All-American Publications

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La All-American Publications était l'une des trois éditeurs de comics américains qui ont fusionné pour donner naissance à la DC Comics, l'une des deux principaux éditeurs de comics aux États-Unis. Des super-héros célèbres comme Flash, Atom, Green Lantern, Hawkman ou encore Wonder Woman ont fait leurs premières apparitions dans les éditions All-American Publications. C’était alors l'Âge d'or des comics.

Histoire[modifier | modifier le code]

Max Gaines, futur fondateur de EC Comics, fonde la All-American Publications en 1938 après avoir reçu des fonds de la main même de Harry Donenfeld, après que Gerard Jones a adressé une lettre de motivation à ce dernier en faveur de Gaines. Et bien que séparé alors de la DC comics, la All-American Publications insérait le Logo du futur géant du comics dans la plupart de ses publications pour des raisons marketing.

En 1946 Gaines vend la All-American Publications à Liebowitz, ne gardant que Picture Stories from the Bible pour pouvoir fonder alors la EC Comics.

Personnages de la All-American Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Gerard_Jones (2004). Men of Tomorrow: Geeks, Gangsters, and The Birth of The Comic Book. New York: Basic Books.

Liens externes[modifier | modifier le code]