Rosario Dawson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rosario (prénom).
Rosario Dawson
Description de cette image, également commentée ci-après
Rosario Dawson au festival de Cannes 2013.
Nom de naissance Rosario Isabel Dawson
Naissance (39 ans)
New York, NY, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables La 25e Heure
Men in Black 2
Rent
Sin City
Boulevard de la mort
Sept vies
Alexandre
Séries notables Daredevil
Luke Cage
Iron Fist
The Defenders

Rosario Dawson est une actrice américaine, née le à New York.

Elle est révélé à la fin des années 1990 par deux films indépendants : Kids, de Larry Clark et He Got Game, de Spike Lee. Ce dernier la dirige une seconde fois en 2002, pour son drame La 25e Heure.

Durant les années 2000, elle tourne beaucoup, apparaissant dans les blockbusters Men in Black 2 (2002), Bienvenue dans la jungle (2003), Alexandre (2004), Sin City (2005), Boulevard de la mort (2007), la saga Percy Jackson (2010-2013) et le film d'action Unstoppable, de Tony Scott (2010).

Depuis 2015, elle incarne dans l'univers cinématographique Marvel le personnage de Claire Temple, apparu dans la série Daredevil et présent également dans Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist et The Defenders.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Rosario Dawson est née et a grandi à New York. Sa mère, Isabel Celeste est écrivain et chanteuse, d'origine portoricaine et cubaine. Isabel avait 16 ans quand Rosario est née, elle n'a jamais épousé le père biologique de sa fille, Patrick C. Harris[1],[2]. Lorsque Rosario était âgée d'un an, sa mère épousa Greg Dawson, un ouvrier du bâtiment, qui va aimer et élever Rosario comme sa propre fille[3]. Dawson le considère depuis toujours comme son père. Rosario a un demi-frère, Clay, qui est quatre ans plus jeune.

À l'âge de 21 ans, Isabel déplace la famille dans un bâtiment abandonné, un squat sur le Lower East Side de Manhattan, où elle et son mari rénovent un appartement et installent eux-mêmes la plomberie et le câblage électrique pour le bâtiment, créant un logement abordable pour que Rosario et Clay puissent y grandir. Rosario cite cette partie de son histoire comme très instructive : "Si vous voulez quelque chose de mieux, vous devez le faire vous-même, par vos propres moyens.[4]"

Rosario a vécu à Garland, au Texas pendant un an et poursuit ses études à la Garland High School[4]. Isabel et Greg finissent par divorcer en 2001.

Débuts d'actrice (années 1990)[modifier | modifier le code]

Sa carrière cinématographique commence à l'improviste, lorsqu'en 1995 le réalisateur Larry Clark la rencontre dans une rue du quartier new-yorkais de Manhattan. Clark lui demande de participer au film qu'il est en train de tourner, Kids. Le succès critique du film décide Rosario à commencer une carrière d'actrice. Elle s'inscrit alors au Lee Strasberg Theatre and Film Institute.

Elle confirme son arrivée dans le cinéma américain sous la direction de Spike Lee, en 1998, avec l'acclamé He Got Game. Puis enchaîne les films indépendants, et les seconds rôles dans des comédies un peu plus grand public. Rosario Dawson a également participé à des projets discographiques, notamment avec Prince, sur l'album 1999 The New Master[5].

Elle chante sur la chanson Miss You, chanson enregistrée par Jay-Z et Jamie Foxx à la suite du décès de la chanteuse Aaliyah en 2001.

Révélation et confirmation commerciale (2001-2008)[modifier | modifier le code]

L'actrice au Festival de Cannes 2011.

En 2002, elle est révélée à une audience internationale, avec le blockbuster Men in Black II, de Barry Sonnenfeld, où elle donne la réplique à la star Will Smith.

En 2003, le rappeur André 3000 l'invite à poser sa voix sur le titre She Lives In My Lap inclut dans le double album de son groupe Outkast, Speakerboxxx/The Love Below.

Cette exposition lui permet d'enchaîner les productions plus commerciales : si en la même année, elle est à l'affiche du flop historique Pluto Nash, de Ron Underwood, elle retrouve aussi Spike Lee pour le remarqué drame La 25e Heure (24 heures avant la nuit), où elle évolue aux côtés d'Edward Norton.

Parallèlement, elle garde un pied dans le cinéma indépendant avec l'intimiste This Girl's Life et le politique Le Mystificateur,

En 2003, elle évolue dans la comédie d'action Bienvenue dans la jungle, de Peter Berg, portée par la star montante The Rock, mais également le péplum Alexandre d'Oliver Stone, en 2004. Dans le même temps, elle est élue Révélation féminine de l'année, lors de l’American Black Film Festival[6].

L'année 2005 marque un tournant : elle fait en effet partie de la distribution de stars du très populaire blockbuster Sin City de Robert Rodriguez et de Frank Miller, qui lui permet de confirmer sa popularité auprès d'une audience adolescente.

La même année, elle renoue avec la comédie musicale pour Rent, adaptation du spectacle éponyme, signée Chris Columbus. L'actrice remporte le Satellite Awards de la meilleure actrice dans un second rôle[6]. Parallèlement, elle porte le drame indépendant et politique This Revolution, de Stephen Marshall, qui passe cependant inaperçu.

L'année 2006 lui permet d'enchaîner deux films indépendants marquant les retours d'anciennes valeurs sûres d'Hollywood, où elle joue chaque fois la touche féminine salvatrice d'univers très masculins. Tout d'abord, elle est à l'affiche de Clerks 2 suite donnée par Kevin Smith à son film culte en noir et blanc. Puis elle évolue dans le drame A Guide to Recognizing Your Saints, de Dito Montiel, aux côtés d'un Robert Downey Jr. en plein comeback, mais aussi le jeune Shia LaBeouf.

En 2007, elle confirme une aura acquise dans le cinéma de genre en participant au Boulevard de la mort de Quentin Tarantino. Elle est élue meilleure actrice dans un second rôle de l'année lors de la ShoWest Convention. Parallèlement, elle produit et mène le drame indépendant Descent, de Talia Lugacy, qui est néanmoins mal reçu par la critique, et sort directement en vidéo.

L'année suivante, elle participe aux grosses productions Sept vies, de Gabriele Muccino, qui lui permet de retrouver Will Smith cinq ans après Men in Black II, puis elle évolue dans le thriller d'action L'Œil du mal, de D.J. Caruso, qui lui permet cette fois de retrouver Shia LaBeouf. Ses performances sont saluées par une double nomination au titre de meilleure actrice lors de la cérémonie des BET Awards 2009. Elle est aussi sacrée meilleure actrice lors de la cérémonie des NAACP Image Awards grâce à sa performance dramatique dans Sept vies[6].

Il s'agit cependant de ses derniers rôles importants à Hollywood. Par la suite, elle alterne films indépendants et quelques petits rôles dans des grosses productions.

Passage au second plan (2009-2015)[modifier | modifier le code]

L'actrice pour la promotion de Sin City : J'ai tué pour elle, au Comic-Con de San Diego 2014.

En 2009, elle prête sa voix à deux projets d'animation très différent : elle double Artemis, dans le long-métrage familial Wonder Woman, de Lauren Montgomery, puis Velvet Von Black dans la satire The Haunted World of El Superbeasto, de Rob Zombie. Pour le nouvel album West Ryder Pauper Lunatic Asylum du groupe britannique Kasabian, on peut l'entendre dans le duo avec le chanteur Tom Meighan sur le titre West Ryder Silver Bullet[7].

Elle accepte aussi le rôle-titre de la web-série de science-fiction Gemini Division qui lui permet de remporter le titre de Meilleure actrice dans une série télévisée dramatique lors des Streamy Awards 2009[8].

En 2010, c'est Chris Columbus qui lui confie un rôle secondaire dans le blockbuster pour enfants Percy Jackson : Le Voleur de foudre. Elle tient aussi un rôle secondaire dans le film d'action Unstoppable, le dernier film de Tony Scott, porté par le tandem Denzel Washington / Chris Pine. Ce second projet lui permet de renouer avec la critique, tout en performant au box-office.

Entre 2011 et 2014, elle enchaîne les projets moins exposés, et surtout les échecs, comme la comédie dramatique indépendante Ten Years, de Jamie Linden, qui passe inaperçu. De même, le biopic Chavez, qui raconte la vie du syndicaliste César Estrada Chávez avec aussi America Ferrera et Michael Peña, divise la critique à sa sortie[9].

Se détache seulement en 2013 le thriller d'espionnage Trance, de l'oscarisé Danny Boyle. Elle en partage l'affiche avec le britannique James McAvoy et le français Vincent Cassel. Cette même année, elle reçoit un prix d'honneur pour l'ensemble de sa carrière lors de la cérémonie des ALMA Awards.

Par ailleurs, elle peut compter sur des suites à ses précédents succès : elle retrouve aussi les rôles de Perséphone et de Gail, respectivement pour Percy Jackson : La Mer des Monstres, toujours de Chris Columbus, et Sin City : J'ai tué pour elle, de Frank Miller et Robert Rodriguez. Mais les deux films déçoivent au box-office, et les projets de suites sont sérieusement compromis.

En 2014, c'est avec la comédie dramatique Top Five, avec et de Chris Rock, qu'elle parvient à se faire de nouveau remarquer aux États-Unis. Mais le thriller Captives présenté au Festival de Cannes 2014, et porté par Ryan Reynolds, est un flop critique et commercial.

Par la suite, elle se concentre sur le doublage de films d'animation, et accepte un rôle dans une série télévisée.

Passage à la télévision (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

L'actrice aux Spirit Awards 2015, récompensant le cinéma indépendant américain.

En 2015, alors qu'elle apparait dans une comédie policière indépendante, Des Portoricains à Paris, avec notamment l'actrice française Alice Taglioni, elle accepte donc le rôle secondaire de Claire Temple dans la série d'action Daredevil, produite par Marvel pour Netflix.

La deuxième saison de la série, centrée sur le Punisher, accorde finalement une place réduite au personnage de Claire Temple, avec seulement 3 épisodes. En revanche, la première saison de la série dérivée Luke Cage, créée par Cheo Hodari Coker et diffusée depuis le 30 septembre 2016 sur Netflix, lui accorde une place très importante durant six épisodes.

Face à l'engouement suscité par l'univers Marvel à la télévision, son personnage apparaît également dans six épisodes des séries Iron Fist et The Defenders, la série qui regroupe les différents héros de l'univers Marvel, considérée comme l'équivalent des Avengers pour le petit écran.

En 2017, elle revient au cinéma pour le thriller Unforgettable, dans lequel elle se dispute l'amour d'un homme avec Katherine Heigl, le film sort en salles le 21 avril 2017 aux États-Unis[10]. Cette production ne rencontre pas le succès escompté et sort rapidement en DVD[11],[12].

Un temps pressentie pour incarner le Dr. Cecilia Reyes dans le spin-off d'X-men, New Mutants, Rosario Dawson quitte le projet et est remplacée par Alice Braga[13]. Elle est ensuite choisie par William H. Macy pour porter la comédie dramatique indépendante Krystal qui lui permet d'évoluer aux cotés de William Fichtner, Kathy Bates, Felicity Huffman et T.I..

C'est vers la télévision qu'elle se replie encore une fois : elle accepte un rôle récurrent dans la quatrième saison de l'acclamée série tragi-comique Jane the Virgin.

En juillet 2018, elle est annoncée pour jouer le rôle principal dans la série Briarpatch, adaptation du roman Ondes de choc de Ross Thomas[14].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Relations[modifier | modifier le code]

L'actrice s'exprimant au Politcon 2016 de Pasadena.

Rosario annonce avoir adopté une petite fille de 12 ans en octobre 2014.

Début 2017 est annoncé que l'actrice est en couple avec le comedien américain Eric Andre[15].

Fan de l'univers Star Trek, elle se déclare Trekkie, elle parle même le Klingon, langue fictive d'une espèce extraterrestre originaire de la planète Kronos (Qo'noS en klingon)[16].

En mai 2017, la comédienne retrouve sa cousine, Vaneza Ines Vasquez âgée de 26 ans, sans vie, à son domicile. Elle gisait sur le sol du rez-de-chaussée, inanimée. Conduite d'urgence au St John's Medical Center, il était déjà trop tard pour que les secours puissent réanimer la jeune femme[17],[18].

Engagements et philanthropie[modifier | modifier le code]

Rosario Dawson soutient la candidature du politicien Bernie Sanders, pour les primaires démocratiques de 2016.

En 2004, elle est arrêtée par les forces de l'ordre alors qu'elle manifestait contre le président George W. Bush[19].

Ouvertement démocrate, elle soutient la candidature de Barack Obama lors de son second mandat[20] ainsi que celle de Bernie Sanders pour les primaires démocratiques de 2016[21]. Le 15 avril 2016, elle figurait parmi les manifestants arrêtés au printemps de la démocratie à Washington, D.C[22]..

Rosario n'est pas novice en matière de philanthropie, elle participe au Lower East Side Girls Club et soutient beaucoup d'autres organismes de bienfaisance tels que le groupe environnemental Global Cool, la campagne ONE, l'opération USA, mais aussi Oxfam, Amnesty International, elle défend les droits de la communauté LGBT, elle soutient le collectif Voto Latino et participe à une campagne publicitaire du service public pour Stay Close.org[23] ou elle est mise en vedette aux côtés de son oncle, Frank Jump.

À partir de 2008, elle devient la porte-parole de nombreux organismes comme le programme de philanthropie de la plateforme TripAdvisor.com's mais aussi de More Than Footprints, Conservation International, Doctors Without Borders, National Geographic Society, The Nature Conservancy, et Save The Children. Cette même année, elle a prêté sa voix à RESPECT!, un mouvement visant à prévenir la violence domestique. Elle prononce également un discours pour le site Web de Giverespect.org, soulignant l'importance du respect et en appelant à l'arrêt de la violence domestique.

En 2012, Dawson s'est associée à SodaStream International pour lancer la première édition annuelle de Unbottle the World Day, une campagne conçue dans le but de sensibiliser l'opinion publique face à l'impact des canettes et des bouteilles en plastique sur l'environnement[24].

Elle participe à la pièce Les Monologues du vagin pour le conseil d'administration de V-Day, un mouvement mondial à but non lucratif qui collecte des fonds contre la violence faite aux femmes grâce à ses représentations[25].

Son engagement souligné pour diverses causes est d'ailleurs récompensé lors de la cérémonie des Women Film Critics Circle, en 2014[6].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Prochainement

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Rosario Dawson, élue Meilleure actrice dans une série télé dramatique, lors de la cérémonie des Streamy Awards, en 2009.

Note : Cette section récapitule les principales récompenses et nominations obtenues par Rosario Dawson. Pour une liste plus complète, se référer au site IMDb[6].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • ALMA Awards 2013 : Community Service Awards pour l'ensemble de sa carrière
  • ALMA Awards 2014 : Meilleur film pour Cesar Chavez, prix partagé avec Diego Luna, Michael Peña et America Ferrera
  • Women Film Critics Circle 2014 : Prix de la meilleure actrice et de l'activisme pour ses divers engagements : The Lower East Side Girls Club ; le groupe environnementale Global Cool ; the ONE Campaign ; Oxfam ; Amnesty International ; Voto Latino ; V-Day, un mouvement mondial sans but lucratif qui collecte des fonds pour les femmes victimes de violences conjugales ; RESPECT! Campaign, un mouvement visant à prévenir la violence domestique ; et pour d'autre activités liées à la philanthropie.
Rosario Dawson au festival de Cannes 2011.

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Annie Milon est la voix française la plus régulière de Rosario Dawson[27]. Sara Martins et Géraldine Asselin l'ont également doublé respectivement à quatre et trois reprises[27].

En France
et aussi

Au Québec

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) LYNN HIRSCHBERG, « The Kid Stays in the Pictures », sur https://www.nytimes.com/,
  2. (en) Nancy Mills, « Rosario Dawson grabs life by the horns », sur http://www.dailymail.co.uk,
  3. (en) « Isabel Celeste », sur http://surlafilms.com/
  4. a et b (en) « Rosario Dawson - Biography - IMDb », sur https://www.imdb.com/
  5. (en) Prince - 1999 The New Master, Itemvn
  6. a, b, c, d et e (en) « Rosario Dawson - Awards - IMDb », sur https://www.imdb.com/
  7. (en) Kasabian Star Delighted With Dawson Duet, Contact Music, 22 mai 2009
  8. (en) « Gemini Division (2008– ) - Awards », sur IMDb
  9. (en) « Review Cesar Chavez », sur https://www.rottentomatoes.com/
  10. « Katherine Heigl et Rosario Dawson : Un duo chic et choc pour l'avant-première du film Unforgettable », sur http://www.public.fr,
  11. (en) « Box Office - Unforgettable », sur Box Office Mojo
  12. (en) Rick Bentley, « New on DVD: 'Gifted,' 'Ghost in the Shell,' 'Unforgettable' », sur Life Reading Eagle.com,
  13. Vincent Delmas, « New Mutants : Alice Braga remplace Rosario Dawson », sur Brain Damaged,
  14. « Briarpatch : Rosario Dawson en enquêtrice dans une prochaine série », CinéSéries,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « 'Not a prank': Eric Andre says he's dating Rosario Dawson », sur https://www.usatoday.com/
  16. (en) « Rosario Dawson Speaks Klingon », sur https://www.youtube.com/
  17. « Rosario Dawson a retrouvé sa cousine de 26 ans morte chez elle », sur Voici,
  18. « Rosario Dawson est en deuil », sur 20 minutes,
  19. (en) « Rosario Dawson Arrested in NY Bush Protest », sur http://people.com/
  20. (en) « Democrats use DNC to woo Latino vote », sur http://www.dailytarheel.com/
  21. (en) « Rosario Dawson Accuses Hillary Pundits of Undermining the Democratic Process », sur http://www.elle.com/
  22. (en) « Report: Rosario Dawson arrested at rally », sur http://thehill.com/
  23. (en) « Rosario Dawson Charity Work, Events and Causes », sur https://www.looktothestars.org/
  24. (en) « Rosario Dawson helps kickoff “Unbottle the World Day” », sur http://nbclatino.com/
  25. (en) « From Superdome to SUPERLOVE—V-Day at 10 by Marianne Schnall », sur https://web.archive.org/
  26. (en) Devil's rejects deleted scene, Dailymotion, 16 juin 2007
  27. a, b, c, d, e, f, g et h « Comédiennes ayant doublé Rosario Dawson en France », sur RS Doublage, (consulté le 26 février 2017) [dernière m-à-j].
  28. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=1314_sin+city
  29. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=1520_trance
  30. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=1315_sin+city+j+ai+tue+pour+elle
  31. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=1543_pluto+nash
  32. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=1671_sept+vies
  33. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=1918_25e+heure
  34. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=764_alexandre
  35. Carton du doublage français télévisuel.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :