Flashpoint (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flashpoint.

Flashpoint
Flashpoint (comics)

Éditeur Drapeau des États-Unis DC Comics
Drapeau de la France Urban Comics
Fréquence Mensuel
Format Mini-série
Date(s) de publication Mai - Septembre 2011
Numéros 5
Personnages principaux Flash
Batman
Cyborg
Booster Gold
Wonder Woman
Aquaman
Reverse-Flash

Scénariste(s) Geoff Johns
Dessinateur(s) Andy Kubert
Scott Kolins (en)
Coloriste(s) Brian Buccellato
Alex Sinclair
Encrage Scott Kolins (en)
Sandra Hope
Jesse Delperdang
Créateur(s) Geoff Johns
Andy Kubert
Scott Kolins

Flashpoint est un comic book publié par DC Comics en 2011. C’est un récit crossover qui est constitué d’une série principale éponyme et de plusieurs titres dérivés. L’histoire est lancée en mai 2011. La série principale, au cœur de l’évènement, est écrite par Geoff Johns et dessinée par Andy Kubert. A la fin, la série change radicalement le statu quo de l’Univers DC et débouche sur The New 52 qui relance entièrement les titres de l’éditeur avec 52 comics portant le numéro 1 (y compris Action Comics et Detective Comics qui avaient toujours gardé leur numérotation originelle depuis les années 1930).

Flashpoint présente un univers alternatif dans lequel seul Barry Allen semble être conscient des différences significatives entre la ligne temporelle normale et la version altérée, comme le fait que Cyborg est le symbole du héros par excellence tandis que Superman a disparu, retenu captif et utilisé comme cobaye par le gouvernement américain. En plus, Thomas Wayne est Batman et une guerre entre Wonder Woman et Aquaman a décimé l’Europe de l’Ouest[1].

Constituée de 61 numéros, la série est reliée à la série de Booster Gold, à 16 mini-séries de trois numéros et à plusieurs one-shots démarrant en juin 2011[2].

L’histoire a été librement adaptée dans le film d’animation La Ligue des justiciers : Le Paradoxe Flashpoint ainsi que dans la troisième saison de la série The Flash de CW.

Résumé[modifier | modifier le code]

Barry Allen se réveille pour découvrir que tout et tout le monde autour de lui a changé. Il n’est pas le Flash et n’a aucun pouvoir. Sa mère Nora (normalement décédée) est vivante ; son père, Henry, est mort d’une crise cardiaque trois ans plus tôt (au lieu d’être en vie et emprisonné pour le meurtre de sa femme). Captain Cold est le plus grand héros de Central City, la Justice League n’a jamais été créée et Superman semble n’avoir jamais existé.

Dans le reste du Monde, les Amazones, menées par Wonder Woman ont conquis les Îles Britanniques, tandis que les Atlantes d’Aquaman ont fait sombrer l’Europe de l’Ouest sous les flots. Une guerre entre les deux camps fait rage, semant mort et destruction. Les États Unis sont en danger face à cette menace.

Barry Allen se rend à la Batcave pour obtenir l’aide de Batman mais se fait attaquer par celui-ci. Il s’avère que Batman est en fait Thomas Wayne. Dans cette réalité, c’est son fils Bruce qui a été tué par l’agresseur tandis que sa femme, Martha est devenue folle et a pris l’identité du Joker[3].

Expliquant la situation à Wayne, il lui demande son aide pour recréer l’expérience qui lui a donné ses pouvoirs mais aussi pour retrouver le responsable qui s’avère être Eobard Thawne, le Reverse-Flash.

Durant la bataille qui s’ensuit, Batman tue Eobard Thawne. Flash parvient à revenir dans le passé pour empêcher le sauvetage de sa mère, qui était l’élément déclencheur. Ce voyage dans le temps cause la fusion des univers DC, Vertigo et Wildstorm. De cette fusion naît un nouvel univers, The New 52[4].

Titres[modifier | modifier le code]

Prélude[modifier | modifier le code]

  • Time Masters: Vanishing Point no 1–6
  • The Flash no 8–12

Série principale[modifier | modifier le code]

  • Flashpoint no 1–5 écrit par Geoff Johns et dessiné par Andy Kubert

Crossover[modifier | modifier le code]

  • Booster Gold no 44–47

Mini-séries[modifier | modifier le code]

Sur Batman : Whatever Happened to Gotham City? (Qu'est-il arrivé à Gotham City)

  • Flashpoint: Batman Knight of Vengeance no 1–3, écrit par Brian Azzarello et dessiné par Eduardo Risso
  • Flashpoint: Deadman and the Flying Graysons no 1–3, écrit par JT Krul et dessiné par Mike Janin

Sur les Vilains : Whatever Happened to the World’s Greatest Super Villains? (Qu'est-il arrivé aux plus grands Super-Vilains du Monde)

Sur Green Lantern/Superman : Whatever Happened to the Aliens? (Qu'est-il arrivé aux Aliens)

Sur le Mystique : Whatever Happened to Science & Magic? (Qu'est-il arrivé à la Science et à la Magie)

Whatever Happened to Europe? (Qu'est-il arrivé à l'Europe)

Everything You Know Will Change in a Flash (Tout ce que tu connais changera en un Flash)

  • Flashpoint: Kid Flash Lost no 1–3, écrit par Sterling Gates et dessiné par Oliver Nome
  • Flashpoint: The World of Flashpoint no 1–3, écrit par Rex Ogle et dessiné par Paulo Siqueira

He Never Got the Ring (Il n'a jamais eu l'Anneau)

  • Flashpoint: Hal Jordan no 1–3, écrit par Adam Schlagman et dessiné par Ben Oliver

One-shots[modifier | modifier le code]

  • Flashpoint: Grodd of War no 1, écrit par Sean Ryan et dessiné par Ug Guara
  • Flashpoint: Reverse-Flash no 1, écrit par Scott Kolins et dessiné par Joel Gomez
  • Flashpoint: Green Arrow Industries no 1, écrit par Pornsak Pichetshote et dessiné par Mark Castiello
  • Flashpoint: The Canterbury Cricket no 1, écrit par Mike Carlin et dessiné par Rags Morales

Autres changements dans la continuité[modifier | modifier le code]

  • Thomas Wayne tua l'assassin de son fils puis est devenu Batman. C'est une version plus brutale de Batman, il est plus vieux, plus musclé et utilise un pistolet. Il n'a ni Robin, ni Batgirl, ni Alfred Pennyworth.
  • Le vaisseau de Superman bébé s'écrase sur Metropolis au lieu des environs de Smallville et provoque une immense explosion au centre ville. Superman bébé est enfermé par l'armée dans une cellule souterraine durant la majorité de sa vie. Cet emprisonnement l'empêche de se développer normalement, il a un physique très différent du Superman "classique" et ne maîtrise pas ses pouvoirs.
  • Lois Lane est une espionne pour l'armée humaine.
  • Lex Luthor est mort enfant, utilisé comme bouclier par son père.
  • La Ligue de justice d'Amérique n'a jamais existé, tout comme les autres équipes de super-héros ou de super-vilains. Certains super-héros, antihéros et super-vilains travaillent pour le gouvernement.
  • La princesse Diana est devenue reine des Amazones, une conquérante et elle est la maîtresse d'Aquaman. Elle a conquis la Grande-Bretagne en massacrant toute sa population pour fonder un nouveau royaume des Amazones. Elle a tué Mera la femme d'Aquaman, ce qui déclencha un conflit entre eux. La majeure partie des super-héroïnes DC (Hawkgirl, Zatanna, Starfire, etc.) sont membres de son armée de Furies. Cette Wonder Woman est très violente, elle tue même des enfants, garçons et filles.
  • Aquaman a englouti toute l'Europe de l'ouest pour la conquérir ; n'acceptant pas l'assassinat de sa femme, il entre en guerre contre Wonder Woman. Tous les Atlantes le suivent, y compris Ocean Master et Black Manta, ses ennemis jurés. Il a capturé Captain Atom et l'utilise pour alimenter son arme secrète : un canon provoquant des vagues qui submergent la terre.
  • Cyborg est le seul héros motivé à faire une équipe pour protéger l'humanité. Son corps est plus puissant pour participer à la guerre.
  • Captain Marvel, rebaptisé S.H.A.Z.A.M., est constitué de plusieurs enfants au lieu d'un seul (Billy Batson). Il est dans l'équipe de Cyborg.
  • Hal Jordan n'est jamais devenu Green Lantern.
  • Oliver Queen n'est jamais devenu Green Arrow.
  • Harvey Dent n'est jamais devenu Double-Face.
  • J'onn J'onzz fut attiré et capturé sur Terre ; il s'enfuit mais ne devient pas Martian Manhunter. Sa nièce adoptive Miss Martian n'est jamais venue sur Terre.
  • Captain Cold est un héros et est rebaptisé Citizen Cold.

Réception[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Urban Comics propose la série en 2012 dans son édition kiosque, sur trois volumes. La série principale y est accompagnée des numéros The Flash no 8–12 ainsi que de deux mini-séries : Flashpoint: Batman Knight of Vengeance et Flashpoint: Project: Superman[7].

L'éditeur repropose la série principale en édition reliée une première fois en 2013 accompagnée du film d'animation (ISBN 978-2-3657-7319-5)[8] et une deuxième fois en 2015 en édition simple (ISBN 978-2-3657-7762-9)[9].

La mini-série Flashpoint: Batman Knight of Vengeance est à nouveau disponible dans l'album Batman : Cité Brisée (ISBN 978-2-3657-7896-1) en 2017[10].

Autres médias[modifier | modifier le code]

Animation[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

  • Un film du DCEU a été annoncé dans l'horizon 2021 dans lequel le Flashpoint serait l'intrigue centrale du film Flash[12].

Série télévisée[modifier | modifier le code]

  • La saison 3 de The Flash repose sur les conséquences de la création de la timeline Flashpoint par Barry Allen en voulant sauver sa mère de la mort et qui conduira a des transformations dans la vie des différents protagonistes de Arrowverse.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Plusieurs apparences (designs) pour des personnages, inspirées de Flashpoint, sont téléchargeables dans les jeux Injustice : Les dieux sont parmi nous, Injustice 2 et Batman: Arkham Knight.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Flashpoint Thursday Noon Eastern Edition, Live from ComicsPro at DC's The Source blog », sur dccomics.com, DC Comics, (consulté le 23 juillet 2019)
  2. (en) « Flashpoint Friday: Everything Will Change In A Flash », sur dccomics.com, DC Comics, (consulté le 23 juillet 2019)
  3. (en) Brian Azzarello, Flashpoint: Batman – Knight of Vengeance, DC Comics,
  4. Oliver Sava, Keith Phipps, « The New DC 52, Week 1 (Flashpoint #5 and Justice League) », sur www.avclub.com, (consulté le 2 août 2012)
  5. (en) « FLASHPOINT FACTS: Lemire Bolts Frankenstein into "Flashpoint" », sur cbr.com, (consulté le 23 juillet 2019)
  6. a et b (en) « FLASHPOINT FACTS: DnA Takes On "Lois Lane" and "Wonder Woman" », sur cbr.com, (consulté le 23 juillet 2019)
  7. « Flashpoint (Urban Comics) », sur bedetheque.com (consulté le 23 juillet 2019)
  8. « Flashpoint + BRD », sur urban-comics.com (consulté le 23 juillet 2019)
  9. « Flashpoint », sur urban-comics.com (consulté le 23 juillet 2019)
  10. « Batman Cité Brisée », sur urban-comics.com (consulté le 23 juillet 2019)
  11. (en) « SDCC: "Justice League: The Flashpoint Paradox" World Premiere », sur cbr.com, (consulté le 23 juillet 2019)
  12. (en) « ‘Flash’ Standalone Film Taps Directors John Francis Daley, Jonathan Goldstein », sur variety.com, (consulté le 23 juillet 2019)