Kent Benson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benson.
Kent Benson Portail du basket-ball
Basketball.jpg
Kent Benson sous le maillot des Indiana Hoosiers
Fiche d’identité
Nom complet Michael Kent Benson
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 27 décembre 1954 (59 ans)
New Castle
Taille 2,11 m (6 11)
Situation en club
Club actuel Retiré
Numéro 54
Poste pivot
Carrière universitaire ou amateur
1973-1977 Hoosiers de l'Indiana
Draft NBA
Année 1976
Position 1er
Franchise Bucks de Milwaukee
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1977-1980
1980-1986
1986-1987
1987-1988
Bucks de Milwaukee
Pistons de Detroit
Jazz de l'Utah
Cavaliers de Cleveland

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Michael Kent Benson (né le 27 décembre 1954 à New Castle, Indiana) est un ancien joueur de basket-ball américain. Cet ancien intérieur mesurait 2,11 m et pesait près de 120 kilos quand il était encore joueur professionnel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kent fait ses classes universitaires à l'université d'Indiana avec pour entraîneur le fameux Bobby Knight. Avec l'aide de ses deux principaux coéquipiers Quinn Buckner et Scott May (ce dernier a gagné au poste d'entraîneur le titre NCAA), il gagne le titre universitaire en 1976 dont il est élu Most Outstanding Player. Il réalise l'exploit d'être invaincu avec son équipe durant la saison régulière puis durant le Final Four, c'est la dernière fois qu'une équipe a accompli cet exploit en division 1 universitaire. Kent passe encore une année sur les bancs, mais surtout les parquets de l'université. À l'issue de cette saison universitaire, les Bucks de Milwaukee le draft en première position. Benson a longtemps été le dernier joueur non afro-américain à être drafté à cette première place.

Toutefois Benson n'a jamais eu le niveau de jeu espéré (seul Kwame Brown a fait pire peut-être). Il clôt sa saison de rookie en inscrivant 8 points et 4 rebonds et malgré la relative faiblesse de l'équipe du Wisconsin, Benton ne s'impose pas et son équipe coule avec un bilan de 32 victoires et 50 défaites. Le plus célèbre fait d'armes de Benson est peut-être d'avoir fracturé la main de Kareem Abdul-Jabbar lors d'une bagarre avec ce dernier. La suspension de Jabbar durant 20 matches prive les Lakers de Los Angeles du titre. Cet acte de Benson est celui qui aura la plus grande influence sur la saison, car durant ses 11 saisons en NBA Benson reste un joueur correct mais n'aura jamais le niveau de jeu attendu, après ses années universitaires. Jamais il ne put prétendre à participer au NBA All-Star Game.

Sa meilleure saison au niveau statistique est la saison 1982-1983, au cours de laquelle il inscrit 12,8 points par matches et prend 8,7 rebonds. Durant ses 11 saisons, Benson a inscrit 9,1 pts et 5,7 rebonds par match.

En 1990, le célèbre Larry Bird, explique qu'en 1974, encore lycéen, il avait dû passer quelque temps à l'université d'Indiana dans le cadre d'un programme scolaire. Benson en deuxième année (sophomore) aurait demandé à Bird d'être gentil avec les étudiants, et aurait été celui qui aurait plus chambré le futur Hall-of-Famer. Depuis cette époque, Bird mettait toute son énergie à battre les équipes dans lesquelles jouait Benson.

Le palmarès de Benson n'est pas vide : à l'issue de la saison 1981-1982, il reçoit le prix J. Walter Kennedy Citizenship Award qui récompense le joueur s'étant le plus impliqué dans une œuvre de bienfaisance.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Universitaire
Distinctions personnelles

Liens externes[modifier | modifier le code]