Joe Manchin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joe Manchin
Illustration.
Joe Manchin en 2017.
Fonctions
Sénateur des États-Unis
En fonction depuis le
(9 ans et 22 jours)
Avec Jay Rockefeller (2010-2015)
Shelley Moore Capito (depuis 2015)
Élection 2 novembre 2010 (partielle)
Réélection 6 novembre 2012
6 novembre 2018
Circonscription Virginie-Occidentale
Législature 111e, 112e, 113e, 114e, 115e et 116e
Groupe politique Démocrate
Prédécesseur Carte Goodwin
34e gouverneur de Virginie-Occidentale

(5 ans, 9 mois et 29 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Bob Wise
Successeur Earl Ray Tomblin
Biographie
Nom de naissance Joseph Anthony Manchin III
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Farmington (Virginie-Occidentale, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université de Virginie-Occidentale
Religion Catholicisme[1]

Signature de Joe Manchin

Joe Manchin
Gouverneurs de Virginie-Occidentale

Joseph Anthony Manchin III, dit Joe Manchin, né le à Farmington (Virginie-Occidentale), est un homme politique américain, membre du Parti démocrate et sénateur de Virginie-Occidentale au Congrès des États-Unis depuis 2010. Il est auparavant gouverneur de Virginie-Occidentale de 2005 à 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joe Manchin est issu d'une famille italienne immigrée aux États-Unis. Le nom originel de sa famille est Manchini, rapidement américanisé[2]. Il obtient en une licence d'administration publique à l'université de Virginie-Occidentale. Il évite la conscription à cause de diverses blessures reçues au football américain.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Joe Manchin est élu en à la Chambre des représentants de Virginie-Occidentale puis en au Sénat de l'État jusqu'en . En , il échoue aux primaires démocrates pour le poste de gouverneur mais en , il est élu secrétaire d'État de Virginie-Occidentale.

Gouverneur de Virginie-Occidentale[modifier | modifier le code]

Joe Manchin en 2010.

En , Joe Manchin se fait élire gouverneur de Virginie-Occidentale en remplacement de Bob Wise, qui ne se représente pas. Il entre en fonction le . En , il était le sixième gouverneur le plus populaire du pays avec un taux d'approbation de son action de 67 %[3].

Il est réélu en novembre 2008 pour un nouveau mandat de gouverneur qui débute en .

À la suite du décès du sénateur Robert Byrd, en , le gouverneur Manchin nomme un jeune démocrate Carte Goodwin pour compléter le mandat de Byrd avant une élection partielle le 2 novembre 2010. Le gouverneur Manchin, candidat à cette élection, est élu sénateur avec 53,5 % des voix face à son rival républicain John Raese. Son mandat prend effet dès le , date à laquelle il démissionne de son poste de gouverneur ; Earl Ray Tomblin lui succède.

Sénateur des États-Unis pour la Virginie-Occidentale[modifier | modifier le code]

Joe Manchin termine donc son mandat de sénateur en 2012. Lors des élections sénatoriales qui ont lieu cette année, il se porte candidat à sa propre succession. Il remporte facilement la course en récoltant 61 % des voix.

Lors des élections de 2018, il est à nouveau candidat à sa réélection. À la suite d'une compétition plus serrée, il bat le candidat républicain et procureur général d'État Patrick Morrisey, rassemblant un peu moins de 50 % des voix, contre 46 % pour son adversaire[4]. Candidat dans un État réputé très favorable au président à cette date, Donald Trump, Joe Manchin doit mener une campagne atypique, en s'écartant des positions majoritaires au sein de son parti. Il rappelle notamment son soutien au deuxième amendement de la Constitution, garantissant le droit au port d'arme. Par ailleurs, il déclare en juin 2018 être ouvert à un éventuel soutien à Donald Trump en vue de l'élection présidentielle de 2020[5].

Lors de l'ouverture de la 116e législature fédérale le 3 janvier 2019, il devient au nom du groupe démocrate la deuxième personnalité la plus importante (ranking member) du comité sur l'énergie et les ressources naturelles, sa présidence étant républicaine du fait de la majorité sénatoriale.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Joe Manchin est de religion catholique. Il est marié à Gayle Connelly depuis 1967. Ils ont trois enfants.

Positions politiques[modifier | modifier le code]

Joe Manchin est considéré comme l'un des élus démocrates au Sénat des États-Unis plus conservateurs[6]. Il est opposé à l'avortement[7]. Membre de la National Rifle Association (NRA), il s'engage dans la défense du deuxième amendement et du port d'armes. Après la tuerie de l'école primaire Sandy Hook, il se montre néanmoins plus ouvert à certaines restrictions et propose avec le républicain Pat Toomey (Pennsylvanie) une vérification obligatoire d'antécédents avant l'achat d'armes[6],[8].

Il est l'un des trois démocrates soutenant de la nomination de Neil Gorsuch à la Cour suprême des États-Unis en 2017, aux côtés de Joe Donnelly (Indiana) et Heidi Heitkamp (Dakota du Nord). En 2018, il soutient également la candidature de Brett Kavanaugh à la Cour suprême, étant le seul démocrate à aller en ce sens. Plusieurs commentateurs politiques spéculent cependant qu'il s'y déclare uniquement favorable afin d'améliorer ses chances de réélection car il est le dernier sénateur à annoncer son vote et que la candidature est déjà validée par une majorité après le vote de Susan Collins (Maine)[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Religious affiliation of members of 116th Congress », sur pewforum.org, .
  2. (en) Anna Baxter, « Day 2: Democratic National Convention » [archive du ], sur WSAZ-TV, (consulté le 3 novembre 2010)
  3. Sondage SurveyUSA portant sur 600 résidents de chaque État réalisé du 9 au 11 décembre 2005. Marge d'erreur de 4 %.
  4. (en) « West Virginia Election Results 2018 », sur politico.com (consulté le 7 novembre 2018).
  5. (en) « Manchin goes full MAGA », sur politico.com, (consulté le 7 novembre 2018).
  6. a et b (en) Emma Roller, « Sen. Joe Manchin Is 'Leaving All His Options Open for 2016' », sur The Atlantic, (consulté le 22 juillet 2016).
  7. (en) Burgess Everett, « Manchin backs W.Va. abortion bill », sur Politico, (consulté le 22 juillet 2016).
  8. Maurin Picard, « Le Congrès américain s'attaque au contrôle des armes », sur Le Figaro, (consulté le 22 juillet 2016).
  9. « Cour suprême: Kavanaugh quasiment assuré d'être confirmé par les sénateurs », sur lefigaro.fr, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :