Constantin VIII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Constantin VIII
Empereur byzantin
Image illustrative de l'article Constantin VIII
Constantin VIII
Règne
Coempereur : 962 -
Empereur : -
&&&&&&&&&&&010622 ans, 10 mois et 26 jours
Période Macédonien
Précédé par Basile II
Co-empereur Basile II (960-1025)
Nicéphore II Phocas (963-969)
Jean Ier Tzimiskès (969-976)
Suivi de Zoé et Romain III Argyre
Biographie
Naissance v. 960
Décès (~68 ans)
(Constantinople)
Père Romain II
Mère Théophano
Épouse Hélène
Descendance Eudoxie
Zoé
Théodora
Liste des empereurs byzantins

Constantin VIII (en grec Κωνσταντίνος Η΄ ; né vers 960, mort le ) est coempereur byzantin de 962 à 1025 et seul empereur de 1025 à 1028, frère de Basile II et fils de Romain II et de Théophano. Il se marie avec Hélène, fille d'Alype.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comme pour son frère Basile, il doit pendant sa minorité subir le régence de sa mère Théophano, puis de l'empereur Nicéphore II de 963 à 969, et de Jean Ier Tzimiskès de 969 à 976. Il ne prend réellement le pouvoir avec son frère qu'en 976. Il laisse à son frère Basile II les affaires de l'État, s'occupant seulement de sa représentation.

À la mort de Basile, il se retrouve seul au pouvoir en 1025, et confie les charges de l'État à des familles incapables de les assumer. Son règne est marqué par le gouvernement de l'aristocratie anatolienne : incapable de résister à ses exigences, il laisse enterrer les réformes agraires de son frère Basile II, transformant ainsi l'Asie mineure en pays de vastes domaines peuplés de serfs.

Début novembre 1028, il tombe malade et se pose alors le problème de sa succession : sa fille aînée Eudoxie est une religieuse tandis que ses deux filles cadettes, Zoé et Théodora, sont confinées dans le gynécée et célibataires. Constantin VIII décide alors de marier Zoé au sénateur Romain Argyre, qui doit alors divorcer de son épouse et épouse Zoé pour pouvoir succéder à Constantin mort le 11 novembre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Jean Skylitzès, Empereurs de Constantinople, « Synopsis Historiôn » traduit par Bernard Flusin et annoté pat Jean-Claude Cheynet, éditions P. Lethilleux, Paris, 2003 (ISBN 2-283-60459-1), « Constantin, frère de Basile », p. 307-310.