Société de justice d'Amérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Société de justice d'Amérique
Personnage de fiction apparaissant dans
Justice Society of America.


Membres Alan Scott
Anna Fortune
Atom Smasher
Citizen Steel
Cyclone
Darknight
Liberty Belle
Doctor Fate
Doctor Mid-Nite
Flash
Green Lantern
Hawkman
Hourman
Jakeem Thunder
Judomaster
King Chimera
Lightning
Martian Manhunter
Mister America
Mister Terrific
Obsidian
Power Girl
Red Beetle
Red Tornado
Ri
Sandman
Stargirl
Tomcat
Wildcat

Créé par Sheldon Mayer & Gardner Fox
Première apparition All Star Comics #3 (1940)
Éditeurs DC Comics

La Société de justice d'Amérique ou Justice Society of America (JSA) est une équipe de super-héros appartenant à l'univers de DC Comics. Créée par l'éditeur Sheldon Mayer et le scénariste Gardner Fox, la SJA apparaît pour la première fois dans All-Star Comics #3 ().

Au départ, l'équipe jouissait d'une certaine popularité mais le vent de la fin des années 1940 a tout emporté avec lui[style à revoir] ; la perte d'intérêt pour les super-héros et les comics a conduit à l'arrêt des aventures de la SJA en . L'Âge d'Argent des comics réinvite plusieurs éléments. C'est en (Flash de deux mondes) que Gardner Fox apporte une nouvelle donnée à la matrice des comics : les mondes parallèles. De cette barrière dimensionnelle, la Société de Justice d'Amérique sera établie sur Terre-2 et la Ligue de Justice sur Terre-1. L'Âge d'Or est définitivement révolu puisque les héros qui l'ont composé sont relégués à une deuxième Terre, pourtant apparus en premier[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Âge d'or[modifier | modifier le code]

La Société de justice d'Amérique fait sa première apparition dans All Star Comics #3 en 1940, durant l'Âge d'Or des comics. Elle incluait initialement le Docteur Fate, Hourman, le Spectre, Sandman, l'Atome, Flash, Lanterne Verte et Hawkman. Comme une bonne partie de ces têtes d'affiches étaient publiés par All-American Publications et non la franchise DC, All-Star Comics a permis de relever le défi d'unir les super-héros et de constituer, pour la première fois dans l'histoire des comics, une équipe de justiciers. À ce propos, le spécialiste des comics Leslie Daniels remarque : "De toute évidence, ce fut une très bonne idée que d'offrir aux lecteurs un grand nombre de vedettes pour une seule pièce de 10 centimes et le plaisir de les voir interagir"[2].

La première histoire présentait logiquement la rencontre des super-héros, où chacun racontait son exploit personnel.

C'est dans le huitième numéro d'All-Star Comics que Wonder Woman apparaît pour la première fois. À partir du onzième numéro, elle ne prend plus part aux combats de la Société mais devient leur secrétaire attitrée.

L'Âge d'argent[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, le Multivers DC apparaît et il est établi que la Société de justice existe sur Terre II. Avec l'épisode Flash de deux mondes, Barry Allen rencontre Jay Garrick, le premier des bolides au casque ailé évoquant Hermès. La séparation dimensionnelle est actée : Allen arbore un costume entièrement rouge et jaune et avoue qu'il admirait Garrick dans les BD.

Renouveau[modifier | modifier le code]

En 1999, l'équipe a droit à une nouvelle série JSA, par les scénaristes David S. Goyer et James Robinson, puis Geoff Johns.

À la suite du crossover Infinite Crisis, elle est relancée en 2006 sous le titre Justice Society of America.

Séries[modifier | modifier le code]

Dans La Ligue des Justiciers, un hommage est effectué à Gardner Fox lors de l'épisode Légende, qui invente une Guilde des Justiciers à l'image de la Société de justice créée par le scénariste américain.

Autres médias[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Un épisode de la série animée La Ligue des Justiciers (Légende) rend hommage à la Société de Justice et à Gardner Fox en créant une équipe imaginaire dans une ville idéale, la Guilde des Justiciers. Ses membres sont : Green Guardsman [pendant de Green Lantern], Streak [Flash], Black Siren [Black Canary], Catman [Wildcat & Batman] et Tom Turbine [l'Atome et Superman]. John Stewart (le Green Lantern de cette série) soutient qu'il lisait enfant des comics de la Guilde des Justiciers. Ce sont ces héros, nobles et valeureux, qui lui ont donné l'envie de combattre le crime.

Dans la série animée La Ligue des justiciers : Nouvelle Génération, la Société de Justice apparaît en flashbacks, comme prédécesseur de la Ligue des Justiciers. Elle était composée de Flash (Jay Garrick), Green Lantern (Alan Scott), Docteur Fate (Kent Nelson), Sandman (Wesley Dodds), Wildcat (Ted Grant) et Red Tornado. Ils n'apparaissent pas à l'époque où se déroule la série, étant retraités (comme Jay Garrick) ou peut-être décédés en raison de leur grand âge. Toutefois, Red Tornado et le Docteur Fate (dans le corps de Giovanni Zatara) sont encore actifs et membres de la Ligue des Justiciers.

Dans la série Smallville, saison 9 épisode 11, l'épisode "l'étoffe des héros", qui dure ecxeptionnellement 1h17, met en scène quelques personnages de la société de justice américaine. On y voit Hawkman, star girl et Dr.Fate. La bannière étoilée tente de réformer le groupe, mais le glaçon tente d'en éradiquer les derniers survivants. Les trois héros s'unissent alors à Clark Kent, Chloé Sullivan et l'Archer vert pour arrêter le Glaçon.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David S. Serchay, « Justice Society of America », dans M. Keith Booker (dir.), Encyclopedia of Comic Books and Graphic Novels, Santa Barbara, Grenwood, , xxii-xix-763 p. (ISBN 9780313357466), p. 337-340.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. DC Comics Anthologie : 16 récits majeurs de 1939 à nos jours (trad. de l'anglais), Paris, Urban Comics sous licence DC Comics, , 293 p. (ISBN 978-2-36577-003-3), p. 47-48
  2. (en) Leslie Daniels, Sixty Years of the World’s Favorite Comic Book Heroes, New York, Little Brown, , 256 p. (ISBN 978-0-8212-2076-4), p. 54