Shazam! (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shazam.
Shazam!
Réalisation David F. Sandberg
Scénario Henry Gayden
Darren Lemke
Acteurs principaux
Sociétés de production New Line Cinema
DC Entertainment
The Safran Company
RatPac-Dune Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre super-héros
Durée 132 minutes
Sortie 2019

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Shazam! est un film de super-héros américain réalisé par David F. Sandberg, sorti en 2019. Il s'agit du septième film de l'univers cinématographique DC. Il met en scène le personnage de DC Comics Shazam (nommé Captain Marvel jusqu'en 2011) créé par C. C. Beck et Bill Parker.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1974, dans l'État de New York, le jeune Thaddeus Sivana joue avec sa Magic 8-Ball, à l'arrière d'une voiture conduite par son père. Méprisé et dévalorisé par son frère comme par son père, il se retrouve soudain transporté par magie dans une grotte. Il y est accueilli par le vieux sorcier Shazam, qui cherche à transmettre son pouvoir à un successeur aux bonnes intentions et au cœur pur : il lui faut maîtriser les sept péchés capitaux, emprisonnés dans la grotte, alors que lui-même vieillit et que l'ancien Conseil des Sages a disparu. Mais Thaddeus échoue au test. Se retrouvant dans la voiture, il cause, par son excitation, un accident de voiture dont son père sort gravement blessé.

De nos jours à Philadelphie, le jeune Billy Batson, âgé de 14 ans, ne cesse de fuguer de toutes les familles d’accueil dans lesquelles il est placé. Une dizaine d'années plus tôt, sa mère et lui ont été séparés lors d'une fête foraine et Billy ne cesse d'essayer de la retrouver. Après une dernière tentative pour retrouver sa mère qui se solde en échec, il est placé dans une nouvelle famille où sont hébergés cinq autres enfants, avec qui il va au collège local. Sivana, sous couvert de recherches sur le délire collectif, recueille les témoignages des autres personnes ayant été enlevées par le sorcier et trouve le moyen de rouvrir la porte vers la grotte. Il s'empare de l'Œil qui lui permet de contrôler les démons incarnant les sept péchés capitaux.

Alors qu'il emprunte le métro à Philadelphie, Billy est à son tour projeté dans la grotte et y rencontre lui-aussi le vieux Shazam, qui n'a plus le choix et lui transmet ses pouvoirs : en disant le mot « SHAZAM », dont chaque lettre lui confère les capacités et pouvoirs de plusieurs héros et figures mythologiques (la sagesse de Salomon, la force d'Hercule, l'endurance d'Atlas, la puissance de Zeus, le courage d'Achille et la vitesse de Mercure), Billy devient un super-héros dans un corps d'adulte. Confus à son retour dans le monde réel mais dans un corps de super-héros, il demande de l'aide à Freddy Freeman, un enfant handicapé placé dans la même famille d'accueil et spécialiste des super-héros. Freddy l'aide à découvrir ses pouvoirs, notamment la super-force, la vitesse, l'invulnérabilité aux balles, la capacité à bondir et surtout à faire jaillir des jets d'électricité de ses mains. Loin de se cacher, il exerce ses pouvoirs en public, parfois même en faisant payer ses démonstrations. Ainsi cause-t-il sans le faire exprès la chute d'un bus d'un pont, qu'il rattrape de justesse. Il maintient toutefois secrète sa véritable identité, seulement connue par Freddy et par Darla, leur petite sœur d'adoption.

D'abord très excité par ses pouvoirs et sa notoriété grandissante, Shazam/Billy va devoir affronter Thaddeus Sivana, qui a pris sa revanche sur son père et son frère en les tuant avec ses pouvoirs semblables à ceux de Shazam mais tient à récupérer la force originelle du sorcier qui lui avait échappé enfant. Les combats contre Thaddeus permettent à Shazam de prendre conscience de l'étendue de ses pouvoirs : il peut ainsi voler librement dans les airs et n'est sensible qu'aux forces magiques. Billy parvient à fuir en reprenant son apparence adolescente et retourne dans sa maison d'accueil. Les autres enfants comprennent en voyant Shazam et Freddy à la télévision que Billy est Shazam. Pour le convaincre de ne plus fuir, ils lui donnent le nom de sa mère qu'ils ont retrouvé, mais en le retrouvant, Marilyn Batson avoue qu'elle a volontairement abandonné son fils, étant à l'époque une jeune mère célibataire incapable de s'occuper d'un enfant. Thaddeus, découvrant l'identité réelle de Shazam, kidnappe, avec les monstres qui le possèdent, les autres enfants hébergés avec lui. Il entraîne Shazam dans la grotte afin de le forcer à lui transmettre ses pouvoirs. Il y est suivi par les cinq autres enfants, qui découvrent que Thaddeus est vulnérable lorsque les sept monstres se matérialisent en sortant de son corps. Ils réussissent à s'enfuir, poursuivis par Thaddeus muni du sceptre du sorcier.

De retour dans le monde réel, Billy et les enfants se cachent dans la foule d'un parc d'attractions, mais Sivana libère les monstres sur les visiteurs et Billy doit utiliser ses pouvoirs. Shazam, ayant récupéré le sceptre, transforme ses cinq frères en magiciens en leur faisant prononcer son nom. Ils parviennent ainsi à résister aux monstres. Shazam, sur le toit d'un gratte-ciel, réussit par ruse à faire sortir l'Envie, dernier monstre resté à l'intérieur de Thaddeus, et à vaincre ainsi celui-ci tout en gardant Thaddeus en vie. Les six frères et sœurs adoptifs deviennent les nouveaux membres du Conseil des Sages, tout en poursuivant leurs vies d'enfant au collège, Billy ayant finalement accepté de ne plus fuir.

Plus tard, lors de leur pause déjeuner, Billy arrive transformé en Shazam pour déjeuner avec Freddy, le désignant comme son meilleur ami et ce afin que Freddy cesse d'être un souffre douleur de l'école. Il annonce également avoir invité un ami pour le déjeuner. C'est alors que débarque, à visage caché, Superman.

Scènes post-générique

Thaddeus, toujours à la recherche d'une formule magique dans une cellule de prison, voit apparaître un monstre en forme de ver (en) qui lui indique qu'il y a d'autres manières de découvrir la magie.

Pour sa part, Shazam tente de communiquer par télépathie avec un poisson rouge dans son bocal. Il n'y parvient pas et plaisante sur l'inutilité d'un tel pouvoir. Freddie, faisant allusion à Aquaman, lui dit que cela permettrait pourtant de mobiliser une armée dans les fonds marins.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Coproducteur : David Witz
Producteurs délégués : Jeffrey Chernov, Dany Garcia, Hiram Garcia, Geoff Johns et Dwayne Johnson

Distribution[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Version française dirigée par Hervé Rey chez Dubbing Brothers.

 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[2]


Source et légende: Version française (VF) sur AlloDoublage[3]

Production[modifier | modifier le code]

Zachary Levi, en 2018, pour parler du film au Comic-Con

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Captain Marvel en couverture de Whiz Comics #2 (1940). Le personnage est officiellement renommé Shazam en 2011.
Asher Angel, ici au WonderCon 2019, incarne Billy Batson

Dès le courant des années 2000, New Line Cinema développe un film Shazam !. Plusieurs ébauches de scénarios sont écrites par William Goldman, Alec Sokolow et Joel Cohen, Bryan Goluboff ou encore John August. Peter Segal[4] est alors attaché au poste de réalisateur alors que Dwayne Johnson est annoncé dans le rôle de l'antagoniste Black Adam[4]. Le projet se poursuit chez New Line Cinema, alors que le studio est absorbé par Warner Bros..

Suite au succès de The Dark Knight : Le Chevalier noir et à l'échec de Speed Racer, tous deux sortis en 2008, la Warner demande à John August d'écrire un script avec un ton sérieux, ce qui provoque le départ du scénariste[5],[6]. À l'été 2009, Bill Birch et Geoff Johns sont engagés pour écrire le scénario, alors que Peter Segal est toujours attaché au poste de réalisateur[7]. En août 2010, la possibilité de transformer le projet en série télévisée est évoquée[8]. En décembre 2013, Peter Segal annonce que le film ne verra pas le jour[9].

Cependant, en avril 2014, Warner Bros. annonce que le projet est toujours d'actualité, tout comme les films Justice League et des adaptations de Fables et 100 Bullets. Shazam est alors annoncé pour juillet 2016[10],[11],[12].

En août 2014, Dwayne Johnson confirme sa présence dans Shazam !, sans savoir s'il campera Shazam ou Black Adam[13]. En septembre, il est confirmé qu'il incarnera Black Adam, alors que Darren Lemke est choisi pour écrire le script[14]. En janvier 2017, Henry Gayden est chargé de réécrire le script de Darren Lemke[15]. En février 2017, David F. Sandberg est en négociations pour réaliser le film[16]. Il est ensuite annoncé que Dwayne Johnson apparaitra d'abord dans un film solo sur Black Adam et non dans Shazam![17].

En juillet 2017, le studio accélère le développement du projet[18]. Un mois plus tard, le réalisateur David F. Sandberg annonce que Shazam ! est le prochain film de l'univers cinématographique DC à entrer en tournage, après Aquaman[19].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Zachary Levi est officialisé pour le rôle principal en octobre 2017[20]. Un mois plus tard, il est rejoint par Mark Strong qui obtient le rôle de l'antagoniste principal, le Dr. Thaddeus Bodog Sivana[21]. Dans la foulée, le jeune Asher Angel est choisi pour incarner la version jeune de Billy Batson[22]. En janvier 2018, Ron Cephas Jones est annoncé dans le rôle du sorcier Shazam, mentor du super-héros[23].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le [24]. Il a lieu à Toronto, notamment dans les Pinewood Toronto Studios[25]. Le 11 mai 2018, le réalisateur David F. Sandberg annonce via Twitter la fin du tournage laissant place à la postproduction.

Musique[modifier | modifier le code]

Shazam!
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Benjamin Wallfisch
Sortie
Genre musique de film
Label WaterTower Music

Bandes originales de l'univers cinématographique DC

La musique du film est composée par Benjamin Wallfisch. Il avait déjà travaillé sur deux précédents films du réalisateur : Dans le noir (2016) et Annabelle 2 : La Création du mal (2017). Il avait par ailleurs composé quelques musiques additionnelles pour un autre film de l'univers cinématographique DC, Batman v Superman : L'Aube de la justice. On peut également entendre des chansons non originales dans le film, comme Don't Stop Me Now de Queen.

Liste des titres
  1. 1. SHAZAM!
  2. The Consul of Wizards
  3. Seeking Spell
  4. Compass
  5. Seven Symbols
  6. The Rock of Eternity
  7. Subway Chase
  8. It's You or No One
  9. Dude, You're Stacked
  10. This is Power
  11. Bus Rescue
  12. You're Like a Bad Guy, Right?
  13. Them's Street Rules
  14. Superman It
  15. Super Villain
  16. You Might Need it More Than Me
  17. Come Home Billy
  18. Give Me Your Power
  19. His Name Is
  20. Sentimental Nonsense
  21. Run!
  22. Play Time's Over
  23. All Hands on Deck
  24. I Can Fly!
  25. Fight Flight
  26. Finale
  27. We've Got a Lair
  28. I'm Home
  29. I Name the Gods

Accueil[modifier | modifier le code]

De gauche à droite : Les acteurs Zachary Levi, Asher Angel, Jack Dylan Grazer et le réalisateur David F. Sandberg au Comic-Con 2018

Critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques globalement positives[26],[27], qualifié par certains journalistes comme le meilleur film de l'univers cinématographique DC depuis Wonder Woman. Il obtient 92% d'avis favorables sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes[28]. Sur Metacritic, il obtient la note moyenne de 72/100 pour 47 critiques[29].

Aux États-Unis, le Hollywood Reporter salue l'excellente performance des acteurs, mais évoque un film finalement trop long[30]. Pour le site The Wrap, le film transpose avec succès l'humour et l'héroïsme de l'oeuvre originale[31]. Quant au Hindustan Times, il le qualifie de meilleur film du DCEU depuis Wonder Woman, soutenu par sa légèreté et sa positivité[32].

En France, les critiques sont assez positives. Pour le magazine Première, le film est une bonne surprise[33]. Le Point le considère comme une bonne comédie à voir en famille[34], tandis que Le Monde salue l'humour débonnaire d'un film sympathique et touchant malgré son essouflement final[35]. Pour CinéSéries, « Shazam ! est un divertissement diablement efficace, en tout cas dans sa première partie hilarante », alourdi par les faiblesses de la seconde partie[36]. Les Inrocks se montrent plus durs, Léo Moser y évoquant un récit assommant et un film aussitôt englouti, aussitôt oublié[37]. De même, Le Parisien y voit un film sans queue ni tête, avec un héros ne faisant que très peu rire[38].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
139 765 148 $[1] 10 (en cours)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 43 697 123 $[1] 4 (fin)
Drapeau de la France France 1 075 884 entrées[39] 9 (fin)
Monde Total hors États-Unis 223 400 000 $[1] 10 (en cours)
Monde Total Monde 363 165 148 $[1] 10 (en cours)

Clins d’œil[modifier | modifier le code]

Le film contient de nombreuses allusions et clins d’œil à d'autres personnages de l'Univers DC, plus particulièrement Batman et Superman. Ainsi, on peut voir dans le film un Batarang du Chevalier noir ou encore une balle ayant soi-disant été tirée sur Superman. Par ailleurs, lorsque Shazam affronte Thaddeus Sivana dans un magasin de jouets, on peut aperçevoir de nombreux produits dérivés à l'effigie de Batman, Superman, Flash et Wonder Woman. De plus, ils apparaissent tous dans le générique de fin animé, à la fin duquel, dans une scène post-crédits, Freddie fait allusion à Aquaman lorsque Shazam constate qu'il n'a pas le pouvoir de communiquer avec les poissons. Un autre personnage DC est mentionnée brièvement par le vieux sorcier Shazam lorsqu'il explique que l'un de ses anciens élèves a jadis utilisé ses pouvoirs pour faire le mal : il s'agit de l'ennemi principal de Shazam, Black Adam[40].

L'école que fréquentent les enfants dans le film se nomme Fawcett Central. Fawcett Comics est le premier éditeur des aventures de Shazam (alors nommé Captain Marvel)[41].

Le film se déroule principalement à Philadelphie, la ville natale du personnage fictif Rocky Balboa. Plusieurs clins d’œil à cette saga sont présents dans Shazam!. Shazam et Freddy montent sur les fameuses Rocky Steps du Philadelphia Museum of Art, rendues célèbres par Sylvester Stallone. Par ailleurs, Shazam, toujours au même endroit, envoie des éclairs dans le ciel et chantonne Eye of the Tiger[40].

Lotta Losten reprend en caméo son rôle d'Esther Crosby qu'elle tenait dans Dans le noir (2016), également mis en scène par David F. Sandberg.

Le film Shazam! est décrit par le réalisateur David F. Sandberg comme un mélange entre le film Big (1988) et Superman. Le réalisateur rend d'ailleurs hommage au film de Penny Marshall lors de l’affrontement entre Shazam et Thaddeus Sivana dans un magasin de jouets : ils jouent quelques notes sur un piano au sol géant, comme Tom Hanks et Robert Loggia dans Big.

Tout comme le film Aquaman, Shazam! contient une apparition de la poupée maléfique Annabelle, David F. Sandberg étant le réalisateur de Annabelle 2 : La Création du mal. Dans Shazam!, on l'aperçoit dans la boutique d'un prêteur sur gages[40].

Enfin, avant son apparition dans la scène post-générique du film, le super-vilain Mister Mind, autre antagoniste de Shazam, apparaît dans la scène d'ouverture du film, observant le jeune Thaddeus Sivana depuis une cloche de verre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) « Shazam! », sur Box Office Mojo (consulté le 2 juin 2019)
  2. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage Québec.
  3. « Fiche du doublage français du film », consultée le 13 avril 2019
  4. a et b (en) « Exclusive: Peter Segal's Shazam Gets a New Title! » [archive du ], IESB.net, (consulté le 21 décembre 2017).
  5. Casey Seijas, « Shazam! Screenwriter on Film Development: 'It Won't Be Happening' », MTV News, (consulté le 7 janvier 2008).
  6. Rick Marshall, « Captain Marvel/Shazam Movie Still Alive? Producer Michael Uslan Hints at Film's Future », MTV News, (consulté le 19 janvier 2008).
  7. (en) Dave McNary, « Bill Birch to write 'Shazam!' reboot », sur Variety, .
  8. (en) Geoff Boucher, « Captain Marvel Takes Flight But Will He Ever Reach the Big Screen », sur Los Angeles Times.
  9. (en) « Interview: Director Peter Segal Steps Into the Ring for Grudge Match - ComingSoon.net », sur Comingsoon, .
  10. (en) « Justice League, Fables, 100 Bullets, Metal Men & Shazam Films Revealed », sur scifinow.co.uk, (consulté le 29 avril 2014).
  11. « Warner Bros. Plans 'Justice League' Movie Directed by Zack Snyder (Exclusive) », sur blogs.wsj.com, (consulté le 29 avril 2014).
  12. (en) Nikki Finke, « What Warner Bros/DC Comics Is Planning At Comic-Con In July », sur Nikki Finke, (consulté le 12 juin 2014).
  13. (en) Dave McNary, « Dwayne Johnson Says He’ll Play Role in ‘Shazam’ », sur Variety, (consulté le 20 août 2014).
  14. (en) Justin Kroll, « Dwayne Johnson to Play Black Adam in New Line’s ‘Shazam,’ Darren Lemke To Script », sur Variety, (consulté le 3 septembre 2014).
  15. (en) Borys Kit, « Dwayne Johnson's DC Villain Black Adam Getting His Own Movie », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 30 janvier 2018).
  16. (en) Dave McNary, « ‘Shazam’: Superhero Movie Eyes ‘Lights Out’ Director », sur Variety, (consulté le 25 juillet 2017).
  17. (en) Cooper Hood, « Dwayne Johnson Won’t Be in Shazam, Confirms Geoff Johns », sur Screenrant, .
  18. (en) Borys Kit, « 'Shazam !' Is Next DC Movie to Shoot (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 22 juillet 2017).
  19. (en) Sebastian Peris, « 'Shazam' Director Says Earlier Versions Of The Script Featured Black Adam », sur Heroic Hollywood, (consulté le 17 août 2017).
  20. « Shazam : Warner a trouvé qui jouera le super-héros DC », sur Allociné, (consulté le 1er février 2018).
  21. « Shazam : Mark Strong dans le rôle du méchant ? », sur Allociné, (consulté le 1er février 2018).
  22. « Shazam : le héros a trouvé son alter ego jeune », sur Allociné, (consulté le 1er février 2018).
  23. « Shazam : une star de This is Us au casting », sur Allociné, (consulté le 1er février 2018).
  24. « Shazam : le tournage commence enfin ! », sur Allociné, (consulté le 1er février 2018).
  25. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database.
  26. Katie Kilkenny, « 'Shazam!': What the Critics Are Saying », The Hollywood Reporter, (consulté le 23 mars 2019).
  27. “Shazam !” : enfin un film DC Comics qui ravit la presse américaine. lesinrocks.com, 25 mars 2019.
  28. « Shazam! (2019) », sur Rotten Tomatoes, Fandango (consulté le 1er avril 2019)
  29. « Shazam! reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 1er avril 2019).
  30. (en) Frank Scheck, « 'Shazam!': Film Review », sur The Hollywood Reporter,
  31. (en) Alonso Duralde, « ‘Shazam!’ Film Review: DC Comics Gets a Bouncy Burst of Big-Screen Ebullience », sur The Wrap, .
  32. Shazam movie review: Zachary Levi delivers the best DCEU film since Wonder Woman; a joyous ode to superheroes. Rohan Naahar, Hindustan Times, 5 avril 2019.
  33. La bonne surprise Shazam ! premiere.fr].
  34. « Shazam ! », bulle de chewing-gum à mâchonner sans complexe. lepoint.fr.
  35. « Shazam ! » : encore plus fort que le plus fort du monde. Jacques Mandelbaum, Le Monde, 2 avril 2019.
  36. « Shazam, le DCEU peut respirer à nouveau », sur CinéSéries, (consulté le 4 avril 2019).
  37. Pourquoi "Shazam !" n’est en rien la formule magique escomptée par DC LesInrocks.com, 29 mars 2019.
  38. «Shazam !» : super-échec pour le dernier super-héros de DC Comics Le Parisien, Renaud Baronian, 2 avril 2019.
  39. « Shazam! », sur JP's Box-office (consulté le 14 avril 2019)
  40. a b et c « Shazam : Les références cachées du film (clins d’œil, caméos et easter eggs) ! », sur Les toiles héroiques, (consulté le 4 avril 2019)
  41. (en) « SHAZAM!’s Top Comic Book Easter Eggs & References », sur PopAxiom, (consulté le 4 avril 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]