The Flash (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
The Flash
Description de l'image The Flash (film).png.
Titre québécois Flash
Réalisation Andrés Muschietti
Scénario Christina Hodson
Musique Benjamin Wallfisch
Acteurs principaux
Sociétés de production DC Films
The Disco Factory
Double Dream
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Super-héros
Durée 144 minutes
Sortie 2023

Série l'univers cinématographique DC

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

The Flash, ou Flash au Québec, est un film américain réalisé par Andrés Muschietti, sorti en 2023.

Treizième film de l'univers cinématographique DC, il met en scène le personnage du même nom édité par DC Comics. Il s'agit du premier long métrage consacré au personnage de Barry Allen, créé par Robert Kanigher et Carmine Infantino. Le film marque également le retour de Michael Keaton en tant que Batman, 31 ans après la sortie de Batman : Le Défi en 1992.

Le film a été longtemps en gestation et de nombreux réalisateurs se sont succédé à la tête de ce projet. Le tournage débute finalement en sous la direction d'Andrés Muschietti.

En 2022, avec l'arrivée de James Gunn et Peter Safran à la tête de la direction de DC Studios, le film sert à faire « rebooter » partiellement l'univers cinématographique DC, en conservant certains aspects tels que Peacemaker pour laisser place à celui imaginé par Gunn et Safran[pas clair].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Le super-héros Flash, Barry Allen, jongle entre son identité secrète et son emploi dans un laboratoire de l'identité judiciaire. Incapable de se remettre de certains événements passés (la mort de sa mère dont son père est accusé à tort), il se découvre la capacité de voyager dans le temps et l'utilise pour empêcher le meurtre de sa mère Nora. Mais il cause ainsi involontairement des changements qui ont pour conséquence la création d'un univers alternatif[1],[2]. Il se retrouve alors coincé dans ce nouvel univers dépourvu de méta-humains et dans lequel une version du Général Zod ressuscité menace à nouveau le sort de l'Humanité. Il fait donc appel à son jeune alter-ego, à un Batman plus âgé et à Supergirl, une naufragée kryptonienne retenue prisonnière afin de sauver le monde de cette menace et de retourner dans son propre univers.

Synopsis détaillé[modifier | modifier le code]

Cinq ans se sont écoulés depuis l'affrontement entre la Justice League et Steppenwolf[3]. À Gotham City, Barry Allen — alias Flash — est appelé à l'aide par Bruce Wayne alias Batman et son majordome Alfred Pennyworth. Le jeune homme réussit à sauver un hôpital qui s'est en partie écroulé à cause d’un braquage mené par Al Falcone. En fâcheuse posture, Batman est notamment secouru par Wonder Woman. Peu après, Barry retourne à Central City où il reçoit une clé USB de la part de Bruce Wayne. Il téléphone à son père, Henry Allen. Ce dernier est toujours en détention à Iron Heights, après avoir été jugé coupable du meurtre en 2004 de son épouse, Nora, qu'il n'a pas commis. La clé USB contient des images de télésurveillance d'un supermarché dans un nouveau logiciel créé par Bruce. Les images pourraient l’innocenter. Mais malgré l'amélioration des images grâce au logiciel, Barry constate que son père reste la tête baissée. Dans la nuit, Barry retourne devant sa maison d'enfance, où il se remémore l'assassinat de sa mère alors qu'Henry était absent, car il était au supermarché pour acheter une boîte de sauce tomate que Nora avait oublié d'acheter plus tôt. Submergé par la tristesse, Barry arrive à voyager dans le passé par inadvertance, ce qui le fait entrer dans le « Chronobowl », une sorte de vortex temporel qui prend la forme d’un amphithéâtre. Il se retrouve alors pendant l'attaque à Gotham plus tôt dans la journée.

De retour dans le présent, il explique à Bruce son expérience et ce dernier mentionne que Barry avait déjà remonté le temps à Pozharnov, mais Barry précise que ce n'était que pour une seconde[4]. Il explique à Bruce la possibilité d'utiliser ses pouvoirs afin de voyager dans le passé pour modifier les évènements de 2004 afin d'effacer l'assassinat de Nora. Bruce, réticent à l'idée de Barry, explique que s'il s'aventurait dans le passé, toute interaction qu'il aurait avec ses parents ou lui-même ou bien le moindre faux pas qu'il risquerait de faire pourrait mener à l'effet papillon. Après avoir discuté avec Iris West, Barry trouve une solution pour sauver Nora sans entrer en interaction avec elle : il suffit qu'il mette la boîte de sauce tomate dans le caddie de Nora lorsqu'elle était au supermarché plus tôt dans la journée. Avec ce changement, Henry n'aurait alors jamais été au supermarché pour récupérer la boîte de sauce tomate lors du meurtre de Nora. Barry remonte alors le temps jusqu'en 2004 et met la boîte de sauce tomate dans le caddie de sa mère.

Malheureusement, lors du retour vers le présent, Barry est projeté hors du Chronobowl après avoir été attaqué par un mystérieux individu. Il atterrit en 2013, devant ce qui semble être chez lui. Il entre dans la cuisine et y découvre sa mère, qui n'est pas morte. Peu après, Barry fait la rencontre inattendue de son double, qui est âgé de 18 ans dans cette réalité alternative. Il lui explique la situation puis découvre que la date du jour n'est autre que le . C'est le jour où il a obtenu dans sa réalité ses pouvoirs dans un accident de laboratoire, après avoir été frappé par la foudre, mélangée avec des produits chimiques. Barry comprend que son double n'obtiendra alors jamais ses pouvoirs si Nora est encore en vie, ce qui pourrait lui faire perdre ses pouvoirs dans le futur. Les deux Barry se rendent alors au labo de criminologie de Central City pour reproduire l'accident.

Tout se produit comme prévu mais le Barry âgé est frappé par la foudre. Il perd ses pouvoirs tandis que le jeune Barry les obtient. Barry est désormais coincé dans le passé de cet univers. Par ailleurs, le monde entier assiste à la diffusion du message menaçant du Général Zod. Il se trouve que 2013 est également l'année où Kal-El / Clark Kent alias Superman affronte Zod à Metropolis[5] afin de l’empêcher de terraformer la Terre en Krypton. Barry envisage alors de contacter la Justice League, mais Wonder Woman est introuvable, Victor Stone alias Cyborg n’a pas encore eu son accident et Arthur Curry alias Aquaman n'est jamais né. Les deux Barry décident alors de se rendre à Gotham, pour aller trouver de l'aide auprès de Batman, qui lui existe.

Au Manoir Wayne, le duo fait la rencontre d'un Bruce Wayne totalement différent, qui est ici un ancien justicier[6] qui s’est retiré de ses activités depuis quelques années car Gotham est désormais l'une des villes les plus sûres au monde. Barry explique la situation à Bruce. Ce dernier en conclut que lorsque Barry a remonté le temps et changé le passé, il a créé un pivot et s'est placé dans un autre flux temporel. Dans un nouveau futur et un nouveau passé. C'est rétrocausal. Ça marche dans les deux sens et même dans des sens multiples. Il ajoute que si on manipule le continuum espace-temps, on finit par se perdre dans le multivers. Le duo requiert alors l'aide de Bruce, pour qu'il les aide à trouver Superman et vaincre Zod, ce qu’il refuse. Après avoir découvert la Batcave[7], Barry réussit à convaincre Bruce une dernière fois de se joindre à eux. Grâce à des informations confidentielles de la NASA récoltées par Wayne Enterprises, le trio réussit à trouver l'existence d'un vaisseau kryptonien confiné au sein d'une base militaire russe en Sibérie. Barry pense alors qu'il s'agit de toute évidence de la capsule dans laquelle Superman était censé atterrir sur Terre au Kansas. Batman et les deux Barry se rendent alors en Sibérie à bord de la Batwing.

Sur place, l'équipe infiltre la base militaire. Après que Batman a neutralisé les soldats, l'équipe ne libère pas Superman, mais une jeune femme, Kara Zor-El, très affaiblie et qui était enfermée dans une cellule sécurisée. Alors que l'équipe finit par être encerclée par les soldats, Kara se révèle avoir des pouvoirs surhumains et réussit à éliminer tout les soldats de la base, permettant à l'équipe de s'enfuir et de la ramener au Manoir Wayne.

Au Manoir, Kara explique être la fille de Zor-El, l’oncle de Kal. Elle explique avoir été envoyée sur Terre en compagnie de son cousin pour veiller sur lui. Mais lors du voyage, leurs capsules se sont apparemment séparées, elle ignore donc où se trouve Kal. Après avoir obtenu l'intégralité de ses pouvoirs grâce aux rayonnements solaires, Kara décide de quitter le Manoir car elle ne souhaite pas aider les humains, qui l’ont capturée et enfermée dès son arrivée. Alors qu’elle découvre ses capacités de vols, Kara se rend à la base Edwards où le NORTHCOM doit rencontrer Zod après avoir capté une transmission radio provenant de là-bas. Sur place, elle assiste à l'arrivée de Zod, accompagné de Faora Hu-Ul. Zod, constatant que les Terriens n'ont pas ramené l’individu kryptonien comme il l’avait demandé, interprète cela comme un acte de guerre. Un immense affrontement éclate alors entre les Kryptoniens et le NORTHCOM.

Pendant ce temps, Barry propose à Bruce une solution pour qu'il récupère ses pouvoirs : recréer artificiellement les conditions de l'accident du labo. Après plusieurs tentatives, l'expérience échoue et Barry est au bord de la mort. Kara, de retour à la Batcave, accepte finalement d’aider le trio à vaincre Zod et décide alors d'emmener Barry jusqu'au cœur de la tempête. Il réussit à retrouver ses pouvoirs. L'équipe, désormais prête à affronter Zod, se rend dans le désert à bord de la Batwing.

En plein affrontement, les deux Barry décident de se charger des forces kryptoniennes tandis que Batman, à bord de la Batwing, sert de distraction et d’attaque aérienne. Kara part alors à la rencontre de Zod. Ce dernier explique qu’il ont réussi à intercepter la capsule de Kal. Malheureusement, lors d’une tentative infructueuse de récupérer le Codex (l'objet contenant tous les gènes des Kryptoniens à venir[5]) dans ses cellules, les Kryptoniens l'ont tué lorsqu'il n'était encore qu'un nourrisson. Le Codex se trouve en réalité dans les cellules de Kara. Cette dernière, enragée, affronte Zod. Alors que les héros semblent prendre le dessus, Kara se fait poignarder par Zod, qui finit par réussir à récupérer le Codex, la tuant sur le coup. Batman meurt lui aussi après s'être sacrifié en s’écrasant dans un des vaisseaux kryptoniens. Le jeune Barry, n’acceptant pas que ses amis meurent, remonte le temps plus tôt pendant le combat. Malheureusement, Batman et Kara sont toujours destinés à mourir et la Terre à être terraformée par Zod.

Barry comprend que la mort de Batman et Kara est un croisement inévitable de cet univers, et qu'on ne peut le modifier. Le jeune Barry, fou de rage, continue à remonter le temps pour essayer de sauver ses amis à plusieurs reprises et commence alors à devenir de plus en plus violent. Barry est alors soudainement attaqué par le mystérieux individu qui l'a éjecté du Chronobowl. Il s'agit en réalité de « Dark Flash », une version futuriste du jeune Barry, qui continue désespérément dans le futur à essayer de sauver Batman et Kara de la mort. Dark Flash explique à Barry le paradoxe de la boucle causale qui a mené à sa propre création. Les multiples retours dans le passé et changements fait par Dark Flash ont alors provoqué des collisions entre plusieurs réalités dans le multivers. Alors que Barry a l’intention de retourner en 2004 pour laisser Nora se faire assassiner afin d’arranger les choses, Dark Flash tente de l’en empêcher en l’attaquant. Finalement, le jeune Barry décide de se sacrifier en se faisant tuer par Dark Flash. Ce dernier finit donc par disparaître, ce qui rétablit l'ordre dans le multivers.

Barry, désormais seul, décide de retourner en 2004. Il retourne au supermarché et fait alors la rencontre de Nora. Sans lui révéler son identité, il lui explique le manque qu’il ressent pour sa mère. Après une discussion émouvante avec elle, Barry prend la boîte verte de sauce tomate du caddie de sa mère et la remet parmi les autres boîtes de l'étagère. Il regarde ensuite en direction d'une des caméras. Après ça, il retourne dans sa temporalité.

De retour chez lui, Barry se rend compte que c'est le jour de l'audience de son père. Il arrive en retard au procès. L'avocat d'Henry présente à la cour la vidéosurveillance du supermarché, qui a été améliorée grâce au nouveau logiciel de Wayne Enterprises. L'avocat semble confiant, car cette fois, on distingue le visage d'Henry. Dans le passé, Barry a placé les boîtes vertes de sauce tomate sur une étagère plus haute pour faire en sorte que son père lève la tête vers la caméra. Barry, à la sortie du palais de justice avec Iris, reçoit un appel de Bruce. Mais à l'arrivée de ce dernier, Barry découvre qu'il s'agit d'un nouveau Bruce Wayne (qui est le même que celui du film Batman et Robin)[8].

Scène post-générique[modifier | modifier le code]

Barry sort d'un bar avec un Arthur Curry ivre, Barry lui explique les univers qu'il a vus lors de son voyage dans le passé, en évoquant les trois versions différentes de Batman.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

version française réalisé par la société de doublage : Dubbing Brothers[12], sous la direction artistique de Donald Reignoux[12], avec une adaptation des dialogues de Pierre Arson[13].
Version française
 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[12] et selon le carton du doublage français cinématographique[13].

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le réalisateur Andrés Muschietti.

Le projet d'un film sur Flash remonte aux années 1980, lorsque Warner Bros. charge Jeph Loeb d'écrire un script. Mais le projet ne se concrétise pas[14]. En 2004, le studio engage cette fois David S. Goyer pour écrire, réaliser et produire le film. Il avait impressionné la Warner pour son travail sur Batman Begins (2005)[15]. Le cinéaste contacte alors Ryan Reynolds pour incarner Barry Allen / Flash, après l'avoir dirigé dans Blade: Trinity (2004). Finalement en , David S. Goyer, en désaccord avec le studio, quitte le projet[15],[16]. Shawn Levy est engagé comme réalisateur et le script est cette fois écrit par Chris Brancato, qui reprend des éléments de David S. Goyer[17],[18]. Après le départ de ce dernier, Warner Bros. développe un film sur la Ligue de justice d'Amérique, Justice League: Mortal[19]. En , George Miller signe comme réalisateur de Justice League: Mortal[20]. Adam Brody est ensuite choisi pour incarner Flash[21]. Ce film doit être le premier d'une nouvelle franchise mettant en scène plusieurs personnages DC Comics sur plusieurs films. Le projet d'un film solo sur Flash reste en développement, mais le réalisateur Shawn Levy quitte finalement le navire pour aller mettre en scène La Nuit au musée 2 (2009). David Dobkin rejoint alors le projet pour le remplacer. L'idée est alors de faire un film sur Wally West[22]. Craig Wright est ensuite engagé pour écrire le script[23]. Cependant, tout est remis en cause lorsque Warner Bros. annule Justice League: Mortal en 2008[24]. Le projet est en effet rendu compliqué par la grève de la Writers Guild of America de 2007 et les résultats au box-office décevants de Superman Returns[25]. En , Charles Roven rejoint la production de Flash et développe une intrigue avec Dan Mazeau[26]. Charles Roven avouera, plus tard, que le studio n'était pas assez confiant sur le script pour valider enfin le film[27]. En , les scénaristes de Green Lantern (2011) — Greg Berlanti, Michael Green et Marc Guggenheim — sont chargés d'écrire un nouveau script, à nouveau centré sur Barry Allen[28]. En , une sortie pour 2016 est évoquée[29].

En 2014, Warner Bros. annonce que The Flash sortira en et qu'il fera partie de l'univers cinématographique DC. Ezra Miller est choisi pour incarner Barry Allen[30]. L'acteur apparaitra avant en caméo dans Batman v Superman : L'Aube de la justice et Suicide Squad (2016) avant un rôle plus important dans Justice League (2017)[31]. En , Phil Lord et Chris Miller sont engagés comme scénaristes[32]. Seth Grahame-Smith est ensuite annoncé comme réalisateur et pour retravailler la version de Phil Lord et Chris Miller[33]. Phil Lord et Chris Miller avaient un temps envisagé de réaliser le film, mais ils préfèrent finalement le projet Solo: A Star Wars Story (2018)[34]. Seth Grahame-Smith quitte ensuite le poste de réalisateur en , pour divergences artistiques, même si Warner Bros. conserve son travail sur le script[35]. En , Warner Bros. engage Rick Famuyiwa comme réalisateur[36]. Peu après, Kiersey Clemons est choisie pour le rôle de Iris West, alors que Rita Ora et Lucy Boynton étaient envisagées[37],[38].

En , Ray Fisher est annoncé dans le rôle de Cyborg[39]. Billy Crudup est ensuite évoqué pour le rôle de Henry Allen[40]. Cependant, en , le film perd à nouveau son réalisateur avec le départ de Rick Famuyiwa, toujours pour des divergences avec le studio[41]. En , Joby Harold est engagé pour des réécritures de script[42]. Plusieurs réalisateurs sont ensuite évoqués pour reprendre le projet, notamment Robert Zemeckis et Matthew Vaughn[43]. Sam Raimi, Marc Webb ou encore Jordan Peele auraient, quant à eux, refusé[44],[45].

Lors du San Diego Comic-Con en 2017, le film est annoncé sous le titre Flashpoint, d'après le comics du même nom, publié en 2011[46]. Dan Mazeau est alors toujours au travail sur le script[47]. Quelques mois plus tard, Gal Gadot est annoncée pour reprendre son rôle de Wonder Woman[48]. Alors que la présence de Thomas Wayne est évoquée, l'acteur Jeffrey Dean Morgan exprime son envie de reprendre le rôle, après Batman v Superman : L'Aube de la justice[49].

En , John Francis Daley et Jonathan Goldstein sont officialisés comme réalisateurs et scénaristes[50]. Le studio avait avant cela envisagé Ben Affleck comme réalisateur après le refus de Robert Zemeckis[51]. Quelque temps plus tard, le concept de Flashpoint est abandonné[47]. Le tournage du film est cependant annoncé pour [52]. Finalement, la date de est annoncée[53], pour une sortie prévue en 2020[54]. En octobre, la sortie est repoussée à 2021[55].

En , John Francis Daley et Jonathan Goldstein quittent eux aussi le projet, en raison de désaccords avec le studio. L'acteur Ezra Miller commence alors à écrire lui-même un nouveau script avec Grant Morrison, plus sombre que le précédent script de John Francis Daley et Jonathan Goldstein[56]. Finalement, Andrés Muschietti et Christina Hodson rejoignent ensuite le projet, respectivement comme réalisateur et scénariste[57]. Le début du tournage est alors annoncé pour 2021[58]. En , Andrés Muschietti révèle que le scénario inclura des éléments du comics Flashpoint[59].

Le film est vu comme un cas de Development Hell (en) de par sa longue période de pré-production et de remaniements[60]. Un insider d'Hollywood révéle qu'au moins 45 scénaristes ou script doctors étaient impliqués à différentes étapes pour The Flash[61].

Attribution des rôles[modifier | modifier le code]

Ezra Miller, ici au San Diego Comic-Con, en 2017.

En , Michael Keaton est annoncé pour reprendre le rôle de Batman qu'il tenait dans les films Batman (1989) et Batman : Le Défi (1992). Il doit incarner le Batman d'un univers alternatif[2]. Sa présence est officialisée en . La présence de Ben Affleck, qui incarne Batman dans l'univers cinématographique DC, est également confirmée[62].

En , la présence de Cyborg est finalement supprimée du script, en raison d'un conflit entre son interprète Ray Fisher et le studio après des évènements liés à l'arrivée de Joss Whedon sur le tournage de Justice League (2017)[63]. En , Kiersey Clemons signe officiellement pour incarner Iris West, alors que son caméo avait été supprimé de la version cinématographique de Justice League (2017), mais ensuite réintégré dans la version Zack Snyder's Justice League (2021)[64]. L'actrice espagnole Maribel Verdú est ensuite choisie pour incarner la mère de Barry Allen, Nora Allen[65]. Cependant, Billy Crudup ne peut reprendre son rôle de Henry Allen car il est trop occupé par le tournage de la série The Morning Show[65]. Ron Livingston est ensuite annoncé pour le remplacer. Saoirse-Monica Jackson et Rudy Mancuso rejoignent eux aussi la distribution[66].

L'acteur Grant Gustin serait en pourparlers de reprendre son rôle de Flash de la série télévisée du même nom dans le film[67]. Ray Fisher, très déçu de ne pas jouer dans le film, annonce qu'il reprendra son rôle de Cyborg seulement si le studio et Walter Hamada (président de DC Films) s'excusent[68].

Interviewée par Screen Rant, en , Michelle Pfeiffer s'est dite intéressée à l'idée de reprendre le rôle de Catwoman qu'elle tenait dans Batman : Le Défi (1992) : « Je le ferais si quelqu'un me le demandait, mais personne ne me l'a encore demandé »[69].

L'acteur australien Jai Courtney, dans une interview pour Jimmy Fallon, en , s'est dit qu'il serait intéressé à reprendre son rôle de Captain Boomerang dans le film, rôle qu'il a tenu dans Suicide Squad en 2016 et en 2021, sur The Suicide Squad : « Faisons-le, allez-y, allons-y. Donnez aux gens ce qu'ils veulent. Absolument. Écoutez, je disais, un Boomerang revient toujours. Maintenant, je pense qu'il y a plein d'opportunités avec lui. Nous pourrions tout faire. Série télévisée, spin-off. Apparaître dans The Flash. Warner Bros. est là-bas, ils savent ce qui se passe »[70].

En , il est révélé que Michael Shannon et Antje Traue reprendront leurs rôles respectifs de Man of Steel : Général Zod et Faora Hu-Ul[71].

Quelques semaines avant la sortie du film, des rumeurs annonçaient que l’acteur Teddy Sears ferait une apparition en tant que Jay Garrick. Le comédien, qui avait incarné Zoom dans la série The Flash, a démenti l’information peu après la sortie du film[72].

Tournage[modifier | modifier le code]

La Burghley House sert de décor au manoir Wayne.

Le tournage débute le à Londres[73]. Le réalisateur annonce sur les réseaux sociaux le premier jour de tournage et dévoile par la même occasion le logo officiel du film[74]. Les prises de vues auront également lieu aux Warner Bros. Studios Leavesden[75]. Début , des photographies du tournage révèlent que la production utilise la Burghley House dans le Lincolnshire comme décor pour le manoir du Bruce Wayne « alternatif » incarné par Michael Keaton[76]. En juin, les tournages reprendront à Édimbourg (pour recréer Gotham City) et à Glasgow, pour des scènes flash-back avec Ben Affleck et Michael Keaton[77].

Musique[modifier | modifier le code]

La musique du film est composée par Benjamin Wallfisch[78]. Il avait déjà travaillé avec Andrés Muschietti pour Ça (2017) et Ça : Chapitre 2 (2019), ainsi que sur un autre film de l'univers cinématographique DC, Shazam! (2019).

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

Dates de sortie[modifier | modifier le code]

En raison des nombreux changements de scénaristes et réalisateurs, la date de sortie de The Flash a été très souvent modifiée. Le film devait initialement sortir en 2016[29] aux États-Unis, puis le [31], puis le [79], date finalement prise par Tomb Raider (2018)[80]. La sortie est ensuite annoncée pour 2020, puis 2021[54],[55]. Avec l'officialisation d'Andrès Muschietti comme réalisateur, la date du est annoncée[81], puis celle du [82]. En raison de la pandémie de Covid-19, le planning du studio est modifié et The Flash est alors repoussé au [83]. En , la sortie est de nouveau repoussée au [84], permettant ainsi des réécritures de scénario et donc des reshoots durant l'été 2022-automne 2022.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En France, le site Allociné donne la note de 2,55, après avoir recensé 26 critiques de presse[85].

Pour Eklecty-City « Malgré ses imperfections, The Flash n’est pas le désastre annoncé. [...] Ezra Miller livre une performance remarquable [...] Toutefois, The Flash pâtit de plusieurs faiblesses, comme une intrigue confuse et désordonnée, des effets visuels décevants, des caméos maladroits et des acteurs mal exploités. »[86]

Pour le site Ecran Large, The Flash est « un objet de pop culture vertigineux, qui semble raconter voire célébrer le chaos de l'industrie des super-héros dans une espèce de fête foraine kamikaze. »[87]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis[88] 108 133 313 $ fini 9
Drapeau de la France France[89] 857 197 entrées fini 6
Drapeau du Brésil Brésil 1 857 306 entrées en cours 5

Monde Total mondial 270 633 313 $ fini 5

En France, lors de la première semaine d'exploitation, The Flash a réuni près de 400 000 spectateurs dans les salles obscures[90].

Aux États-Unis, les chiffres sont plus alarmants pour son démarrage. Lors de son premier week-end d'exploitation, The Flash a récolté plus environ 55 millions de dollars au box-office américain. Des chiffres en dessous des prévisions de DC qui espérait atteindre la barre de 70 millions de dollars[91].

The Flash est considéré comme un flop et devrait faire perdre 200 millions $ au studio. Le box-office n'atteint que 260 millions $, assez loin pour compenser le budget du film, incluant le marketing et les reshoots[92].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Billy Crudup in Talks to Join 'The Flash' (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  2. a et b (en) Umberto Gonzales, « Batman Returns! Michael Keaton to Play Bruce Wayne in 'The Flash' », sur The Wrap, (version du sur Internet Archive).
  3. Voir Zack Snyder's Justice League
  4. Le film s'inscrit donc dans la continuité de Zack Snyder's Justice League et non de la version cinéma de 2017.
  5. a et b Voir Man of Steel
  6. Voir Batman.
  7. Le Manoir Wayne et la Batcave ressemblent davantage à ceux de Batman qu'à ceux de Batman : Le Défi.
  8. Cet univers est bien celui de Barry, car cette fois il n'y a pas de double de lui-même. Cependant, le changement qu'il a effectué dans le passé eut pour conséquence que le Bruce Wayne de cet univers fut remplacé par un autre.
  9. « Titre québécois du film », sur Cinoche (consulté le )
  10. « The Flash — Informations sur la sortie » (dates de sortie), sur l'Internet Movie Database (consulté le ).
  11. « The Flash », sur cinoche.com (consulté le ).
  12. a b et c « Fiche du doublage français », sur RS Doublage.
  13. a et b Liste des comédiens située après le générique de fin.
  14. (en) Thomas McLean, « Hero worship », sur Variety, (version du sur Internet Archive).
  15. a et b (en) Clint Morris, « Exclusive Interview : David Goyer », sur Moviehole, (version du sur Internet Archive).
  16. (en) Jessica Barnes, « David Goyer Booted Off The Flash », sur Moviefone, (version du sur Internet Archive).
  17. (en) Borys Kit, « News 'Flash': Levy to helm », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  18. (en) Ryan Maloney, « Born to Run: Bringing the Flash to the Screen » [archive du ], sur Flickering Myth, (consulté le ).
  19. (en) Pamela McClintock et Ben Fritz, « 'Justice' prevails for Warner Bros. », sur Variety, (version du sur Internet Archive).
  20. (en) Diane Garrett, « George Miller to lead Justice League », sur Variety, (version du sur Internet Archive).
  21. (en) Larry Carroll, « Adam Brody Remembers His 'Justice League' Flash Suit, Before The Project Sprinted Away Forever », sur MTV, (version du sur Internet Archive).
  22. (en) Shawn Adler, « David Dobkin Takes 'Flash' Reins, Spills Details », sur MTV News, (version du sur Internet Archive).
  23. (en) Borys Kit, « New director bringing "Flash" to big screen », sur Reuters, .
  24. (en) Rickey Pudin, « The Dark Knight », Wizard, États-Unis, Wizard Entertainment, no 195b,‎ .
  25. (en) « Bat-Producer on Ledger's Death », sur IGN, (version du sur Internet Archive).
  26. (en) Borys Kit, « DC Comics storms the film world », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  27. (en) Jim Vejvoda, « The Flash Writer Talks », sur IGN, (version du sur Internet Archive).
  28. (en) Borys Kit, « Warners hires writers for 'Green Lantern 2' and 'Flash' (exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  29. a et b (en) Borys Kit, « Superman and Batman Film Set for Comic-Con Reveal », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  30. (en) Rebecca Ford, « Warner Bros.' 'The Flash' Movie to Star Ezra Miller », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  31. a et b (en) Russ Fischer, « DC Comics Movies Announced: 'Suicide Squad,' 'Wonder Woman,' 'Justice League,' 'The Flash,' 'Aquaman' » [archive du ], sur /Film, (consulté le ).
  32. (en) Anita Busch, « 'The Flash' Movie: 'Lego' Guys Phil Lord & Christopher Miller Building Warner Bros Pic », sur Deadline.com, (version du sur Internet Archive).
  33. (en) Borys Kit, « 'The Flash' Movie Finds its Director (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  34. (en) Richard Newby, « Is Ezra Miller the Screenwriter 'The Flash' Needs? », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  35. (en) Borys Kit, « The 'Flash' Movie Loses Its Director (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  36. (en) Mike Fleming Jr, « 'The Flash' Lands 'Dope' Helmer Rick Famuyiwa; He Will Direct Ezra Miller As Fastest Man Alive », sur Deadline.com, (version du sur Internet Archive).
  37. (en) Angie Han, « 'The Flash' Casts 'Dope' Star Kiersey Clemons as Iris West [Updated] », sur /Film, (version du sur Internet Archive).
  38. (en) Justin Kroll, « 'The Flash': 'Dope' Actress Kiersey Clemons to Star as Iris West in Movie (Exclusive) », sur Variety, (version du sur Internet Archive).
  39. (en) Brent Lang, « Cyborg to Appear in 'The Flash' Movie (Exclusive) », sur Variety, (version du sur Internet Archive).
  40. (en) Justin Kroll, « 'The Flash' Movie Finds Barry Allen's Father (Exclusive) », sur Variety, (version du sur Internet Archive)
  41. (en) Borys Kit, « 'The Flash' Movie Loses 'Dope' Director Rick Famuyiwa (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le ).
  42. (en) Justin Kroll, « Joby Harold to Do Page-One Rewrite of 'The Flash' Script (Exclusive) », sur Variety, (version du sur Internet Archive).
  43. (en) Justin Kroll, « 'The Flash': Robert Zemeckis, Matthew Vaughn Vying for Directing Job », sur Variety, (version du sur Internet Archive).
  44. (en) Jacob Hall, « Jordan Peele Had a Really Good Reason to Turn Down the 'Akira' Remake », sur /Film, (version du sur Internet Archive).
  45. (en) Nicole Sperling, « The Flash: Robert Zemeckis front-runner to direct », sur Entertainment Weekly, (version du sur Internet Archive).
  46. (en) Graeme McMillan, « New 'Flash' Movie Title Suggests It Could Shake Up the DC Universe », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  47. a et b (en) Borys Kit, « 'Flash' Movie Writer Dan Mazeau Tackling Ernie Cline's 'Armada' », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  48. (en) Mike Fleming Jr, « Gal Gadot joins Bradley Cooper in Deeper », sur Deadline.com, (version du sur Internet Archive).
  49. (en) Corey Hutchinson, « Jeffrey Dean Morgan Teases Flashpoint Batman », sur Screen Rant, (version du sur Internet Archive).
  50. (en) Julie Muncy, « Flashpoint Has Closed the Deal on Two Directors », sur io9, (version du sur Internet Archive).
  51. (en) Nicole Sobon, « Report: Ben Affleck Passed On Directing Flashpoint », sur Comic Book Resources, (version du sur Internet Archive).
  52. (en) « Flashpoint (Feature Film) », sur Production List, (version du sur Internet Archive).
  53. (en) Mike Fleming Jr, « 'Supergirl' Movie On Drawing Board For Warner Bros/DC; Oren Uziel Scripting », sur Deadline.com, (version du sur Internet Archive).
  54. a et b (en) R.A Prasad, « Update: The Flash Movie Reportedly Begins Filming Next Year In February, Location Revealed », sur Pursue News, (version du sur Internet Archive).
  55. a et b (en) Geoff Boucher, « 'Flash' Film Far From Fast: DC Hero's Solo Movie On Pace For 2021 Release », sur Deadline.com, (version du sur Internet Archive).
  56. (en) Borys Kit, « 'Flash' Shocker: Ezra Miller Writing Script in Bid to Stay On as Star (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  57. (en) Borys Kit, « 'Flash' Shocker: 'It' Director Andy Muschietti in Talks to Tackle DC Movie (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  58. (en) Brent Lang et Justin Kroll, « DC Films Plots Future With Superman, Green Lantern and R-Rated Movies (Exclusive) », sur Variety, (version du sur Internet Archive).
  59. (en) JJ Goodman, « Exclusive: Flash Movie Won't Feature The Flashpoint We Expect, Says Director », sur That Hashtag Show, (version du sur Internet Archive).
  60. (en) « The Flash: Ezra Miller's Solo Movie May Finally Escape Development Hell », sur Screen Rant, (consulté le ).
  61. « Un gros film de super-héros qui sortira en 2023 a eu 45 scénaristes », sur Première, (consulté le ).
  62. (en) Anthony Breznican, « Ben Affleck Will Return as Batman in The Flash », sur Vanity Fair, (version du sur Internet Archive).
  63. (en) Umberto Gonzalez, « Ray Fisher's Cyborg Written Out of 'The Flash'; Role Won't Be Recast », sur TheWrap, (version du sur Internet Archive).
  64. (en) Tatiana Siegel, « Kiersey Clemons to Star in 'The Flash' Movie (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  65. a et b (en) Borys Kit, « 'Flash' Movie: Spanish Actress Maribel Verdu to Play Barry Allen's Mother (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  66. (en) Rebecca Rubin, « 'The Flash': Ron Livingston to Replace Billy Crudup as Henry Allen (Exclusive) », sur Variety, (version du sur Internet Archive).
  67. (en) Josh Wilding, « The Flash Movie Will Reportedly Feature A Cameo Appearance From THE FLASH TV Show's Grant Gustin », sur Comic Book Movie, (consulté le ).
  68. (en) Aaron Perine, « Ray Fisher Says 'It'll Be A Bummer' If He Can't Return As Cyborg In DCEU's Flash Movie – Exclusive », sur Comicbook.com, (version du sur Internet Archive).
  69. « The Flash : Michelle Pfeiffer serait partante pour rejouer Catwoman », sur CinéSériez, (consulté le ).
  70. (en) Dan Zinski, « Jai Courtney Interested In Captain Boomerang Spinoff Movie or TV Show », sur Screen Rant, (consulté le ).
  71. « Michael Shannon sera de retour en Zod pour The Flash », sur Première, (consulté le ).
  72. Eklecty-City, « The Flash : Teddy Sears ne fait pas de caméo », sur Eklecty-City, (consulté le )
  73. (en) Brandon Davis, « The Flash Movie Starts Production, New Logo Revealed », sur Comicbook.com, (version du sur Internet Archive).
  74. « The Flash : Michael Keaton confirmé en Batman et début de tournage pour le film DC », sur Allociné, (consulté le ).
  75. (en) Laurence Cook, « DC Superhero 'The Flash' Starring Ezra Miller is Greenlit + Casting in the UK », sur Backstage, (version du sur Internet Archive)
  76. « The Flash : le manoir de Bruce Wayne aperçu sur les photos de tournage », sur Allociné, (consulté le ).
  77. (en) Sian Traynor, « Edinburgh to become Gotham City as new Batman film to shoot in the capital », sur Edinburgh Live, (version du sur Internet Archive).
  78. (en) Aaron Couch, « 'The Flash' Movie Enlists Composer Benjamin Wallfisch », sur The Hollywood Reporter, (version du sur Internet Archive).
  79. (en) Chris Arrant, « Report: The Flash Movie Moved Up, Two New Untitled Films Added to 2018 Slate », sur Newsarama, (version du sur Internet Archive).
  80. (en) Dave McNary, « Alicia Vikander's 'Tomb Raider' Gets 2018 Release Date », sur Variety, (version du sur Internet Archive).
  81. (en) Dave McNary, « 'The Flash' and 'The Matrix 4' Get Release Dates from Warner Bros. », sur Variety, (version du sur Internet Archive).
  82. (en) Anthony D'Alessandro, « 'The Batman' Flies To Fall 2021, 'Sopranos' Prequel Moves To March & More As Warner Bros. Makes Release Date Changes Due To COVID-19 Climate », sur Deadline.com, (version du sur Internet Archive).
  83. (en) Anthony D'Alessandro, « 'The Batman' Flies To 2022 Post 'Dune' Drift, 'Matrix 4' Moves Up To Christmas 2021, 'Shazam! 2' Zaps To 2023 & More WB Changes – Update », sur Deadline.com, (version du sur Internet Archive).
  84. (en) Erik Pedersen, « Warner Bros Release Dates: ‘The Flash’ & ‘Aquaman’ Moved To 2023; ‘Wonka’, ‘Shazam’ Sequel & Others Shift », sur Deadline, (consulté le ).
  85. AlloCine, « The Flash: Les critiques presse » (consulté le )
  86. Eklecty-City, « [CRITIQUE] The Flash : Le film qui clôt le DCEU », sur Eklecty-City, (consulté le )
  87. « The Flash : critique du DC carnage », sur EcranLarge.com (consulté le )
  88. « The Flash », sur Box Office Mojo (consulté le )
  89. « The Flash (2023) - JP Box-Office (Mobile) », sur www.jpbox-office.com (consulté le )
  90. « The Flash bondit en tête du box-office français malgré les polémiques concernant Ezra Miller », sur LEFIGARO, (consulté le )
  91. « The Flash : les premiers chiffres du film DC sont alarmants », sur hitek.fr, (consulté le )
  92. « 200 millions de perte ? The Flash est définitivement un bide historique pour les films de super-héros », sur Ecran Large,

Liens externes[modifier | modifier le code]