Gare de Séoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Séoul
Image illustrative de l'article Gare de Séoul
Section moderne de la gare
Localisation
Pays Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Ville Séoul
Coordonnées géographiques 37° 33′ 11″ N 126° 58′ 21″ E / 37.55319, 126.972637° 33′ 11″ Nord 126° 58′ 21″ Est / 37.55319, 126.9726  
Gestion et exploitation
Exploitant KORAIL
Caractéristiques
Ligne(s) ligne de métro 1, ligne de métro 4, AREX, ligne Gyeongui, ligne Gyeongbu
Historique
Ouverture 1900
Architecte Tsukamoto Yasushi (ancien édifice)

Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud

(Voir situation sur carte : Corée du Sud)
Séoul

Géolocalisation sur la carte : Séoul

(Voir situation sur carte : Séoul)
Séoul

La gare de Séoul est la principale gare ferroviaire de Séoul en Corée du Sud. Elle est notamment desservie par la ligne à grande vitesse Séoul-Busan, la ligne Gyeongui et la ligne Gyeongbu.

La gare est le principal terminus du KTX, avec services rapides vers Busan. Elle est également desservie par une douzaine de trains par jour sur ligne Honam vers Gwangju et Mokpo. Historiquement, elle accueillait davantage de lignes, mais plusieurs d'entre elles furent déplacées vers la gare de Yongsan.

Les lignes de métro 1 et 4 y passent, tout comme la ligne express vers les aéroports de Gimpo et Incheon depuis 2010.

Section patrimoniale[modifier | modifier le code]

L'ancienne gare de Séoul, originellement appelée gare de Keijo en japonais (hanja: 京城), fut conçue par Tsukamoto Yasushi, de l'université impériale de Tokyo. Sa construction fut terminée en 1925. Son architecture reflète bien le style japonais de l'époque par l'utilisation de briques rouges et un intérieur utilisant abondamment la pierre comme le granite au sein d'un bâtiment symétrique. On trouvait également une loge de luxe au plancher de bois et au premier étage un restaurant de style occidental.

L'édifice de la gare fut désigné site historique en 1981. Ayant perdu sa fonctionnalité reliée au transports au fil du temps, il subit de nombreux réaménagements à partir de 2007. Il fut rouvert en 2011 en tant qu'« espace pour divers échanges et créations artistique et culturel ».

Gare de Keijo à l'époque japonaise