Dick Grayson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Richard John « Dick » Grayson
Personnage de fiction apparaissant dans
Batman.

Dick Grayson

Alias Robin
Nightwing
Batman
Red X
Agent 37
Activité Ancien acrobate
Capacités Athlète accompli, acrobate
maître en arts martiaux
fin tacticien militaire
Excellent détective
Accès à un équipement de haute technologie avancé.
Famille John Grayson (père décédé)
Mary (Lloyd) Grayson (mère décédée)
Bruce Wayne (Père adoptif)
Affiliation Batman
Outsiders
Teen Titans
La Ligue des justiciers
The Society
Société de justice d'Amérique
Spyral
Ennemi de Deathstroke

Créé par Bob Kane
Bill Finger
Jerry Robinson
Première apparition En tant que Robin :
Detective Comics #38 (avril 1940)

En tant que Nightwing :
Tales of the New Teen Titans #44 (juillet 1984)

En tant que Batman :
Robin #0 (octobre 1994)

En tant que Target :
Nightwing: The Target #1 (septembre 2001)

En tant que Agent 37 :
Grayson #1 (juillet 2014)
Éditeurs DC Comics

Richard John « Dick » Grayson est un personnage de fiction, un super-héros de comics américains publiés par DC Comics.

Créé par Bob Kane, Bill Finger et Jerry Robinson, il apparaît pour la première fois dans Detective Comics #38 en avril 1940, sous les traits de Robin. Dans Tales of the Teen Titans #44 (Juillet 1984), le personnage abandonne le costume de Robin et prend une nouvelle identité, celle de Nightwing, créé par Marv Wolfman et l'artiste George Pérez.

En Mai 2011, IGN place Dick Grayson à la 11e place de leur on liste du "Top 100 Super Heroes of All Time"[1]. En 2013, ComicsAlliance place Grayson en tant que Nightwing à la première place de leur liste des "50 Hommes les plus sexy dans les Comics"[2].

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Richard « Dick » Grayson est le plus jeune membre d'une famille d'acrobates et trapézistes connue sous le nom des "Flying Graysons". Dick est témoin d'une tentative d'extorsion d'argent auprès du cirque qui les emploie. Le directeur du cirque ayant refusé de payer, le mafieux Tony Zucco sabote le spectacle des Flying Graysons entraînant la mort de toute la famille. Dick est le seul survivant. Il est recueilli après la mort de ses parents par Bruce Wayne (alter-ego de Batman). Dick souhaite venger la mort de ses parents, et demande à son tuteur de retrouver le coupable. Bruce Wayne refuse, voulant le convaincre du caractère vain de cet acte. En voulant se faire justice lui-même, il découvre que Batman est Bruce Wayne. Il demande alors au Chevalier noir de l'aider et prend l'identité de Robin [3],[4].

Tout en combattant le crime aux côtés de Batman, il fonde avec Kid Flash et Aqualad l'équipe des Teen Titans, une équipe de super-héros adolescents dont il devient le leader [5]. Devenu un jeune homme, Dick Grayson prend de plus en plus de distance avec son mentor. Une dispute éclate entre Dick et Bruce quand Robin est blessé par le Joker. Batman finit par le chasser en lui interdisant de reprendre le costume [6].

Dick Grayson retourne auprès des Jeunes Titans pour sauver ses amis qui avaient été trahis[7]. Il s'émancipe définitivement de son mentor et prend une nouvelle identité de héros, Nightwing. Ce nouveau nom lui a été inspiré par une histoire kryptonienne que Superman lui a raconté[8].

Dans le premier volume de sa série éponyme (1996 - 2009), il devient le protecteur de Blüdhaven, une cité corrompue proche de Gotham City.

Il développe des relations amoureuses avec plusieurs personnages féminins au fil des séries : Barbara Gordon, alias Oracle et ancienne Batgirl, mais aussi avec Starfire, princesse extra-terrestre ou Huntress, membre de l'équipe fondée par Oracle, les Birds of Prey. Il alla jusqu'à demander la main de Starfire. La cérémonie avait bien démarré mais fut stoppée par une attaque de Trigon [9]. Il se fiança quelques années plus tard avec Barbara Gordon. Mais Barbara finit par lui rendre la bague de fiançailles suite aux événements d'Infinite Crisis (2006).

Nightwing est également le leader des Outsiders, qu'il a rejoint à contre-cœur, après la dissolution des Titans, à la suite du décès de Donna Troy[10].

Robin devient Batman[modifier | modifier le code]

Dick Grayson dû prendre l'identité de Batman à quelques occasions.

Une première fois, suite aux évènements de Batman: KnightFall. Le temps que Bruce Wayne finisse de récupérer de sa blessure au dos, Dick devient Batman le temps de l'arc Le Fils Prodigue (1995)[11].

Dick reprend la cape du Batman à la suite du décès apparent de Bruce Wayne lors de la saga Final Crisis de Grant Morrison (2008).

Refusant de reprendre le rôle de Batman dans un premier temps, et bien qu'il ait eu du mal à l'admettre au début, il finit par se faire une raison : sans Bruce, lui seul peut incarner Batman. C'est son héritage et son devoir de ne pas laisser Batman entre des mains douteuses comme dans Battle for The Cowl de Tony Daniel où les prétendants au rôle s'affrontent sans merci.

Il retourne à Gotham City, et fait équipe avec le nouveau Robin, Damian Wayne, le fils de Bruce et de Talia al Ghul. Tim Drake, précédent Robin, a pris son indépendance pour devenir Red Robin[12].

La relation Dick / Damian est assez explosive, la série Batman & Robin de Morrison se transformant en Batman vs Robin le temps de quelque numéros[13].

Dans The Return of Bruce Wayne, de Grant Morrison, Bruce Wayne revient à la vie en 2010 dans une mini-série de six épisodes. Suite à ce retour dans le présent, Batman arbore un nouveau costume. Il laisse Dick Grayson continuer son activité de justicier sous le nom de Batman avec son fils Damian Wayne comme nouveau Robin, trouvant qu'ils font de l'excellent travail à Gotham City. Il décide de parcourir le globe pour former un groupe (une « corporation ») de héros ayant une similarité avec lui, s'étant résolu à une vérité : le monde entier a besoin d'un Batman. En France, il recrute Bilal Asselah, alias Nightrunner que Dick Grayson a formé aux arts martiaux, au maniement d'armes et autres gadgets comme les autres membres de Batman Inc[14].

The New 52[modifier | modifier le code]

Après la saga de Flashpoint, l'Univers DC est à nouveau restructuré et Dick Grayson redevient Nightwing.

Dans Nightwing : Pièges et Trapèzes, le Cirque Haly revient en ville pour la première fois depuis que ses parents ont été assassinés. Le vieil Haly, le directeur du cirque, meurt dans les bras de Dick après lui avoir avoué que le cirque détient un terrible secret et lui avoir donné l'acte de propriété du cirque. En enquêtant sur ce secret, Nightwing va découvrir les origines de sa famille et devra faire face à la Cour des Hiboux.

À la suite de la saga Forever Evil (2014), Dick est forcé d'abandonner l'identité de Nightwing après avoir été démasqué devant la télévision. Il falsifie sa mort et disparaît [15]. Dick Grayson obtient sa propre série, Grayson, scénarisée par Tim Seeley. Il y infiltre une organisation d'espions, Spyral, pour le compte de Batman. En tant qu'Agent 37, il démantèle divers complots terroristes avec Helena Bertinelli comme partenaire.

Rebirth[modifier | modifier le code]

Avec le relaunch DC de 2016, une nouvelle série Nightwing est lancée. Dick Grayson retrouve son costume noir et bleu suite à la restauration de son identité secrète dans le dernier numéro de la série Grayson[16]. Nightwing y fait équipe avec un justicier du nom de Raptor dans le but d'infiltrer et de détruire de l'intérieur la Cour des Hiboux. Mais les méthodes douteuses de Raptor, pousse Dick à s'opposer à celui-ci [17].

Après avoir fait face à la noirceur de Gotham City lors de « La Nuit des Monstres (Night of the Monster Men) », Dick a besoin d'un nouveau départ, il s'installe à Blüdhaven[18].

Capacités et Ressources[modifier | modifier le code]

Dick Grayson est un prodigieux athlète, un acrobate professionnel, possédant une très grande agilité. Il fut entraîné à un très jeune âge au trapèze pour participer au spectacle aux côtés de ses parents. Il est considéré comme le plus grand acrobate dans l'Univers DC. Il est le seul humain sur Terre qui peut faire un quadruple saut périlleux. Grayson a maîtrisé plusieurs arts martiaux et a été rigoureusement entrainé par son mentor, Batman, dans des domaines variés, tel que l'escapologie, la criminologie, l'escrime, la discrétion, l'art du déguisement, et de nombreuses autres disciplines (de combat ou autres). Dick Grayson fait 1.78 m pour 79 kg[19]. Il possède une adresse naturelle pour décrypter le langage corporel des autres[20] comme Cassandra Cain et Lady Shiva. Il est capable d'anticiper et de prédire la prochaine action d'une personne et de savoir si quelqu'un lui ment. Comme Batman, il possède une forte volonté, assez pour résister à des attaques télépathiques[21]. Il est également un maître de l'espionnage.

En tant que Nightwing, Grayson est adroit dans diverses formes de combats à mains nus : Aïkido[22], Boxe[23], Capoeira[22], Eskrima, Hapkido, Jeet Kune Do[24], Judo[22], Jujutsu, Karaté[25], Ninjutsu, Sambo, Savate[22], Shaolin Kung Fu, et Taekwondo. Il est également armé de deux bâtons d'Eskrima qui sont fait d'un polymère incassable. Il porte aussi plusieurs douzaines de batarangs modifiés (appelés wing-dings en anglais) et des capsules de gaz .

En tant que pupille de Bruce Wayne, il a reçu la meilleure des éducations. Il parle couramment le Français, l'Espagnol, le Russe, le Mandarin, le Cantonais, la langue alien de Tamaran, le langage des signes américain[7], l'Italien[26], le Japonais[27], le Persan[28], le Kikuyu[29], et sa langue d'origine, l'Anglais. Il est aussi un brillant stratège avec de grandes compétences en leadership, ayant servi de leader à plusieurs équipes : Titans, Outsiders, et même la Justice League.

En dehors des ressources à sa disposition en tant que fils adoptif et héritier de Bruce Wayne, les parents de Dick lui ont laissé un fonds de placement. Se placement est géré par Lucius Fox qui l'a transformé en une petite fortune. Bien qu'elle ne soit pas comparable à la richesse de Bruce Wayne, elle a été suffisante pour maintenir l'achat de divers équipements pour Nightwing, racheter les droits du Cirque Haly (le sauvant de problèmes financiers)[30], et racheter en secret le bâtiment de son ancien appartement à Blüdhaven, au 1013 Parkthorne Avenue[31].

Personnalité[modifier | modifier le code]

Dans les comics[modifier | modifier le code]

Malgré le fait qu'il ait vécu le même traumatisme que Batman, Dick reste une personne positive et joyeuse. Il lance même des blagues ou des remarques sarcastiques pendant les combats ou à la Bat-Cave, ce qui fait contre-poids face au caractère taciturne de son mentor. Son costume en tant que Robin montre d'ailleurs cette opposition : là où Batman a un costume sombre pour ne pas être repéré, Robin possède un costume aux couleurs chatoyantes pour qu'il serve de diversion. En tant que Nightwing, Dick devient plus sombre et plus mature, mais il cherche toujours un moyen de détendre l'atmosphère en présence de Batman. Lorsque ce dernier disparaît lors de Final Crisis et que Dick reprend la cape, il adopte une personnalité plus proche de Bruce, calme, taciturne, réfléchi et sérieux, surtout lorsqu'il doit s'occuper de Damian Wayne. Lorsque Bruce réapparaît et que Dick reprend son costume de Nightwing, il redevient comme avant et avoue que « la cape était lourde à porter » et qu'il préfère son propre costume, plus personnel.

Dans Batman, la série animée[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2010)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Bien que ce soit son désir de vengeance qui l'ait poussé à combattre le crime, Dick Grayson a un comportement tout autre que Batman / Bruce Wayne. Il est moins taciturne et sombre que son mentor. Il s'efforce de garder un certain optimisme et il essaye de distraire Bruce Wayne quand il le peut, notamment dans l'épisode 2, Joyeux Noël, Batman (Christmas With The Joker) où il essaye en vain de faire regarder un film de Noël à Bruce (en l’occurrence, La Petite Fille aux allumettes (ou La vie est belle dans la version originale)).

Il essaye aussi d'avoir une vie privée en sortant et en ayant une relation suivie avec Barbara Gordon, à l'opposé de Bruce Wayne qui n'entretient que des relations de courte durée avec les femmes (à de rares exceptions près). Il se différencie de son mentor par le fait qu'il est plus scrupuleux que lui. Lorsque Batman n'hésitera pas, dans un épisode de Batman, les nouvelles aventures, à malmener un homme devant sa femme et son fils, Dick s'interposera entre lui et l'homme et s'offusquera de cette brutalité. Il va, par la suite, s'opposer à Batman quand il apprendra qu'il a délibérément mis Barbara en danger, en acceptant qu'elle soit Batgirl et en la faisant travailler avec lui sans lui en parler. La discussion se termine sur un coup de poing donné à Batman par son acolyte qui cesse alors d'être Robin pour devenir Nightwing[32].

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Le personnage apparaît pour la première fois dans Detective Comics #38 en avril 1940. Le but de sa création était de donner la réplique à Batman pour donner des explications sur les enquêtes et aventures des deux héros[33].

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom de Robin a deux origines selon les sources.

Le plus courant est le surnom donné par sa mère : « rouge-gorge » (qui se traduit en anglais par Robin).

D'autres sources renvoient à Robin des Bois. Ainsi, dans le film Batman Forever, Dick explique à Alfred que son frère l'appelait « Robin » depuis qu'il l'avait sauvé de justesse lors d'un saut périlleux au trapèze, à la manière de « Robin des Bois ». D'ailleurs, un oiseau des bois est dessiné sur son casque de moto.

Le nom Nightwing vient d'une légende Kryptonienne racontée par Superman[8],[34].

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Comics[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Batman (Liste des comics).

Éditions américaines[modifier | modifier le code]

Œuvres indisponibles en français, éditées par DC Comics :

  • 1947 : Star-Spangled Comics, #1-130, 1941-1952 - Série de 130 numéros, Robin y a ses propres aventures à partir du 65.
  • 1988 : Nightwing : Old Friends, New Enemies - Contient Action Comics #613 à 618 + 627 à 634.
  • 1995 - 1996 : Nightwing vol.1 - Première série à son nom, elle contient 4 numéros. Éditée sous le titre Nightwing : Ties That Bind.
  • 1996 - 2009 : Nightwing vol.2 - Deuxième série à son nom, elle contient 153 numéros.
  • 2005 - 2008 : All Star Batman & Robin, the Boy Wonder - Hors continuité
  • 2008 : Showcase Presents: Robin, the Boy Wonder - Regroupe des récits dédiés à Robin de Detective Comics et Batman entre 1964 et 1975.
  • 2017 : Nightwing : The New Order, #1-6 - Hors continuité

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Plusieurs éditeurs français se sont succédé pour éditer les séries liées à Batman. Actuellement, c'est Urban Comics depuis 2012.

  • 1994 : Le Fils prodigue (Prodigal)
  • 1998 : Cataclysme (Batman : Cataclysm)
  • 1999 : No Man's Land (No Man's Land) - Crossover des séries de la Bat-Famille.
  • 1999 : Amère Victoire (Dark Victory) de Jeph Loeb et Tim Sale (Plusieurs éditions françaises sont disponibles)
  • 2000 : Robin : Année un (Robin: Year One) - L'édition d'Urban contient également Batman Chronicles: The Gauntlet de 1997
  • 2000 - 2001 : New Gotham 2 : Un homme à terre (Batman: Officer Down) - Crossover des séries de la Bat-Famille.
  • 2002 : Batman meurtrier et fugitif 1 (Bruce Wayne: Murderer?) - Crossover des séries de la Bat-Famille.
  • 2002 - 2003 : Batman : Silence (Batman : Hush) de Jeph Loeb et Jim Lee
  • 2004 - 2005 : Jeux de Guerre (War Games)
  • 2007 : La Résurrection de Ra's al Ghul (Batman: The Resurrection of Ra's al Ghul) - Crossover des séries de la Bat-Famille.
  • 2008 : Batman : Vendetta (Batman: The Wrath)
  • 2009 : La Lutte pour la Cape (Batman: Battle for the Cowl)
  • 2009 : Qui brûle qui ? (Blackest Night: Batman)
  • 2009 - 2010 : Grant Morrison présente Batman – Tome 3 : Nouveaux Masques (Batman Reborn et Blackest Knight)
  • 2009 - 2010 : Grant Morrison présente Batman – Tome 4 : Le Dossier Noir (Batman R.I.P. et The Black Casebook)
  • 2010 - 2011 : Grant Morrison présente Batman – Tome 6 : Batman contre Robin (Batman vs. Robin et Batman and Robin Must Die)
  • 2011 : Batman : Sombre reflet (Batman : The Black Mirror), scénario de Scott Snyder et dessins de Jock et Francesco Francavilla
  • 2012 - 2013 : Grant Morrison présente Batman – Tome 8 : Requiem (Batman, Incorporated)

Une nouvelle série (la troisième) lui est dédiée suite à la recréation de l'univers DC fin 2011  :

  • 2011 - 2012 : Nightwing - Troisième série à son nom, elle contient 30 numéros. Elle est disponible intégralement chez Urban Comics.
    • Nightwing 1 : Pièges et trapèzes (Traps and Trapezes) (novembre 2012) contient Nightwing #1-7
    • Nightwing 2 : La République de demain (Night of the Owls) contient Nightwing #8-12 et #0
    • Nightwing 3 : Hécatombe (Death of the Family) contient Nightwing #19-24
    • Nightwing 4 : Sweet Home Chicago (Second City) contient Nightwing #13-18 + Batman #17
    • Nightwing 5 : Dernier envol (Setting Son) contient Nightwing #25-30 + Annual #1
  • 2013 - 2014 : Le Règne du Mal (Forever Evil), #7 - La série est disponible dans les tomes 6 et 7 de la série Justice League : Justice League - Le Règne du Mal
  • 2014 - 2016 : Grayson, #20.
    • Grayson 1 : Agent de Spyral (Agents of Spyral) contient Grayson #1-8 + annual 1
    • Grayson 2 : Némésis (Nemesis) contient Grayson #9-14 + annual 2
    • Grayson 3 : La Fin de Spyral (A Ghost in the Tomb) contient Grayson #16-20 + annual 3 + Grayson Futures End

Suite au relaunch DC Rebirth, une nouvelle série voit le jour :

  • 2016 - en cours : Nightwing (version Rebirth)
    • Nightwing Rebirth 1 : Plus fort que Batman (Better than Batman) contient Nightwing Rebirth #1 + Nightwing #1-4 et #7-8
    • Nightwing Rebirth 2 : Blüdhaven (Blüdhaven) contient Nightwing #9-15
    • Nightwing Rebirth 3 : Nightwing doit mourir (Nightwing must die) contient Nightwing #16-21

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Dick Grayson est apparu dans plusieurs adaptations, essentiellement en tant que Robin, joué par un acteur différent à chaque fois.

Serials[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Séries animées[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Longs-métrages d'animation[modifier | modifier le code]

Films d'animations (Direct-to-video)[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Court-métrage[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dick Grayson (Robin) - #11 Top Comic Book Heroes », sur IGN.com, (consulté le 2 avril 2018)
  2. (en) « ComicsAlliance Presents The 50 Sexiest Male Characters in Comics », sur ComicsAlliance, (consulté le 2 avril 2018)
  3. (en) Bob Kane, Detective Comics #38, DC Comics
  4. Jeph Loeb, Batman : Amère Victoire (Batman: Dark Victory), Urban Comics, (ISBN 978-2-3657-7015-6)
  5. (en) The Brave and the Bold #54, DC Comics,
  6. (en) Batman #408, DC Comics,
  7. a et b (en) Tales of the Teen Titans #44, DC Comics,
  8. a et b (en) Nightwing : Year One (Nightwing 2 #101-106), DC Comics, 1999-2000
  9. (en) New Titans #100, DC Comics,
  10. (en) Teen Titans/Young Justice: Graduation Day #3, DC Comics,
  11. Chuck Dixon, Doug Moench, Alan Grant, Batman : Le Fils Prodigue (Batman: Prodigal), Urban Comics, (ISBN 978-2-3657-7334-8)
  12. Grant Morrison, Grant Morrison présente Batman Tome 3 : Nouveaux masques, Urban Comics, (ISBN 978-2-3657-7108-5)
  13. Grant Morrison, Grant Morrison présente Batman Tome 6: Batman contre Robin, Urban Comics, (ISBN 978-2-3657-7258-7)
  14. Grant Morrison, Grant Morrison présente Batman Tome 7: Batman Incorporated, Urban Comics, 288 p. (ISBN 978-2-3657-7367-6)
  15. Geoff Johns, Justice League Tome 7: Le Règne du Mal, 2e partie, Urban Comics, , 208 p. (ISBN 978-2-3657-7601-1)
  16. Tim Seeley, Tom King, Grayson 3: La Fin de Spyral (Grayson : Spyral's End), Urban Comics, , 168 p. (ISBN 979-1-0268-1135-0)
  17. Tim Seeley, Nightwing Rebirth 1. Plus fort que Batman (Nightwing : Better Than Batman), Urban Comics, , 168 p. (ISBN 979-1-0268-1154-1)
  18. Tim Seeley, Nightwing Rebirth 2 : Blüdhaven (Nightwing : Blüdhaven), Urban Comics, , 168 p. (ISBN 979-1-0268-1334-7)
  19. (en) Nightwing: Secret Files and Origins #1, DC Comics,
  20. (en) Nightwing vol.2 #0, DC Comics
  21. Tim Seeley, Tom King, Grayson 1 : Agent de Spyral (Grayson : Agents of Spyral), Urban Comics, (ISBN 978-2-3657-7797-1)
  22. a, b, c et d (en) Robin: Year One #3, DC Comics,
  23. (en) Nightwing vol. 2 #131, DC Comics,
  24. (en) Batman #588, DC Comics,
  25. (en) Nightwing vol.2 #109, DC Comics,
  26. (en) Nightwing vol.2 #72, DC Comics,
  27. (en) The Titans vol.1 annual #1, DC Comics,
  28. (en) Robin vol.2 #175, DC Comics,
  29. (en) The Power Company: Manhunter #1, DC Comics,
  30. Kyle Higgins, Nightwing 1. Pièges et Trapèzes (Nightwing: Traps and Trapezes), Urban Comics, , 160 p. (ISBN 978-2-3657-7129-0)
  31. (en) Chuck Dixon, Nightwing vol.2 #13, DC Comics,
  32. Série animée Batman, les Nouvelles Aventures (The New Batman Adventures), 1997-1999 : Épisode 17 : Blessures anciennes (Old Wounds)
  33. « Batman: 1940 », sur Urban Comics (consulté le 1er avril 2018)
  34. (en) Superman: The Adventures of Flamebird and Nightwing, DC Comics, , 144 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]