Ossès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ossès
Ossès
Entrée du village.
Blason de Ossès
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement Bayonne
Canton Montagne Basque
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Pays Basque
Maire
Mandat
Martin Elgue
2014-2020
Code postal 64780
Code commune 64436
Démographie
Gentilé Ossessois
Population
municipale
860 hab. (2015 en augmentation de 0,58 % par rapport à 2010)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 14′ 34″ nord, 1° 17′ 01″ ouest
Altitude Min. 101 m
Max. 897 m
Superficie 42,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

Voir sur la carte administrative des Pyrénées-Atlantiques
City locator 14.svg
Ossès

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

Voir sur la carte topographique des Pyrénées-Atlantiques
City locator 14.svg
Ossès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ossès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ossès

Ossès est une commune française située dans le département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine.

Le gentilé est Ossessois[1] (ou Ortzaiztar[1],[2] en basque).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Vue du centre du village.
Autre vue.

Ossès est située dans la vallée d'Ossès où se trouvent également les communes de Bidarray et Saint-Martin-d'Arrossa. Elle est à 32 km de Bayonne, 42 km d'Hendaye (frontière espagnole), 16 km de Cambo-les-Bains et 10 km de Saint-Jean-Pied-de-Port.

Accès[modifier | modifier le code]

Ossès est desservie par la route départementale 918 qui passe à l'ouest de la commune et la relie, au sud à Saint-Jean-Pied-de-Port et au nord à Cambo-les-Bains. Au-delà de Cambo-les-Bains la route départementale 932 mène à Bayonne. La route départementale 8, qui traverse le village, prend naissance au niveau de la RD 918 et traverse la commune d'ouest en est en direction de Saint-Palais.

La commune est desservie par la gare d'Ossès - Saint-Martin-d'Arrossa, du réseau TER Nouvelle-Aquitaine, située sur la commune voisine de Saint-Martin-d'Arrossa et la ligne Bayonne - Saint-Jean-Pied-de-Port.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Dans le bassin versant de l'Adour, les terres de la commune sont arrosées[3] par la Nive, et par les affluents de celle-ci, le Lakako erreka (et par les tributaires de celui-ci, l'Elhurréko erreka, le Bordéguiko erreka, le Saltrako erreka, l'Otsalaréko erreka et l'Eluet erreka), l'Askétako erreka, l'Eslanguko erreka et le Pagaliko erreka.

Lieux-dits et hameaux[modifier | modifier le code]

  • Ahaize ou Ahaice ;
  • Eihartze ;
  • Gahardu ou Gahardou ;
  • Harizmendia ;
  • Hortza ;
  • Iriberri ;
  • Iroxeta ;
  • Ugartzan ou Ugarzan.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Ossès[4]
Bidarray Macaye Mendionde,
Hélette
Saint-Martin-d'Arrossa Ossès Irissarry
Ascarat Ispoure Jaxu

Au nord, les communes de Hélette et Mendionde sont limitrophes par un quinquepoint.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mentions anciennes

Le toponyme Ossès apparaît sous les formes Vallis quœ Ursaxia dicitur (vers 983[5], chapitre de Bayonne[6]), Vallis quœ dicitur Orsais et Ossais (respectivement 1186[5] et XIIe siècle [5], cartulaire de Bayonne, feuillets 10 et 32[7]), Orseis[8] (1249), hespital d'urrugaçaun in hosses[8] (1268), Ouses (1302[5], chapitre de Bayonne[6]), Osses en la Sierra de Vaygurra (1446[5], collection Duchesne volume CXIV, feuillet 207[9]), Oses et Orza (1513[5] pour ces deux formes, titres de Pampelune[10]), Orçais (1650),Horça, Orseys et Orça (1675[5] pour ces trois formes, réformation d'Ossès[11]) et Orses (1783[5], visites du diocèse de Bayonne[12]).

Le toponyme Ahaize apparaît sous les formes Ayza (1513[5], titres de Pampelune[10]), Ahaice (1675[5], réformation d'Ossès[11]) et Ahaïcé (1863[5], dictionnaire topographique Béarn-Pays basque[5]).

Le toponyme Gahardou est mentionné en 1291[8] et apparaît sous les formes Gahardu et Gailhardu (1675[5], réformation d'Ossès[11]).

Le toponyme Iriberry apparaît sous la forme Villanueva (1513[5], titres de Pampelune[10]).

Le toponyme Ugarzan apparaît sous les formes hespital d'urrugaçaun in hosses[8] (1268), Ugarçanne (1513[5], titres de Pampelune[10]), Hospital de Uharzan (1621[5], Martin Biscay[13]) et Ugarçan (1863, dictionnaire topographique Béarn-Pays basque[5]).

Graphie basque

Son nom basque actuel est Ortzaize[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ossès est située dans la province basque de Basse-Navarre.

Ugarzan est connu[8] par l'annexe des hospitaliers de Roncevaux qu'il abrite dès le XIIIe siècle.
Paul Raymond[5] note que la paroisse de Bidarray dépendait de celle d'Ossès et que la vallée d'Ossès appartenait au royaume de Navarre.
En 1790, Ossès fut le chef-lieu d'un canton comprenant les communes d'Ossès et de Bidarray, et dépendant du district de Saint-Palais.

La commune a été diminuée d'une partie de son territoire le [14] suite à la création de la commune de Saint-Martin-d'Arrossa .

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De sinople au roc d'argent surmonté d'une aigle éployée.
Commentaires : Les métaux et couleurs des blasons avaient des significations morales : l'argent signifie espérance, le sinople (vert) signifie force. Quant à l'aigle mil ne l'osoit porter en ses armes, s'il ne luy estoit donné par les souverains (.... Aigle, toujours "en vol", métal et couleur sont ceux de l'ancien royaume de Navarre avant 1212 (bataille de Las Navas de Tolosa), la particularité locale du "roc" (ou "montagne") en plus.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2008 Martin Elgue    
2008 2014 Martin Elgue    
Les données manquantes sont à compléter.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune d'Ossès participe à six structures intercommunales[15] :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[17].

En 2015, la commune comptait 860 habitants[Note 1], en augmentation de 0,58 % par rapport à 2010 (Pyrénées-Atlantiques : +2,53 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 3472 0212 1522 3022 0642 3092 1822 1352 169
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 0182 0041 9231 8671 7851 8191 7841 8041 846
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 8141 9602 0891 9141 1301 1551 0981 045953
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
989845731678692694785871860
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune dispose de trois écoles : l'école élémentaire privée Saint-Michel, l'école primaire privée Ortzaizeko Ikastola et l'école primaire publique[20]. Les écoles élémentaire privée et primaire publique proposent un enseignement bilingue français-basque à parité horaire alors que l'école primaire privée propose un enseignement basque par immersion[21].

Économie[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la zone de production du vignoble d'Irouléguy et de celle de l'ossau-iraty. L'activité est principalement agricole.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

  • Un gaztelu zahar se dresse au lieu-dit Ahaize ;
  • La ferme Ospitalea[22] date des XIIIe, XVIIe et XVIIIe siècles ;
  • La ferme Apalasia[23] date du XVIIe siècle tout comme les fermes Bilenaenia[24] et Sastriarenea[25] ;
  • La ferme Inda[26] date des XVIe et XVIIe siècles tout comme la ferme Inxortenia[27] ;
  • La ferme Harizmendia[28] date des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles.

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Le fronton adossé à l'église.
  • La chapelle Saint-Vincent[29] date des XVIIe et XVIIIe siècles ;
  • L'église Saint-Julien[30] date des XIIe et XVIIe siècles. Vers 1556, sous Jeanne d'Albret, les habitants d'Ossès estimant « que ladite église paroissiale de Saint-Julien est petite et ruinée tellement qu'à cause de sa petitesse le peuple de ladite paroisse quand il y est assemblé pour entendre les offices ne peut y être commodément ni avec l'honnêteté nécessaire », demandèrent « que ladite église soit réédifiée et agrandie et ornée »[31].
Elle recèle un ensemble[32] constitué d'un autel, d'un tabernacle et d'un autel secondaire datant du XVIIIe siècle, ainsi que du mobilier[33] du XVIIe siècle.

Équipements[modifier | modifier le code]

Enseignement

La commune dispose de trois écoles primaires, une publique et deux privées (école Saint-Michel et l'ikastola).

Sports

La commune possède pour la pratique de la pelote basque un fronton, adossé à l'église, et un mur à gauche couvert au bourg.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gentilé sur habitants.fr
  2. a et b - Académie de la langue basque
  3. Notice du Sandre sur Ossès
  4. Carte IGN sous Géoportail
  5. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r Paul Raymond, Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque
  6. a et b Chapitre de Bayonne - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  7. Cartulaire de Bayonne ou Livre d'Or - Manuscrit du XIVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  8. a b c d et e « Notice de présentation de la commune d'Ossès », notice no IA64000427, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Collection Duchesne, volumes 99 à 114, renfermant les papier d'Arnauld Oihénart, ancienne bibliothèque impériale - Bibliothèque nationale de France
  10. a b c et d Titres publiés par don José Yanguas y Miranda
  11. a b et c Manuscrits du XVIIIe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  12. Manuscrit du XVIIIe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  13. Derecho de naturaleza que la merindad de San-Juan-del-pie-del-puerto, una de las seys de Navarra, tiene en Castilla - 1622 petit in-4°
  14. Loi du 2 juillet 1923 (Journal Officiel de la République française).
  15. Cellule informatique préfecture 64, « Base communale des Pyrénées-Atlantiques - Intercommunalité » (consulté le 18 juin 2014)
  16. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  20. {{http://www.education.gouv.fr/pid24302/annuaire-resultat-recherche.html?ecole=1&lycee_name=&localisation=1&ville_name=Oss%C3%A8s%20%2864%29}}
  21. {{http://www.mintzaira.fr/fr/services-en-basque/ecoles.html?tx_ecoles_pi1[commune]=8&tx_ecoles_pi1[cdc]=0&tx_ecoles_pi1[province]=0&tx_ecoles_pi1[category]=16&tx_ecoles_pi1[type]=0&tx_ecoles_pi1[education_mode]=0&tx_ecoles_pi1[submit]=Rechercher&id=183&L=0}}
  22. « Notice sur la ferme Ospitalea », notice no IA64000452, base Mérimée, ministère français de la Culture
  23. « Notice sur la ferme Apalasia », notice no IA64000451, base Mérimée, ministère français de la Culture
  24. « Notice sur la ferme Bilenaenia », notice no IA64000453, base Mérimée, ministère français de la Culture
  25. « Notice sur la ferme Sastriarenea », notice no IA64000450, base Mérimée, ministère français de la Culture
  26. « Notice sur la ferme Inda », notice no IA64000494, base Mérimée, ministère français de la Culture
  27. « Notice sur la ferme Inxortenia », notice no IA64000442, base Mérimée, ministère français de la Culture
  28. « Notice sur la ferme Harizmendia », notice no IA64000449, base Mérimée, ministère français de la Culture
  29. « Notice sur la chapelle Saint-Vincent », notice no IA64000448, base Mérimée, ministère français de la Culture
  30. « Notice sur l'église Saint-Julien », notice no IA64000441, base Mérimée, ministère français de la Culture
  31. Archives communales d'Ossès, CC 1 et J.B. Orpustan, La vallée d'Ossès aux XVe et XVIe siècles, bulletin du Musée basque, n° 73, 1976, pages 80-85 - Références citées par Manex Goyhenetche, Histoire générale du Pays basque III : Évolution économique et sociale du XVIe au XVIIIe siècle, t. 3, Donostia / Bayonne, Elkarlanean, , 411 p. (ISBN 8483317443 et 9788483317440, OCLC 466971263), p. 116
  32. « Notice sur l'autel, le tabernacle et l'autel secondaire de l'église Saint-Julien », notice no PM64000376, base Palissy, ministère français de la Culture
  33. « Notice sur le mobilier du XVIIe siècle », notice no PM64000375, base Palissy, ministère français de la Culture
  34. Biographie sur le site des MEP-Asie

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La vallée d'Ossès en Basse-Navarre : Bidarray, Ossès, Saint-Martin-d'Arrossa, éditions Izpegi,
  • Carte communale d'Ossès (2004)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]