Dynastie amorienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La dynastie amorienne ou dynastie des Amoriens est la dynastie qui règne sur Constantinople et sur l'Empire byzantin de 820 à 867.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pièce de monnaie représentant Michel II, fondateur de la dynastie amorienne (à gauche) et Théophile, empereur (à droite)

Elle est fondée par Michel l'Amorien (ainsi nommé car il était originaire d'Amorium, en Phrygie), qui devient basileus de Byzance sous le nom de Michel II le Bègue.

Le règne des amoriens est caractérisé par la lutte des images : après la restauration de l'iconoclasme, par Léon V l'Arménien et poursuivie par Michel II et son fils Théophile, elle voit le rétablissement du culte des images par l'impératrice Théodora, veuve de Théophile et régente sous le règne de son fils Michel III.

La dynastie amorienne s'achève de façon sanglante avec l'assassinat de Michel III par son chambellan Basile le Macédonien, proclamé coempereur et successeur de Michel III.

Par le mariage de Michel II l'Amorien avec Euphrosyne, fille de Constantin VI et de Marie d'Arménie, la dynastie amorienne est vue comme la continuation indirecte de la dynastie isaurienne; pour cette raison, elle est parfois appelée dynastie isaurienne-amorienne ou seconde dynastie isaurienne.

Représentants[modifier | modifier le code]

La dynastie amorienne est représentée par :

Généalogie[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Isauriens
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Constantin VI
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Thekla
 
Michel II
 
Euphrosyne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bardas
 
Théodora
 
Théophile
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
cinq filles
 
Constantin
 
Michel III
 
Eudoxie
 
 

Sur les autres projets Wikimedia :