Canton d'Ouzom, Gave et Rives du Neez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Ouzom, Gave et Rives du Neez
Canton d'Ouzom, Gave et Rives du Neez
Situation du canton d'Ouzom, Gave et Rives du Neez dans le département de Pyrénées-Atlantiques.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement(s) Pau
Bureau centralisateur Nay
Conseillers
départementaux
Jean Arriuberge
Valérie Cambon
2015-2021
Code canton 64 17
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 21 846 hab. (2016)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Superficie 253,74 km2
Subdivisions
Communes 18

Le canton d'Ouzom, Gave et Rives du Neez est un canton français du département des Pyrénées-Atlantiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial des Pyrénées-Atlantiques entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans les Pyrénées-Atlantiques, le nombre de cantons passe ainsi de 52 à 27.

Le canton d'Ouzom, Gave et Rives du Neez est formé de communes des anciens cantons de Pau-Sud (3 communes), de Nay-Ouest (10 communes), de Jurançon (2 communes) et de Pau-Ouest (3 communes). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Pau. Le bureau centralisateur est situé à Nay.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton d'Ouzom, Gave et Rives du Neez comprend les dix-huit communes suivantes[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Nay
(bureau centralisateur)
64417 CC Pays de Nay 3 302 (2014)
Aressy 64041 CA Pau Béarn Pyrénées 646 (2014)
Arros-de-Nay 64054 CC Pays de Nay 821 (2014)
Arthez-d'Asson 64058 CC Pays de Nay 514 (2014)
Assat 64067 CC Pays de Nay 1 804 (2014)
Asson 64068 CC Pays de Nay 2 053 (2014)
Baliros 64091 CC Pays de Nay 431 (2014)
Bosdarros 64139 CA Pau Béarn Pyrénées 1 019 (2014)
Bourdettes 64145 CC Pays de Nay 503 (2014)
Bruges-Capbis-Mifaget 64148 CC Pays de Nay 917 (2014)
Gan 64230 CA Pau Béarn Pyrénées 5 564 (2014)
Haut-de-Bosdarros 64257 CC Pays de Nay 315 (2014)
Meillon 64376 CA Pau Béarn Pyrénées 891 (2014)
Narcastet 64413 CC Pays de Nay 684 (2014)
Pardies-Piétat 64444 CC Pays de Nay 444 (2014)
Rontignon 64467 CA Pau Béarn Pyrénées 812 (2014)
Saint-Abit 64469 CC Pays de Nay 353 (2014)
Uzos 64550 CA Pau Béarn Pyrénées 710 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la population municipale du canton était de 21 783 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean Arriubergé   PS Retraité
Maire de Haut-de-Bosdarros
Ancien conseiller général du Canton de Nay-Ouest (2008-2015)
2015 en cours Valérie Cambon   DVG Chargée de relation d'entreprises insertion (en disponibilité)
Ancienne adjointe au maire de Jurançon

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Marc Canton et Béatrice Yrondi (Union de la Droite, 25,67 %) et Jean Arriuberge et Valérie Cambon (DVG, 24,36 %). Le taux de participation est de 57,17 % (9 436 votants sur 16 506 inscrits)[5] contre 52,8 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Jean Arriuberge et Valérie Cambon (DVG) sont élus avec 50,3 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 58,1 % (4 374 voix pour 9 589 votants et 16 504 inscrits)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]