Slick Watts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Slick Watts Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Donald Earl "Slick" Watts
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 22 juillet 1951 (63 ans)
Rolling Fork
Taille 1,85 m (6 1)
Situation en club
Poste Arrière
Carrière universitaire ou amateur
1970-1973 Xavier University of Louisiana
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1973-1974
1974-1975
1975-1976
1976-1977
1977-1978
1977-1978
1978-1979
SuperSonics de Seattle
SuperSonics de Seattle
SuperSonics de Seattle
SuperSonics de Seattle
SuperSonics de Seattle
Jazz de la Nouvelle-Orléans
Bullets de Washington
8,0
6,8
13,0
13,0
7,8
7,2
3,7

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Donald Earl "Slick" Watts (né le 22 juillet 1951 à Rolling Fork, Mississippi, est un ancien joueur américain de basket-ball. Wattes est aussi une ancienne légende de streetball de New York, qui évolue également en NBA dans les années 1970. Watts popularise le port du bandeau de tête par les joueurs de basket-ball, un acte redevenu à la mode lors de ces dernières saisons.

Il effectue sa carrière universitaire en National Association of Intercollegiate Athletics (NAIA) à l'Université de Xavier. En 1972, il reçoit une honorable Motion NAIA All-America[1]. Durant ses années universitaires, sa moyenne de points est de 18,3, sa moyenne à la passe étant de 4,1[1].

Non sélectionné lors du repêchage de 1973, Watts signe avec les SuperSonics de Seattle en tant que agent libre après un essai concluant. Il termine meilleur passeur et meilleur intercepteur de la NBA lors de la 1976 et est élu dans la NBA All-Defense First-Team[2]. Lors de cette même année, Watts reçoit le trophée J. Walter Kennedy Citizenship pour ses services rendus à la communauté. Il termine également au deuxième rang de la ligue pour la moyenne de passe par match lors de la saison 1977-1978.

Des blessures raccourcirent la carrière de Watts, lui faisant disputer seulement six saisons en NBA avant qu'il ne prenne sa retraite. Il joue quatre ans et demi avec les SuperSonics de Seattle, une demi-saison avec le Jazz de la Nouvelle-Orléans et une saison avec les Rockets de Houston.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « 2006-2006 Xavier University Of Louisiana men's basketball medai guide » (consulté le 11 janvier 2011) [PDF]
  2. (en) « Slick Watts », sur basketball-reference.com (consulté le 11 janvier 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]