Arrondissement de Mauléon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arrondissement de Mauléon
(1800-1926)
Arrondissement de Mauléon
Carte de l'arrondissement de Mauléon en 1853
Administration
Pays Drapeau de la France France
Département Basses-Pyrénées
Chef-lieu Mauléon-Licharre
Cantons 6
Communes 106
Démographie
Population 55 157 hab. (1921)
Divers
Précédé par District de Mauléon
Suivi par Arrondissement de Bayonne
Arrondissement d'Oloron-Sainte-Marie

L' arrondissement de Mauléon est une ancienne division territoriale française du département des Basses-Pyrénées de 1800 à 1926.

Créé par la loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800), il fut supprimé le . Son territoire fut alors réparti entre l'arrondissements de Bayonne et celui d'Oloron-Sainte-Marie.

Composition[modifier | modifier le code]

Il était composé en 1800[1] de l'ancien district de Mauléon (cantons de Mauléon[2], Barcus[3], Domezain[4], Sunharette[5] et Tardets[6]) et d'une partie de l'ancien district de Saint-Palais (cantons de Saint Palais[7], Came[8], Garris[9], Iholdy[10], Larceveau[11], Ossés[12], Saint Étienne[13] et Saint Jean Pied de Port[14]).

Peu de temps après, un arrêté[15] du 9 pluviôse an 10 () modifia et réduisit à 6 le nombre des cantons de l'arrondissement:

Conseil d'arrondissement[modifier | modifier le code]

L'Hôtel de Montréal fut le siège de la sous-préfecture de Mauléon-Licharre jusqu'en 1926 (aujourd'hui siège de la mairie).

Durant cette période le conseil d'arrondissement, siégeant à la sous-préfecture de Mauléon, était composé de 11 membres nommés par le gouvernement à partir d'une liste de notables élaborée par le préfet sans qu'il n'y ait de lien avec les cantons.

  • Conseil d'arrondissement élu (1833-1926)

En principe chaque canton élisait un conseiller d'arrondissement, mais comme le nombre minimum de représentants était fixé par la loi à 9, les 3 cantons les plus peuplés élisaient 2 conseillers (cantons de Mauléon, Saint-Etienne-de-Baigorry et Saint-Palais).

Circonscription législative[modifier | modifier le code]

À plusieurs reprises le territoire de l'arrondissement de Mauléon a été utilisé comme circonscription législative ayant pour effet l'élection d'un député.

Ce fut le cas lors des élections suivantes:

1815, 1831-1846, 1876-1881, 1889-1914 et, alors que l'arrondissement avait été supprimé en 1926, 1928-1936.

Suppression et démantèlement[modifier | modifier le code]

Un décret du entraina la suppression de 106 arrondissements (sous-préfectures), parmi lesquels l'arrondissement de Mauléon[16]. Le même décret détermine la répartition des cantons entre l'arrondissement de Bayonne et l'arrondissement d'Oloron-Sainte-Marie :

Dans le cadre du conseil d'arrondissement (jusqu'en 1940), ces deux derniers cantons "basques" se retrouvent en minorité par rapport aux cantons "béarnais".

Références[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

« L'almanach impérial pour l'année 1810 - Chapitre X : Organisation administrative »