Detective Comics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Detective Comics
Éditeur DC Comics
Fréquence mensuelle
Date(s) de publication Mars 1937 - en cours
Numéros (vol. 1): 883 (n°1–881 plus les numéros 0 et 1 000 000) et 12 Annuals
(vol. 2): 57 (n°1–52 plus les numéros 0 et 23.1 à 23.4) et 3 Annuals
(vol. 1 suite): 58(n°934–991) (à octobre 2018)
Personnages principaux Batman
Batgirl
Robin
Manhunter
Man-Bat
Green Arrow

Scénariste(s) Bill Finger...
Dessinateur(s) Bob Kane...

Detective Comics est un comics publié par DC Comics depuis mars 1937. C'est l'un des titres les plus connus de la société (avec Action Comics qui vit naître Superman). En fait, le « DC » de l'éditeur vient des initiales de Detective Comics. C'est aussi le comics à la plus grande longévité puisqu'il est toujours publié aux États-Unis en 2018[1]. Cependant, à l'occasion de la recréation de l'univers DC après les évènements racontés dans la minisérie Flashpoint, Detective Comics a commencé une nouvelle numérotation en septembre 2011. Après 52 numéros, un nouveau relaunch a lieu en 2016, le DC Rebirth. Pour cette occasion, Detective Comics reprend sa numérotation d'origine[2].

Historique de la publication[modifier | modifier le code]

Detective Comics fut la dernière publication de l’entrepreneur Malcolm Wheeler-Nicholson, dont la compagnie de comics, National Allied Publications, allait devenir DC Comics, l’un des deux plus grands et anciens éditeurs américains, bien après que son fondateur l’ai quitté. Les deux premiers titres de Wheeler-Nicholson furent New Fun: The Big Comic Magazine n°1 (Février 1935, date de couverture), familièrement appelé New Fun Comics n°1 et la première bande dessinée de l’époque à proposer du contenu original plutôt qu’un mélange de comic strips de journaux et de nouveaux récits sous ce même format. Son second effort, New Comics n°1, sera renommé deux fois avant de devenir Adventure Comics, une autre série au long court qui durera des décennies jusqu’au numéro 503[3] en 1983 et qui fut plus tard relancée en 2009[4].

Le troisième et dernier titre publié sous sa supervision sera Detective Comics, annoncé avec une couverture illustrée et datée de Décembre 1936, mais qui fut finalement lancé trois mois plus tard, avec une date de couverture de Mars 1937. Le Major Wheeler-Nicholson avait une dette auprès de l’imprimeur et distributeur du magazine Harry Donenfeld, qui était également un éditeur de pulp-magazine et le principal distributeur de magazines, Independent News (en). Wheeler-Nicholson pris Donenfeld comme partenaire pour pouvoir publier Detective Comics n°1 à travers la nouvellement formée "Detective Comics, Inc.", avec Wheeler-Nicholson et Jack S. Liebowitz, le comptable de Donenfeld, listés comme propriétaires[5]. Wheeler-Nicholson fut forcé de partir un an plus tard.

À l'origine le comics publiait diverses histoires, principalement de détectives (genre le plus populaire de l'époque). Le premier numéro comportait des histoires avec les personnages "Ching Lung" (un méchant oriental dans le style Fu Manchu), Slam Bradley (créé par Jerry Siegel et Joe Shuster avant que leur personnage Superman soit imprimé deux ans plus tard) et Speed Saunders, parmi d'autres. C’est le premier éditeur, Vin Sullivan qui dessina la couverture du premier numéro[6]. Le Crimson Avenger (en) débuta dans le numéro 20 (Octobre 1938)[7].

Batman[modifier | modifier le code]

La gloire de Detective Comics fut assurée lors des débuts en ses pages de Batman (appelé tout d'abord « The Bat-Man ») dans le numéro 27 (le numéro de Mai 1939, publié en mars 1939[note 1],[8]). Il devint le héros principal de la publication, le logo de la couverture étant souvent représenté comme "Detective Comics featuring Batman" ("Detective Comics présente Batman" en français). En raison de son importance, le numéro 27 est considéré comme l’un des comics ayant la plus grande valeur. Des exemplaires en bon état de ce numéro ont atteint les valeurs de 80 000 $ en 1992 et 300 000 $ en 2003, d'après Stephen Fishler. En 2013, un exemplaire ayant une note CGC (en) 9.2 dépasse les 560 000 $[9]. Mais la copie la plus chère fut vendue pour 1 075 000 $ lors d’une vente aux enchères de février 2010[10].

L’origine de Batman est révélée pour la première fois dans une histoire de deux pages dans le numéro 33 (Novembre 1939)[11]. Batman devient l’histoire principale du titre au numéro 35 (Janvier 1940)[12]. Le numéro 38 (Avril 1940) introduit le jeune partenaire de Batman, Robin qui est le premier des nombreux personnages qui allaient créés la "Batman Family"[13]. L’apparition de Robin et l’augmentation des ventes de la série qui en découla conduisirent rapidement à l'essor des justiciers costumés et de leurs jeunes compagnons dans les comics de cette époque, époque que les fans et les historiens appellent l’Âge d'or des comics. Plusieurs des vilains bien connus de Batman débutèrent dans les pages de Detective Comics durant cette époque, incluant le Pingouin dans le numéro 58[14], Double-Face dans le numéro 66[15] et le Sphinx dans le numéro 140[16].

Batwoman apparaît pour la première fois dans Detective Comics n°233 (Juillet 1956)[17]. Comme la « formule famille » s’est avérée une réussite pour la franchise de Superman, l’éditeur Jack Schiff suggère au créateur de Batman, Bob Kane qu’il en créée une pour le Batman. Une femme fut d’abord choisie, pour compenser les accusations faites par Fredric Wertham que Batman et Robin étaient homosexuels[18]. L’écrivain Bill Finger et l’artiste Sheldon Moldoff introduisirent Bat-Mite dans le numéro 267 (Mai 1959)[19] et Gueule d’Argile dans le n°298 (Décembre 1961)[20].

En 1964, Julius Schwartz fut nommé responsable pour relancer les titres de Batman qui s’essoufflent. L’écrivain John Broome et l’artiste Carmine Infantino suppriment les aspects les plus stupides qui s’étaient glissés dans la franchise tel que Ace le Bat-Chien et Bat-Mite, et donnèrent au personnage une "nouvelle apparence" qui fut présentée pour la première fois dans Detective Comics n°327 (Mai 1964)[21]. Schwartz, Gardner Fox et Infantino introduisirent, de la série télévisée produite par William Dozier, Barbara Gordon comme la nouvelle version de Batgirl dans une histoire intitulée "The Million Dollar Debut of Batgirl!" dans le numéro 359 (Janvier 1967)[22]. Mike Friedrich écrivit l’histoire pour le 30e anniversaire de Batman dans Detective Comics n°387 (Mai 1969), récit qui fut dessiné par Bob Brown[23].

L’écrivain Dennis O'Neil et l’artiste Neal Adams ont eu leur première collaboration sur Batman sur l’histoire "The Secret of the Waiting Graves" dans le numéro 395 (Janvier 1970)[24]. Le duo, sous la direction de Julius Schwartz[25], allaient revitaliser le personnage avec une série d’histoires remarquables, rétablissant la nature sombre et maussade de Batman et retirant des livres le style campy de la série de 1966–68[26]. L’historien de comics Les Daniels observe que "l’interprétation de Batman d’O'Neil comme un vengeur obsessionnel compulsif et qu’il décrit modestement comme un retour aux sources, fut en réalité un acte d'imagination créative qui a influencé chaque version ultérieure du Chevalier Noir"[27]. Neal Adams introduit Man-Bat avec l’écrivain Frank Robbins dans Detective Comics n°400 (Juin 1970)[28]. O'Neil et l’artiste Bob Brown élaborèrent la première rencontre de Batman avec la Ligue des Assassins dans Detective Comics n°405 (Novembre 1970)[29] et créèrent Talia al Ghul dans le numéro 411 (Mai 1971)[30].

Après avoir été publiée mensuellement, Detective Comics devient une série bi-mensuelle du numéro 435 (Juin–Juillet 1973) au numéro 445 (Février-Mars 1975). Les numéros 438 (Décembre 1973-Janvier 1974) à 445 (Février–Mars 1975) de la série furent dans le format 100 Page Super Spectacular (en)[31]. Dennis O'Neil et l’artiste Dick Giordano créèrent le personnage qui soutient Batman, Leslie Thompkins dans l’histoire "There Is No Hope in Crime Alley" qui apparaît dans le numéro 457 (Mars 1976)[32]. L’écrivain Steve Englehart et l’artiste Marshall Rogers produisirent un run acclamé dans Detective Comics n°471–476 (Août 1977 – Avril 1978)[33], et fournirent une des interprétations qui influença le film Batman de 1989 et qui sera adaptée dans la série animée des années 1990. Le duo Englehart et Rogers a été décrit en 2009 par le scénariste de comics et historien, Robert Greenberger comme "l’une des plus grandes" équipes créatives qui a travaillé sur le personnage de Batman[34]. Dans leur histoire "The Laughing Fish", le Joker est assez culotté pour défigurer des poissons avec un rictus grimaçant et s’attend alors à se voir accorder un droit de marque déposée sur eux. Il tue finalement les bureaucrates qui essayent de lui expliquer qu’obtenir une telle demande sur une ressource naturelle est légalement impossible[35][note 2]. L’écrivain Len Wein et Rogers co-créèrent la troisième version du super-vilain Gueule d’Argile dans Detective Comics n°478 (Juillet–Août 1978)[36]. Du numéro 481 (Décembre 1978 – Janvier 1979) au 495 (Octobre 1980), le magazine adopta le format étendu du Dollar Comics (en) utilisé par la série annulée Batman Family[37], ajoutant des histoires solo incluant "Robin: the Teen Wonder", "Batgirl", "Human Target (en)" et l’anthologie "Tales of Gotham City" qui présente des histoires de gens ordinaires de la ville. Julius Schwartz, qui a édité le titre pour la plupart des run depuis 1964, quitte la série au numéro 484 (Juin–Juillet 1979)[38]. La Katherine Kane originale aussi connue comme "Batwoman" fut tuée dans l’histoire principale du numéro 485 (Août–Septembre 1979) par la Ligue des Assassins[39].

Le 500e numéro (Mars 1981) présente des récits réalisés par plusieurs créateurs bien connus incluant le scénariste de télévision Alan Brennert, et l’auteur Walter B. Gibson mieux connu pour son travail sur le personnage de pulp fiction, The Shadow[40],[41]. Durant les années 1980, il fut utilisé la technique de sérialisation pour l’histoire principale de Batman, avec des récits de Detective Comics et Batman se déroulant directement d’une série à l’autre, avec des cliffhangers à la fin de chaque numéro mensuel qui sont résolus dans l’autre titre du même mois. Le super-vilain Killer Croc fit un caméo dans le numéro 523 (Février 1983)[42]. A noté que l’auteur de fiction Harlan Ellison écrivit l’histoire de Batman dans le numéro 567[43].

L’écrivain Mike W. Barr et les artistes Alan Davis et Todd McFarlane élaborèrent le récit "Batman: Year Two" dans Detective Comics n°575–578 qui suivit le Batman : Année Un de Frank Miller[44]. L’écrivain Alan Grant et l’artiste Norm Breyfogle introduisirent le Ventriloque dans leur première histoire de Batman ensemble[45] et le Ratcatcher dans leur troisième (n°585)[46]. Sam Hamm, qui écrivit le scénario du Batman de Tim Burton, écrivit le récit "Blind Justice" dans Detective Comics n°598–600[47]. Chuck Dixon devint le scénariste de la série avec le n°644 (Mai 1992)[48]. Tom Lyle et lui co-créèrent l’Electrocuteur (Electrocutioner (en)) dans Detective Comics n°644 (Mai 1992)[48] et Stéphanie Brown dans Detective Comics n°647 (Août 1992)[48].

L’histoire "Batman: Legacy" commença dans le numéro 700 (Août 1996)[49]. Le récit "No Man's Land", histoire crossover entre les différentes séries de la Bat-Family, se déroule dans les numéros 730 à 741 de Detective Comics. L’écrivain Greg Rucka et l’artiste Shawn Martinbrough deviennent l’équipe créative au numéro 742 (Mars 2000)[50] et créèrent le personnage de Sasha Bordeaux dans le n°751 (Décembre 2000)[51]. Le numéro 800 (Janvier 2005) fut écrit par Andersen Gabrych et dessiné par Pete Woods[52]. Paul Dini devient le scénariste de la série au numéro 821 (Septembre 2006)[53] et créa une nouvelle version du Ventriloque dans le numéro 827 (Mars 2007)[54]. Scott Snyder devient le scénariste de Detective Comics au n°871 (Janvier 2011)[55].

Récits secondaires[modifier | modifier le code]

En plus des histoires de Batman, le titre a eu de nombreux récits secondaires. Le Boy Commandos (en) de Joe Simon et Jack Kirby débuta dans Detective Comics n°64 (June 1942) et eu bientôt son propre titre[56]. Le personnage Roy Raymond (en) fit sa première apparition dans le n°153 (Novembre 1949)[57]. Martian Manhunter fut créé par l’écrivain Joseph Samachson et l’artiste Joe Certa dans l’histoire secondaire "The Strange Experiment of Dr. Erdel" de Detective Comics n°225 (Novembre 1955)[58]. Après le numéro 326 (Avril 1964), Martian Manhunter fut transféré dans House of Mystery et dans le n°327, Elongated Man et sa femme, maintenant « réinventés » par Dashiell Hammett, auteur de L'Introuvable, prirent la relève. Les personnages croisèrent la route de Batman à trois reprises. The Elongated Man dura jusqu’au n°383 (Janvier 1969) et ses aventures revinrent sporadiquement à 15 reprises jusqu’au n°572, numéro qui célébra le 50e anniversaire du titre en le faisant travailler en équipe avec Batman, Robin, Slam Bradley et Sherlock Holmes contre Edgar Moriarty. Après que les récits de Elongated Man stoppèrent, Batgirl pris la place jusqu’au n°424. Après l’avoir déplacée vers Batman Family, elle revient du n°481 au n°519. Jason Bard apparaît dans le récit secondaire des numéros impairs de Detective, du n°425 jusqu’au n°435[59]. Manhunter fut relancé dans une histoire par Archie Goodwin et Walt Simonson dans le numéro 437 (Octobre-Novembre 1973)[60],[61]. Dans son dernier épisode, Manhunter passe dans le récit principal pour faire équipe avec Batman. Green Arrow devient le héros du récit secondaire à partir du n°521 (Décembre 1982)[62] jusqu’au n°567 (Octobre 1986)[63]. Black Canary reçu un nouveau costume dans le récit secondaire du n°554 (Septembre 1985)[64]. Les DC Comics Bonus Book (en) furent inclus dans les numéros 589 (Août 1988)[65] et 595 (Janvier 1989)[66].

Après une longue absence, les récits secondaires reviennent pour les numéros 746 à 810. Ceux-ci présentent des personnages nouveaux et d'autres déjà établis dans le mythe Batman. Le premier fut "The Jacobian" dans les numéros 746 à 757 en 2000, suivit par une histoire de Batman dans le n°758. Les numéros suivants, n°759 à 762, présentent Slam Bradley (en) et furent une introduction à la série Catwoman de 2002. Les numéros 763 à 772 présentent Joséphine "Josie Mac" MacDonald, une inspectrice de la Police de Gotham. Les numéros 773 à 775 sont intitulés "Tales of Gotham" et présentent les Inspecteurs Crispus Allen et Renee Montoya. Batman est le héros de « Spore » dans les numéros 776 à 780. Le n°781 présente un conte spécial Elseworlds, tandis que le n°782 présente un conte solo de Batman. Le n°783 présente un prélude à la mini-série "Death and the Maidens" et le n°784 présente un récit de Josie Mac. Les "Tales of Gotham" reprennent dans les numéros 785–788 avec "The Dogcatcher", et les n°789 à 794 présentent "The Tailor". "Polished Stone", qui présente Green Arrow et Onyx, se déroule dans les numéros 795 et 796. "Low" présentant le Sphinx et Poison Ivy, se déroule du 797 au 799. Detective Comics n°800 présente un court récit de Batman sous la bannière des "Tales of Gotham". Une histoire sur quatre numéros (n°801–805), présentant le Barker, est intitulée "When You're Strange". La suivante est "Mud" dans le numéro 805. Une histoire en deux parties (n°806–807) présente Alfred, elle fut suivie par le dernier récit, une histoire en trois parties (n°808–810) de Killer Croc.

La série "Manhunter" qui se déroula comme récit secondaire dans Detective Comics de 1973 à 1974, gagna le Prix Shazam (en) pour la "Meilleure Histoire Courte (Drame)" en 1974 pour l’histoire "Cathedral Perilous" du numéro 441, écrite par Archie Goodwin et Walt Simonson.

Batwoman[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Batwoman : Élégie.

En 2009, durant la réorganisation de l’univers de Batman suite aux événements qui se sont déroulés dans Batman R.I.P. et Final Crisis, Detective Comics est mis en pause durant trois mois pendant que DC Comics publie la mini-série Battle for the Cowl. A son retour, la série présente un nouveau personnage principal, Batwoman, nouvellement introduite dans la série 52, ainsi qu’un récit secondaire de 10 pages présentant Renee Montoya dans le rôle de Question[67]. La série reprend avec Batman dans le rôle principal au début de 2010.

The New 52[modifier | modifier le code]

DC Comics relance Detective Comics avec un numéro 1 en Septembre 2011 lors des New 52[68]. La série est alors écrite et dessinée par Tony Daniel jusqu’au numéro 12, puis avec l’équipe de John Layman et Jason Fabok à partir du numéro 13[69].

Le premier numéro de ce relaunch, Detective Comics n°1, a eu six impressions. Il est seulement second, juste derrière le titre Justice League, également relancé avec sept impressions[70]. Le numéro 7 de la série fut également la sixième vente la plus élevée dans les comics numériques pour DC Comic, rang au-dessus de nombreuses autres séries dans la catégorie Batman[71]. Scott West de Sciencefiction.com donna au troisième arc de la série une critique positive, déclarant que "Après le numéro décevant lié à ‘Night of the Owls’ du dernier mois, c’est sympa de voir que ‘Detective Comics’ revient où il devrait être… à de bonnes histoires de détective[72]." La série Detective Comics tout juste relancée reçoit le prix de "Meilleure Série" aux Stan Lee Awards de 2012[73]. La première édition reliée de la série atteint la première place de la liste des Best Seller du New York Times dans la catégorie "Hardcover Graphic Books"[74].

Tony Daniel écrivit et dessina la série jusqu’au crossover Night of the Owls, à ce moment Ed Benes, Julio Ferreira et Eduardo Pansica commencèrent à dessiner la série pour un arc de trois numéros[75]. Le prix de Detective Comics fut augmenté dû à l’ajout d’un récit secondaire présentant Double-Face, récit qui fut écrit par Tony Daniel et illustré par Syzmon Kudranski[76], il faisait suite à un récit similaire présentant Hugo Strange. Tony Daniel quitta la série au numéro 12 qui est son dernier en tant que scénariste et le numéro "0" son dernier en tant qu’illustrateur[77].

DC célébra le premier anniversaire des New 52 en Septembre 2012 en publiant un numéro "0" pour chaque titre original des New 52. Ils servent de préquelles aux séries et révèlent des éléments du scénario précédemment non expliqués[78]. Gregg Hurwitz écrivit le numéro "0". Hurwitz fut approché par Tony Daniel pour écrire ce numéro en raison de l’emploi du temps chargé de Daniel[79]. Pour donner suite aux éléments de la Night of the Owls de Detective Comics, Daniel écrivit le Detective Comics Annual n°1 qui fut dessiné par Romano Molenaar et encré par Sandu Florea[80].

Après le passage de Tony Daniel sur la série, John Layman devient le nouveau scénariste et Jason Fabok le nouvel artiste[81] avec James Tynion IV écrivant le récit secondaire et Syzmon Kudranski restant comme artiste pour le premier récit de Tynion. Avec le numéro 19 de Detective Comics vol. 2, sortit le 3 Avril 2013, la série atteint les 900 numéros en la combinant avec la première série, et fut un numéro spécial de grande taille pour célébrer. Sous Layman, la série présente son premier crossover, Gothtopia après lequel Layman et Fabok passèrent sur la série Batman Eternal et Detective Comics fut repris par Brian Buccalleto et Francis Manapul[82].

Pour la commémoration du second anniversaire des New 52, DC Comics annonce le "Villains Month" avec Detective Comics présentant quatre numéros. Les numéros en question présentent Poison Ivy, Harley Quinn, l’Épouvantail et Man-Bat, et sont respectivement numérotés n°23.1, 23.2, 23.3 et n°23.4, et sont réalisés par un ensemble d’écrivains et d’artistes[83].

Pour le 75e anniversaire de Batman, le numéro 27 fut un numéro plus épais présentant de nouvelles histoires réalisées par Brad Meltzer et Bryan Hitch[84], Scott Snyder et Sean Murphy, Peter Tomasi et Ian Bertram, John Layman et Jason Fabok, Gregg Hurwitz et Neal Adams, Mike W. Barr et Guillem March, et une écrite et dessinée par Francesco Francavilla. De plus, des couvertures variantes du numéro furent dessinées par Greg Capullo, Frank Miller, Chris Burnham, Jim Lee, Jason Fabok et Tony Daniel. Une illustration d’une page inclus le travail de Kelley Jones, Mike Allred, Patrick Gleason et Jock.

DC Rebirth[modifier | modifier le code]

En Février 2016, DC Comics annonce que dans le cadre du relaunch de la continuité de la compagnie appelée DC Rebirth, Detective Comics allait reprendre sa numérotation d’origine avec le n°934 de Juin 2016. Avant les New 52, Detective Comics volume 1 avait 881 numéros, et les 52 numéros des New 52 qui sortirent de 2011 à 2016 furent alors rajoutés au volume un, faisant de Detective Comics n°934 le premier numéro démarrant après les événements du DC Rebirth de 2016[2]. L’écrivain James Tynion IV et les artistes Eddy Barrows et Alvaro Martinez sont l’équipe créative travaillant sur la série qui est publiée deux fois par mois[85]. La série présente une équipe initialement composée de Tim Drake, Stéphanie Brown, Cassandra Cain et Gueule d’Argile, menée par Batman et Batwoman, avec Batwing (Luke Fox) et Azrael (Jean-Paul Valley) qui sont recrutés plus tard, suite à la mort apparente de Tim et au départ de Stéphanie[86].

Premières apparitions[modifier | modifier le code]

Épisodes publiés en français[modifier | modifier le code]

Âge d'or[modifier | modifier le code]

Âge d'argent[modifier | modifier le code]

Âge de bronze[modifier | modifier le code]

Âge moderne[modifier | modifier le code]

Titre album Titre VO Date de parution Éditeur ISBN
Happy birthday ! The Night Of Thanks, But No Thanks! 567 10/1986 Comics USA
Joker Anthologie The Last Laugh! 570 01/1987 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7330-0)
Batman Anthologie ...My Beginning... and My Probable End 574 01/1987 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7273-0)
Année Deux Year Two 575-578 06/1987-09/1987 SEMIC BD (ISBN 978-2-8485-7011-2)
Joker Anthologie A Clash of Symbols 617 07/1990 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7330-0)
Knightfall T.1 : La Chute Knightfall : Broken Bat 659-663 05/1993-07/1993 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7076-7)
Knightfall T.2 : Le Défi Knightfall : Who Rules the Night 664-666 08/1993-09/1993 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7128-3)
Knightfall T.3 : La Croisade Knightquest : The Crusade 667-673 10/1993-04/1994 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7184-9)
Knightfall T.4 : La Quête Knightquest : The Search 674-675 05/1994-06/1994 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7255-6)
Knightfall T.5 : La Fin Knightend 676-677 07/1994-08/1994 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7336-2)
Le Fils prodigue Prodigal 679-682 11/1994-02/1995 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7334-8)
Batman: Cataclysme Cataclysm 720-721 04/1998-05/1998 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7333-1)
Batman: No Man's Land 1 No Man's Land 730-732 03/1999-05/1999 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7335-5)
Batman: No Man's Land 2 No Man's Land 733-734 06/1999-07/1999 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7392-8)
Batman: No Man's Land 3 No Man's Land 735 08/1999 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7411-6)
Batman: No Man's Land 4 No Man's Land 736-737 09/1999-10/1999 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7635-6)
Batman: No Man's Land 5 No Man's Land 738-739 11/1999-12/1999 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7636-3)
Batman: No Man's Land 6 No Man's Land 740-741 01/2000-02/2000 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7637-0)
New Gotham 1 : Évolution New Gotham : Evolution 742-753 03/2000-02/2001 Urban Comics (ISBN 979-1-0268-1200-5)
New Gotham 2 : Un homme à terre New Gotham : Officer Down 754 03/2001 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7901-2)
Ed Brubaker présente Catwoman 1 : D'entre les Ombres The Dark End of the Street 759-762 08/2001-11/2001 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7901-2)
Prédateurs nocturnes 789-794 02/2004 SEMIC BD (ISBN 978-2-8485-7116-4)
Paul Dini présente Batman 1 821-824 + 826-828 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7534-2)
Le Cœur de silence Siege 829-830 05/2007 Panini Comics (ISBN 978-2-8094-0874-4)
Paul Dini présente Batman 1 831 + 833-834 + 837 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7534-2)
La Résurrection de Ra's al Ghul The Resurrection of Ra's al Ghul 838-840 01/2008-03/2008 Urban Comics (ISBN 978-2-8094-0672-6)
Paul Dini présente Batman 2: Le Cœur de silence Heart of Hush 841-850 06/2007-01/2009 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7672-1)
Qu'est-il arrivé au chevalier noir ? Whatever Happened to the Caped Crusader ? 853 04/2009 Panini Comics (ISBN 978-2-8094-2040-1)
Batwoman : Élégie Batwoman: Elegy 854-860 05/2009-02/2010 Panini Comics (ISBN 978-2-8094-1913-9)
Batwoman : Élégie Batwoman: Elegy 854-863 05/2009-05/2010 Urban Comics (ISBN 978-2-3657-7060-6)
Sombre reflet - Intégrale The Black Mirror 871-881 2011 Urban Comics (ISBN 979-1-0268-1065-0)

The New 52[modifier | modifier le code]

Titre album Titre VO Date de parution Éditeur ISBN
Empereur Pingouin Emperor Penguin vol.2 13-21 2012-2013 Urban Comics (ISBN 979-1-0268-1097-1)

Rebirth[modifier | modifier le code]

Titre album Titre VO Date de parution Éditeur ISBN
La Colonie Rise of the Batmen 934-940 2016 Urban Comics (ISBN 979-1-0268-1142-8)
La Nuit des Monstres Night of the Monster Men 941-942 2016 Urban Comics (ISBN 979-1-0268-1282-1)
Le Syndicat des Victimes The Victim Syndicate 943-949 2016 Urban Comics (ISBN 979-1-0268-1312-5)
La Ligue des Ombres League of Shadows 950-956 2017 Urban Comics (ISBN 979-1-0268-1356-9)
Deus Ex Machina Deus Ex Machina 957-962 2017 Urban Comics (ISBN 979-1-0268-1353-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il est habituel pour les éditeurs de noter sur la couverture une date postérieure à celle de la mise en vente afin que le titre reste plus longtemps sur les présentoirs des marchands de journaux.
  2. Épisode 34 : "Heureux comme un poisson dans l'eau (The Laughing Fish)", diffusé en 1993. Réalisé par Bruce W. Timm et écrit par Paul Dini.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « DETECTIVE COMICS recognized by Guinness World Records as longest-running comic book periodical », sur dccomics.com, (consulté le 21 mai 2018)
  2. a et b (en) Brett White, « EXCLUSIVE: “Action,” “Detective Comics” Return To Original Numbering For “Rebirth” », sur cbr.com, (consulté le 15 août 2018)
  3. (en) « Adventure Comics, DC, 1938 Series », sur comics.org (consulté le 15 août 2018)
  4. (en) « Adventure Comics, DC, 2009 Series », sur comics.org (consulté le 15 août 2018)
  5. (en) Daniel Wallace, Hannah Dolan, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1930s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 17 :

    « The launch of Detective Comics defined [Malcolm] Wheeler-Nicholson's young comics company and set it on an ascendant path within the industry...His smart business decision to partner with businessmen Harry Donenfeld and Jack Liebowitz on Detective Comics guaranteed that his company's third title would at least be solvent. »

  6. (en) « Detective Comics #1, DC, 1937 Series », sur comics.org (consulté le 15 août 2018)
  7. (en) Daniel Wallace, Hannah Dolan, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1930s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 17 :

    « Alongside more typical fare...came the debut of the Crimson Avenger, the first masked crime fighter in comics. »

  8. (en) « GCD :: Issue :: Detective Comics 27 », sur www.comics.org, Grand Comics Database (consulté le 8 mars 2013)
  9. (en) « The 10 Most Expensive Comic Books Ever Sold », sur cbr.com, (consulté le 15 août 2018)
  10. (en) « Detective Comics #27: First $1,000,000+ Sale! », sur cgccomics.com, (consulté le 15 août 2018)
  11. (en) Daniel Wallace, Hannah Dolan, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1930s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 17 :

    « In November's Detective Comics #33, a two-page story titled 'The Batman and How He Came to Be' recounted the Dark Knight's tragic and driven origin. »

  12. (en) Joe Desris, The Golden Age of Batman The Greatest Covers of Detective Comics From the '30s to the '50s, New York, New York, Artabras, , 144 p. (ISBN 0896600467), p. 11 :

    « Gotham City's most famous detective ultimately usurped the coveted cover position with issue 35. »

  13. (en) Daniel Wallace, Hannah Dolan, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1940s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 17 :

    « Writer Bill Finger and artist Bob Kane justified any hyperbole in this issue, for with the introduction of Robin, Batman's world changed forever. »

  14. (en) Daniel Wallace, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1940s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 37 :

    « One of Batman's most peculiar foes first appeared in this issue, and naturally he brought his trademark umbrella with him. The Penguin was a squat dandy with a beaked nose and a tuxedo. »

  15. (en) Daniel Wallace, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1940s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 41 :

    « The nightmarish Two-Face debuted as Batman's antagonist in this story by writer Bill Finger and artist Bob Kane. »

  16. (en) 978-0-7566-6742-9, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1940s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 59 :

    « The Riddler debuted as a perplexing foe of Batman in a story by writer Bill Finger and artist Dick Sprang. »

  17. (en) Alex Irvine, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1950s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 80 :

    « In the story 'The Batwoman' by writer Edmond Hamilton and penciller Sheldon Moldoff (as Bob Kane), Bruce Wayne took notice of a young admirer who...was fighting crime while wearing a bat-costume. »

  18. (en) Les Daniels, Batman: The Complete History, San Francisco, California, Chronicle Books, , 208 p. (ISBN 0-8118-4232-0)
  19. (en) Alex Irvine, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1950s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 94 :

    « The impish Bat-Mite made his first appearance in Detective Comics #267, care of writer Bill Finger and artist Sheldon Moldoff. »

  20. (en) Michael McAvennie, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1960s", London, United Kingdom, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 103 :

    « Scribe Bill Finger and artist Sheldon Moldoff reshaped the face of evil with the second – and perhaps most recognized – Clayface ever to challenge the Dark Knight. »

  21. (en) Michael McAvennie, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1960s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 110 :

    « The Dark Knight received a much-needed facelift from new Batman editor Julius Schwartz, writer John Broome, and artist Carmine Infantino. With sales at an all-time low and threatening the cancelation of one of DC's flagship titles, their overhaul was a lifesaving success for DC and its beloved Batman. »

  22. (en) Michael McAvennie, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1960s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 122 :

    « Nine months before making her debut on Batman, a new Batgirl appeared in the pages of Detective Comics...Yet the idea for the debut of Barbara Gordon, according to editor Julius Schwartz, was attributed to the television series executives' desire to have a character that would appeal to a female audience and for this character to originate in the comics. Hence, writer Gardner Fox and artist Carmine Infantino collaborated on 'The Million Dollar Debut of Batgirl! »

  23. (en) Matt Forbeck, Alastair Dougall, Batman: A Visual History : "1960s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-1465424563), p. 101 :

    « The main story, written by Mike Friedrich and drawn by Bob Brown, celebrated Batman's 30th anniversary by updating the first Batman story [from Detective Comics #27]. »

  24. (en) Michael McAvennie, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1970s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 143 :

    « Artist Neal Adams and writer Denny O'Neil rescued Batman from the cozy, campy cul-de-sac he had been consigned to in the 1960s and returned the Dark Knight to his roots as a haunted crime fighter. The cover of their first collaboration, "The Secret of the Waiting Graves", was typical of Adams' edgy, spooky style. »

  25. (en) Robert Greenberger, Matthew K. Manning, The Batman Vault: A Museum-in-a-Book with Rare Collectibles from the Batcave, Philadelphia, Pennsylvania, Running Press, , 192 p. (ISBN 978-0-7624-3663-7), p. 26
  26. (en) Ron Goulart, Ron Goulart's Great History of Comic books, Chicago, Contemporary Books, , 314 p. (ISBN 978-0-8092-5045-5), p. 297
  27. (en) Les Daniels, DC Comics: Sixty Years of the World's Favorite Comic Book Heroes, New York, New York, Bulfinch Press, , 256 p. (ISBN 0821220764), « Revamping the Classics The Old Guard Gets a New Look », p. 157
  28. (en) Robert Greenberger, Matthew K. Manning, The Batman Vault: A Museum-in-a-Book with Rare Collectibles from the Batcave, Philadelphia, Pennsylvania, Running Press, , 192 p. (ISBN 0-7624-3663-8), p. 177 :

    « Adams helped darken Gotham City in the 1970s [and] the scene was set for a new host of major villains. One of the first was Man-Bat, who debuted in the pages of 1970's Detective Comics #400. »

  29. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1970s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 109 :

    « Batman had his first brush with the mysterious League of Assassins in this issue written by Dennis O'Neil and illustrated by Bob Brown. »

  30. (en) Michael McAvennie, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1970s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 145 :

    « Before Batman first encountered one of his greatest adversaries, Ra's al Ghul, he met his daughter, the lovely but lethal Talia [in a story by] writer Denny O'Neil and artist Bob Brown. »

  31. (en) Michael Eury, "A Look at DC's Super Specs". Back Issue! (81), Raleigh, North Carolina, TwoMorrows Publishing, , 100 p. (ASIN B01N134GG9), p. 23-24
  32. (en) Robert Greenberger , Matthew K. Manning, The Batman Vault: A Museum-in-a-Book with Rare Collectibles from the Batcave, Philadelphia, Pennsylvania, Running Press, , 192 p. (ISBN 978-0-7624-3663-7), p. 30 :

    « It was Dick Giordano who, among many other similar feats, drew the March 1976 fan-favorite issue #457 of Detective Comics to illustrate the fabled Denny O'Neil yarn 'There is No Hope in Crime Alley'. »

  33. (en) Michael McAvennie, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1970s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 174 :

    « ...first-time collaborators Steve Englehart and artist Marshall Rogers firmly entrenched Batman in his dark, pulp roots. »

  34. (en) Robert Greenberger , Matthew K. Manning, The Batman Vault: A Museum-in-a-Book with Rare Collectibles from the Batcave, Philadelphia, Pennsylvania, Running Press, , 192 p. (ISBN 978-0-7624-3663-7), p. 27 :

    « Batman was now a true creature of the night, and every artist and writer team worth their creative salt wanted a piece of him. One of the greatest of such pairs consisted of writer Steve Englehart and artist Marshall Rogers...when Rogers joined Englehart in Detective Comics issue #471 (August 1977), their styles meshed with such ease that the result gave the impression of years' worth of collaboration. »

  35. (en) Robert Greenberger , Matthew K. Manning, The Batman Vault: A Museum-in-a-Book with Rare Collectibles from the Batcave., Philadelphia, Pennsylvania, Running Press, , 192 p. (ISBN 978-0-7624-3663-7), p. 163 :

    « In this fondly remembered tale that was later adapted into an episode of the 1990s cartoon Batman: The Animated Series, the Joker poisoned the harbors of Gotham so that the fish would all bear his signature grin, a look the Joker then tried to trademark in order to collect royalties. »

  36. (en) Michael McAvennie, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1970s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 179 :

    « Writer Len Wein and artist Marshall Rogers vividly depicted Batman's battle with a third Clayface. »

  37. (en) Max Romero, "I'll Buy That For a Dollar! DC Comics' Dollar Comics". Back Issue! (57), Raleigh, North Carolina, TwoMorrows Publishing, (ASIN B079J8RCSY), p. 39–41
  38. (en) « Julius Schwartz sur Grand Comics Database », sur comics.org (consulté le 15 août 2018)
  39. (en) Michael McAvennie, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1970s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 183 :

    « September's Detective Comics #485 featured...the League of Assassins' murder of Kathy (Batwoman) Kane [an event] that sent Batman out for revenge in a story by scripter Denny O'Neil and artist Don Newton. »

  40. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1980s", London, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 193 :

    « The comic responsible for DC's name reached its 500th issue with the help of a variety of talented comic book icons...In a dimension-spanning story by writer Alan Brennert and fan-favorite artist Dick Giordano, Batman traveled to an alternate Earth to save the parents of a young Bruce Wayne...Writer of pulp icon the Shadow, Walter Gibson, spun a prose story of the Dark Knight, illustrated by Tom Yeates. »

  41. (en) Robert Greenberger, "Memories of Detective Comics #500". Back Issue! (69), Raleigh, North Carolina, TwoMorrows Publishing, , 100 p. (ASIN B079F9ND4K), p. 54–57
  42. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1980s", Dorling Kindersley, , 352 p. (978-0-7566-6742-9), p. 200 :

    « Killer Croc made his mysterious debut in the pages of Detective Comics #523, written by Gerry Conway, with art by Gene Colan...Croc would soon become a major player in Gotham's underworld. »

  43. (en) Harlan Ellison (s), Gene Colan (d), Bob Smith (e)., "The Night of Thanks, But No Thanks!" Detective Comics n°567, DC Comics,
  44. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1980s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 229 :

    « In 'Year Two', a four-part sequel [to "Batman: Year One"] set in Batman's second year as a crime fighter, writer Mike W. Barr and artists Alan Davis and Todd McFarlane challenged the Caped Crusader with the threat of the Reaper. »

  45. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1980s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 235 :

    « In February [1988], the Batman crossed paths with Scarface and the Ventriloquist in Detective Comics #583 by writer John Wagner and Alan Grant and artist Norm Breyfogle. »

  46. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1980s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 171 :

    « Writers John Wagner and Alan Grant and artist Norm Breyfogle introduced the Ratcatcher in this two-part story. »

  47. (en) Robert Greenberger , Matthew K. Manning, The Batman Vault: A Museum-in-a-Book with Rare Collectibles from the Batcave, Running Press, , 192 p. (ISBN 978-0-7624-3663-7), p. 41 :

    « In the pages of Detective Comics, Batman screenwriter Sam Hamm took advantage of that year's ongoing writers' strike to write a three-issue story entitled "Blind Justice", which culminated in that title's 600th issue. »

  48. a, b et c (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1990s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 195-196
  49. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1990s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 274 :

    « ['Legacy'] kicked into full speed in the anniversary issue of Detective Comics (#700), which came with a unique envelope wrapping. »

  50. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "2000s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 246 :

    « Greg Rucka was handed the reins of Detective Comics, alongside artist Shawn Martinbrough...To visually distinguish the title from other Batman books, Martinbrough employed a minimal color palette, using shades of only one or two colors per issue. »

  51. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "2000s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 252 :

    « Greg Rucka and artist Shawn Martinbrough debuted a major new character and love interest into the life of Batman: Sasha Bordeaux. »

  52. (en) Alan Cowsill, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "2000s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 318 :

    « Detective Comics 800th issue was extra large to celebrate the comic's anniversary and set up a new direction for the Dark Knight...Scripted by Andersen Gabrych and pencilled by Pet Woods, the issue took Batman back to basics. »

  53. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "2000s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 290 :

    « Paul Dini came aboard Detective Comics as its new ongoing writer as of this issue. »

  54. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "2000s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 293 :

    « Paul Dini and artist Don Kramer introduced a new Ventriloquist in this self-contained issue. »

  55. (en) Kiel Phegley, « Snyder Goes Exclusive With “Detective Comics” », sur cbr.com, (consulté le 15 août 2018)
  56. (en) Daniel Wallace, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1940s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 41 :

    « The inaugural issue of Boy Commandos represented Joe Simon and Jack Kirby's first original title since they started at DC though the characters had debuted earlier that year in Detective Comics #64. »

  57. (en) Daniel Wallace, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1940s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 61 :

    « Television was a new medium in 1949, and this issue saw the debut of Roy Raymond, adventurer and star of the fictional TV program 'Impossible _ But True! »

  58. (en) Alex Irvine, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1950s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 77 :

    « The Martian called J'onn J'onzz debuted as a regular feature in Detective Comics #225. 'The Strange Experiment of Dr. Erdel', by writer Joe Samachson and artist Joe Certa, gave the origin for the lonely Martian Manhunter. »

  59. (en) John Wells, "The Master Crime-File of Jason Bard". Back Issue! (64), Raleigh, North Carolina, TwoMorrows Publishing, (ASIN B079JPP1L5), p. 39–43
  60. (en) Michael McAvennie, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1970s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 157 :

    « Together with exciting new artist Walt Simonson, [Archie] Goodwin executed seven flawless tales that chronicled Paul Kirk's hunt for the world's deadliest game...Manhunter's award-winning revival earned undying acclaim for its talented storytellers. »

  61. (en) Alex Boney, "Hunting the Hunters: Manhunter and the Most Dangerous Game". Back Issue! (64), Raleigh, North Carolina, TwoMorrows Publishing, , 100 p. (ASIN B079JPP1L5), p. 44–50
  62. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1980s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 199 :

    « Green Arrow netted the coveted position as backup story to the Dark Knight's adventures in Detective Comics. Written by Joey Cavalieri, with art by Trevor Von Eeden, the new feature saw Star City's renowned archer renew his war on crime. »

  63. (en) Jim Kingman, "The Ballad of Ollie and Dinah". Back Issue! (64), Raleigh, North Carolina, TwoMorrows Publishing, , 100 p. (ASIN B079JPP1L5), p. 10–21
  64. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "1980s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 214 :

    « Dinah Lance adopted a new costume tailor-made for the 1980s in the pages of this issue's 'Green Arrow' back-up feature. »

  65. (en) « Detective Comics #589 », sur comics.org (consulté le 15 août 2018)
  66. (en) « Detective Comics #595 », sur comics.org (consulté le 15 août 2018)
  67. (en) « Batwoman takes over 'Detective' », sur icv2.com, (consulté le 15 août 2018)
  68. (en) Matthew K. Manning, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle : "2010s", Dorling Kindersley, , 352 p. (ISBN 978-0-7566-6742-9), p. 319 :

    « For the first time, Batman starred in a first issue of Detective Comics as the title was restarted to reflect the revised continuity of DC Comics' New 52 universe »

  69. (en) « Detective Comics #13 Review », sur ign.com, (consulté le 15 août 2018)
  70. (en) Scott West, « Holy Sales, Batman! ‘Action Comics’, ‘Batman’, ‘Batman: The Dark Knight’ And ‘Detective Comics’ #1s Getting Reprints », sur sciencefiction.com, (consulté le 15 août 2018)
  71. (en) Kiel Phegley, « EXCLUSIVE: DC Execs On Sales In Digital, Print & New 52 Wave Two », sur cbr.com, (consulté le 15 août)
  72. (en) Scott West, « Comic Book Review: ‘Detective Comics’ #10 », sur sciencefiction.com, (consulté le 15 août 2018)
  73. (en) Mark Langshaw, « 'Detective Comics', 'Batman: Arkham City' win Stan Lee Awards », sur digitalspy.com, (consulté le 15 août 2018)
  74. (en) « Books, Best Sellers, Hardcover Graphic Books », sur nytimes.com, (consulté le 15 août 2018)
  75. (en) « GUEST ARTISTS JOIN BATWOMAN AND DETECTIVE COMICS », sur dccomics.com, (consulté le 15 août 2018)
  76. (en) « DC Announces DETECTIVE COMICS TWO-FACE Back-Up Feature », sur newsarama.com, (consulté le 15 août 2018)
  77. (en) Tony 'G-Man' Guerrero, « Tony Daniel's DETECTIVE COMICS Run Comes to an End », sur comicvine.gamespot.com, (consulté le 15 août 2018)
  78. (en) Rich Johnston, « DC Comics To Launch Zero Issues For The New 52 In September », sur bleedingcool.com, (consulté le 15 août 2018)
  79. (en) Vaneta Rogers, « ORIGIN, EARLY YEARS Expanded in DETECTIVE, DARK KNIGHT #0's », sur newsarama.com, (consulté le 15 août 2018) : « Tony was so busy on so many different fronts that we thought it could be really fun for us to collaborate, with him handling the art and me handling the story on this one. And so we just jumped in. »
  80. (en) Alex Nagorski, « Announcing DETECTIVE COMICS ANNUAL #1 », sur dccomics.com, (consulté le 15 août 2018)
  81. (en) Alex Nagorski, « Announcing a New Writer and Artist for DETECTIVE COMICS », sur dccomics.com, (consulté le 15 août 2018)
  82. (en) Vaneta Rogers, « New DETECTIVE COMICS Creative Team Bring Unique Visual Style to BATMAN », sur newsarama.com, (consulté le 15 août 2018)
  83. (en) Andy Hunsaker, « Exclusive: DC’s Detective Comics Group Solicits for Villains Month », sur mandatory.com, (consulté le 15 août 2018)
  84. (en) Vaneta Rogers, « BRAD MELTZER Honors, Modernizes BATMAN's First Appearance in DETECTIVE COMICS #27 », sur newsarama.com, (consulté le 15 août 2018)
  85. (en) George Marston, « DC Comics REBIRTH Recap - Creative Teams, Schedule & a Few New Details », sur newsarama.com, (consulté le 15 août 2018)
  86. (en) James Tynion IV, Detective Comics n°944, DC Comics, , 32 p.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]