Heidi Heitkamp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Heidi Heitkamp
Illustration.
Portrait officiel de Heidi Heitkamp (2013).
Fonctions
Sénatrice des États-Unis
En fonction depuis le
(5 ans, 11 mois et 6 jours)
Élection 6 novembre 2012
Circonscription Dakota du Nord
Législature 113e, 114e, et 115e
Prédécesseur Kent Conrad
Successeur Kevin Cramer (élu)
28e procureure générale
du Dakota du Nord

(8 ans)
Élection
Réélection
Gouverneur Ed Schafer
Prédécesseur Nicholas Spaeth
Successeur Wayne Stenehjem
20e receveuse du Dakota du Nord

(6 ans et 13 jours)
Élection
Gouverneur George Sinner
Prédécesseur Kent Conrad
Successeur Robert Hanson
Biographie
Nom de naissance Mary Kathryn Heitkamp
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Breckenridge (Minnesota, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômée de Université du Dakota du Nord
Religion Catholicisme[1]

Mary Kathryn Heitkamp, dite Heidi Heitkamp (nom prononcé en anglais /ˈhaɪtˌkæmp/), née le à Breckenridge (Minnesota), est une femme politique américaine, membre du Parti démocrate. Élue de justesse au Sénat des États-Unis pour le Dakota du Nord face au républicain Rick Berg le [2], elle est sèchement battue le 6 novembre 2018 par Kevin Cramer alors qu'elle tentait d'obtenir un second mandat, récoltant seulement 44,6 % des voix.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Née dans le Minnesota mais élevée dans une famille nombreuse à Mantador (Dakota du Nord), elle succède à Kent Conrad au poste de receveuse (Tax Commissioner) du Dakota du Nord en 1986. Elle est élue en 1988 en son nom avec 65,8 % des suffrages[3].

En 1992, Heidi Heitkamp se présente au poste de procureur général (State Attorney General) du Dakota du Nord, jusqu'à présent occupé par le démocrate Nick Spaeth (en) qui se présente aux élections gouvernatoriales. Elle est élue avec 62,38 % des voix, puis réélue en en 1996 avec 63,82 %[4].

Elle échoue à devenir gouverneur du Dakota du Nord en 2000 avec 44,97 % des voix face au républicain John Hoeven[5]. Sa campagne a été troublée par le diagnostic de son cancer du sein[1],[6].

Élection inattendue au Sénat des États-Unis[modifier | modifier le code]

Alors que le sénateur sortant démocrate Kent Conrad se retire, Heidi Heitkamp se présente à l'élection sénatoriale de 2012. Les républicains pensent alors que l'élection leur est acquise. Face à l'homme d'affaire et représentant républicain du Dakota du Nord, Rick Berg, la démocrate est jugée plus proche des électeurs et de leurs intérêts (elle soutient notamment l'oléoduc Keystone, dénoncé par de nombreux démocrates)[7]. Elle mène une campagne centriste, insistant sur certaines de ses différences avec Barack Obama[1]. Bien que souvent distancée dans les sondages[8], elle est élue sénatrice le 6 novembre avec 50,5 % des suffrages[7]. Sa victoire est considérée comme une des principales surprises de ces élections[6] et une défaite « cinglante » pour les républicains, qui voient par ailleurs leurs chances de reprendre le Sénat des États-Unis s'anéantir[9].

En 2017, elle est qualifiée de « bonne femme » (en anglais good woman ; sans le sens péjoratif que lui accorde le français) par le président républicain Donald Trump, après qu'elle le soutienne dans sa politique de baisse des impôts.

Le 12 juin 2018, elle obtient à nouveau l'investiture du Parti démocrate en vue de sa candidature à la réélection au Sénat en novembre, face au candidat républicain Kevin Cramer[10]. Cependant, elle est battue par ce-dernier lors de l'élection générale, ne récoltant que 44,6 % des suffrages exprimés, soit 143 737 voix[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Chuck McCutcheon, « North Dakota, Senate : Heidi Heitkamp (D) », National Journal,‎ (lire en ligne).
  2. (en) « North Dakota 2012 Election Center », sur The Washington Times (consulté le 8 novembre 2012).
  3. (en) « North Dakota Tax Commissioner election, 1988 », sur OurCampaigns (consulté le 8 novembre 2012).
  4. (en) « North Dakota Attorney General election, 1996 », sur OurCampaigns (consulté le 8 novembre 2012).
  5. (en)« General Election - November 07, 2000: Governor », sur North Dakota Secretary of State (consulté le 8 novembre 2012).
  6. a et b (en) Jonathan Weisman, « ‘North Dakota Nice’ Plays Well in Senate Race », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  7. a et b (en) Ken Belson, « North Dakota », 2012 elections, sur The New York Times (consulté le 8 novembre 2012).
  8. (en) « North Dakota Senate - Berg vs. Heitkamp », sur RealClearPolitics (consulté le 8 novembre 2012).
  9. (en) David Catanese, « Democrat Heidi Heitkamp puts North Dakota Senate seat in play », Politico,‎ (lire en ligne).
  10. (en) « United States Senate election in North Dakota, 2018 », sur Ballotpedia (consulté le 29 juillet 2018).
  11. (en) « North Dakota Election Results 2018 », sur politico.com (consulté le 7 novembre 2018).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]