1034

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1031 1032 1033  1034  1035 1036 1037

Décennies :
1000 1010 1020  1030  1040 1050 1060
Siècles :
Xe siècle  XIe siècle  XIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1034 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

11 avril : Assassinat de Romain III Argyre, Chronique de Jean Skylitzès.
  • 11 avril, Empire byzantin : Romain III, incapable de défendre l’empire face aux musulmans est assassiné dans son bain sur ordre de sa femme Zoé Porphyrogénète le jour du jeudi saint[2]. Zoé élève à l’empire son amant Michel le Paphlagonien et l’épouse (fin de règne en 1041). Celui-ci, épileptique et incapable, laisse le pouvoir à son frère l’eunuque Jean l'Orphanotrophe qui dépouille la noblesse militaire pour enrichir sa famille. L’empereur se consacre à la religion. Zoé, délaissée, tente vainement de faire assassiner l’eunuque Jean[3].
  • 10 mai[4] : crise monarchique en Pologne à la mort de Mieszko II. Les grands, désireux de poursuivre les conquêtes, se soulèvent. Dans le même temps, une révolte païenne des paysans éclate. Le royaume de Pologne se disloque. Interrègne : Casimir, fils de Mieszko II, doit se réfugier en Allemagne avec sa mère, la régente Rycheza de Lorraine (fin en 1039). Un ancien échanson de la cour, Miecław, constitue le territoire autonome de Mazovie, au nord, et du pays autour de Płock, tandis que le roi de Bohême Bretislav Ier ravage la Grande Pologne, transplantant nombre de ses habitants dans son pays[5]. Les régions côtières de la Poméranie de Szczecin et de Gdańsk font sécession, retournent au paganisme et détruisent l’évêché de Kołobrzeg.


Naissances en 1034[modifier | modifier le code]

  • Anselme du Bec (ou d'Aoste ou de Cantérbory) (1033 ou 1034 selon les sources)

Décès en 1034[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Véronique Gazeau Normannia monastica : Prosopographie des abbés bénédictins (Xe-XIIe siècle) Publications du CRAHM, 2007 (ISBN 978-2-902685-44-8)
  2. Maximilian-Samson-Friedrich Schöll Cours d'histoire des Etats Européens, Volume 3 Gide Fils, 1830
  3. a et b Louis Bréhier, Vie et mort de Byzance, Paris, Albin Michel,‎ 1946, 596 p. (lire en ligne)
  4. Bulletin international de l'Académie des sciences de Cracovie Impr. de l'Université, 1895
  5. Karól Forster Pologne Firmin Didot frères, 1840
  6. Christian Pfister Études sur le règne de Robert le Pieux (996-1031) Slatkine, 1974
  7. a et b Augustin Fliche L'Europe occidentale de 888 à 1125 Les Presses universitaires de France, 1930
  8. a et b William Forbes Skene Chronicles of the Picts, chronicles of the Scots: and other early memorials of Scottish history H. M. General register house, 1867
  9. Ann Williams, Alfred P. Smyth, D. P. Kirby A biographical dictionary of dark age Britain : England, Scotland, and Wales Routledge, 1991 (ISBN 978-1-85264-047-7)
  10. Les grandes escales (3) : Période contemporaine et synthèses générales De Boeck Université, 1989 (ISBN 978-2-8041-2908-8)
  11. Guillaume Bertoux Anecdotes françoises, depuis l'établissement de la monarchie jusqu'au règne de Louis XV chez Vincent, 1768