Superman 2: The Richard Donner Cut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Superman II
The Richard Donner Cut
Réalisation Richard Donner
Richard Lester (non crédité)
Scénario Mario Puzo
David Newman
Leslie Newman
Sociétés de production Warner Bros.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre super-héros
Durée 116 minutes
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Superman II: The Richard Donner Cut est un film de super-héros réalisé par Richard Donner, sorti directement en vidéo en 2006. Il s'agit d'une version director's cut de Superman 2 (1980) de Richard Lester. Richard Donner , réalisateur du premier film, avait été évincé durant le tournage du second film. Il livre ici sa propre vision en utilisant notamment des images non utilisées.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lorsque Superman a réussi à neutraliser un des missiles de Lex Luthor[1], il l'a envoyé dans l'espace. Mais ce missile va accidentellement libérer trois Kryptoniens retenus dans une plate-forme d'exil : le Général Zod, Ursa et Non.

Lois Lane veut prouver que Clark Kent est Superman en lui tirant dessus avec un revolver[2]. Mais Superman est parvenu à annihiler ses propres pouvoirs, devenant pour de bon un être humain normal. Mais il doit à tout prix les récupérer. Clark se rend donc dans sa Forteresse de la Solitude, délabrée, pour contacter son père, Jor-El. Il parvient à faire réapparaitre l'hologramme à intelligence artificielle de son père. Sitôt réapparu, Jor-El affirme qu'il s'attendait à ce que Clark regrette son choix de perdre des pouvoirs. Jor-El ajoute qu'il peut cependant les restaurer, mais au prix de tout son propre savoir mis dans le cristal. Superman ne pourra donc plus jamais revoir son père biologique. L'hologramme infuse son énergie en Clark, lui permettant ainsi de redevenir Superman.

Durant le duel kryptonien en plein Metropolis, Zod frappe Superman en plein vol, l'envoyant s'écraser contre le flambeau de la statue de la Liberté. Après avoir éliminé les Kryptoniens, Superman et Lois se prennent dans les bras et s'embrassent.

Superman détruit la Forteresse de la Solitude en disant une dernière fois adieu à son père. Pour éviter que Lois Lane ne révèle un jour sa véritable identité, Superman change le cours de l'histoire en faisant tourner la Terre en sens inverse, supprimant de cette manière tous les événements produits par Zod et les Kryptoniens.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Coproducteur : Derek Hoffman
Producteur délégué : Ilya Salkind

Distribution[modifier | modifier le code]

Genèse du projet[modifier | modifier le code]

Quand il développe le premier Superman, Richard Donner prévoit plusieurs films, aussi épiques que les bandes dessinées d'origine. Mario Puzo écrit alors un scénario assez dense, qui nécessite deux films. Richard Donner envisage alors de tourner des séquences pour Superman 2 dans la foulée du tournage du premier film[6].

Environ 75 % des scènes de Superman 2 sont donc tournées en même temps que le premier Superman. Cependant, à la suite de nombreux désaccords, Richard Donner est remplacé par Richard Lester après la sortie du premier film. Lester retourne de nombreuses scènes en appuyant le côté humoristique du film.

Lorsqu'il apprend le renvoi de Richard Donner, Marlon Brando décide de se retirer du projet et exige que l'on enlève toutes ses scènes du film, récoltant au passage beaucoup d'argent avec un procès gagné à ce sujet. Cela engendrera alors de grandes failles scénaristiques.

Quelques années plus tard, sous la pression de nombreux fans, la Warner autorise Richard Donner à remonter le film, d'après sa propre vision. Cette version, intitulée Superman II - The Richard Donner cut, sort en vidéo en 2006. Il conserve quelques scènes de Superman 2 de Richard Lester mais utilise de nombreuses images inédites, des prises alternatives et des essais de caméra conservés par la Warner[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Superman
  2. On peut remarquer dans cette scène que, sur certaines images, Christopher Reeve est plus maigre.
  3. Geoffrey Unsworth était directeur de la photographie sous la direction de Richard Donner. Il est décédé en octobre 1978, après l'interruption de la production.
  4. Ce budget inclut le budget initial de Superman 2 et celui de la restauration de 2006.
  5. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  6. « Superman II (The Richard Donner Cut) - critique », sur DVD en français, (consulté le 7 janvier 2018)
  7. « Superman II (The Richard Donner Cut) », sur Écran miroir (consulté le 7 janvier 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]