Romain III Argyre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Romain III Argyre
Empereur byzantin
Image illustrative de l'article Romain III Argyre
Miliarésion de Romain III Argyre.
Règne
11 novembre 1028 - 11 avril 1034
5 ans, 5 mois et 0 jour
Période Argyre
Précédé par Constantin VIII
Co-empereur Zoé (1028 - 1050)
Suivi de Zoé et Michel IV le Paphlagonien
Biographie
Naissance 968
Décès 11 avril 1034 (66 ans)
(Constantinople)
Épouse Zoé
Liste des empereurs byzantins

Romain III Argyre (en grec Ρωμανός Γ΄ Αργυρός ; né en 968, mort le 11 avril 1034) est empereur byzantin du 11 novembre 1028 à 1034. C'est le petit-fils de Romain Argyre et de son épouse Agathe Lécapène, elle-même fille de Romain Ier Lécapène.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sur son lit de mort, Constantin VIII arrange le mariage de sa fille Zoé avec un sénateur de Constantinople, Romain Argyre, déjà assez âgé et marié (son épouse doit se tondre et accepter d'entrer dans un couvent pour que Romain, menacé de mort, puisse monter sur le trône).

Assassinat de Romain III Argyre, Chronique de Jean Skylitzès.

Incapable de remplir sa charge, ayant peu d'expérience politique et militaire, Romain III décide de mener une campagne en Syrie en 1030. Il y est lamentablement défait et se consacre, désormais, aux tâches administratives, dans lesquelles il n'est pas plus compétent.

Il se tourne alors vers la construction d'églises et fait édifier la grande église de la Vierge Peribleptos (« Qui voit tout »), ainsi qu'un monastère adjacent. La démesure de ces deux constructions finit par dresser le peuple contre lui.

Il meurt aux bains, peut-être de la main de Zoé, le jour du vendredi saint 11 avril 1034. Il subsiste une incertitude sur les causes de sa mort ; comme il était tombé malade peu avant sa mort — possiblement du fait d'un empoisonnement —, on ne sait pas s'il est mort naturellement ou noyé. Zoé installe aussitôt sur le trône son amant Michel IV le Paphlagonien.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Louis Bréhier, Vie et mort de Byzance, Albin Michel, coll. « L'évolution de l'humanité », Paris, 1946 (ISBN 2-226-05719-6).
  • Jean Skylitzès, Empereurs de Constantinople, « Synopsis Historiôn » traduit par Bernard Flusin et annoté pat Jean-Claude Cheynet, éditions P. Lethilleux, Paris, 2003 (ISBN 2283604591), « Romain Argyros », p. 311-324.