Amy Klobuchar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Amy Klobuchar
Illustration.
Amy Klobuchar en 2013.
Fonctions
Sénatrice des États-Unis
En fonction depuis le
(13 ans et 3 mois)
Élection 7 novembre 2006
Réélection 6 novembre 2012
6 novembre 2018
Circonscription Minnesota
Législature 110e, 111e, 112e, 113e, 114e, 115e et 116e
Prédécesseur Mark Dayton
Biographie
Nom de naissance Amy Jean Klobuchar
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Plymouth (Minnesota, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômée de Université Yale
Université de Chicago
Religion Église congrégationaliste[1]

Amy Klobuchar, née le à Plymouth (Minnesota), est une femme politique américaine, sénatrice démocrate du Minnesota au Congrès des États-Unis depuis . Elle se présente aux primaires du Parti démocrate pour l’élection présidentielle de 2020.

Biographie[modifier | modifier le code]

Une partie de son ascendance est slovène (par les grands-parents paternels de son père), et une autre partie est suisse (par les grands-parents paternels de sa mère).

Amy Klobuchar est diplômée en science politique de l'université Yale et en droit de l'université de Chicago.

Son père, Jim Klobuchar, est un écrivain et un ancien éditorialiste au Star Tribune, journal du Minnesota. Elle est mariée au procureur John Bessleret et a une fille.

En 1998, Klobuchar est élue procureur de comté et réélue en 2002, après avoir été sélectionnée en 2001 comme procureur de l'année.

De novembre 2002 à novembre 2003, Klobuchar présida l'association des avocats des comtés du Minnesota.

Klobuchar fut également associée au cabinet juridique Dorsey & Whitney, au côté de l'ancien vice-président Walter Mondale.

Sénatrice des États-Unis[modifier | modifier le code]

En 2006, Amy Klobuchar se présente au Sénat des États-Unis, après le retrait du démocrate sortant Mark Dayton. Portée par une campagne qualifiée par la presse d'« énergique » et des ressources financières importantes, elle ne rencontre que peu d'opposition lors de la primaire démocrate. Lors de l'élection générale, elle affronte le représentant Mark Kennedy qu'elle critique pour son soutien à la politique du président George W. Bush[2]. Le , elle est élue sénatrice du Minnesota avec 58,1 % des voix face à Kennedy, qui lui obtient 37,9 %[3]. Elle devient la première femme élue à ce poste[2].

Amy Klobuchar est sénatrice senior (et également le seul sénateur du Minnesota) du au . Elle est élue face à Norm Coleman[4].

Amy Klobuchar est candidate à sa réélection lors des élections de 2012. Populaire, elle domine largement les sondages face au représentant d'État Kurt Bills[5]. Le , elle rassemble deux fois plus de voix que son adversaire républicain[5], 65,2 % des suffrages contre 30,5 %[3].

Sollicitée pour se présenter en 2018 à la succession de Mark Dayton au poste de gouverneur du Minnesota, Amy Klobuchar annonce en qu'elle est candidate à un troisième mandat au Sénat[6]. Son nom est souvent évoqué pour d'autres candidatures : à la présidence, à la vice-présidence ou encore à la Cour suprême[7].

Lors des élections sénatoriales de 2018, elle est réélue sénatrice, réunissant plus de 60 % des voix[8].

Campagne présidentielle de 2020[modifier | modifier le code]

Le , elle annonce qu'elle se lance dans la course à la primaire présidentielle démocrate de 2020[9]. Un mois plus tard, elle est accusée de maltraitance par des membres de son équipe[10].

Elle arrive seulement en cinquième position lors du caucus de l’Iowa[11] mais décroche la troisième place de la primaire du New Hampshire, obtenant 20 % des voix[12]. Après des résultats décevants lors du caucus du Nevada et de la primaire de Caroline du Sud, elle annonce le 2 mars 2020 son retrait de la course et apporte son soutien à Joe Biden[13].

Historique électoral[modifier | modifier le code]

Sénat[modifier | modifier le code]

Résultats pour le poste de sénateur de classe 1 du Minnesota[14]
Année Amy Klobuchar Républicain Independence Vert Autres
2006 58,06 % 37,94 % 3,23 % 0,49 % 0,28 %
2012 65,23 % 30,53 % 2,59 % 1,65 %
2018 60,31 % 36,21 % 0,89 % 2,55 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Faith on the Hill », sur pewforum.org, (consulté le 4 mai 2017).
  2. a et b (en) The Associated Press, « Democrat Amy Klobuchar takes Senate race; Republican Gov. Pawlenty survives », sur usatoday30.usatoday.com, (consulté le 3 mai 2017).
  3. a et b (en) « Sen. Amy Klobuchar, D-Minn. », sur data.rollcall.com (consulté le 3 mai 2017).
  4. (en) « Coleman may lose office until election is decided », (consulté le 12 juillet 2016)
  5. a et b (en) Alex Friedrich, Tom Scheck et Stephanie Hemphill, « Klobuchar easily wins second term », sur mprnews.org, (consulté le 3 mai 2017).
  6. (en) Allison Sherry, « Klobuchar will run again for Senate, rules herself out for governor's race », sur startribune.com, (consulté le 3 mai 2017).
  7. (en) Sam Brodey, « A short list of positions for which Sen. Amy Klobuchar has been shortlisted », sur minnpost.com, (consulté le 3 mai 2017).
  8. (en) « Minnesota | Full Senate results », sur cnn-elections-2018.prod.cnn.io (consulté le 11 février 2019)
  9. (en) Mitch Smith et Lisa Lerer, « Amy Klobuchar Enters 2020 Presidential Race », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  10. Claire Levenson, « L’absurde défense féministe d’une sénatrice américaine qui maltraite son équipe », slate.fr, 4 mars 2019.
  11. (en) « Live election results: Iowa caucuses 2020 », sur www.politico.com (consulté le 10 février 2020)
  12. (en) « Live election results: New Hampshire primaries 2020 », sur www.politico.com (consulté le 3 mars 2020)
  13. « Présidentielle américaine: Amy Klobuchar se retire de la course et apporte son soutien à Biden », sur RTBF Info, (consulté le 3 mars 2020)
  14. (en) « Our Campaigns - Candidate - Amy Klobuchar », sur www.ourcampaigns.com (consulté le 30 janvier 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :