Mark Kelly (astronaute)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kelly et Mark Kelly.

Mark Edward Kelly
Image illustrative de l’article Mark Kelly (astronaute)

Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Sélection Groupe 16 de la NASA, 1996
Naissance (55 ans)
Orange, New Jersey, Drapeau des États-Unis États-Unis
Grade Captain, US Navy
Durée cumulée des missions 54 j 2 h 4 min
Mission(s) STS-108
STS-121
STS-124
STS-134
Insigne(s) STS-108 Patch.svg STS-121 patch.svg STS-124 patch.jpg STS-134 Patch.svg

Mark Edward Kelly est un astronaute américain né le . Il est le frère jumeau de Scott J. Kelly, également astronaute. Il est marié à Gabrielle Giffords, membre du Parti démocrate et ancienne parlementaire. Pilote de la US Navy, il entre à la NASA en 1996 pour piloter la navette spatiale américaine. Il accomplit deux missions comme pilote (STS-108 et STS-121) et deux missions comme commandant (STS-124 et STS-134). Il est le dernier commandant de la navette spatiale américaine Endeavour dans le cadre de la mission STS-134.

Missions à la NASA[modifier | modifier le code]

Pilote de la US Navy, Kelly entre à la NASA en 1996, pour piloter la navette spatiale américaine. Kelly effectue 4 missions à bord de la navette[1] :

  • Kelly est le pilote de la mission STS-108 lancée le . Au cours de cette mission de 12 jours, la navette relève l'équipage permanent de la Station spatiale internationale et transporte 3 tonnes d'équipement et de ravitaillement.
  • Il est à nouveau pilote sur la mission STS-121 lancée le . Au cours de cette mission l'équipage teste de nouveaux équipements et procédures destinées à accroître la sécurité des vols et définies à la suite de l'accident de la navette spatiale Columbia. La navette transporte également plus de 2 tonnes de ravitaillement et d'équipement pour la Station spatiale internationale et amène Thomas Reiter nouveau membre de l'équipage permanent de l'Expédition 13.
  • Kelly est commandant de la mission STS-124 lancée le . La navette transporte le laboratoire spatial Kibo à la Station spatiale internationale et l'équipage effectue 3 sorties extravéhiculaire durant son séjour dans l'espace.
  • Kelly, après des congés pour convenance personnelle depuis le 8 janvier 2011 date à laquelle son épouse Gabrielle Giffords est grièvement blessée dans la fusillade de Tucson (Arizona) où elle tient une réunion politique, reprend l'entraînement pour assurer le commandement de la mission STS-134 planifiée pour le 19 avril 2011 mais qui part le 16 mai 2011. C'est la dernière mission de la navette Endeavour.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kelly est né à Orange dans l'État du New Jersey aux États-Unis. Il est diplômé en 1986 de l'Académie américaine de la marine marchande. En 1987 Kelly entre à l'école de l'Aéronavale américaine et s’entraîne sur un avion Grumman A-6E Intruder. Il est ensuite affecté à la base aérienne d'Atsugi au Japon et participe à deux déploiements en zone de combat dans le golfe Persique à bord du porte-avions USS Midway. Durant son deuxième séjour il effectue 39 missions de combat dans le cadre de la guerre du Golfe. Il est ensuite affecté à la United States Naval Test Pilot School en 1993-1994. Il a à son actif plus de 5 000 heures de vol sur plus de 50 types d'avion et a effectué plus de 375 appontages.

En 1996, Mark Kelly et son frère jumeau Scott sont sélectionnés par la NASA comme pilote de la navette spatiale américaine. Mark séjourne en tout 38 jours dans l'espace. Il est toujours en service actif. Il est détaché à la NASA et a le rang de captain (colonel) dans la US Navy.

Mark Kelly a deux enfants d'un précédent mariage[2] et est marié depuis 2007 avec la politicienne américaine Gabrielle Giffords, qui est membre de la chambre des représentants des États-Unis de 2007 à 2012 et membre du sénat de l'Arizona de 2003 à 2006[3].

Le , il annonce sa candidature à la primaire démocrate pour les élections sénatoriales américaines de 2020 en Arizona[4].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]