Ballottage (politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ballottage.

Dans une élection au scrutin majoritaire à deux tours, le ballottage ou ballotage est une situation dans laquelle aucun des candidats n'a réuni la majorité requise au premier tour. On doit donc organiser un second tour. C'est le cas pour l'élection présidentielle ou pour l'élection législative en France.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme serait issu du mot toscan ballotte, châtaignes, qui servaient au vote public dans la maison-tour Torre della Castagna, le lieu de réunion des Prieurs de la ville avant l'édification du Bargello de Florence[1].

Allusions dans les fictions[modifier | modifier le code]

Dans l'album d'Astérix Le Combat des chefs, un Romain explique que quand un combat de chefs gaulois est indécis, les combattants sont autorisés à se jeter des ballots de paille dessus. Et que c'est dans ce cas qu'on dit qu'ils sont en ballottage.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. attesté dans la 2e moitié du XIIIe siècle (Folgore da San Gimignano dans Batt. et Lettere scritte a vari e istruzioni date agli oratori della republica di Firenze ne' secoli XIV, XV, XVI, 5-171).