Ron Wyden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ron Wyden
Image illustrative de l'article Ron Wyden
Fonctions
Sénateur des États-Unis
pour l'Oregon
En fonction depuis le
(20 ans 7 mois et 22 jours)
Prédécesseur Bob Packwood
Représentant des États-Unis
pour l'Oregon

(15 ans 1 mois et 2 jours)
Prédécesseur Robert B. Duncan
Successeur Earl Blumenauer
Biographie
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Wichita (Kansas)
Nationalité Américaine
Parti politique Démocrate
Conjoint Laurie Oseran (div.)
Nancy Wyden
Religion Judaïsme

Ronald Lee Wyden, né le à Wichita au Kansas, est un homme politique américain membre du Parti démocrate et sénateur de l'Oregon au Congrès fédéral depuis 1996.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est diplômé de l'université de Californie, de Stanford et de l'école de droit de l'université de l'Oregon et a enseigné la gérontologie dans plusieurs universités. Il réside à Portland, Oregon avec sa femme et ses deux enfants.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1981, Ron Wyden est élu à la Chambre des représentants fédéraux, succédant à Robert B. Duncan, dans le 3e district de l'Oregon. Il est constamment réélu jusqu'à son entrée au Sénat des États-Unis en 1996.

Lors d'une élection partielle de janvier 1996, il est élu au Sénat au siège laissé vacant par le républicain Bob Packwood, et qui fut autrefois celui de son mentor, Wayne Morse, le dernier sénateur démocrate de l'État battu alors, en 1969, par ce même Packwood.

Ron Wyden fut élu contre Gordon Smith, alors président républicain du Sénat de l'Oregon, et qui sera plus tard élu à l'autre siège de sénateur fédéral de l'État.

Wyden est membre de plusieurs comités du sénat dont ceux des Finances, et des Ressources naturelles qu'il présidera et des Services secrets.

Réélu en 1998 pour un mandat complet, il obtient 64 % des suffrages lors de sa réélection de 2004 contre 31 % au républicain Al King. En 2010, il est crédité de 57 % des votes contre Jim Huffman qui en reccueille 39 %, ce qui lui permet d'être une nouvelle fois réélu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]