Un deuil dans la famille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un deuil dans la famille
Comic
Scénario Jim Starlin
Dessin Jim Aparo
Mike DeCarlo
Couleurs Adrienne Roy
Genre(s) Super-héros

Personnages principaux Batman
Jason Todd
Le Joker
Superman

Éditeur DC Comics
Semic
Première publication 1988
Nb. de pages 154

Prépublication Batman

Un deuil dans la famille (A Death in the Family) est un comics américain de Batman scénarisé par Jim Starlin et dessinée par Jim Aparo et Mike DeCarlo. Cette histoire a été publiée dans Batman #426 à #429 (1988-1989).

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire est centrée autour de Jason Todd, le deuxième Robin. À la recherche de sa mère biologique, il se retrouve au Moyen-Orient, parmi les terroristes islamistes et le Joker. Après une confrontation avec ce dernier, Jason est tué lors d'une explosion. Batman jure de venger sa mort. Superman, comme porte-parole du président des États-Unis, essaie de dissuader Batman de tuer le Joker, ce dernier ayant acquis l'immunité diplomatique auprès de l'ambassadeur d'Iran. Batman continue toutefois sa quête de vengeance.

Autour de l'album[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

Nous sommes à la fin des années 1980. DC Comics propose aux lecteurs de décider du sort de l'histoire en votant par téléphone. Conscient de l'impopularité de Jason Todd auprès des fans, et inspiré par la référence à la mort d'un certain Jason dans le Dark Knight de Frank Miller, l'éditeur met en place un vote par téléphone afin de décider du sort de Jason. Il y a eu plus de 10 000 votes, la mort de Jason a été votée à une légère majorité. La publication de l'histoire a fait l'objet d'une forte publicité, mais elle attira peu l'attention des médias, la plupart des personnes pensant qu'il s'agissait de Dick Grayson.

Cette histoire nous dépeint un Batman plus violent et plus sombre, toute l'histoire étant racontée de son point de vue. Il y a des évènements marquants, comme le fait qu'il frappe Superman ou qu'il traite les vilains de façon bien plus violente que d'habitude, allant même à l'encontre de son code moral.

Cette histoire a fait l'objet de nombreuses controverses, et Jim Starlin a même été accusé d'avoir fait une description raciste du Moyen-Orient (par exemple en faisant du Joker l'ambassadeur d'Iran et en le représentant avec un turban). Il semble même attaquer Ronald Reagan, alors président.

Toutefois, la représentation d'un Batman émotionnellement affecté, le meurtre d'un personnage important et le vote par téléphone ont fait de Un Deuil dans la famille une pièce maîtresse dans l'histoire des comics américain.

Le retour de Jason Todd[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jason Todd.

Plus les années passèrent, et moins l'importance de Jason Todd se faisait sentir. Il a fallu attendre le récit Batman: Silence (Hush en version originale) pour que soit suggéré la survie de Jason Todd. Son véritable retour se fera plus tard, quand Jason réapparaît sous les traits du vigilant nommé Red Hood.

Personnages[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Un deuil dans la famille (Semic) : première édition en français.
  • 2013 : Batman : Un deuil dans la famille (Urban Comics).

Adaptation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]