Rick Scott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scott.
Rick Scott
Portrait officiel de Rick Scott.
Portrait officiel de Rick Scott.
Fonctions
45e gouverneur de Floride
En fonction depuis le
(6 ans, 6 mois et 18 jours)
Élection
Réélection
Lieutenant-gouverneur Jennifer Carroll
Carlos López-Cantera
Prédécesseur Charlie Crist
Biographie
Nom de naissance Richard Lynn Scott
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Bloomington (Illinois, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université du Missouri-Kansas City
Southern Methodist University
Profession Homme d'affaires
Religion Méthodisme

Rick Scott
Gouverneurs de Floride

Richard Lynn Scott dit Rick Scott, né le à Bloomington (Illinois), est un homme d'affaires et homme politique américain membre du Parti républicain. Ex-PDG de l'Hospital Corporation of America, plus grosse entreprise d'assurance-santé des États-Unis, il est élu en novembre 2010 gouverneur de Floride.

PDG de HCA[modifier | modifier le code]

Rick Scott est un ancien PDG de Hospital Corporation of America (HCA), la plus grosse entreprise assurance-santé privée aux États-Unis. En 1987, il avait participé à la fondation de Columbia Hospital Corporation qui fusionna avec Hospital Corporation of America pour former ce groupe. Un scandale le força à démissionner en 1997, la firme acceptant de payer 600 millions de dollars de dommages et intérêts à l'État fédéral.

À la suite de cette affaire, Scott s'est spécialisé dans le capital risque, fondant Richard L. Scott Investments à Naples (Floride). Il acheta la moitié de Cyberguard Corp. pour une dizaine de millions de dollars ; en 2006, l'entreprise fut vendue pour 300 millions de dollars à Secure Computing Corporation (en). Dans les années 1990, Scott était aussi un partenaire de George W. Bush en tant qu'actionnaire des Rangers du Texas.

Politique[modifier | modifier le code]

Scott a fondé en février 2009 Conservatives for Patients' Rights (en) afin de s'opposer à la réforme du système de santé proposé par l'administration Obama et défendre le marché dans la santé.

Lors de l'élection pour le poste de gouverneur de Floride, en novembre 2010, Scott faisait face à la démocrate Alex Sink et à l'indépendant Michael E. Arth. Élu avec 48,87 % des voix contre 47,72 % à Alex Sink, il a dépensé plus de 75 millions de dollars pour la campagne[1], de ses propres fonds et d'aides financières des lobbies climato-sceptiques.

Il entre en fonction le . En poste, il autorise l'exécution 22 prisonniers en attente dans couloir de la mort[2],[3]. Critiqué nationalement pour vouloir privatiser les prisons de l'État, il s'aliène également les défenseurs de l'environnement après son rejet du projet Florida High Speed Rail. Il interdit également aux employés de l'État d'utiliser les termes « durabilité » ou « réchauffement climatique »[4].

Il est réélu en 2014 avec 48,1% des voix, avec un point d'avance sur son adversaire démocrate Charlie Crist. En 2016, il refuse des condamner les propos anti-musulmans de Donald Trump, ce qui lui vaut de nouvelles critiques[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dan Eggen, « Money doesn't buy many wins for self-funded candidates », The Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne).
  2. (en) « With 13 executions under his watch, Rick Scott is Florida's record-holding, modern-day, first-term governor », Tampa Bay times,‎ (lire en ligne).
  3. « Pas de LOL – La page la plus sombre de Facebook », Le Monde Blogs,‎ (lire en ligne).
  4. « Le terme « réchauffement climatique » banni au ministère de l’environnement de Floride », sur Big Browser, (consulté le 11 janvier 2017).
  5. (en) Jack Jenkins, « MSNBC Cuts Off Florida Governor’s Mic After He Refuses To Denounce Islamophobia », ThinkProgress,‎ (lire en ligne).