Tammy Duckworth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tammy Duckworth
Portrait officiel de Tammy Duckworth.
Portrait officiel de Tammy Duckworth.
Fonctions
Sénatrice des États-Unis
pour l'Illinois
En fonction depuis le
(5 mois et 26 jours)
Prédécesseur Mark Kirk
Représentante des États-Unis
pour le 8e district de l'Illinois

(4 ans)
Prédécesseur Joe Walsh
Successeur Raja Krishnamoorthi
Secrétaire adjointe chargée des Affaires publiques et intergouvernementales au département des Anciens combattants

(2 ans, 2 mois et 6 jours)
Prédécesseur Lisette Mondello
Successeur Michael Galloucis
Directrice du département des Anciens combattants de l'Illinois

(2 ans, 2 mois et 18 jours)
Gouverneur Rod Blagojevich
Pat Quinn
Prédécesseur Roy Dolgos
Successeur Daniel Grant
Biographie
Nom de naissance Ladda Tammy Duckworth
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Bangkok (Thaïlande)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômée de Université d'Hawaï[1]
Université Northern Illinois[1]
Université George Washington[1]
Profession Militaire
Résidence Hoffman Estates[1]

Ladda Tammy Duckworth, née le à Bangkok (Thaïlande), est une femme politique et militaire américaine, membre du Parti démocrate.

Ancienne pilote d'hélicoptère de l'armée américaine ayant perdu ses deux jambes au combat, elle intègre brièvement le département des Anciens combattants des États-Unis avant d'être élue aux élections fédérales à la Chambre des représentants de 2012 dans le huitième district de l'Illinois. En 2016, elle remporte les élections sénatoriales dans le même État, face au républicain Mark Kirk.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tammy Duckworth est née en 1968 à Bangkok. Son père Franklin Duckworth, ancien Marine et vétéran de la Seconde Guerre mondiale, descend d'une famille de militaires dont les origines, d'après Tammy Duckworth, remontent à la guerre d'indépendance des États-Unis[2],[3] : elle se décrit comme une « fille de la Révolution américaine »[3]. Sa mère, Lamai Sompornpairin, est une thaïlandaise d'origine chinoise[4]. Enfant, elle grandit dans divers pays asiatiques, déménageant régulièrement à cause du travail de son père[2].

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Adulte, elle suit les traces de son père et rejoint l'armée américaine en tant que pilote d'hélicoptère, car c'était l'un des rares postes accessibles aux femmes sur le champ de bataille[2]. En 2004, elle est appelée pour la guerre d'Irak. Le 12 novembre de la même année, son hélicoptère est touché par un tir de roquette d'insurgés irakiens : grièvement blessée, elle perd ses deux jambes[1] et manque de perdre aussi son bras droit[2],[5]. Treize mois plus tard, marchant avec des prothèses en titane, elle décide de réintégrer l'armée[2] ; elle est actuellement au grade de lieutenant-colonel.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Première candidature à la Chambre des représentants des États-Unis[modifier | modifier le code]

Tammy Duckworth en 2005.

Après avoir annoncé sa candidature à la Chambre des représentants des États-Unis dans le sixième district de l'Illinois, Tammy Duckworth obtient l'investiture du parti démocrate, le 21 mars 2006, face à Christine Cegelis et Lindy Scott[6]. Le retrait du représentant républicain Henry Hyde et la bonne performance du parti démocrate au niveau national, ont permis à l'ancienne militaire d'obtenir 48,65 % des voix, tout en s'inclinant face à Peter Roskam dans ce district acquis aux républicains.

Directrice du département des Anciens combattants de l'Illinois[modifier | modifier le code]

Deux semaines après sa courte défaite aux élections, Duckworth est nommée Directrice du département des anciens combattants de l'Illinois par le gouverneur Rod Blagojevich. Elle a développé des programmes octroyant des crédits d'impôt aux employeurs qui embauchent des anciens combattants ayant servi en Irak, en Afghanistan ou durant la guerre du Golfe. Elle augmente les subventions aux associations d'anciens militaires et baisse les taux d’intérêts des emprunts immobiliers des anciens combattants. Elle a été honorée par le Chicago's Access Living pour son engagement exceptionnel en faveur des anciens combattants handicapés.

Le 17 septembre 2008, Duckworth a participé au meeting de campagne de Dan Seals, candidat démocrate dans le dixième district de l'Illinois. Elle a utilisé son temps de vacances pour éviter toute irrégularité, mais elle a enfreint la loi de l'Illinois en allant à l'événement dans une camionnette appartenant à l’État et adaptée à une personne ayant un handicap physique. Elle a rapidement reconnu l'erreur et a remboursé l’État pour l'utilisation de la fourgonnette.

Elle dirige le département des anciens combattants de l'Illinois jusqu'au 8 février 2009.

Nomination au département des Anciens combattants des États-Unis[modifier | modifier le code]

Le 3 février 2009, Duckworth est nommé secrétaire adjointe chargée des affaires publiques et intergouvernementales au département des Anciens combattants des États-Unis. Le Sénat américain approuve sa nomination le 22 avril. Le 30 juin 2011, Duckworth démissionne de son poste pour se présenter à la Chambre des représentants des États-Unis dans le huitième district de l'Illinois.

Deuxième candidature à la Chambre des représentants des États-Unis[modifier | modifier le code]

Le 20 mars 2012, Duckworth est investie par son parti dans le huitième district de l'Illinois en obtenant 66,18 % face à son seul adversaire Raja Krishnamoorthi[7]. Elle doit affronter le représentant républicain Joe Walsh lors de l’élection générale. Elle s'exprime devant la Convention nationale démocrate de 2012 (en) le 4 septembre 2012[8].

Le 6 novembre 2012, Duckworth bat largement son concurrent républicain. Le 3 janvier 2013, Tammy Duckworth prête serment au Capitole des États-Unis. Elle est réélue en novembre 2014.

Candidature au Sénat des États-Unis[modifier | modifier le code]

Duckworth est la candidate du camp démocrate pour reprendre dans le cadre des élections sénatoriales américaines de 2016 le siège de l'Illinois perdu en 2010 aux républicains. Face à Mark Kirk, elle apparaît comme étant en bonne position pour remporter le scrutin[9].

Le , elle remporte, avec 54 % des voix, le siège de sénateur qui fut autrefois occupé par Barack Obama[10].

Historique électoral[modifier | modifier le code]

Chambre des représentants[modifier | modifier le code]

Résultats dans le 8e district de l'Illinois[11]
Année Tammy Duckworth Républicain
2012 54,74 % 45,26 %
2014 55,73 % 44,27 %

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Tammy Duckworth, D Ill.-8
  2. a, b, c, d et e (en) Adam Weinstein, « Nobody Puts Tammy Duckworth in a Corner », sur Mother Jones (consulté le 28 octobre 2016).
  3. a et b (en) Scott Bixby et Ben Jacobs, « Republican Mark Kirk singles out rival Tammy Duckworth's Asian heritage », sur The Guardian, (consulté le 28 octobre 2016).
  4. (en) Peter Slevin, « After War Injury, an Iraq Vet Takes on Politics », sur The Washington Post, (consulté le 28 octobre 2016).
  5. (en) Megan Carpentier, « Tammy Duckworth shows her strength in Senate fight: 'These legs don't buckle' », sur The Guardian, (consulté le 28 octobre 2016).
  6. Résultat de la primaire démocrate dans le sixième district congressionnel de l'Illinois en 2006
  7. Résultat de la primaire démocrate dans le huitième district congressionnel de l'Illinois en 2012
  8. Tammy Duckworth's 2012 DNC speech (text, video).
  9. (en) Kim Geiger, « Rep. Tammy Duckworth plays it safe in U.S. Senate bid », chicagotribune.com,‎ (lire en ligne).
  10. (en) Jennifer Bendery, « Tammy Duckworth Takes Back Obama’s Illinois Senate Seat For Democrats », sur huffingtonpost.com, (consulté le 10 novembre 2016).
  11. (en) « IL - District 08 - History », sur www.ourcampaigns.com (consulté le 14 février 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]