Batman (série de films)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Batman

Univers de fiction
Genre(s) super-héros, action, fantastique, aventures, thriller
Auteur(s) DC Comics
Année de création 1943
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue d’origine anglais
Inspiration(s) de la bande dessinée
Public visé tout public
Autre(s) support(s) Films
Jeux vidéo

Catégorie :
- Batman à la télévision
- Batman au cinéma
- Batman en vidéofilm

Le personnage de Batman a fait l'objet de onze adaptations cinématographiques principales, plus de nombreux vidéofilms et dessins animés. On peut grouper ces onze films en cinq séries scénaristiquement indépendantes.

Le justicier masqué de DC Comics apparaît pour la première fois au cinéma en 1966, dans un film éponyme qui s'inscrit dans une série télévisée. Visant un public large, il s'agit d'une interprétation kitsch, burlesque et peu fidèle à l'esprit des comics.

L'idée d'adapter Batman est à nouveau considérée en 1979, lorsque les droits d'auteur sont achetés par les producteurs Michael Uslan et Benjamin Melniker. Après le refus de plusieurs studios (Columbia Pictures, United Artists et Universal Pictures), Warner Bros. accepte le projet en 1981. Quatre films sont finalement consacrés au personnage entre 1989 et 1997, réalisés par Tim Burton puis Joel Schumacher : Batman, Batman : Le Défi, Batman Forever et Batman et Robin. L'échec critique et commercial de ce dernier interrompt la série.

Entre 2005 et 2012, le réalisateur Christopher Nolan redémarre la franchise avec une trilogie à succès : il s'agit de Batman Begins, The Dark Knight et The Dark Knight Rises.

Dans le cadre de l'univers cinématographique DC, Zack Snyder réalise deux films sur Batman en 2016 et 2017 : Batman v Superman : L'Aube de la justice puis Justice League.

Enfin, en 2022 sort The Batman, réalisé par Matt Reeves, indépendant des films précédents.

Batman a été interprété successivement par Adam West (dans les années 1960), Michael Keaton (dans les films de Burton), Val Kilmer (dans Batman Forever), George Clooney (dans Batman et Robin), Christian Bale (dans la trilogie de Nolan), Ben Affleck (dans les films de Snyder) et Robert Pattinson (dans The Batman).

Serials et séries[modifier | modifier le code]

Batman (1943)[modifier | modifier le code]

Batman (The Batman) est un serial en 15 chapitres sorti en 1943, produit par Columbia Pictures. Lewis Wilson y interprète le légendaire chevalier noir Batman, Douglas Croft est son acolyte Robin, alors que J. Carrol Naish joue le méchant, un personnage original nommé Dr. Daka. Les personnages secondaires sont interprétés par Shirley Patterson (Linda Page, la petite amie de Bruce Wayne) et William Austin (Alfred). Dans ce serial, Batman et Robin affrontent le Dr. Daka, un espion japonais qui a inventé une machine pouvant contrôler les esprits des êtres humains.

Batman et Robin (1949)[modifier | modifier le code]

Batman et Robin (New Adventures of Batman and Robin, the boy-wonder) est un serial en 15 épisodes réalisée par Spencer Gordon Bennet en 1949, produit par Columbia Pictures. Robert Lowery y interprète Batman et Johnny Duncan est Robin, alors que Jane Adams joue la journaliste Vicki Vale et Lyle Talbot le Commissaire Gordon.

Le Professeur Hammil a créé un dispositif qui lui permet de contrôler tout véhicule à distance. Son invention est dérobée. Batman et Robin, assistés par Vicki Vale, partent à la recherche de cette invention qui est tombée dans de mauvaises mains.

Batman (1966)[modifier | modifier le code]

La Batmobile

Batman (Batman: The Movie) est un film américain, réalisé par Leslie H. Martinson, sorti en 1966, adapté de la série télévisée populaire Batman. Produit par la 20th Century Fox, Batman est interprété par Adam West et Burt Ward joue Robin. Le Pingouin (Burgess Meredith), le Joker (Cesar Romero), le Sphinx (Frank Gorshin) et la Catwoman (Lee Meriwether) forment une alliance afin de kidnapper un chercheur qui a mis au point un procédé permettant de déshydrater les corps humains jusqu'à l'état de poudre. Une fois le forfait commis, le quatuor de super-criminels kidnappe les membres du Conseil de sécurité de l'ONU et utilisent l'invention sur eux. Batman et son compagnon Robin, aidés de leur fidèle majordome Alfred (Alan Napier) et du commissaire Gordon (Neil Hamilton), doivent alors intervenir.

Leslie H. Martinson a également réalisé deux épisodes de la saison 1 de la série télévisée Batman : Le Vol du Pingouin (épisode 21) et Le Pingouin vole bas (épisode 22).

Première série : Tim Burton et Joel Schumacher[modifier | modifier le code]

Équipe du tournage Films
Batman
(1989)
Batman : Le Défi
(1992)
Batman Forever
(1995)
Batman et Robin
(1997)
Réalisateurs Tim Burton Joel Schumacher
Producteurs Benjamin Melniker
Michael Ulsan
Peter Guber Peter MacGregor-Scott
Jon Peters  
  Tim Burton  
  Denise Di Novi  
Scénaristes Sam Hamm Akiva Goldsman
Warren Skaaren Daniel Waters Lee Batchler  
  Janet Scott-Batchler  
Compositeur(s) Danny Elfman Elliot Goldenthal
Photographie Roger Pratt Stefan Czapsky Stephen Goldblatt
Monteur(s) Ray Lovejoy Chris Lebenzon Dennis Virkler
  Bob Badami Mark Stevens
Société de distribution Warner Bros.
Société de production Peter-Guber Company
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 126 minutes 126 minutes 122 minutes 125 minutes
Genre cinématographique super-héros, fantastique, action, aventure

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages Films
Batman
(1989)
Batman : Le Défi
(1992)
Batman Forever
(1995)
Batman et Robin
(1997)
Bruce Wayne / Batman Michael Keaton (VF : Patrick Osmond) Val Kilmer (VF : Robert Guilmard) George Clooney (VF : Patrick Noérie)
Alfred Pennyworth Michael Gough (VF : Jacques Ciron)
James Gordon Pat Hingle
Dick Grayson / Robin   Chris O'Donnell (VF : Pierre Tessier)
Harvey Dent / Double-Face Billy Dee Williams   Tommy Lee Jones (VF : Claude Giraud)  
Vicki Vale Kim Basinger (VF : Michèle Buzynski)  
Jack Napier / Le Joker Jack Nicholson (VF : Jean-Pierre Moulin (acteur))
Hugo E. Blick (jeune)
  David U. Hoges (jeune)  
Oswald Cobblepot / Le Pingouin   Danny DeVito (VF : Philippe Peythieu)  
Selina Kyle / Catwoman   Michelle Pfeiffer (VF : Emmanuèle Bondeville)  
Edward Nigma / L'Homme Mystère   Jim Carrey (VF : Vincent Violette)  
Salvatore Maroni Dennis Paladino
Barbara Wilson / Batgirl   Alicia Silverstone (VF : Claire Guyot)
Victor Fries / Mr. Freeze   Arnold Schwarzenegger (VF : Daniel Beretta)
Pamela Isley / Poison Ivy   Uma Thurman (VF : Laurence Crouzet)
Antonio Diego / Bane   Robert Swenson
Michael Reid MacKay
Jason Woodrue   John Glover
Jonathan Crane / L’Épouvantail (Le banquier) Coolio
le maire de Gotham City[1] Lee Wallace (en) Michael Murphy George Wallace  

L’ère de Tim Burton[modifier | modifier le code]

Batman[modifier | modifier le code]

Tim Burton reçoit la direction du premier film de la série en 1986 qui est titré tout simplement comme le nom du héros du film : Batman. Adapté du comic de Bob Kane par Steve Englehart et Julie Hickson, le scénario a été finalement écrit par Sam Hamm[2]. Le rôle-titre est offert à Michael Keaton, considéré jusqu’à lors comme un acteur exclusivement spécialisé dans la comédie. Jack Nicholson accepte quant à lui le rôle de Jack Napier alias le Joker, à condition que son salaire soit suffisamment haut et qu'il obtienne une part des recettes au box-office. Son salaire final atteindra les 50 millions de dollars[3]. Le tournage a lieu dans les Pinewood Studios en Angleterre, d' à [4]. Le budget du film explosa : de 30 000 000 $, il passa à 48 000 000 $, alors que la grève des scénaristes de 1988 force Sam Hamm à quitter le tournage[3].

Celui-ci remanie dès lors tout ce qui a été fait jusque-là, en remplaçant Silver St. Cloud par la sulfureuse journaliste Vicki Vale (personnage créé en 1948), ainsi que Rupert Thorne par un personnage original (et donc absent des comics) comme Carl Grissom. Son plus gros changement était dans le fait qu'il choisit de ne pas raconter la création de Batman de façon claire, en commençant avec l'assassinat des parents de Bruce Wayne. Il considère plus intéressant (et plus intrigant) d'y revenir par le biais de flash-backs. À savoir aussi que le personnage connu comme Robin n'est pas entièrement supprimé de l'histoire car Dick Grayson y fait tout de même une brève apparition. Une scène où le jeune policier James Gordon est en patrouille durant la nuit du meurtre des parents Wayne figure également dans ce script, mais celle-ci sera supprimée lors des réécritures qui suivront, ainsi que toute référence à Robin / Dick Grayson[réf. nécessaire].

Batman reçoit un bon accueil du public et obtient l'Oscar de la meilleure direction artistique. Les recettes atteignirent les 400 millions de dollars[2].

Batman : Le Défi[modifier | modifier le code]

À l'origine, Tim Burton ne souhaitait pas réaliser le second film. Il a finalement été convaincu après avoir lu le script. Michael Keaton reprend son rôle, alors que celui de Catwoman revient à Michelle Pfeiffer et celui du Pingouin à Danny DeVito. Le tournage commence aux studios Warner Bros. de Burbank en Californie en juin 1991.

Le film reçoit un bon accueil critique, mais certains parents se plaignent de la violence et des sous-entendus sexuels, inadaptés aux enfants [5].

Les droits du films sont ensuite repris pour le tournage du spin-off Catwoman, joué par Halle Berry.

Batman Continues[modifier | modifier le code]

Après le succès de Batman : Le Défi, Tim Burton souhaite réaliser un 3e et dernier film, mais la Warner estime que ses films étaient trop sombres alors que le studio veut accueillir un public plus large. La réalisation d'un 3e Batman est donc confiée à Joel Schumacher. Dans ce 3e film, si Burton avait eu à le réaliser, Batman aurait dû affronter deux nouveaux ennemis : L'Homme-Mystère (incarnés par Robin Williams ou Micky Dolenz d'après les rumeurs), Double-Face (Billy Dee Williams), et peut-être l'Épouvantail, (Brad Dourif, Jeremy Irons et Robert Englund étaient candidats pour le rôle), renforçant la rumeur selon laquelle l'histoire se déroulerait durant la fête d'Halloween. Le personnage de mafieux Salvatore Maroni était supposé apparaître, joué par Al Pacino à en croire les rumeurs. Robin devait également être introduit dans cet épisode, incarné par Marlon Wayans, qui avait déjà à l'époque passé des essais du costume. Le nouvel amour de Bruce Wayne devait être Chase Meridian, jouée par Rene Russo [6].

L’ère de Schumacher[modifier | modifier le code]

Batman Forever[modifier | modifier le code]

Malgré le succès commercial de Batman : Le Défi, Warner Bros. estime que le film aurait dû rapporter encore plus d'argent. Le studio décide de confier la réalisation du film suivant à Joel Schumacher. Tim Burton participe cependant au projet en tant que producteur[7]. Michael Keaton refusa de reprendre son rôle, parce qu'il n'aimait pas la direction que prenait le film[8]. Val Kilmer le remplace, aux côtés de Tommy Lee Jones dans le rôle de Double-Face et Jim Carrey dans celui d'Edward Nigma (Enigma). Batman Forever est encore une fois un succès financier, rapportant plus de 350 millions de dollars, et est nommé à trois Oscars lors la 68e cérémonie, malgré l'accueil mitigé des critiques.

Batman et Robin[modifier | modifier le code]

Le développement de Batman et Robin démarre immédiatement après Batman Forever. Val Kilmer cède sa place à George Clooney, opposé à Arnold Schwarzenegger et Uma Thurman. Sorti en juin 1997, le film est un succès relatif au box-office et est critiqué pour l'usage abusif de gadgets, son aspect kitsch et les sous-entendus homosexuels ajoutés par Joel Schumacher[9]. Batman et Robin reçoit plusieurs nominations aux Razzie Awards 1998 et est souvent considéré comme étant l'un des pires films de super-héros de tous les temps[10].

Projet avorté[modifier | modifier le code]

Après la sortie au cinéma de Batman et Robin, un cinquième film, intitulé Batman Triumphant ou Batman Unchained, est annoncé par la Warner pour l'année 1999. Le réalisateur aurait dû être Joel Schumacher, pour la troisième fois. Mais après l'échec critique et public de Batman et Robin, le projet est abandonné[11]. Dans cet opus avorté était annoncée la même distribution que pour Batman et Robin (George Clooney, Chris O'Donnell et Alicia Silverstone)[11]. Le trio masqué Batman, Robin et Batgirl aurait dû être opposé à Harley Quinn, l'Épouvantail, au Joker ressuscité[11] et tous ses autres anciens ennemis des films précédent dans la ligné du Burton/Schumacherverse. Jack Nicholson aurait été sollicité pour reprendre le rôle du Joker, tenu dans le film de 1989 et Nicolas Cage pour incarner l'Épouvantail[11], cependant Coolio interprète le personnage dans le film Batman et Robin sous le nom d'un banquier et était envisagé pour reprendre le rôle. Un autre scénario a aussi été imaginé pour ce cinquième film potentiel. Le film aurait aussi pu s'intituler Batman: DarKnight[réf. nécessaire], avec le Dr Kirk Langstrom alias Man-Bat dans le rôle du méchant et bien sûr l'épouvantail.

Seconde série : Christopher Nolan[modifier | modifier le code]

Équipe du tournage Films
Batman Begins
(2005)
The Dark Knight : Le Chevalier noir
(2008)
The Dark Knight Rises
(2012)
Réalisateur Christopher Nolan
Producteurs Benjamin Melniker
Michael Ulsan
Charles Roven
Emma Thomas
Larry J. Franco Christopher Nolan
Scénaristes Christopher Nolan
David S. Goyer
  Jonathan Nolan
Compositeurs Hans Zimmer
James Newton Howard  
Photographie Wally Pfister
Monteur Lee Smith
Société de distribution Warner Bros.
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 139 minutes (soit h 19) 152 minutes (soit h 32) 165 minutes (soit h 45)
Genre cinématographique thriller, action, aventure

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages Films
Batman Begins
(2005)
The Dark Knight : Le Chevalier noir
(2008)
The Dark Knight Rises
(2012)
Bruce Wayne / Batman Christian Bale (VF : Philippe Valmont)
Alfred Pennyworth Michael Caine (VF : Frédéric Cerdal)
James Gordon Gary Oldman (VF : Vincent Violette)
Lucius Fox Morgan Freeman (VF : Benoît Allemane)
Jonathan Crane / L’Épouvantail Cillian Murphy (VF : Mathias Kozlowski)
Gillian B. Loeb Colin McFarlane  
Rachel Dawes Katie Holmes (VF : Alexandra Garijo) Maggie Gyllenhaal (VF : Nathalie Bienaimé)  
Anthony Garcia   Nestor Carbonell
Ra's al Ghul / Henry Ducard Liam Neeson (VF : Claude Giraud (acteur))   Liam Neeson (VF : Samuel Labarthe)
George Fredericks John Nolan   John Nolan
Carmine Falcone Tom Wilkinson  
Le Joker   Heath Ledger (VF : Stéphane Ronchewski)  
Harvey Dent / Double-Face   Aaron Eckhart  
Selina Kyle   Anne Hathaway (VF : Caroline Victoria)
Bane   Tom Hardy (VF : Jérémie Covillault)
John Blake   Joseph Gordon-Levitt (VF : Alexis Victor)
Miranda Tate / Talia al Ghul   Marion Cotillard
Jen   Juno Temple

L'ère de Nolan[modifier | modifier le code]

Batman Begins[modifier | modifier le code]

Christian Bale qui interprète Batman dans la trilogie de Christopher Nolan.

Batman Begins sort en 2005. Plusieurs acteurs connus y participent, comme Christian Bale qui tient le rôle de Batman, Morgan Freeman qui joue Lucius Fox, un actionnaire de l'entreprise, Michael Caine qui tient le rôle d'Alfred, le majordome, Gary Oldman qui joue le commissaire Gordon, et Katie Holmes qui joue une amie d'enfance de Bruce.

Ce cinquième épisode de Batman, réalisé par Christopher Nolan, raconte l'histoire du personnage, du meurtre de ses parents jusqu'à sa rencontre avec Henry Ducard qui l'aidera à devenir un soldat de la Ligue des Ombres. Puis ayant quitté la fraternité de la Ligue, il revient à Gotham et sous l'identité de Batman, il luttera contre la corruption et sauvera la ville de Ra's Al Ghul et de l'Épouvantail.

The Dark Knight : Le Chevalier noir[modifier | modifier le code]

Sorti en 2008, c'est la suite de Batman Begins, le 2e de la saga Nolan et le 6e en tenant compte de la saga Burton/Schumacher. Dans cet épisode, Batman a affaire à son ennemi juré : le Joker joué par Heath Ledger. Épaulé par Harvey Dent joué par Aaron Eckhart, Batman fera tout pour démanteler la mafia.

Le succès du film a été très grand, souvent considéré comme le meilleur film Batman. Le magazine anglo-australien Empire le classe même comme le troisième meilleur film de tous les temps[12].

Mis à part Katie Holmes, remplacée par Maggie Gyllenhaal, de nombreux acteurs reprennent leur rôle respectif. Christian Bale pour Bruce Wayne / Batman, Gary Oldman pour James Gordon, Morgan Freeman pour Lucius Fox, Colin McFarlane pour Loeb, Cillian Murphy pour L'Épouvantail ainsi que Michael Caine pour Alfred Pennyworth.

The Dark Knight Rises[modifier | modifier le code]

Sorti le dans les salles, Christopher Nolan reprend la réalisation. Ce sera la dernière contribution de Christopher Nolan sur le personnage[13]. Outre les acteurs des deux premiers volets qui reprennent leurs rôles à savoir Christian Bale (Bruce Wayne/Batman), Morgan Freeman (Lucius Fox), Michael Caine (Alfred) et Gary Oldman (Commissaire Gordon), on retrouve à leurs côtés plusieurs nouveaux comédiens : Joseph Gordon-Levitt qui interprète John Blake (un jeune officier de police), Marion Cotillard qui incarne Miranda Tate (jeune femme reprenant le contrôle de Wayne Enterprise), Tom Hardy qui incarne le méchant du film, le célèbre Bane et Anne Hathaway qui quant à elle reprend le rôle jadis tenue par Michelle Pfeiffer, celui de Selina Kyle alias Catwoman, même si le nom de Catwoman ne sera jamais mentionné durant le film. On notera également la présence de deux anciens : Liam Neeson (Ra's Al Ghul) et Cillian Murphy (Jonathan Crane/L’Épouvantail) qui reprennent leur rôle le temps d'une scène chacun.

Logo de la maison mère de Batman.

Univers cinématographique DC[modifier | modifier le code]

Ben Affleck incarne le personnage dans plusieurs films de l'univers cinématographique DC

L'idée de produire une suite à The Dark Knight Rises est rapidement abandonnée, Christopher Nolan et Christian Bale ayant clairement fait savoir qu'ils ne comptaient pas produire de quatrième volet à leur saga[14].

Toutefois, à la suite du grand succès de Man of Steel, Warner Bros. décide de lancer une franchise inspirée de DC Comics, l'univers cinématographique DC. En plus d'une suite à Man of Steel, un reboot de Batman est annoncé, ainsi qu'un projet de film Justice League, qui réunirait des superhéros de l'univers DC, qui auraient ensuite droit à leurs propres franchises[15]. Zack Snyder annonce finalement que Batman reviendra bel et bien au cinéma, dans un crossover avec Superman, Batman v Superman : L'Aube de la justice, faisant suite à Man of Steel[16]. Batman est interprété par Ben Affleck et croise la route d'autres superhéros, comme Wonder Woman, Aquaman et Flash. Ce second film de l'univers cinématographique DC sort en 2016.

Après une petite apparition dans Suicide Squad (2016), Batman occupe une place centrale de Justice League (2017), également mis en scène par Zack Snyder. Il est également présent dans Zack Snyder's Justice League (2021).


Équipe du tournage Films
Batman v Superman : L'Aube de la justice
(2016)
Justice League
(2017)
Zack Snyder's Justice League
(2021)
Réalisateur Zack Snyder
Producteurs Charles Roven
Deborah Snyder
  Dan Lin  
  Doug Mitchell  
  Geoff Johns  
  Barrie M. Osborne  
Scénaristes Chris Terrio
David S. Goyer Joss Whedon  
Compositeurs Junkie XL   Junkie XL
Hans Zimmer Danny Elfman  
Photographie Larry Fong Fabian Wagner (en)
Monteur David Brenner
  Richard Pearson Carlos M. Castillón
  Martin Walsh Dody Dorn
Société de distribution Warner Bros.
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 151 minutes (soit h 30)
(version longue) 183 minutes (soit h 3)
120 minutes (soit h) 242 minutes (soit h 2)
Genre cinématographique thriller, action, aventure

Autres films[modifier | modifier le code]

Batman contre le fantôme masqué[modifier | modifier le code]

Film basé sur la série animée Batman, sorti en 1992 aux États-Unis et directement en vidéo et apparut en 1994 en France.

Plusieurs chefs de la pègre locale sont décédés à la suite d'attentats perpétrés par une silhouette fantomatique qui rôde à Gotham City. Alors que les autorités de la ville s'en prennent au justicier nocturne pour ces meurtres, Bruce Wayne doit affronter son passé émotionnel alors que son ex-fiancée Andréa Beaumont revient d'Europe.

Dans la grotte de Batman[modifier | modifier le code]

Le Sphinx (Frank Gorshin) et Catwoman (Julie Newmar) ont volé la Batmobile. Entre souvenirs et action, Adam West et Burt Ward mènent l'enquête en 2003 sur leurs anciens collègues acteurs de la série Batman dans laquelle ils ont joué au milieu des années 1960. Toutefois, les rôles des justiciers ont été confiés à d'autres acteurs, ainsi Jack Brewer devient Adam West/Batman et Jason Marsden joue Burt Ward/Robin. On y retrouve donc Frank Gorshin et Julie Newmar dans leur propres rôles alors que Lee Meriwether joue une serveuse.

Son of Batman[modifier | modifier le code]

Un nouveau film d'animation Son of Batman, sorti en 2014. Dans ce film, Bruce Wayne apprend qu'il a un fils, Damien, issus des amours entre Batman et Talia Al Ghul. Réalisé par Ethan Spaulding d'après une histoire de James Robinson, on y retrouvera aussi Deathstroke, Nightwing et Killer Croc.

The Killing Joke[modifier | modifier le code]

Lego Batman, le film[modifier | modifier le code]

Adaptation en animation Lego de Chris MacKay (en) prévue pour 2017 avec Will Arnett pour Batman et Michael Cera pour Robin.

La Grande Aventure Lego 2[modifier | modifier le code]

The Batman[modifier | modifier le code]

Un film solo est toujours envisagé au sein de l'univers cinématographique DC. initialement, Ben Affleck devait le mettre en scène en plus de jouer le chevalier noir. Il préfère cependant céder le siège de réalisateur. Matt Reeves est alors engagé. La Warner fixe la sortie américaine pour , avec Robert Pattinson reprenant le rôle de Bruce Wayne alias Batman et Zoë Kravitz en tant que Selina Kyle alias Catwoman.

Box-office[modifier | modifier le code]

Film Budget Dates de sortie Revenus au box-office Référence
Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de la France France Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de la France France Monde Monde
Batman 48 000 000 $ 251 188 924 $ 2 168 619 entrées 411 348 924 $ [17]
Batman : Le Défi 80 000 000 $ 162 831 698 $ 1 243 471 entrées 266 831 698 $ [18]
Batman Forever 100 000 000 $ 184 031 112 $ 1 681 063 entrées 336 531 112 $ [19]
Batman et Robin 110 000 000 $ 107 325 195 $ 1 370 818 entrées 238 207 122 $ [20]
Batman Begins 150 000 000 $ 205 343 774 $ 1 506 332 entrées 371 853 783 $ [21]
The Dark Knight : Le Chevalier noir 180 000 000 $ 533 345 358 $ 3 036 568 entrées 1 004 558 444 $ [22]
The Dark Knight Rises 250 000 000 $ 448 139 099 $ 4 385 032 entrées 1 081 008 499 $ [23]
Batman v Superman : L'Aube de la justice 250 000 000 $ 330 360 194 $ 2 439 238 entrées 864 255 044 $ [24]
Lego Batman : le film 80 000 000 $ 175 936 671 $ 854 163 entrées 312 136 671 $ [25]
Justice League 300 000 000 $ 229 024 295 $ 1 724 136 entrées 657 926 987 $ [26]
Zack Snyder's Justice League 70 000 000 $ N/A N/A N/A

Accueil[modifier | modifier le code]

Film Rotten Tomatoes Metacritic
Batman 72% (67 critiques) 66/100 (17 avis)
Batman : Le Défi 80% (67 critiques) 68/100 (23 avis)
Batman Forever 41% (58 critiques) 51/100 (23 avis)
Batman et Robin 11% (85 critiques) 28/100 (21 avis)
Batman Begins 85 % (263 critiques) 70/100 (41 avis)
The Dark Knight : Le Chevalier noir 94% (289 critiques) 82/100 (39 avis)
The Dark Knight Rises 88% (305 critiques) 78/100 (45 avis)
Batman v Superman : L'Aube de la justice 29% (435 critiques) 44/100 (51 avis)
Lego Batman, le film 90% (315 critiques) 75/100 (48 avis)
Justice League 39% (408 critiques) 45/100 (52 avis)
Zack Snyder's Justice League 71% (305 critiques) 54/100 (46 avis)
The Batman 85% (441 critiques) 72/100 (68 avis)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À noter que le changement d'acteur est justifié par le fait qu'il s'agit d'un maire différent dans chaque film.
  2. a et b (en) Mark Salisbury et Tim Burton (2006), « Burton on Burton » publié à Londres par Faber and Faber (ISBN 0571229263). p. 70-83.
  3. a et b (en) Nancy Griffin et Kim Masters (1997), « Hit & Run: How Jon Peters and Peter Guber Took Sony For A Ride In Hollywood », publié par Simon & Schuster. (ISBN 0684809311). p. 158-174.
  4. (en) Joe Morgenstern (9 avril 1989), "Tim Burton, Batman and The Joker", The New York Times.
  5. (en) Mark Salisbury, « Tim Burton par Tim Burton », paru le 1er mai 2000, (ISBN 9782951094727). p. 102-114
  6. (en) « Batman 3 (Burton's proposed film) »
  7. (en) Batman 3, Entertainment Weekly, le 1er octobre 1993.
  8. (en) Jeff Gordinier (15 juillet 1994), http://www.ew.com/ew/article/0,,302969,00.html Next at Batman, Entertainment Weekly.
  9. (en) Joel Schumacher, Peter MacGregor-Scott, Chris O'Donnell, Val Kilmer, Uma Thurman, John Glover, Shadows of the Bat: The Cinematic Saga of the Dark Knight Part 6-Batman Unbound, 2005, Bonus DVD, Warner Home Video
  10. (en) "Comix Worst to Best: Batman & Robin (1997)" - Rotten Tomatoes
  11. a b c et d (en) « Movie Hole - Schumacher talks abandoned Caped Crusader projects Batman Triumphant, Year One »
  12. (en) Les 500 meilleurs films de tous les temps
  13. (en) Jim Vejvoda, « Nolan : No JLA Movie or Batman Reboot for Me - IGN », sur ign.com, (consulté le ).
  14. Assma Maad, « Batman : l'émouvante lettre d'adieu de Christopher Nolan », Le Figaro,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  15. http://reviewer.lavoixdunord.fr/fr/cinema/dossiers/71761/justice-league-man-of-steel-sera-la-porte-d-entree-pour-d-autres-heros/
  16. http://reviewer.lavoixdunord.fr/fr/cinema/dossiers/73881/man-of-steel-2-batman-rejoindra-superman-dans-la-suite-en-2015/
  17. Batman (1989) - Box Office Mojo, consulté le 26 mars 2009.
  18. Batman, le défi (1992) - Box Office Mojo, consulté le 26 mars 2009.
  19. Batman Forever (1995) - Box Office Mojo, consulté le 26 mars 2009.
  20. Batman & Robin (1997) - Box Office Mojo, consulté le 26 mars 2009.
  21. Batman Begins (2005) - Box Office Mojo, consulté le 26 mars 2009.
  22. The Dark Knight (2008) - Box Office Mojo, consulté le 26 mars 2009.
  23. [1] - Box Office Mojo, consulté le 08 mai 2016.
  24. [2] - Box Office Mojo, consulté le 08 mai 2016.
  25. [3] - Box Office Mojo, consulté le 25 mars 2022.
  26. [4] - Box Office Mojo, consulté le 25 mars 2022.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]