Jim Risch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Risch (homonymie).

Jim Risch
Illustration.
Jim Risch en 2009.
Fonctions
Sénateur des États-Unis
En fonction depuis le
(10 ans, 8 mois et 16 jours)
Élection 4 novembre 2008
Réélection 4 novembre 2014
Circonscription Idaho
Législature 111e, 112e, 113e, 114e, 115e et 116e
Prédécesseur Larry Craig
Président du Comité des affaires étrangères du Sénat
En fonction depuis le
(8 mois et 16 jours)
Législature 116e
Prédécesseur Bob Corker
Président du Comité sur les Petites et moyennes entreprises et les entrepreneurs du Sénat

(2 ans)
Législature 115e
Prédécesseur David Vitter
Successeur Marco Rubio
31e gouverneur de l'Idaho

(7 mois et 6 jours)
Lieutenant-gouverneur Mark Ricks
Prédécesseur Dirk Kempthorne
Successeur Butch Otter
39e et 41e lieutenant-gouverneur de l'Idaho

(2 ans et 2 jours)
Élection
Gouverneur Butch Otter
Prédécesseur Mark Ricks
Successeur Brad Little

(3 ans, 4 mois et 23 jours)
Élection
Gouverneur Dirk Kempthorne
Prédécesseur Jack Riggs
Successeur Mark Ricks
Biographie
Nom de naissance James Elroy Risch
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance Milwaukee (Wisconsin, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Conjoint Vicki Risch
Diplômé de Université du Wisconsin à Milwaukee
Université d'Idaho
Religion Catholicisme

Signature de Jim Risch

Jim Risch
Gouverneurs de l'Idaho

James Elroy Risch, dit Jim Risch, né le à Milwaukee, est un homme politique américain, membre du Parti républicain et sénateur de l'Idaho au Congrès des États-Unis depuis 2009.

Il est auparavant lieutenant-gouverneur de l'Idaho de 2003 à 2006 et à nouveau de 2007 à 2009. En sa qualité de lieutenant-gouverneur, il est gouverneur de l'Idaho du au , afin de terminer le mandat de Dirk Kempthorne, nommé au cabinet fédéral. Le , il est élu au Sénat des États-Unis avec près de 58 % des suffrages. Il est réélu le par 63 % des voix.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et études[modifier | modifier le code]

Rancher et avocat, Risch est marié et père de trois enfants et quatre fois grand-père. Diplômé en droit de l'université d'Idaho en 1968 après un transfert depuis l'université du Wisconsin à Milwaukee, où il étudie de 1961 à 1963, il travaille de 1970 à 1974 pour le procureur du comté d'Ada et enseigne le droit à l'université d'État de Boise.

Carrière en Idaho[modifier | modifier le code]

Entre 1974 et 1988, il est élu au Sénat de l'Idaho pour le 21e district de l'État. Il y retourne entre 1995 et 2002 pour le 18e district. Pendant trois ans, il est chef de la majorité ; de 1982 à 1988 il est président pro tempore du Sénat de l'Idaho.

En 2002, il est élu lieutenant-gouverneur de l'Idaho par 56 % des voix face au démocrate Bruce Perry, au côté du gouverneur Dirk Kempthorne. Le , la nomination de Kempthorne en tant que secrétaire à l'Intérieur des États-Unis est proposée par le président George W. Bush. Lorsque le Sénat des États-Unis termine le processus de confirmation et que la nomination est effective, Risch lui succède au poste de gouverneur et termine son mandat.

Risch annonce qu'il ne souhaite pas solliciter un mandat de gouverneur aux élections de 2006 mais retrouver le poste de lieutenant-gouverneur. Il est élu de nouveau lieutenant-gouverneur contre le démocrate Larry LaRocco par 58 % des suffrages, au côté de Butch Otter, qui devient gouverneur.

Sénat des États-Unis[modifier | modifier le code]

Jim Risch, troisième en partant de la gauche, entouré de Sarah Huckabee Sanders et Ivanka Trump, avec une partie de la délégation américaine aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 en Corée du Sud.

Lors des élections de 2008, Jim Risch est choisi pour succéder à Larry Craig au Sénat des États-Unis, après une nouvelle victoire électorale contre LaRocco, qui obtient 34,1 % des voix. Il est l'un des deux nouveaux sénateurs du Parti républicain nouvellement élus, avec Mike Johanns.

Comme la majorité de ses collègues républicains, il vote contre le Plan de relance de l'économie du président Barack Obama et s'oppose à la confirmation de Sonia Sotomayor et Elena Kagan à la Cour suprême des États-Unis. Réélu lors des élections de 2014 contre le démocrate Nels Mitchell (34,7 % des voix), il vote pour la confirmation de Neil Gorsuch et Brett Kavanaugh à la Cour suprême, en ligne avec la majorité républicaine.

Il est président du Comité sur les Petites et moyennes entreprises et les entrepreneurs lors de la 115e législature fédérale, succédant à David Vitter. Lors de l'ouverture de la 116e législature en 2019, il devient président du comité sur les Affaires étrangères, succédant à Bob Corker. Marco Rubio lui succède à la présidence du Comité sur les Petites et moyennes entreprises et les entrepreneurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]