Jurij Zdovc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jurij Zdovc Portail du basket-ball
Jure Zdovc.jpg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Drapeau de la Slovénie Slovénie
Naissance (47 ans)
Maribor
Taille 1,96 m (6 5)
Situation en club
Poste meneur
Carrière universitaire ou amateur
Comet Slovenske Konjice
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1983-1991
1991-1992
1992-1993
1993-1996
1997
1997-1998
1998-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003
Olimpija Ljubljana
Knorr Bologne
Limoges
Iraklis Salonique
Paris
Tofas Bursa
Olimpija Ljubljana
Paniónios
Union Olimpija
Ljubljana
KK Split
Sélection en équipe nationale **
1988-1991
1992-2001
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Drapeau : Slovénie Slovénie
Carrière d’entraîneur
2003-2004
2004
2004-2005
2005
2006-2007
2007-2008
2009-2011
2011-2013
2013-

2009-2010
KK Krka Novo Mesto (Assis.)
KK Split
Slovan Ljubljana
Iraklis Salonique
Olimpija Ljubljana (Dir. Spor.)
KK Bosna
Olimpija Ljubljana
Spartak Saint-Pétersbourg
Royal Halı Gaziantep

Drapeau : Slovénie Slovénie

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Jurij Zdovc, né le 13 décembre 1966 à Maribor, est un entraîneur et ancien joueur slovène de basket-ball. Zdovc évoluait au poste de meneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Zdovc a son premier contact avec le basket-ball à l'âge de 10 ans, en jouant dans l'équipe de son école[1]. Peu après, il rejoint les catégories inférieures des Comet de Slovenske Konjice, en Slovénie, où il reste 7 ans[2].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

En 1983, il intègre l'Union Olimpija (1re division yougoslave), club avec lequel il joue pendant 9 saisons (1983-1991). Après une première saison dans l'équipe jeune, Zdovc débute professionnellement en 1984-1985, avec l'équipe jouant la Druga Liga, la seconde division yougoslave[3]. L'Olimpia monte en première division la saison suivante, mais il descend à nouveau l'année suivante[4]. Du fait qu'il joue dans une équipe plus faible, Zdovc est l'un des joueurs les moins connus de l'extraordinaire génération de joueurs de basket-ball yougoslaves nés entre 1968 et 1973[5]. En 1989 il devient le meneur titulaire dans l'équipe de Yougoslavie, qui gagne l'or en Argentine en 1990[6].

En 1991, après l'indépendance de la Slovénie, il signe à l'étranger, à la Knorr Bologne (1re division italienne), en Italie, pendant une saison (1991-1992) où il joue à un bon niveau[7]. Cette première expérience est bonifiée par un passage court et fructueux, au Limoges CSP (Pro A) lors de la saison 1992-1993, sous la houlette du technicien serbe, Božidar Maljković. À Limoges, il remporte le championnat d'Europe et le championnat de France dans un équipe sans grandes étoiles, mais avec un groupe de joueurs très motivés qui jouait avec un style collectif[8].

Après son expérience limougeaude, Jurij Zdovc fait un stage de pré-sélection avec les Knicks de New York en NBA, mais il ne reçoit aucune offre[9]. Malgré l'intérêt porté par les Trail Blazers de Portland, il joue finalement en Grèce, à l'Iraklis Salonique de 1993 à 1997[10].

Après une saison et demie avec un mal de dos persistant, il rejoint le PSG Racing (Pro A) en janvier 1997, pour le reste d'une saison 1996-1997 qu'il ne peut finir par cause d'une nouvelle lésion[11]. Par la suite, il joue en Turquie, au Tofaş Spor Kulübü (1997-1998), où il jouera avec un excellent rendement jusqu’à nouveaux problèmes de dos l’empêchant de poursuivre[12].

Sans succès, il revient, en Slovénie, à l'Olimpija Ljubljana pendant deux saisons (1998-2000) avec lequel il remporte son premier championnat de Slovénie (1999) et deux Coupes de Slovénie (1999, 2000)[13]. En 2000-2001, il passe une saison en Grèce au Paniónios BC (1re division grecque). Finalement, sa carrière se termine en Slovénie, en jouant à nouveau à l'Olimpija Ljubljana qui connait des problèmes économiques (2001-2002) mais où il remporte, encore une fois, la Coupe de Slovénie et la Ligue adriatique[14]. Il met fin à son activité de basketteur, lors de la saison 2002-2003, en jouant d'abord au Geoplin Slovan Ljubljana (1re division slovène), puis en cours de saison, au KK Split (1re division croate), en Croatie, où il fait équipe avec son compagnon de génération Dino Radja[15].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Sa carrière de joueur est également riche au niveau international. Sa renommée se forge avec l'équipe de Yougoslavie ; en catégories jeunes, il participe à la Coupe du Monde Junior de Palma de Mallorca en 1983, malgré le fait qu'il est trois ans plus jeune que le reste de l'équipe[16]. Cette même année, il est champion d'Europe en 1983 avec les cadets de l'équipe de Yougoslavie[17]. Puis en junior, il est médaillé de bronze aux Championnats d'Europe 1984, participe aux Jeux Balkaniques de 1986 en Athènes, et gagne l'or au Championnat du monde de basket-ball masculin des moins de 19 ans de 1987, où cette génération Yougoslave est consacrée comme l'une des meilleures de toute l'histoire du basket-ball[18].

En senior, Jurij Zdovc remporte avec l'équipe de Yougoslavie, deux championnats d'Europe avec la sélection (1989, 1991), un championnat du Monde (1990) et est médaillé d'argent Jeux Olympiques de Séoul (1988).

Après sa carrière de joueur, Jurij Zdovc devient entraîneur de basket-ball et est toujours en activité. En novembre 2013, il est nommé entraîneur du Royal Halı Gaziantep, club de première division turque[19].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Clubs[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales

Compétitions nationales

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hinojo 2011, p. 223
  2. Hinojo 2011, p. 223
  3. Hinojo 2011, p. 223
  4. Hinojo 2011, p. 223
  5. Hinojo 2011, p. 223
  6. Hinojo 2011, p. 224
  7. Hinojo 2011, p. 224
  8. Hinojo 2011, p. 225
  9. Hinojo 2011, p. 225
  10. Hinojo 2011, p. 225
  11. Hinojo 2011, p. 225
  12. Hinojo 2011, p. 225
  13. Hinojo 2011, p. 225
  14. Hinojo 2011, p. 225
  15. Hinojo 2011, p. 225
  16. Hinojo 2011, p. 224
  17. Hinojo 2011, p. 223
  18. Hinojo 2011, p. 224
  19. (en) « Gaziantep Surprise As Zdovc Takes Reins », FIBA Europe,‎ 27 novembre 2013
  20. (en) « 2011-12 Eurocup Coach of the Year: Jure Zdovc, Spartak St. Petersburg », sur www.eurocupbasketball.com/,‎ 6 avril 2012

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Juanan Hinojo, Sueños Robados - el baloncesto yugoslavo, Arroyomolinos (Madrid), Ediciones JC, coll. « Baloncesto para leer »,‎ 2011, 510 p. (ISBN 978-84-95121-60-8)

Sur les autres projets Wikimedia :