Naupacte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Naupacte
(el) Ναύπακτος
Le port de Naupacte.
Le port de Naupacte.
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Grèce-Occidentale
District régional Étolie-Acarnanie
Démographie
Population 12 924 hab. (2001[1])
Géographie
Coordonnées 38° 23′ 41″ N 21° 50′ 01″ E / 38.394768, 21.833611 ()38° 23′ 41″ Nord 21° 50′ 01″ Est / 38.394768, 21.833611 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grèce

Voir la carte administrative de Grèce
City locator 14.svg
Naupacte

Géolocalisation sur la carte : Grèce

Voir la carte topographique de Grèce
City locator 14.svg
Naupacte
Liens
Site web http://www.nafpaktos.gr/

Naupacte (en grec ancien Ναύπακτος Naupaktos) est une ancienne cité de Locride, en Grèce, situé sur la côte septentrionale du golfe de Corinthe. À l'époque moderne, elle s'appelle Lépante.

C'est le lieu mythique d'où partent les Héraclides pour leur retour dans le Péloponnèse, là où ils bâtissent leur bateau. D'après le pseudo-Apollodore, c'est de là que viendrait son nom : de ναύς (naus), « le bateau, le navire » et πήγνυμι (pêgnumi, pêgnymi), « fixer ».

Histoire[modifier | modifier le code]

La cité locridienne, peuplée d'Achéens, est neutre durant les Guerres médiques, puis rejoint les satellites d'Athènes qui y installe vers 456 av. J.-C./455 av. J.-C. les exilés de la troisième guerre de Messénie. Durant la Guerre du Péloponnèse (431 av. J.-C. à 404 av. J.-C.), elle sert de base navale aux Athéniens, avant d'être prise par les Spartiates. Par la suite, sous Philippe II de Macédoine qui s'en empare en 338 av. J.-C., elle fait partie de l'Étolie puis, sous les Romains, à nouveau de la Locride. La christianisation commence au IXe siècle et s'achève vers le VIe siècle. En 395, les Goths pillent la région et la ville, désertée par ses habitants réfugiés dans les montagnes. En 610, les Slaves à leur tour investissent la région, mais sont finalement assimilés par les Grecs. À chaque fois l'Empire romain d'orient parvient à rétablir la paix. La ville devient siège d'une métropole ecclésiastique.

Au IXe siècle Naupacte devient aussi la capitale du thème militaire de Nicopolis. En 1084 elle repousse un assaut des Normands d'Italie venus par la mer, mais en 1215 elle tombe aux mains des Vénitiens. Les Grecs d'Épire la reprennent quinze ans après. En 1394 Naupacte est prise par les Italiens d'Athènes qui l'appellent Lépante, puis est reprise par les Grecs Byzantins en 1430. Les uns et les autres la fortifient si solidement qu'elle résistera, en 1477, à un siège de quatre mois mené par une armée turque de 30 000 hommes. En 1499 toutefois, les troupes de Bayezid II parviennent à prendre Naupacte/Lépante. La bataille de Lépante, en 1571, se déroule au large de cette ville. En 1678, la ville est reprise par les Vénitiens, mais ils doivent la rendre aux Turcs en 1699 à la suite du traité de Karlowitz. Elle redevient finalement possession grecque en mars 1829.

Le port de Naupacte : en face, le Péloponnèse.

Démographie[modifier | modifier le code]

Année Population
commune municipalité
1981 9 012
1991 10 854 15 045
2001[1] 12 924 18 231

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (el) « Δείτε τη Διοικητική Διαίρεση » (Recensement de 2001, Ministère de l'intérieur)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]