Captain Marvel (DC Comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Captain Marvel (Shazam)
Personnage de fiction apparaissant dans
Captain Marvel Adventures.

Captain Marvel dans Whiz Comics #2 (1940).
Captain Marvel dans Whiz Comics #2 (1940).

Alias William Joseph « Billy » Batson (véritable identité)
Captain Thunder
Marvel
Black Billy, Shazam
Pouvoirs spéciaux invulnérable
rapidité
super force
invulnérable à la magie
vole/>maîtrise de la foudre

utilisation infinie de foudre a sa guise en prononcent le mot shazam il redevient un enfant une super rapidité une force incroyable

Famille Marvel Family
Affiliation Marvel Family
Ligue de justice d'Amérique
Société de justice d'Amérique

Créé par C. C. Beck
Bill Parker
Interprété par Zachary Levi
Première apparition Whiz Comics #2 (Février 1940)
Éditeurs Fawcett Publications
DC Comics

Captain Marvel, renommé depuis 2011 en Shazam (pour éviter la confusion avec Captain Marvel (Marvel Comics)), est un super-héros de comics, créé par C. C. Beck et Bill Parker, et apparu pour la première fois dans le numéro 2 de Whiz Comics en 1940.

Ce héros de Fawcett Publications était très inspiré de Superman. C'était le plus populaire des super-héros durant les années 1940. Le comic book qui lui était dédié, Captain Marvel Adventures (1941-1953), a établi en 1944 le record absolu de ventes annuelles pour un comic book avec plus de 14 millions d'unités. La publication de ses aventures fut arrêtée en 1953 à la suite d'un procès intenté par DC Comics qui accusait Fawcett d'avoir plagié Superman. Le personnage a été racheté par DC Comics en 1972. Comme entretemps, Marvel Comics a repris les droits sur le nom du personnage, lorsque les responsables de DC décident de relancer le personnage, ils n'ont plus le droit de mettre le nom sur les couvertures. Dès lors, le mot Shazam sera employé alors que dans les histoires se retrouve le nom de Captain Marvel. Lorsqu'après les évènements de Flashpoint, l'univers DC est recréé, le personnage prend le nom de Shazam[1].

Publications[modifier | modifier le code]

En 1939, Wilford Fawcett, éditeur de la revue Captain Billy’s Whiz-Bang, décide d'abandonner cette activité pour devenir éditeur de comics. Voyant le succès de Superman, il demande la création d'un super-héros semblable à celui-ci mais dont l'identité secrète serait celle d'un adolescent d'une douzaine d'années. Le scénariste Bill Parker (en) s'inspire d'un projet ancien dans lequel six personnages ayant des pouvoirs différents s'uniraient sous le commandement d'un septième héros nommé Captain Thunder. Les différents pouvoirs sont repris mais un seul personnage en est le détenteur. Des difficultés d'ordre légal (le nom Captain Thunder, les titres de comic book prévu, Flash Comics et Thrills Comics étaient déjà pris par d'autres éditeurs) repoussent la sortie du comics à 1940. Captain Marvel apparaît finalement en février 1940 dans le deuxième numéro du comic book Whiz Comics. Le dessin est assuré par C. C. Beck[2]. Bill Parker quitte peu après le monde des comics. Il s'engage d'abord dans la garde nationale des États-Unis puis, après-guerre, il travaille de nouveau pour Fawcett mais cette fois pour écrire des textes dans des revues. Il est aussi rédacteur en chef de Mechanix Illustrated[3].

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Dans un tunnel de métro abandonné, Billy Batson, un jeune garçon orphelin, rencontre un vieux sorcier de la Grèce antique répondant au nom de Shazam qui avait combattu le mal pendant plus de 5 000 ans. Le vieil homme, trop âgé pour continuer la lutte, désirait trouver une personne digne de lui succéder. Son choix se porte sur le petit Billy.

Dès lors, en prononçant le mot SHAZAM, Billy acquiert la sagesse de Salomon, la force d'Hercule, l'endurance d'Atlas, la foudre de Zeus, le courage d'Achille et la vitesse de Mercure.

De nombreux adversaires croisèrent son chemin. Ses pires ennemis sont le docteur Sivana, un savant fou, et Black Adam, la version maléfique de Shazam.

Il est aidé dans sa lutte par Captain Marvel Junior et Mary Marvel, sa sœur jumelle, tous deux dotés des mêmes pouvoirs que lui, bien que ceux de Mary soient inspirés de déesses et non de dieux (elle gagne ainsi la grâce de Séléné, la force d'Hippolyte, l'adresse d'Ariane, la vitesse et la faculté de voler de Zéphyr[4], la beauté d'Aurore et la sagesse de Minerve).

Après Crisis on Infinite Earths, leurs pouvoirs sont ceux des dieux mais sont partagés si Billy, Mary ou Freddy les utilisent en même temps.


Pouvoirs[modifier | modifier le code]

Shazam dispose des pouvoirs d'un personnage biblique et de trois personnages de la mythologie grecque et de deux personnages de la mythologie romaine qui font de lui l'un des êtres les plus puissants de l'univers :

  • La sagesse de Salomon : Shazam dispose de vastes connaissances scientifiques. Il est aussi capable de savoir quelle stratégie adopter en fonction de la situation. Sa grande intelligence lui permet d'agir avec le maximum d'efficacité en toutes circonstances. Il agit toujours pour le bien.
  • La force et la puissance d'Hercule : sa force physique est surhumaine, équivalente à celle de Superman. Il peut déplacer des immeubles, des chars d'assaut, des montagnes gigantesques ou même encore des planètes.
  • L'endurance et la résistance d'Atlas : invulnérable, il n'a pas besoin de se nourrir, boire, dormir ou respirer (ce qui lui permet de survivre indéfiniment dans le vide spatial), il peut résister à des impacts très violents qui pourraient tuer un humain normal. Il a résisté à des balles, des énormes explosions, la vision thermique et des coups de Superman et même à la foudre de Black Adam.
  • La foudre de Zeus : totalement invulnérable à la magie. Shazam peut invoquer la foudre divine et la manipuler à sa guise, il peut même se téléporter ou invoquer des objets.
  • Le courage d'Achille : Shazam ignore la peur et ne doute jamais du bien-fondé de sa cause. Il est extrêmement résistant aux attaques télépathiques, son esprit possède l'une des meilleures défenses mentales du monde de DC.
  • La vitesse de Mercure : doté d'une vitesse de déplacement et de réflexes surhumains, Shazam est également capable de courir et de voler à la vitesse de la lumière, c'est l'un des personnages les plus rapides de l'univers de DC avec Flash et Superman.
  • Shazam est tellement puissant qu'il à même réussi à vaincre Superman, Dr. Fate, Trigon et même Le Spectre.

Autres apparitions[modifier | modifier le code]

Il est présent dans cette saga avec sa famille, originaire de Terre-S. Il est présenté comme « le plus puissant mortel du monde », selon les mots d'Alexander Luthor (originaire de Terre-III).

Il tient aussi un rôle décisif dans Kingdom Come de Mark Waid et Alex Ross.

Autres informations[modifier | modifier le code]

Shazam fut accompagné de la famille Marvel : Mary Marvel (Mary Batson), Captain Marvel Junior (Shazam Junior) (Freddy Freeman, qui eut droit aux crayons d'Albert Uderzo en France) et d'Oncle Marvel (Dudley H. Dudley).

Dans les années 1970, l'éditeur DC Comics (qui publie Superman) racheta la compagnie Fawcett Publications, qui sortait bien affaiblie des procès pour plagiat intentés par DC. Le coup était double : DC rachetait un personnage qui avait été aussi populaire que Superman, et pouvait donc utiliser à sa guise le personnage « plagiaire ».

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Whiz Comics 2 à 155 (1940 à 1953)
Des difficultés d'ordre légal (le nom Captain Thunder, les titres de comic book prévu, Flash Comics et Thrills Comics étaient déjà pris par d'autres éditeurs) repoussent la sortie du comics à 1940.
  • Captain Marvel Adventures 1 à 150 (1941 à 1953)
  • Marvel Family 1 à 88 (1945 à 1954)
  • Captain Marvel (E.P.M. puis SAGE Paris de 1947 à 1950) en série française
  • Shazam!, de 1973 à 1978 (nouvelle version, d'abord dessinée par son créateur C.C. Beck, puis par d'autres dont Kurt Schaffenberger ou Don Newton)
  • All-New Collectors' Edition Vol 1 C-58 "Superman vs. Captain Marvel - When Earth's Collide" (mai 1978), par Gerry Conway et Rich Buckler
  • World's Finest 253 à 282, (1978 à 1982), par E. Nelson Bridwell et Don Newton, sauf le n° 282, par Bridwell et Gil Kane
  • DC Comics Presents 33 (mai 1981), 34 (juin 1981), 49 (septembre 1982)
  • Adventure Comics 491 et 492 (septembre et octobre 1982), par Bridwell et Don Newton
  • DC Comics Presents Annual 3 (1984)
  • Secret Origins : Shazam!, volume 2, n° 3 (juin 1986)
  • Shazam : The New Beginning (1987) de Roy et Dann Thomas (scénario) et Tom Mandrake (dessins)
  • The Power of Shazam! 1994
  • Batman : Dark Knight, la relève
  • Final Crisis
  • Kingdom Come (série de comics)
  • Superman/Shazam: First Thunder (2005-2006) de Judd Winick & Joshua Middleton
  • Shazam!: The Monster Society of Evil (2007)
  • The Curse of Shazam

Apparition dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films d'animations[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joe Sergi, The Law for Comic Book Creators : Essential Concepts and Applications, McFarland, , 268 p. (ISBN 9781476617336, lire en ligne), p. 53.
  2. (en) Zack Smith, « An Oral History of CAPTAIN MARVEL: The Fawcett Years, pt. 1 », sur www.newsarama.com, (consulté le 17 décembre 2013).
  3. (en) Steve Stiles, « Holey Moley! Introducing Captain Marvel! », sur stevestiles.com (consulté le 17 décembre 2013).
  4. Zéphir est pourtant un dieu masculin.
  5. (en) M.Keith Booker, Comics through Time : A History of Icons, Idols, and Ideas, vol. 4, ABC-Clio, , 1921 p. (ISBN 978-0-313-39751-6, lire en ligne), p. 116.
  6. (en) Tyler Weaver, Comics for Film, Games, and Animation : Using Comics to Construct Your Transmedia Storyworld, Taylor & Francis, , 352 p. (ISBN 978-1-136-14574-2, lire en ligne), p. 73.
  7. « Shazam! », sur allocine.fr (consulté le 17 décembre 2018)
  8. Page IMDB.
  9. CGR Trailers - INFINITE CRISIS Shazam Trailer.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]