le rôle de Superman[6],[8].

Postérité[modifier | modifier le code]

En 2006, six ans après l'arrêt de la série et dans la foulée de l'engouement pour le super-héros de Métropolis à la suite de la sortie de Superman Returns, un film vidéo, Superman: Brainiac Attacks, a vu le jour[9]. Bien que reprenant l'identité visuelle de la série et que Tim Daly prête de nouveau sa voix à Superman, le film ne se déroule pas dans la même continuité[9].

En 2021, dans le film Space Jam : Nouvelle Ère, l'univers de Superman est repris à partir de cette série[10].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]