Lindsey Graham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lindsey Graham
Image illustrative de l'article Lindsey Graham
Fonctions
Sénateur des États-Unis
représentant la Caroline du Sud
En fonction depuis le 3 janvier 2003
Prédécesseur Strom Thurmond
Représentant du 3e district
de la Caroline du Sud
Prédécesseur Butler Derrick
Successeur Gresham Barrett
Biographie
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Central (Caroline du Sud)
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université de Caroline du Sud
Profession Militaire
Religion Convention baptiste du Sud

Lindsey Olin Graham, né le à Central (Caroline du Sud), est un homme politique américain, sénateur républicain de Caroline du Sud au Congrès des États-Unis depuis 2003, après avoir été représentant du même État entre 1994 et 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Décoration de Lindsey Graham de la Meritorious Service Medal, en 2009.

Né au sein d'une famille modeste de Caroline du Sud, Lindsey Graham perd très jeune ses parents[1]. Il est diplômé de l'université de Caroline du Sud en 1977 et de sa faculté de droit en 1981 ; il est un juriste de formation.

De 1982 à 1988, il sert dans l'US Air Force avant de rejoindre en tant que réserviste l'armée de l'air de la garde nationale de Caroline du Sud. Atteint par la limite d'âge, il quitte ce corps mi-2015[1].

Il participe à la guerre du Golfe de 1991 où il enseigne aux soldats les lois de la guerre.

Carrière au Congrès des États-Unis[modifier | modifier le code]

Représentant de Caroline du Sud[modifier | modifier le code]

En 1992, Lindsey Graham est élu à la Chambre des représentants de Caroline du Sud puis en 1994 à la Chambre des représentants des États-Unis où il devient un membre éminent et reconnu de la commission judiciaire parlementaire lors de la procédure d’impeachment contre le président Bill Clinton en 1998.

Il est réélu en 1996, 1998 et 2000.

Sénateur de Caroline du Sud[modifier | modifier le code]

En 2002, il bat le démocrate Alex Sanders et est élu au Sénat américain. Il reprend alors le siège laissé vacant par le centenaire Strom Thurmond[1].

Conservateur consensuel, Lindsey Graham est connu aussi pour sa liberté de parole, ses prises de positions quelque fois peu orthodoxes, sa recherche du compromis et se montre parfois très critique envers la ligne officielle du Parti républicain.

Il est souvent associé à d'autres sénateurs républicains conservateurs atypiques comme John McCain (qui est l'un de ses mentors[1]) ou Chuck Hagel.

En 2004, Lindsay Graham est promu colonel de réserve dans l'armée de l'air par le président George W. Bush.

En 2008, il est réélu sénateur avec 57,52 % des voix, son concurrent démocrate Bob Conley a quant à lui obtenu 42,25 %.

Le 6 août 2009, il est l'un des neuf sénateurs républicains à voter pour la nomination de Sonia Sotomayor à la Cour suprême des États-Unis[2]. Le 5 août 2010, il fait partie fait des cinq sénateurs républicains à voter pour la nomination d'Elena Kagan à la cour suprême des États-Unis[3]. En 2012, il contribue toutefois au blocage de la nomination de Susan Rice au poste de secrétaire d'État[1].

Il se déclare généralement opposé aux forages pétroliers en mer, Graham avait d'ailleurs l'intention de voter le projet de loi du président Obama sur le climat avant que l’examen de celui-ci ne soit repoussé, en raison notamment de la priorité donnée à l'annulation de la loi Arizona SB 1070 sur l'immigration[4].

Il est réélu sénateur en 2014[1].

Le 1er juin 2015, il se déclare candidat à la primaire républicaine de l'élection présidentielle américaine de 2016. Il compte se démarquer par son expérience en diplomatie, où il a fait ses preuves au sein de la commission sénatoriales des affaires étrangères, ainsi que de son sens du compromis avec le camp démocrate (comme sur le sujet de l'immigration), ce qui lui vaut régulièrement l'animosité du Tea Party[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]