Tammy Baldwin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tammy Baldwin
Portrait officiel de Tammy Baldwin.
Portrait officiel de Tammy Baldwin.
Fonctions
Sénatrice des États-Unis
pour le Wisconsin
En fonction depuis le
(4 ans 4 mois et 22 jours)
Avec Ron Johnson
Prédécesseur Herb Kohl
Représentante des États-Unis

(14 ans)
Circonscription 2e district du Wisconsin
Prédécesseur Scott Klug (en)
Successeur Mark Pocan
Biographie
Nom de naissance Tammy Suzanne Green Baldwin
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Madison (Wisconsin, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Smith College
Université du Wisconsin à Madison
Résidence Madison

Tammy Suzanne Green Baldwin, née le à Madison (Wisconsin), est une femme politique américaine, membre du Parti démocrate.

Elle représente le deuxième district du Wisconsin à la Chambre des représentants des États-Unis de 1999 à 2013, et est depuis cette date sénatrice fédérale pour le même État.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et politique locale[modifier | modifier le code]

Tammy Baldwin est originaire de Madison, capitale du Wisconsin. Elle est diplômé d'un baccalauréat universitaire en arts du Smith College en 1984 et d'un doctorat en droit de l'université du Wisconsin à Madison en 1989. Elle devient avocate[1].

Baldwin se lance en politique dans les années 1980. Elle est élue au conseil du comté de Dane, qui comprend Madison, à partir de 1986. Elle entre à l'Assemblée de l'État du Wisconsin en 1993[1].

Chambre des représentants des États-Unis[modifier | modifier le code]

En 1998, elle se présente à la Chambre des représentants des États-Unis dans le 2e district du Wisconsin, où elle brigue la succession du républicain modéré Scott Klug (en). Elle est la candidate la plus à gauche de la primaire démocrate mais également celle qui lève le plus de fonds[2]. Elle remporte la primaire avec 37 % des suffrages devant l'ancien exécutif du comté de Dane Rick Phelps (34,7 %), le sénateur Joe Wineke (26,7 %) et le fonctionnaire Patrick J. O'Brien (1,6 %)[3]. Dans un district plutôt favorable aux démocrates[4],[5], elle est élue représentante avec 52,5 % des voix devant la républicaine Josephine Musser (46,7 %)[6]. Elle est la première femme élue au Congrès pour le Wisconsin[4] ainsi que la première représentante lesbienne du pays[5]. Elle est réélue avec 51,4 % des suffrages en 2000 face à John Sharpless[6] alors que le district vote à 58 % pour Al Gore[4].

Après le recensement de 2000, son district est redécoupé : autrefois compétitif, il devient un véritable bastion démocrate[4],[7]. À partir de 2002, elle est réélue tous les deux ans en rassemblant toujours plus de 61 % des voix[6].

L'analyse de ses votes et de ses prises de positions montre que Tammy Baldwin est une ultra-libérale au sens américain du terme[8].

Sénat des États-Unis[modifier | modifier le code]

Alors que le sénateur sortant Herb Kohl décide de ne pas solliciter un nouveau mandat, Baldwin annonce alors sa candidature au Sénat des États-Unis[9]. Le , elle remporte unanimement l'investiture de son parti[10].

Le , elle affronte l'ancien gouverneur et secrétaire à la Santé Tommy Thompson. Elle est élue sénatrice avec 51,41 % des voix contre 45,86 % pour Thompson[11]. Tammy Baldwin est la première sénatrice élue ouvertement homosexuelle des États-Unis[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Pendant près de quinze années, elle a été en couple avec Lauren Azar avant de se séparer en 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « BALDWIN, Tammy, (1962 - ) », sur Biographical Directory of the United States Congress (consulté le 22 novembre 2016).
  2. (en) Gregory L. Giroux, « Wisconsin Democrats Hope To Capture Open 1st, 2nd Districts », sur CNN, (consulté le 22 novembre 2016).
  3. (en) Congressional Quarterly, « Wisconsin primary results - September 8, 1998 », sur CNN, (consulté le 22 novembre 2016).
  4. a, b, c et d (en) Philip J. McDale, « Congressional Redistricting in Wisconsin », Wisconsin Interest,‎ , p. 21-31 (lire en ligne).
  5. a et b (en) « Baldwin breaks barrier, becomes first openly lesbian House member », sur CNN, (consulté le 22 novembre 2016).
  6. a, b et c (en) « Sen. Tammy Baldwin, D-Wis. », Member Profile Page, sur Roll Call (consulté le 22 novembre 2016).
  7. (en) Richard W. Cutler, « State can do better redistricting », sur Milwaukee Journal Sentinel, (consulté le 22 novembre 2016).
  8. (en) « Tammy Baldwin on the Issues », sur ontheissues.org (consulté le 3 septembre 2016).
  9. (en) « Tammy Baldwin enters race for open Senate seat », sur jsonline.com, (consulté le 3 septembre 2016).
  10. (en) « Our Campaigns - WI US Senate - D Primary Race - Aug 14, 2012 », sur ourcampaigns.com (consulté le 3 septembre 2016).
  11. (en) « Wisconsin 2012 General Election », sur thegreenpapers.com (consulté le 3 septembre 2016).
  12. Adèle Smith, « Ces batailles locales qui vont peser sur Washington », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]