Canton de Saint-Jean-de-Luz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Saint-Jean-de-Luz
Canton de Saint-Jean-de-Luz
Situation du canton de Saint-Jean-de-Luz dans le département de Pyrénées-Atlantiques.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement(s) Bayonne
Bureau centralisateur Saint-Jean-de-Luz
Conseillers
départementaux
Isabelle Dubarbier-Gorostidi
Emmanuel Alzuri
2015-2021
Code canton 64 24
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 1801[2],[3]

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 28 262 hab. (2016)
Densité 706 hab./km2
Géographie
Superficie 40,04 km2
Subdivisions
Communes 4

Le canton de Saint-Jean-de-Luz est un canton français situé dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Nouvelle-Aquitaine.

Composition[modifier | modifier le code]

De 1801 à 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Saint-Jean-de-Luz dans le département des Pyrénées-Atlantiques avant 2015.

Le canton regroupait 4 communes :

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton regroupe 4 communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-Jean-de-Luz
(bureau centralisateur)
64483 CA du Pays Basque 13 431 (2014)
Bidart 64125 CA du Pays Basque 6 575 (2014)
Ciboure 64189 CA du Pays Basque 6 630 (2014)
Guéthary 64249 CA du Pays Basque 1 274 (2014)

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1790, le canton de Saint-Jean-de-Luz comprenait les communes de Bidart, Ciboure, Guéthary et Saint-Jean-de-Luz et dépendait du district d'Ustaritz[5].

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, le nombre de communes du canton reste inchangé mais la commune de Ciboure, issue du canton d'Hendaye, a pris la place d'Ascain, désormais intégrée dans le canton d'Ustaritz-Vallées de Nive et Nivelle[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Parti Qualité
1833-1871 Henry
de Larralde-Diustéguy
Majorité
ministérielle
Président du Tribunal civil de Bayonne
Propriétaire, négociant, maire d'Urrugne (1852-1856)
1871-1911
(décès)[6]
Thomas-Henri
de Larralde-Diustéguy[7]
Droite Maire d'Urrugne (1856-1911)
1911[8]-1913 Jean Auguste Vic Rad. Maire d'Hendaye (1888-1912)
1913-1919 Jean-Raphaël Legasse Républicain Maire de Bidart (1900-1925)
1919-1924
(décès)[9]
René Minier Maire d'Ascain (1904-1906 et 1919-1924)
1924[10]-1931 Adrien Barnetche URD Maire de Saint-Jean-de-Luz (1919-1929)
1931-1940 Léon Lannepouquet
(1883-1945)
Rad. Maire d'Hendaye (1925-1944)
Nommé conseiller départemental en 1943[11]Décédé à Dachau
1945-1951 Jean de l'Espée
(1898-1972)
DVD Journaliste, Guéthary
1951-1964 Bernard de Coral DVD Propriétaire du château d'Urtubie
maire d'Urrugne
Ancien député (1935-1940)
1964-1973 Jean Poulou DVD Maire de Ciboure (1946-1971)
Elu en 1973 dans le Canton d'Hendaye
1973-1987
(décès)
André Ithurralde
(1915-1987)
UDR Industriel
Maire de Saint-Jean-de-Luz (1971-1987)
1987-1994 Paul Ricau UDF Médecin, maire de Saint-Jean-de-Luz (1987-1989)
1994-2001 Michèle Alliot-Marie RPR Universitaire , maire de Saint-Jean-de-Luz (1995-2002)
députée (1986-2012)
2001-2015 Philippe Juzan[12] RPR
puis UMP
Chef d'entreprise
Maire-adjoint de Saint-Jean-de-Luz

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Isabelle Dubarbier-Gorostidi   LR Commerçante
Adjointe au maire de Ciboure
2015 2018
(démission)[13]
Philippe Juzan   LR Chef d'entreprise
Conseiller municipal de Saint-Jean-de-Luz
2018 en cours Emmanuel Alzuri   DVD Cadre supérieur
Maire de Bidart

Lors de l'élection départementale de 2015, Isabelle Dubarbier-Gorostidi et Philippe Juzan (UMP) sont élus au second tour avec 54,6 % des suffrages exprimés face à Peio Etcheverry-Ainchart et Leire Larrasa (EH Bai). Le taux de participation était de 49,31 % (11 181 votants pour 22 675 inscrits)[14].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
15 13815 99417 44319 01420 91222 29824 11324 66124 967
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du canton était de 27 910 habitants[17].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 316
  2. Notice communale de Saint-Jean-de-Luz sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 812.
  4. a et b Décret no 2014-248 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Pyrénées-Atlantiques.
  5. Paul Raymond, Dictionnaire topographique du département des Basses-Pyrénées, Paris, Imprimerie Impériale, , 208 p. (notice BnF no FRBNF31182570, lire en ligne).
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6342178z/f2.item.r=canton.zoom
  7. http://gw.geneanet.org/6010?lang=fr;pz=olivier;nz=foix;ocz=0;p=thomas+henri;n=de+larralde+diusteguy
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6342206t/f17.item.r=canton.zoom
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6477589r/f4.item.r=canton.zoom
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6476136x/f21.item.r=canton.zoom
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9614068c/f3.item.r=canton.zoom
  12. Cantonales 2008 - Résultats du canton de Saint-Jean-de-Luz
  13. http://www.politiquemania.com/forum/modification-f14/demission-juzan-des-pyrenees-atlantiques-t7441.html
  14. « Résultats de l'élection départementale de 2015 pour le canton de Saint-Jean-de-Luz », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er août 2016)
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  17. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Carte du canton sur le site de la préfecture