Ben Cardin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cardin.
Ben Cardin
Ben Cardin portrait.jpg

Ben Cardin

Naissance
Nationalité
Formation
université de Pittsburgh
Faculté de droit de l'université du Maryland (en) +
Activité
Parti politique
Fonctions
sénateur des États-Unis (d)
député à la Chambre des représentants des États-Unis (d)
-
membre de la Chambre des délégués du Maryland (d)
-
président de la Chambre des délégués du Maryland (en)
 suivi par R. Clayton Mitchell, Jr. (en)
 +

Benjamin Louis Cardin (né le ), est un homme politique américain, membre du parti démocrate et sénateur du Maryland au Congrès des États-Unis depuis .

Biographie[modifier | modifier le code]

Ben Cardin est né à Baltimore, Maryland. Il est le fils de Dora Green et de Meyer M. Cardin.

Le patronyme originel de la famille est « Kardonsky ». Il a été changé en Cardin par les grands-parents de Ben Cardin, des immigrés juifs d'origine russe.

Meyer Cardin (décédé en 2005) était un juriste et un homme politique local de Baltimore, élu à l'âge de 27 ans en 1935 pour représenter le district 2 de la ville. Son frère, Maurice Cardin, représenta le district 5 de la ville de Baltimore de 1951 à 1966.

Le , Ben Cardin épouse Myrna Edelman alors qu'il vient juste d'être diplômé de l'université de Pittsburgh. Il a 21 ans. Il aura une fille Deborah et un fils, Michael (décédé par suicide en 1998 à l'âge de 30 ans).

Si Ben Cardin poursuit des études en droit à l'université du Maryland (il est diplômé en 1967), sa carrière politique commence dès 1966 quand son oncle Maurice décide de ne pas se représenter dans le district 5 et se désiste en faveur de son neveu, alors âgé de 22 ans. Ben Cardin est élu à la chambre des délégués du Maryland.

En 1986, après vingt ans passé au congrès du Maryland, Ben Cardin quitte la politique locale pour la politique nationale et se fait élire à la chambre des représentants au siège détenu antérieurement par Barbara Mikulski, avec 79 % des voix. À la chambre, ses dossiers de prédilection concernent les questions fiscales, la réforme des pensions de retraite et le système de couverture médicale.

En 1998, il est nommé à la présidence de la commission spéciale du Maryland sur les lois sur l'éthique et la déontologie après avoir coprésidé la commission de l'éthique du Congrès.

Le , Cardin annonce sa décision de concourir à la nomination démocrate pour le siège du sénateur Paul Sarbanes qui a décidé de ne pas se représenter.

Il obtient de justesse l'investiture démocrate en avec 44 % des voix contre 40 % à Kweisi Mfume, 5 % à Josh Rales et 2 % à Dennis F. Rasmussen.

Le , Cardin est élu sénateur du Maryland avec 54,21 % face au républicain Michael S. Steele qui lui obtient 44,23 % des voix.

En 2007, il copréside la commission sur la sécurité et la coopération en Europe et est vice-président de l'assemblée parlementaire de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Après le scandale de corruption impliquant le fonds Hermitage Capital, Cardin propose une interdiction d'entrée aux États-Unis pour les fonctionnaires russes impliqués dans le scandale et la mort de Sergueï Magnitski, l'un des avocats du fonds. Le 26 avril 2010, il dépose une liste de soixante noms auprès de la secrétaire d'État Hillary Clinton. La liste comporte les noms de fonctionnaires du ministère de l'Intérieur, du Service fédéral de sécurité, du Service fédéral des impôts, de la Cour d'arbitrage, du Bureau du Procureur général et du Service pénitentiaire fédéral, complétée d'une brève description du rôle de chacune de ces personnes dans cette affaire.

Il est considéré comme l'un des démocrates les plus favorables à la politique de l'État d'Israël et est favorable à la coopération pour le développement du nucléaire civil en Inde.

Son neveu, Jon S. Cardin, est depuis 2002 délégué à la chambre du Maryland où il représente le district 11, soit les quartiers ouest du comté de Baltimore.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]